Chopin - Nocturne op. 37 N°1

Théorie, jeu, répertoire, enseignement, partitions

Modérateur : Modérateurs

Répondre
Avatar du membre
André Quesne
Messages : 4105
Enregistré le : lun. 19 juin, 2006 11:54
Mon piano : Yamaha C6

Chopin - Nocturne op. 37 N°1

Message par André Quesne » mar. 07 mai, 2019 14:46

Bonjour à tous,
J'aimerais avoir votre avis sur ce Nocturne que j'ai mis en ligne sur youtube.
Mes remarques sont les suivantes: à la mesure 10 et suivantes, j'ai dû changer de doigté. Le groupe de notes ne passait pas et je bloquais à cause de mon doigt à ressaut. J'ai privilégié en dernier ressort un doigté pas très orthodoxe mais qui passe déjà mieux...
Aussi dans la descente rapide à la mesure 36 j'ai raté une note #-o et certains petits accords d'agrément en arpège pourraient être plus définis.
Voilà ce que je retiens pour le moment mais je suis certain qu'il doit bien y avoir autre chose.
Je trouve aussi que cette pièce, qui normalement n'apporte aucune difficulté, n'est pas si facile à mener à bien dans toute sa durée. Problème de concentration à la longue...
Merci pour vos réponses qui me sont toujours très utiles :D
Il n'y a qu'une seule supériorité, celle du coeur. Ludwig Van BEETHOVEN

oiseau.prophète
Messages : 486
Enregistré le : jeu. 16 juil., 2009 16:58

Re: Chopin - Nocturne op. 37 N°1

Message par oiseau.prophète » mar. 07 mai, 2019 15:17

Hello

Ma réponse ne t'apportera pas grand chose, mais j'ai trouvé ça superbe

Contrairement à toi je le trouve assez difficile techniquement ce morceau, je parle notamment des groupes de notes à intercaler ici et là et qui semblent d'ailleurs te poser problème par moment (je me demande si à certains endroits tu ne les démarres pas un peu tard ce qui tend à les rendre un peu précipitées à lécoute) et surtout le tempo régulier à tenir tout au long pour pouvoir rendre cette douce mélancolie qui caractérise ce morceau

pour moi c'est franchement réussi

J'ai beaucoup apprécié le passage central et ce magnifique dernier accord arpégé que tu rends très bien

Avatar du membre
VIX
Messages : 442
Enregistré le : lun. 04 févr., 2008 21:33
Mon piano : schimmel 122se.C.Bechstein208

Re: Chopin - Nocturne op. 37 N°1

Message par VIX » mar. 07 mai, 2019 18:39

Pareil pour moi, j'aime beaucoup dans l'ensemble, le passage central particulièrement. Ce qui me gène, c'est un peu de précipitation au niveau des grupetto, p ex mesures27 et 29,peut-ètre respirer un peu avant, sans abnréger la noire qui précéde? Bravo en tout cas.

Avatar du membre
quazart
Messages : 2057
Enregistré le : dim. 04 juin, 2017 0:06
Mon piano : Yamaha C1X, Kawai CA67
Localisation : Région parisienne et Côtes d'Armor

Re: Chopin - Nocturne op. 37 N°1

Message par quazart » mer. 08 mai, 2019 11:56

C'est très bien mené, comme d'habitude !

Mais... il y a une faute de texte et de rythme récurrente : tu bouffes le 4ème temps à 29" (mesure 6), 1,26 et 2,23 (répétitions de la même mesure) et idem après le choral.

A 1,06' (mesure 17) la 1ère noire est pointée, la suivante ne doit donc pas tomber sur le 2ème temps (là je chipote, je sais...)

Avatar du membre
Armag
Messages : 574
Enregistré le : ven. 28 mai, 2010 8:13
Mon piano : Erard, Grotrian-Steinweg 120, Wacker
Localisation : Paris

Re: Chopin - Nocturne op. 37 N°1

Message par Armag » mer. 08 mai, 2019 21:19

Plaisant à écouter jusqu'à la fin. Bravo.

