Temps faible/fort

Théorie, jeu, répertoire, enseignement, partitions

Modérateur : Modérateurs

Répondre
zorg
Messages : 86
Enregistré le : mer. 02 janv., 2019 18:19
Mon piano : Euterpe 120

Temps faible/fort

Message par zorg » mar. 14 mai, 2019 22:05

Une question un peu débile....désolé...

J'ai bien retenu que dans une mesure à 3 temps, le deuxième temps est un temps faible.

Par contre je ne suis pas sur d'avoir compris ce qu'est un temps...faible ? On joue un chouilla plus léger ?

Dans le même genre comment je suis censé jouer une lever (anarouse) ? La première note un peu plus fort ? plus léger ? Dans le quadrille de Haydn cela commence par une anacrouse avec un deux en deux. Le deux en deux indique donc que la deuxième note est plus légère, comment cela se combine avec l'anacrouse ?

Merci.

leLama
Messages : 1667
Enregistré le : mar. 11 oct., 2011 18:50

Re: Temps faible/fort

Message par leLama » mer. 15 mai, 2019 0:03

zorg a écrit :
mar. 14 mai, 2019 22:05

Par contre je ne suis pas sur d'avoir compris ce qu'est un temps...faible ? On joue un chouilla plus léger ?
Oui, souvent au début, temps fort et temps faibles sont liés au volume de chaque note. Puis petit a petit, on trouve d'autres moyens de mettre en valeur les temps forts. Allonger la duree, Puis mettre des micro silences ou des ralentissements aux bons endroits dans la mesure pour faire entendre davantage les temps forts.

C'est un peu comme quand on parle. Parfois on se fait entendre en parlant plus fort, mais parfois au contraire en chuchotant, la phrase prononcée ressemble a un secret divulgué et a encore bien plus de poids.

phil06
Messages : 9
Enregistré le : mar. 05 juil., 2016 20:19
Mon piano : Kawai Ca98 et Pleyel droit

Re: Temps faible/fort

Message par phil06 » mer. 15 mai, 2019 6:29

En battant la mesure on comprend directement la notion de temps fort/faible.
On peut l'exagérer si on ne le ressent pas, mais cela deviendra vite naturel.

Répondre