[apprentissage] Schumann (découragée !)

Théorie, jeu, répertoire, enseignement, partitions

Modérateur : Modérateurs

Répondre
Avatar du membre
mh_piano
Messages : 510
Enregistré le : mar. 24 juil., 2018 20:39
Mon piano : numérique Roland DP603/acoustique Erard

[apprentissage] Schumann (découragée !)

Message par mh_piano » lun. 06 mai, 2019 16:55

Déjà en phase de découragement en ce moment au piano, j'avais un cours ce matin. Je présente au prof en 1er ce morceau "Warum" de Schumann pour lequel il m'avait déjà donné une fois des conseils au démarrage. Il m'a reprise ce matin note à note pour mieux conduire la ligne mélodique. Après bientôt 6 ans de cours avec lui, je suis extrêmement découragée de ne pas être foutue capable de mener une ligne mélodique dans un morceau a priori accessible. De quoi penser que je ferais mieux d'essayer le tricot. Je suis très déprimée.

Voici un enregistrement de travail fait il y a quelques jours. Bon je reconnais que c'est encore "scolaire".


En même temps il me donne à travailler l'intermezzo du carnaval de Vienne du même Schumann, ce qui me semble difficilement abordable, en me disant que j'ai le niveau pour le jouer, mais en me donnant un tombereau d'exercices à faire sur ce morceau pour démarrer.

J'ai normalement une motivation assez solide, mais là je flanche.

Comment réagir à ce genre de situation ?

Avatar du membre
Lee
Messages : 11345
Enregistré le : lun. 09 sept., 2013 0:09
Mon piano : Pleyel 3bis 1925

Re: [apprentissage] Schumann (découragée !)

Message par Lee » lun. 06 mai, 2019 17:15

Je comprends ta déception. Mais ce morceau n'est pas aussi facile qu'on peut imaginer...Mathis a récemment joué ce morceau, plus "facile" sur papier que d'autres qu'il a joués, mais il a eu des commentaires des PMistes pas (tout à fait) convaincu.e.s.
Je n'ai pas entendu des interprétations des amateurs convaincantes en fait...pour être très honnête.

J'ai écouté ton enregistrement. Comment ton prof a-t-il repris avec toi ? Parce que là j'imagine ma prof, elle aurait été comme elle fait avec moi, très pratique, elle aurait mis des plus et les moins pour toutes les notes, plus forts et moins fort. Je crois que tes dernières notes des phrases - qui montent comme les voix posant des questions - doivent être bien moins fortes et pas accentés (ou plus faibles) mais surtout plus hésitantes...tu arrives à faire mieux au milieu et à la fin mais pas dans les autres phrases. Dans la grande partie de l'oeuvre, tes dernières notes des phrases me semblent accentés. À ta place je me concentrais surtout sur alleger ces notes, la fin de la question, la note qui monte. "Dis-moi, vas-tu revenir ?" Comme si on pense que non... "S'il te plaît pour moi ?"

Accessoirement (ou pas) : est-ce que tu aimes ce morceau?
Modifié en dernier par Lee le lun. 06 mai, 2019 17:37, modifié 2 fois.
Some of us think holding on makes us strong; but sometimes it is letting go. - Hermann Hesse

Abegg63
Messages : 840
Enregistré le : mer. 30 mars, 2016 21:05
Mon piano : steinway modèle s 1936
Localisation : Puy-de-Dôme

Re: [apprentissage] Schumann (découragée !)

Message par Abegg63 » lun. 06 mai, 2019 17:25

Je te rasssure pour moi aussi Schumann est parfois une source de découragement.
C’est un compositeur dont il faut souvent laisser mûrir les pièces avant d’en tirer quelque chose.
Pour cette pièce, tu es déjà en bonne voie, on entend l’essentiel, manque l’aspect tourmenté mais si tu continues à travailler pour bien t’imprégner du texte, dans quelques temps tu sauras lui donner l’impulsion nécessaire.
Quant à l’intermezzo.... Je ne connais pas très bien ton niveau mais il me semble effectivement un peu difficile.

Line-Marie

Re: [apprentissage] Schumann (découragée !)

