Gestes parasites au piano...

Théorie, jeu, répertoire, enseignement, partitions

Modérateur : Modérateurs

Répondre
roulroul
Messages : 1592
Enregistré le : dim. 04 févr., 2018 11:08

Gestes parasites au piano...

Message par roulroul » ven. 24 mai, 2019 9:14

Bonjour a tous.
Le dernier cours de piano c'est relativement bien passé. Je suis encore et toujours sur le concerto pour Clarinette de Mozart, je ne suis pas pressé, très beau morceau, en version simplifiée, je le rappelle. Nous avons surtout travaillé, le prof et moi, "l' économie des gestes". Jusqu' a présent j' avais tendance a être dans l' urgence et un peu a l' arrache pour jouer des accords d' une octave ou plus. Concrètement : a effleurer les touches sans les enfoncer, pour anticiper au maximum, surtout placer la MG pendant que la droite joue. Respecter le doigté, ou le modifier quand c'est nécessaire. Le but étant d' éviter au maxi les gestes parasites, qui bouffent 1/ 10e de seconde, mais qui font que le morceau n'est pas joli,ou pas dans le tempo, bref, ça avance.

Avatar du membre
amalfi
Messages : 297
Enregistré le : jeu. 17 sept., 2015 0:07
Mon piano : Korg LP380
Localisation : Strasbourg

Re: Gestes parasites au piano...

Message par amalfi » ven. 24 mai, 2019 11:36

Le travail MG seule, bien au fond des touches, d'abord très lent, puis peu à peu au tempo souhaité, permet de mettre en place les automatismes. Ca prend du temps, demande de l'abnégation et de la patience. Mon prof me demande de faire cela les yeux fermés en ce moment #-o

Apprendre à jouer du piano est un travail de cinglés. J'ai de plus en plus de respect pour les instrumentistes...

Avatar du membre
AntoineCln
Messages : 96
Enregistré le : lun. 11 févr., 2019 16:04
Mon piano : W. Steinberg AC 188/Roland HP603

Re: Gestes parasites au piano...

Message par AntoineCln » ven. 24 mai, 2019 12:43

Salut Roulroul !

Je suis content que ton morceau avance !

Pour ce qui est de "l'effleurement des touches sans les enfoncer" peut etre que cela vient d'un jeu à un tempo un peu trop elevé (pour le moment) et la main gauche essaye d'anticiper trop comme tu le dis ? :-k

Trop de gestes peuvent nuire au jeu, surtout à tempo élevé, mais sachant que le son est grandement influencé par la gestuelle ( approche, attaque de la note, utilisation du poignet, des bras, du dos..) est ce qu'essayer de trop gommer tous ces "gestes inutiles" ne conduirait pas à un jeu aseptisé ?

Cela dit mon prof me repète que je lui file le mal de mer quand je joue certains morceaux, en qu'en plus je ruine mes banquettes à gigoter de la sorte :lol:
Mais bon c'est incontrollable, et j'ai l'impression de jouer avec retenue quand j'essaye de rester immobile.
A méditer ! 8)

Avatar du membre
mh_piano
Messages : 506
Enregistré le : mar. 24 juil., 2018 20:39
Mon piano : numérique Roland DP603/acoustique Erard

Re: Gestes parasites au piano...

Message par mh_piano » sam. 25 mai, 2019 10:33

amalfi a écrit :
ven. 24 mai, 2019 11:36
Apprendre à jouer du piano est un travail de cinglés. J'ai de plus en plus de respect pour les instrumentistes...
On est bien d'accord !

jazzy
Messages : 548
Enregistré le : jeu. 13 juil., 2017 11:11
Mon piano : yamaha cp 50 et piano Scholze
Localisation : AIN

Re: Gestes parasites au piano...

Message par jazzy » sam. 25 mai, 2019 11:52

AntoineCln a écrit :
ven. 24 mai, 2019 12:43


Trop de gestes peuvent nuire au jeu, surtout à tempo élevé, mais sachant que le son est grandement influencé par la gestuelle ( approche, attaque de la note, utilisation du poignet, des bras, du dos..) est ce qu'essayer de trop gommer tous ces "gestes inutiles" ne conduirait pas à un jeu aseptisé ?