Avatar du membre
André Quesne
Messages : 4105
Enregistré le : lun. 19 juin, 2006 11:54
Mon piano : Yamaha C6

Re: Chopin - Nocturne op. 37 N°1

Message par André Quesne » jeu. 09 mai, 2019 0:29

oiseau.prophète a écrit:
Contrairement à toi je le trouve assez difficile techniquement ce morceau, je parle notamment des groupes de notes à intercaler ici et là et qui semblent d'ailleurs te poser problème par moment (je me demande si à certains endroits tu ne les démarres pas un peu tard ce qui tend à les rendre un peu précipitées à lécoute) et surtout le tempo régulier à tenir tout au long pour pouvoir rendre cette douce mélancolie qui caractérise ce morceau
Je pense que ce morceau est plutôt difficile sur le plan de la concentration dans toute sa durée. Quant aux petites notes dont tu parles, j'ai dû plusieurs fois changer les doigtés sous peine de blocage, à cause de ce foutu doigt à ressaut. En les démarrant plus tôt, je trouve que la note qui précède perdrait de sa valeur.
VIX a écrit:
Pareil pour moi, j'aime beaucoup dans l'ensemble, le passage central particulièrement. Ce qui me gène, c'est un peu de précipitation au niveau des grupetto, p ex mesures27 et 29,peut-ètre respirer un peu avant, sans abnréger la noire qui précéde? Bravo en tout cas.
Je pense que tu veux parler des gruppetto des mesures 26 et 28 (sur ma partition Henle). Justement ça m'arrangerait de les jouer moins précipités mais je trouve que la mesure est déjà assez ralentie.
quazart a écrit:
Mais... il y a une faute de texte et de rythme récurrente : tu bouffes le 4ème temps à 29" (mesure 6), 1,26 et 2,23 (répétitions de la même mesure) et idem après le choral.
Ta remarque est très justifiée mais je trouve cette anomalie en mesure 5 et non en 6. Tu as dû compter comme VIX, l'anacrouse comme mesure en début de morceau. En tout cas c'est bien vu et je t'en remercie... :wink:
A 1,06' (mesure 17) la 1ère noire est pointée, la suivante ne doit donc pas tomber sur le 2ème temps (là je chipote, je sais...)
Je n'ai aucune noire pointée en début de mesure mais une noire suivie d'une croche pointée double dont la croche tombe bien sur le 2ème temps (édition Henle Verlag). Si tu fais une erreur de mesure et qu'il s'agisse de la mesure 16, la première note de la mesure est aussi une noire non pointée et le 2ème temps tombe sur une noire pointée suivie d'une croche et d'un triolet. S'agirait-il d'une autre édition ? :?
Armag a écrit:
Plaisant à écouter jusqu'à la fin. Bravo.
Merci pour ton écoute Armag !

Merci aussi à tous pour vos remarques toujours très utiles ! :D
Il n'y a qu'une seule supériorité, celle du coeur. Ludwig Van BEETHOVEN

Tatafanfan
Messages : 864
Enregistré le : mer. 05 avr., 2017 8:51
Mon piano : RIPPEN après deux numériques et un autre
Localisation : Boul'Bill' (Ile de France Ouest)

Re: Chopin - Nocturne op. 37 N°1

Message par Tatafanfan » jeu. 09 mai, 2019 12:55

Ne connaissant absolument pas ce Nocturne, je serais bien incapable de dire comme d'autres l'ont fait "à telle mesure tu manques ceci ou cela" etc, en revanche pour mes goût personnels j'aime infiniment plus ton expression dans Schubert (et ton magnifique rendu de l'Impromptu op. 90 n° 3), et après ce morceau qui fait presque marche funèbre (mais c'est dû au compositeur), j'aimerais bien te réentendre dans ton interprétation de Tango d'Albeniz !
Mon sentiment est de l'ordre du ressenti et absolument pas "technique" !
le temps calamiteux que l'on a chaque jour y est sans doute pour quelque chose.......
:?: :?: :?:
J'ai appris que la voie du progrès n'était ni rapide ni facile.
Marie Curie