Message par Line-Marie » lun. 06 mai, 2019 17:30

c'est un bon travail que tu as fait ! :D
je suis extrêmement découragée de ne pas être foutue capable de mener une ligne mélodique dans un morceau a priori accessible
pffff , j'ai eu de nombreuses fois cette réflexion....
La seule solution : continuer de chercher !
Quand je suis comme toi dans le découragement , j'essaie de me recentrer : pourquoi je travaille ce morceau ? où ce situe le plaisir dans ce travail ?(ces deux questions rejoignent celle de Lee) Comment travailler autrement pour surmonter mes difficultés ?
En général quand j'ai répondu au deux première questions , je reprends courageusement ma réflexion sur la troisième.

Avatar du membre
Oupsi
Messages : 4375
Enregistré le : ven. 31 juil., 2009 14:06
Localisation : S.-O.

Re: [apprentissage] Schumann (découragée !)

Message par Oupsi » lun. 06 mai, 2019 18:31

J'ai écouté ton enregistrement que je trouve sensible et musical. Je pense que ton professeur veut beaucoup te donner parce qu'il sent que tu peux avancer et qu'il y a matière pour cela, les choses sont là potentiellement, en fait c'est plutôt excellent comme situation!

Je comprends la sensation que tu décris, pour l'avoir ressentie maintes fois! Ce qui est décourageant c'est le flot d'indications, lorsqu'elles apparaissent morcelées. Pour retrouver du sens je te conseille de partir du principe que les indications sont motivées par une écoute et que l'écoute ce n'est pas une somme de petites choses mais un flux, donc sois extrêmement active dans ta réflexion sur ces conseils afin de les organiser de manière structurée et vivante, en allant du détail à des généralités, puis en revenant des généralités au détail, plusieurs fois, comme quand on s'éloigne et se rapproche d'une image et qu'on voit différentes choses se mettre en relation les unes avec les autres en fonction du point de vue et de la distance.
Il y a certainement des indications qui se ressemblent, ou qui peuvent être ramenées à un conseil plus général. Essaye de retrouver ce qu'est cette chose générale, et de penser à ce que ça évoque en toi. D'autres indications correspondent peut-être à quelque chose que tu lis autrement ou que tu penses différemment. Essaye de faire la part des choses, d'énoncer les indications de ton professeur avec tes propres mots, pour les faire tiens, les faire résonner en toi, qu'ils deviennent une source de recherche et pas un coup de massue normatif.

Après il y a une autre étape, qui est l'espèce d'énergie, de rage ou de foi intérieure nécessaire faire jaillir de soi une expression. Ça, ce n'est jamais sur le papier, ni nulle part d'extérieur, et ce n'est pas totalement objectivable; c'est ta relation avec le morceau, la liberté que tu trouves pour ouvrir les vannes expressives. Parfois les professeurs nous inondent d'indications parce qu'ils veulent ouvrir cette porte là, mais la vraie clé est parfois plus mystérieuse. Mais qu'un professeur te soutienne à ce point, te donne les morceaux qu'il te donne, je pense que c'est un très bon signe que la porte est là et sans doute s'est-elle déjà entrouverte plusieurs fois en cours ou ailleurs. Reprends confiance :) Bon travail!

denis_h
Messages : 197
Enregistré le : jeu. 07 mars, 2019 15:36
Mon piano : yamaha droit silent
Localisation : paris 20
Contact :

Re: [apprentissage] Schumann (découragée !)

Message par denis_h » lun. 06 mai, 2019 18:44

j'ai écouté le soundcloud et je trouve ça très convainquant.

je ne suis pas expert en schumann, je ne connais que le célèbre quintet, mais j'ai bien reconnu la patte du compositeur.

quant aux profs "père fouettard" , vraiment ça commence à suffire. j'ai moi-même souffert de ce type d'individus, qui sous prétexte de faire progresser l'élève sont en fait de véritables sadiques maniaques. assez !

Avatar du membre
jean-séb
Messages : 9791
Enregistré le : lun. 16 oct., 2006 20:36
Mon piano : Yamaha C3
Localisation : Paris

Re: [apprentissage] Schumann (découragée !)