Cela dit mon prof me repète que je lui file le mal de mer quand je joue certains morceaux, en qu'en plus je ruine mes banquettes à gigoter de la sorte :lol:
Mais bon c'est incontrollable, et j'ai l'impression de jouer avec retenue quand j'essaye de rester immobile.
A méditer ! 8)
Ce que tu dis rejoins une petite discussion sur le fil de Mathis où je disais que j'ai l'impression d'être beaucoup trop immobile face à mon clavier et que parfois quelques mouvements du tronc m'aident à plus me sentir "dans la musique".
Bon mais c'est légèrement en décalage par rapport à la question de Roulroul.
Mon dernier morceau sur youtube
https://www.youtube.com/watch?v=GN9b1mBjlr4

pianojar
Messages : 6296
Enregistré le : jeu. 25 juin, 2015 17:44
Mon piano : Yamaha GA1
Localisation : Val d'Oise

Re: Gestes parasites au piano...

Message par pianojar » sam. 25 mai, 2019 13:23

roulroul a écrit :
ven. 24 mai, 2019 9:14
Bonjour a tous.
Le dernier cours de piano c'est relativement bien passé. Je suis encore et toujours sur le concerto pour Clarinette de Mozart, je ne suis pas pressé, très beau morceau, en version simplifiée, je le rappelle. Nous avons surtout travaillé, le prof et moi, "l' économie des gestes". Jusqu' a présent j' avais tendance a être dans l' urgence et un peu a l' arrache pour jouer des accords d' une octave ou plus. Concrètement : a effleurer les touches sans les enfoncer, pour anticiper au maximum, surtout placer la MG pendant que la droite joue. Respecter le doigté, ou le modifier quand c'est nécessaire. Le but étant d' éviter au maxi les gestes parasites, qui bouffent 1/ 10e de seconde, mais qui font que le morceau n'est pas joli,ou pas dans le tempo, bref, ça avance.
iIl faut que tu différencies les gestes parasites et le fait de ne pas faire le bon geste à temps
Tu peux même marquer sur ta partition les endroits ou la main qui ne joue pas et qui doit faire un saut et/ou qui doit rapidement se déplacer afin de ne pas oublier d'anticiper le geste jusqu'à ce que celà devienne un automatisme

Avatar du membre
AntoineCln
Messages : 96
Enregistré le : lun. 11 févr., 2019 16:04
Mon piano : W. Steinberg AC 188/Roland HP603

Re: Gestes parasites au piano...

Message par AntoineCln » lun. 27 mai, 2019 8:46

jazzy a écrit :
sam. 25 mai, 2019 11:52

Ce que tu dis rejoins une petite discussion sur le fil de Mathis où je disais que j'ai l'impression d'être beaucoup trop immobile face à mon clavier et que parfois quelques mouvements du tronc m'aident à plus me sentir "dans la musique".
Bon mais c'est légèrement en décalage par rapport à la question de Roulroul.
Oui effectivement, rien que pour les nuances, se mouvoir est important je pense, se rapprocher du clavier pour soutenir un fortissimo par exemple. Après j'ai l'impression que ce sont des choses qui viennent plus ou moins naturellement, qui font plus parti du ressenti personnel que d'autres choses.
Mais effectivement on s'éloigne un peu du sujet de RoulRoul. [-X

roulroul
Messages : 1592
Enregistré le : dim. 04 févr., 2018 11:08

Re: Gestes parasites au piano...

Message par roulroul » lun. 27 mai, 2019 9:17

Mais effectivement on s'éloigne un peu du sujet de RoulRoul. [-X
Bah pas tant que ça... :D .
Je suis moins dans "l' urgence"pour jouer des accords, que un ou deux ans auparavant, il me faut maintenant aller chercher/gagner les dixièmes de secondes, surtout main gauche, qui font que j' anticipe les notes suivantes, et que le morceau joué, est acceptable a écouter a l' oreille.
Je rappelle que j' ai commencé le piano de manière disons "sérieuse", il y a 6 ans environ, sans aucun passé musical, la tache est immense....