Avatar du membre
André Quesne
Messages : 4105
Enregistré le : lun. 19 juin, 2006 11:54
Mon piano : Yamaha C6

Re: Chopin - Nocturne op. 37 N°1

Message par André Quesne » jeu. 09 mai, 2019 15:55

Tatafanfan a écrit:
Ne connaissant absolument pas ce Nocturne, je serais bien incapable de dire comme d'autres l'ont fait "à telle mesure tu manques ceci ou cela" etc,
Ah c'est dommage que tu ne l'aies pas entendu plusieurs fois. A chaque écoute on découvre toujours plus et dans chaque nocturne, Chopin a voulu exprimer à l'instant présent ses états d'âme, donc ce qu'il ressentait. Chacun bien sûr y verra des choses différentes en fonction de son vécu et de son état psychologique du moment. Les nocturnes de Chopin sont des oeuvres admirables qu'il faut absolument écouter. On fini par les apprivoiser et ensuite les aimer... :wink:
j'aime infiniment plus ton expression dans Schubert (et ton magnifique rendu de l'Impromptu op. 90 n° 3)
Ce sont des oeuvres d'un caractère différent et qui ne sont pas comparables.
j'aimerais bien te réentendre dans ton interprétation de Tango d'Albeniz !
C'est tout simple c'est là:
Mon sentiment est de l'ordre du ressenti et absolument pas "technique" !
Je te comprends tout à fait Tatafanfan ! :D
le temps calamiteux que l'on a chaque jour y est sans doute pour quelque chose.......
:?: :?: :?:
Peut-être, ce n'est pas impossible. Je te remercie pour ton écoute et passe une excellente fin de journée :D
Il n'y a qu'une seule supériorité, celle du coeur. Ludwig Van BEETHOVEN

Tatafanfan
Messages : 864
Enregistré le : mer. 05 avr., 2017 8:51
Mon piano : RIPPEN après deux numériques et un autre
Localisation : Boul'Bill' (Ile de France Ouest)

Re: Chopin - Nocturne op. 37 N°1

Message par Tatafanfan » jeu. 09 mai, 2019 16:28

Ah merci André, finir l'après-midi toujours pluvieux sur ce si joli"Tango"!
Je me mettrai plus tard à écouter davantage les Nocturnes de Chopin, n'ayant écouté et bricolé qu' n seul, le 2 de l'opus 9 je crois (le très connu)...
Quant à Tango, lorsque tu l'avais mis en ligne (et je m'en souviens) j'étais moi-même sur le point de m'y "attaquer" (j'ai agrandi la partition comme toujours, et finalement, mon coeur a penché pour la Fantaisie en Ré MIneur K 397...... L'être humain est ainsi fait......Par association d'idées, aurais-tu travaillé "Epilogo" de Granados ? Ma prof' me l'avait fait faire à cause du rôle prépondérant de la main gauche avant de passer à Debussy et son Clair deLune!

Heureusement que l'on compense la sinistre météo par la musique!
Bonne fin de journée méritée!
Tatafanfan :) :) :)
J'ai appris que la voie du progrès n'était ni rapide ni facile.
Marie Curie

Avatar du membre
André Quesne
Messages : 4105
Enregistré le : lun. 19 juin, 2006 11:54
Mon piano : Yamaha C6