Message par jean-séb » lun. 06 mai, 2019 19:15

mh_piano a écrit :
lun. 06 mai, 2019 16:55
Il m'a reprise ce matin note à note pour mieux conduire la ligne mélodique. Après bientôt 6 ans de cours avec lui, je suis extrêmement découragée de ne pas être foutue capable de mener une ligne mélodique dans un morceau a priori accessible. De quoi penser que je ferais mieux d'essayer le tricot.
Peut-être, mais pas avec le même prof ! :mrgreen: Il serait capable de te reprendre maille après maille.
Je trouve que l’enregistrement est déjà très bon (sous les réserves habituelles de l'enregistrement numérique) et si ton professeur y a trouvé à redire, ce n'est pas que c'est mauvais mais qu'il sent ton potentiel à encore mieux faire. Après, c'est à toi de mesurer si tu te sens l'envie et la patience de faire ces progrès asymptotiques qui tendent bien lentement vers la perfection mais ne l'atteignent jamais. Déjà comme ça, c'est plus qu'honorable.

Avatar du membre
mh_piano
Messages : 510
Enregistré le : mar. 24 juil., 2018 20:39
Mon piano : numérique Roland DP603/acoustique Erard

Re: [apprentissage] Schumann (découragée !)

Message par mh_piano » lun. 06 mai, 2019 19:45

Merci pour ces soutiens et suggestions !
Lee a écrit :
lun. 06 mai, 2019 17:15
Accessoirement (ou pas) : est-ce que tu aimes ce morceau?
Oui j'aime le morceau, il me "parle", je crois le comprendre, et donc je regrette de ne pas suffisamment l'exprimer dans mon jeu. Et merci pour tes commentaires détaillés, je vais rapprocher ça de ce que m'a dit mon prof.
Abegg63 a écrit :
lun. 06 mai, 2019 17:25
Je te rasssure pour moi aussi Schumann est parfois une source de découragement.
C’est un compositeur dont il faut souvent laisser mûrir les pièces avant d’en tirer quelque chose.
Pour cette pièce, tu es déjà en bonne voie, on entend l’essentiel, manque l’aspect tourmenté mais si tu continues à travailler pour bien t’imprégner du texte, dans quelques temps tu sauras lui donner l’impulsion nécessaire.
Quant à l’intermezzo.... Je ne connais pas très bien ton niveau mais il me semble effectivement un peu difficile.
Oui je comprends, la patience, encore la patience... On aimerait souvent y parvenir plus vite !
Pour l'intermezzo, je ne le jouerai pas comme les pros évidemment, mais je suppose que c'est un travail intéressant qui fait progresser, et le morceau est beau. Pour mon niveau, j'ai travaillé dernièrement le concerto italien de Bach et l'impromptu op90 n4 de Schubert (j'en ai mis un enregistrement dans le fil Schubert, qui est passé totalement sous silence, à vrai dire c'est sans doute ce que cela mérite...).
Line-Marie a écrit :
lun. 06 mai, 2019 17:30
c'est un bon travail que tu as fait ! :D
je suis extrêmement découragée de ne pas être foutue capable de mener une ligne mélodique dans un morceau a priori accessible
pffff , j'ai eu de nombreuses fois cette réflexion....
La seule solution : continuer de chercher !
Quand je suis comme toi dans le découragement , j'essaie de me recentrer : pourquoi je travaille ce morceau ? où ce situe le plaisir dans ce travail ?(ces deux questions rejoignent celle de Lee) Comment travailler autrement pour surmonter mes difficultés ?
En général quand j'ai répondu au deux première questions , je reprends courageusement ma réflexion sur la troisième.
Merci Line-Marie, et je vais essayer de relancer la motivation.
Oupsi a écrit :
lun. 06 mai, 2019 18:31
J'ai écouté ton enregistrement que je trouve sensible et musical. Je pense que ton professeur veut beaucoup te donner parce qu'il sent que tu peux avancer et qu'il y a matière pour cela, les choses sont là potentiellement, en fait c'est plutôt excellent comme situation!