Avatar du membre
AntoineCln
Messages : 96
Enregistré le : lun. 11 févr., 2019 16:04
Mon piano : W. Steinberg AC 188/Roland HP603

Re: Gestes parasites au piano...

Message par AntoineCln » lun. 27 mai, 2019 10:26

Regarde LangLang, il passe son temps a gésticuler, et il s'en sort plutot pas mal :mrgreen:
( Sans vouloir déclencher une guerre sur les interpretations de LangLang :D )

phil77
Messages : 18
Enregistré le : sam. 13 avr., 2019 20:19
Mon piano : Pleyel P 1940 et Yamaha CLP 645

Re: Gestes parasites au piano...

Message par phil77 » mar. 28 mai, 2019 17:30

echange passionnant pour le tout petit pianiste que je suis . Merci à vous.

Avatar du membre
quazart
Messages : 2009
Enregistré le : dim. 04 juin, 2017 0:06
Mon piano : Yamaha C1X, Kawai CA67
Localisation : Région parisienne et Côtes d'Armor

Re: Gestes parasites au piano...

Message par quazart » mer. 29 mai, 2019 0:26

AntoineCln a écrit :
lun. 27 mai, 2019 10:26
Regarde LangLang, il passe son temps a gésticuler, et il s'en sort plutot pas mal :mrgreen:
( Sans vouloir déclencher une guerre sur les interpretations de LangLang :D )
Il y pire que Lang Lang : Emil Naoumof en fait des tonnes dans la sonate D960 de Schubert, les mains s'envolent, se serrent, la main gauche vient se poser sur le coeur qu'il doit avoir à droite (à 4'55", un grand moment de rigolade... :lol: ) Quel cirque, tout ça pour ça...
Et ça n'empêche pas les loupés...

sylvie piano
Messages : 1637
Enregistré le : dim. 25 mai, 2014 23:59
Mon piano : Schimmel K230
Localisation : Nantes [44000]
Contact :

Re: Gestes parasites au piano...

Message par sylvie piano » lun. 03 juin, 2019 9:12

Je pense qu'il faut différencier les gestes parasites qui empêchent la réalisation d'un déplacement ou d'une intention musicale et les mouvements du corps qui s'ajoutent en fonction de chacun.
Lorsqu'un pianiste semble en rajouter physiquement c'est simplement qu'il est dans son monde et qu'il refuse de contrôler cet abandon. Certains ne bougent pas du tout il est vrai, mais c'est leur nature tout simplement.

En réalité ses déplacements sont réglés et si il y a une fausse note, c'est aussi parce qu'il abandonne le contrôle qui ne lui permettrait pas d'être juste dans sa musique.
Finalement il faut travailler avec un minimum de mouvements inutiles puis.... Tout lâcher quand les réflexes ont été ancrés !

roulroul
Messages : 1592
Enregistré le : dim. 04 févr., 2018 11:08

Re: Gestes parasites au piano...

Message par roulroul » lun. 03 juin, 2019 12:43

De toutes façons, mon prof ne veut pas de balancement de tête, ou de choses comme ça. Car il estime, avec raison que c'est se disperser inutilement, et que je ne possède pas encore suffisamment de maitrise pour ça. Les divers gestes et fantaisies des "vrais" pianistes ne sont que le reflet de leur personnalité, et font partie de la gestuelle/ du visuel du concert, il vivent leur musique, et ce n'est en aucun cas des gestes parasites, possèdant suffisamment de technique, pour que le spectateur lambda ne s' aperçoive de rien, ou si peu, en cas de fausse note.

sylvie piano
Messages : 1637
Enregistré le : dim. 25 mai, 2014 23:59
Mon piano : Schimmel K230
Localisation : Nantes [44000]
Contact :

Re: Gestes parasites au piano...