Re: Chopin - Nocturne op. 37 N°1

Message par André Quesne » ven. 10 mai, 2019 1:46

Tatafanfan a écrit:
Je me mettrai plus tard à écouter davantage les Nocturnes de Chopin, n'ayant écouté et bricolé qu' n seul, le 2 de l'opus 9 je crois (le très connu)...
Je te le conseille absolument, il y a tant de choses à découvrir. J'ai enregistré l'op.9 N°2 ainsi que d'autres aussi.
En ce qui concerne les interprétations j'aime beaucoup Rubinstein et Arrau malgré pour ce dernier un peu trop de rubato à mon goût, mais tellement de sensibilité...
Quant à Tango, lorsque tu l'avais mis en ligne (et je m'en souviens) j'étais moi-même sur le point de m'y "attaquer" (j'ai agrandi la partition comme toujours, et finalement, mon coeur a penché pour la Fantaisie en Ré MIneur K 397......
J'ai travaillé la Fantaisie en ré mineur que tu cites et mise sur youtube. J'aime beaucoup aussi celle en do mineur KV475 que je travaillerai peut-être un jour..
Par association d'idées, aurais-tu travaillé "Epilogo" de Granados ? Ma prof' me l'avait fait faire à cause du rôle prépondérant de la main gauche avant de passer à Debussy et son Clair deLune!
Non, je ne l'ai jamais travaillé mais en ce qui concerne Debussy, j'ai travaillé 3 préludes du 1er livre: Danseuses de Delphes - Voiles - La Fille aux cheveux de lin sur youtube également. Je pense que je reviendrai un jour à Debussy, compositeur impressionniste que j'aime beaucoup. Il faut écouter ce qu'à vu le vent d'ouest, le vent dans la plaine, la cathédrale engloutie etc... Bref, tous ces préludes sont des oeuvres magnifiques qui ont un lien avec la nature.
Bonne nuit à toi Tatafanfan ! :D
Il n'y a qu'une seule supériorité, celle du coeur. Ludwig Van BEETHOVEN

Tatafanfan
Messages : 864
Enregistré le : mer. 05 avr., 2017 8:51
Mon piano : RIPPEN après deux numériques et un autre
Localisation : Boul'Bill' (Ile de France Ouest)

Re: Chopin - Nocturne op. 37 N°1

Message par Tatafanfan » ven. 10 mai, 2019 8:09

Après vérification, j'avais eu la chance en 2010 (bicentenaire de la naissance de Chopin) de pouvoir acheter à ma petite FNAC le seul et unique exemplaire restant, coffret de 17 CD de chez DG de l'intégrale Chopin pour la modique somme de 51 euros; solistes :Argerich, Arrau, Ashkenazy,Pires, Pollini, Zimerman etc.... Les Nocturnes sont joués par Maria Joao Pires que j'aime beaucoup aussi dans ses Mozart.....
Donc André, je vais être à bonne école pour écouter, et me mettre à apprécie ces Nocturnes, et qui sait en jouer un autre ou deux (hormis le n°2 op.9)....
Yapluka.....
Quand j'en aurai terminé avec la reprise de la Barcarolle des saisons (Juin)....ou si une autre envie s'interpose.... Mais toi tu dois avoir commencé le piano à un âge "normal", pas comme moi.....
Un "bon" WE pluvieux comme celui annoncé est propice à la pratique de notre instrument (ou de tout autre....) :D :D :D
J'ai appris que la voie du progrès n'était ni rapide ni facile.
Marie Curie

Avatar du membre
André Quesne
Messages : 4105
Enregistré le : lun. 19 juin, 2006 11:54
Mon piano : Yamaha C6

Re: Chopin - Nocturne op. 37 N°1

Message par André Quesne » ven. 10 mai, 2019 15:27

Tatafanfan a écrit:
Après vérification, j'avais eu la chance en 2010 (bicentenaire de la naissance de Chopin) de pouvoir acheter à ma petite FNAC le seul et unique exemplaire restant, coffret de 17 CD de chez DG de l'intégrale Chopin pour la modique somme de 51 euros; solistes :Argerich, Arrau, Ashkenazy,Pires, Pollini, Zimerman etc.... Les Nocturnes sont joués par Maria Joao Pires que j'aime beaucoup aussi dans ses Mozart.....
C'est un très bon achat de posséder l'intégrale dans un seul coffret et jouée par des artistes différents. J'ai beaucoup de CD divers également sur Chopin dont l'intégrale en un seul coffret par Arthur Rubinstein (RCA). Vraiment magnifique aussi...
Bon week-end à toi également, malheureusement pas sous le soleil, comme il a été indiqué ! :D
Il n'y a qu'une seule supériorité, celle du coeur. Ludwig Van BEETHOVEN

Répondre