Je comprends la sensation que tu décris, pour l'avoir ressentie maintes fois! Ce qui est décourageant c'est le flot d'indications, lorsqu'elles apparaissent morcelées. Pour retrouver du sens je te conseille de partir du principe que les indications sont motivées par une écoute et que l'écoute ce n'est pas une somme de petites choses mais un flux, donc sois extrêmement active dans ta réflexion sur ces conseils afin de les organiser de manière structurée et vivante, en allant du détail à des généralités, puis en revenant des généralités au détail, plusieurs fois, comme quand on s'éloigne et se rapproche d'une image et qu'on voit différentes choses se mettre en relation les unes avec les autres en fonction du point de vue et de la distance.
Il y a certainement des indications qui se ressemblent, ou qui peuvent être ramenées à un conseil plus général. Essaye de retrouver ce qu'est cette chose générale, et de penser à ce que ça évoque en toi. D'autres indications correspondent peut-être à quelque chose que tu lis autrement ou que tu penses différemment. Essaye de faire la part des choses, d'énoncer les indications de ton professeur avec tes propres mots, pour les faire tiens, les faire résonner en toi, qu'ils deviennent une source de recherche et pas un coup de massue normatif.

Après il y a une autre étape, qui est l'espèce d'énergie, de rage ou de foi intérieure nécessaire faire jaillir de soi une expression. Ça, ce n'est jamais sur le papier, ni nulle part d'extérieur, et ce n'est pas totalement objectivable; c'est ta relation avec le morceau, la liberté que tu trouves pour ouvrir les vannes expressives. Parfois les professeurs nous inondent d'indications parce qu'ils veulent ouvrir cette porte là, mais la vraie clé est parfois plus mystérieuse. Mais qu'un professeur te soutienne à ce point, te donne les morceaux qu'il te donne, je pense que c'est un très bon signe que la porte est là et sans doute s'est-elle déjà entrouverte plusieurs fois en cours ou ailleurs. Reprends confiance :) Bon travail!
Merci Oupsi. Oui en effet je pense que le prof essaye de donner toute la valeur ajoutée qu'il peut. Ton interprétation de son attitude est encourageante. Merci pour les suggestions d'approche micro / macro, c'est intéressant, ainsi que la recherche de la clé pour ouvrir la porte de l'expression, toute une aventure !
denis_h a écrit :
lun. 06 mai, 2019 18:44
j'ai écouté le soundcloud et je trouve ça très convainquant.

je ne suis pas expert en schumann, je ne connais que le célèbre quintet, mais j'ai bien reconnu la patte du compositeur.

quant aux profs "père fouettard" , vraiment ça commence à suffire. j'ai moi-même souffert de ce type d'individus, qui sous prétexte de faire progresser l'élève sont en fait de véritables sadiques maniaques. assez !
Merci denis_h. Rassure toi ce prof n'est pas un "père fouettard", ce n'est pas ce que je voulais dire. Exigence n'est pas synonyme de sadisme ! Je crois qu'il a à coeur d'apporter toujours une valeur ajoutée, sa démarche est plutôt généreuse même si elle n'est pas rassurante, et que s'il me dit juste que c'est bien il a l'impression de ne pas mériter d'être payé :wink:
jean-séb a écrit :
lun. 06 mai, 2019 19:15
mh_piano a écrit :
lun. 06 mai, 2019 16:55
Il m'a reprise ce matin note à note pour mieux conduire la ligne mélodique. Après bientôt 6 ans de cours avec lui, je suis extrêmement découragée de ne pas être foutue capable de mener une ligne mélodique dans un morceau a priori accessible. De quoi penser que je ferais mieux d'essayer le tricot.
Peut-être, mais pas avec le même prof ! :mrgreen: Il serait capable de te reprendre maille après maille.
Je trouve que l’enregistrement est déjà très bon (sous les réserves habituelles de l'enregistrement numérique) et si ton professeur y a trouvé à redire, ce n'est pas que c'est mauvais mais qu'il sent ton potentiel à encore mieux faire. Après, c'est à toi de mesurer si tu te sens l'envie et la patience de faire ces progrès asymptotiques qui tendent bien lentement vers la perfection mais ne l'atteignent jamais. Déjà comme ça, c'est plus qu'honorable.
:lol: ! Et merci d'avoir écouté...
Oui l'asymptote, c'est exactement à cette image que je pensais ! J'ai tellement souvent l'impression d'être perdue quelque part dans cette asymptote... La question est de savoir combien de temps cela vaut la peine d'y rester. Ce morceau mérite 2 semaines de plus certainement. Quand je me serai remise en selle calmement.

leLama
Messages : 1488
Enregistré le : mar. 11 oct., 2011 18:50

Re: [apprentissage] Schumann (découragée !)