Message par sylvie piano » lun. 03 juin, 2019 13:57

Pour ma part j'aimerais beaucoup que mes élèves adultes impliquent davantage leur corps lorsqu'ils sont au piano!
Quant aux enfants, liesqu'ils commencent à accompagner avec la tête et les épaules c'est qu'un palier est franchi. Ils vivent la musique. Les contraindre serait une erreur. J'ai un petit duo à 4 mains sur des airs hongrois, ils dansent la musique et c'est magnifique !

jazzy
Messages : 548
Enregistré le : jeu. 13 juil., 2017 11:11
Mon piano : yamaha cp 50 et piano Scholze
Localisation : AIN

Re: Gestes parasites au piano...

Message par jazzy » lun. 03 juin, 2019 17:00

Comme je l'ai déjà écrit, quand le haut du corps commence à bouger, c'est souvent signe que je suis plus dans la musique.
Autre constatation en concert (je répète que je joue de la chanson française en trio, )donc pas de classique, mais je ne pense pas que ça change le problème. Au début, j'étais tellement tendu sur ma partition, à ne vouloir faire aucune erreur, que j'étais raide comme un piquet.
Tout ça a évolué et je m’attache beaucoup plus au style du morceau,à être "dedans" (et là le corps est important) en essayant de faire le moins de cas possible des fautes.
Un jour, il s'est passé quelque chose d'intéressant. Lors d'un concert il y a peu de temps, un copain musicien (qui a une très bonne oreille et joue lui-même dans un petit groupe) est venu nous écouter et en discutant à la fin du concert, il m'a dit que pour lui je n'avais fait aucune erreur. Ce qui était objectivement faux.
Comment se fait-il quil n'ait pas entendu les "canards", les erreurs? La seule explication que je vois, c'est que moi-même j'y attache beaucoup moins d'importance qu'avant et que je me concentre beaucoup plus sur le style, le discours musical, l'enchaînement des harmonies,... en essayant de ressentir le plus possible tout cela dans mon corps (ce qui est loin d'être évident),quitte à le laisser bouger.
Mon dernier morceau sur youtube
https://www.youtube.com/watch?v=GN9b1mBjlr4

sylvie piano
Messages : 1637
Enregistré le : dim. 25 mai, 2014 23:59
Mon piano : Schimmel K230
Localisation : Nantes [44000]
Contact :

Re: Gestes parasites au piano...

Message par sylvie piano » mer. 05 juin, 2019 7:40

roulroul a écrit :
lun. 03 juin, 2019 12:43
De toutes façons, mon prof ne veut pas de balancement de tête, ou de choses comme ça. Car il estime, avec raison que c'est se disperser inutilement,
Parfois en effet il faut absolument "tuer dans l'œuf" un mouvement encore contrôlable qui déforme le sens musical, comme une tête secouée à chaque note.(ça arrive vraiment !)
C'est toujours une question de mesure, et la confiance en son enseignant est primordiale !😀

Avatar du membre
Jacques Béziat
Messages : 1625
Enregistré le : mer. 27 janv., 2016 6:23
Mon piano : Clavinova CLP-675 WA
Localisation : Annecy (Haute-Savoie)

Re: Gestes parasites au piano...

Message par Jacques Béziat » jeu. 06 juin, 2019 13:31

Effectivement, il y a les gestes parasites... et ceux qui manquent... :mrgreen:
Une partie du travail du prof consiste à libérer le corps de l'élève de contraintes, et également de gestes parasites inutiles, restes de réflexes dus à des blocages et des crispations.
La sobriété est de mise à mon avis, surtout quand on est élève, par contre libérer les mains des poignets (sans excès) est une nécessité, quelques légers mouvements du corps naturels peuvent libérer l'élève d'un excès de rigidité, à chacun de trouver son équilibre, et oui il faut trouver un juste milieu, donc pas d'excès au stage de l'apprentissage ni en rigidité ni en « expression » corporelle. 8)
Une fois adulte et/ou libéré de l'apprentissage, c'est une autre histoire, chacun trouvera sa façon d'exprimer ou non ses sentiments lors des interprétations.
« Être pianiste... n'est pas une profession. C'est une philosophie, un style de vie. »
Michelangeli

Répondre