Message par leLama » lun. 06 mai, 2019 19:58

C'est souvent dans les tous derniers moments de notre travail que la musique apparait me semble-t-il. On travaille pluseiurs mois et quelques jours ou semaines avant la finalisation, ca semble parfois encore fébrile ou chaotique, car le moindre détail insatisfaisant déstabilise l'auditeur. Ces derniers instants sont pour moi ceux ou je tangue psychologiquement, oscillant entre la satisfaction de la musique qui se met en place, et le découragement face à un morceau travaillé trop longtemps et face à moult détails désagréables qui s'entendent encore.

Du coup, je rejoins l'avis des autres intervenants, qui trouvent que c'est deja tres encourageant et prometteur. Mais tant que ce n'est pas totalement digéré, reposé, il va rester pas mal de boulons a serrer, ca me semble logique, et si on prend la loupe, on peut discuter de nombreux détails.

Il y a aussi la question de la subjectivité. On peut toujours faire des remarques a l'infini, Donc il faut un moment accepter peut etre de prendre les remarques qui te parlent et de laisser de coté celles qui ne te parlent pas, parce que tes gouts sont différents de ceux de ton prof. Il peut y avoir des choix que tu as fait qui sont corrects musicalement, mais qui ne plaisent pas a ton prof.

Avatar du membre
Arabesque44
Messages : 3065
Enregistré le : lun. 07 oct., 2013 18:11
Mon piano : Bechstein 175 Yamaha 155P
Localisation : Nantes

Re: [apprentissage] Schumann (découragée !)

Message par Arabesque44 » lun. 06 mai, 2019 20:48

Un tempo un peu plus allant permettrait, il me semble, de mieux conduire les voix, et surtout de donner le sentiment d'un peu plus d'"engagement personnel"
C'est déjà agréable à écouter mais en effet un peu trop "scolaire" ( mais pas de quoi se décourager, il ne manque pas grand chose)
Ce n'est pas une pièce ouvertement passionnée, mais chez Schumann rien n'est jamais tiède.
Je l'avais travaillée il y a 4 ans avec une video de JJDP.com ( Jacques Rouvier il me semble)
A l'époque c'était le générique de "Notes du Traducteur" de Ph Cassard
Oui Schumann (et Brahms) sont bien plus difficiles qu'il n'y parait.
Pour me changer de ces deux là, un peu je travaille un impromptu de Schubert en ce moment et pour le coup, je trouve que c'est bien plus facile! Tout me semble évident...un peu " prévisible" alors que chez Schumann on va de surprise en surprise.

pfffpfff
Messages : 295
Enregistré le : mar. 26 juin, 2018 11:37
Mon piano : yamaha p125

Re: [apprentissage] Schumann (découragée !)

Message par pfffpfff » lun. 06 mai, 2019 22:39

J ai peut être entendu une ou deux approximations. Mais c est bien joué selon moi. Parfaitement écoutable.

Avatar du membre
mh_piano
Messages : 510
Enregistré le : mar. 24 juil., 2018 20:39
Mon piano : numérique Roland DP603/acoustique Erard

Re: [apprentissage] Schumann (découragée !)

Message par mh_piano » lun. 06 mai, 2019 22:47

leLama a écrit :
lun. 06 mai, 2019 19:58
C'est souvent dans les tous derniers moments de notre travail que la musique apparait me semble-t-il. On travaille pluseiurs mois et quelques jours ou semaines avant la finalisation, ca semble parfois encore fébrile ou chaotique, car le moindre détail insatisfaisant déstabilise l'auditeur. Ces derniers instants sont pour moi ceux ou je tangue psychologiquement, oscillant entre la satisfaction de la musique qui se met en place, et le découragement face à un morceau travaillé trop longtemps et face à moult détails désagréables qui s'entendent encore.

Du coup, je rejoins l'avis des autres intervenants, qui trouvent que c'est deja tres encourageant et prometteur. Mais tant que ce n'est pas totalement digéré, reposé, il va rester pas mal de boulons a serrer, ca me semble logique, et si on prend la loupe, on peut discuter de nombreux détails.

Il y a aussi la question de la subjectivité. On peut toujours faire des remarques a l'infini, Donc il faut un moment accepter peut etre de prendre les remarques qui te parlent et de laisser de coté celles qui ne te parlent pas, parce que tes gouts sont différents de ceux de ton prof. Il peut y avoir des choix que tu as fait qui sont corrects musicalement, mais qui ne plaisent pas a ton prof.
Oui je reconnais bien ce moment ambivalent entre plaisir de jouer et insatisfaction du résultat. J'ai du mal à gérer cette période que j'appelle "l'océan entre le à peu près bien et bien", ce n'est pas nouveau. Merci de partager ce sentiment, je me sens moins seule à ramer...
Pour la subjectivité, je n'en suis pas à challenger mon prof, et honnêtement je trouve qu'il a la plupart du temps raison, même si c'est mauvais pour mon ego. Et en plus du moment que la qualité est là il ne m'oblige pas à changer un tempo ou autre que j'ai choisi.
Arabesque44 a écrit :
lun. 06 mai, 2019 20:48
Un tempo un peu plus allant permettrait, il me semble, de mieux conduire les voix, et surtout de donner le sentiment d'un peu plus d'"engagement personnel"
C'est déjà agréable à écouter mais en effet un peu trop "scolaire" ( mais pas de quoi se décourager, il ne manque pas grand chose)
Ce n'est pas une pièce ouvertement passionnée, mais chez Schumann rien n'est jamais tiède.
Je l'avais travaillée il y a 4 ans avec une video de JJDP.com ( Jacques Rouvier il me semble)
A l'époque c'était le générique de "Notes du Traducteur" de Ph Cassard
Oui Schumann (et Brahms) sont bien plus difficiles qu'il n'y parait.
Pour me changer de ces deux là, un peu je travaille un impromptu de Schubert en ce moment et pour le coup, je trouve que c'est bien plus facile! Tout me semble évident...un peu " prévisible" alors que chez Schumann on va de surprise en surprise.
Intéressant cette comparaison entre Schumann et Schubert, je n'ai sans doute pas assez d'expérience pour confirmer ou pas.
Pour le tempo je comprends ce que tu dis, mais je pense que si l'interprétation fait sens, cela a peu d'importance. Mais c'est sûrement plus difficile dans la lenteur. Il faut écouter la version de Richter : en 3'30 ! Et tellement cohérente...

Avatar du membre
quazart
Messages : 2016
Enregistré le : dim. 04 juin, 2017 0:06
Mon piano : Yamaha C1X, Kawai CA67
Localisation : Région parisienne et Côtes d'Armor

Re: [apprentissage] Schumann (découragée !)

Message par quazart » lun. 06 mai, 2019 23:18

mh_piano a écrit :
lun. 06 mai, 2019 16:55
J'ai normalement une motivation assez solide, mais là je flanche.
Comment réagir à ce genre de situation ?
Allons allons, tsss... qu'est-ce que c'est que ce défaitisme ?

Déjà c'est pas si mal. Tu cherches encore quelques notes, ça manque comme dit Arabesque un peu d'allant mais à ce tempo, on ne peut pas donner son sens à cette pièce.
Schumann s'interroge ici, il espère... mais ne se laisse pas aller.
Il ne faut pas hésiter à tout exagérer dans Schumann, les nuances, le rubato, chahuter un peu le tempo

Et puis l'instrument ne t'aide pas beaucoup non plus. Faire chanter un numérique, pour parler vulgairement, c'est pas de la tarte.

Sans vouloir contredire ton prof, je pense que ce n'est pas note à note qu'on appréhende un morceau comme celui-là, mais donnant un sens au discours, en le déclamant, en dessinant les contours mélodiques, les notes ne sont que du remplissage.
Schumann et Brahms, ça ne se joue pas juste avec les doigts, il faut y mettre son coeur, ses tripes. Tu as déjà la trame : le dialogue aux deux mains. Reste à donner à chacune son caractère, avoir le dessin général en tête, et... à te lâcher !
Allez MH, hop hop hop !

Avatar du membre
fugue
Messages : 1282
Enregistré le : lun. 21 mars, 2011 9:39
Mon piano : Schimmel 120T

Re: [apprentissage] Schumann (découragée !)

Message par fugue » lun. 06 mai, 2019 23:25

mh_piano a écrit :
lun. 06 mai, 2019 16:55
e présente au prof en 1er ce morceau "Warum" de Schumann pour lequel il m'avait déjà donné une fois des conseils au démarrage
Une fois? Ben...c'est déjà pas mal de produire cela. Comme Oupsi, je trouve positif, même si à 1ére vue décourageant, qu'il te fasse de reprendre "note par note". Si tu savais ce que le mien m'a fait faire avec Bach une fois! J'y vois le signe que c'est parce qu'il pense que cela vaut la peine. Et à t'écouter jouer, je le crois aussi :D
Cette phase (qui consiste à reprendre des choses en profondeur) peut en effet démoraliser, pourtant, elle est assez "classique" dans l'apprentissage d'un morceau (pour peu qu'on ait un prof qui prend les choses à coeur, sérieusement).
Alors ne te décourage pas trop (un peu, t'as le droit, mais pas plus et pas trop longtemps). Si tu aimes ce morceau en plus.
En tout cas, moi je trouve que ça s'écoute déjà bien.

Et..Franchement, y a pas plus ennuyeux (j'utilise un terme poli) que le tricot...

Avatar du membre
Cadenza
Messages : 1765
Enregistré le : dim. 29 mai, 2016 7:42
Mon piano : Yamaha M1A
Localisation : Québec, Québec
Contact :

Re: [apprentissage] Schumann (découragée !)

Message par Cadenza » mar. 07 mai, 2019 2:05

Mon ex tricotait en écoutant des films. Et il faisait de joli truc, notamment des peluches. :D

Pour en revenir au sujet, je tiens à dire que la pièce en l'état est peut-être scolaire, mais c'est déjà joli.

Le découragement, ça fait partie de l'apprentissage. Dans certaines périodes, je me dis qu'il vaut mieux ne pas forcer. D'autres fois, forcer un peu est la solution. C'est propre à chacun j'imagine.
Parfois, ce qui m'aide, c'est de rejouer d'anciens morceaux où je suis à l'aise pour me dire que je ne suis pas bonne à rien, au final, que j'arrive à faire des trucs bien... et que j'y arriverai dans les morceaux que je travaille, mais qu'il faut que je me donne du temps.

Bonne chance dans tous les cas. :)
Un Discord pour musiciens!
Pour mon parcours, voir ma chaîne YouTube dans mon profil. :)

roulroul
Messages : 1592
Enregistré le : dim. 04 févr., 2018 11:08

Re: [apprentissage] Schumann (découragée !)

Message par roulroul » mar. 07 mai, 2019 8:59

La ligne mélodique ? Pas si mal que ça...Je suis pas prof, ni en capacité de juger, mais c'est sur que tu as beaucoup de potentiel, ça saute aux yeux, enfin aux oreilles. Je dirais plutôt quelques menus problèmes de rythmes, entre autres, pas bien graves, et qui vont se résoudre top ou tard. Une question se pose : pourquoi vos profs sont t'ils si "cassants" et n'insistent t'ils pas sur le coté travail fourni, et progrès accomplis même imperceptibles ?
6 ans de cours....Comme moi. A la différence près que je suis un char Panzer IV en comparant a toi, je renonce a enregistrer le petit morceau de Mozart, tellement le chantier est immense : mais toi, c'est joué aérien, et je te garantis que ce n'est pas aussi mauvais que tu le dis....Bon courage pour la suite.

Avatar du membre
EMVince
Messages : 256
Enregistré le : lun. 13 juil., 2015 12:59
Mon piano : Seiler 115 (1989)

Re: [apprentissage] Schumann (découragée !)

Message par EMVince » mar. 07 mai, 2019 9:53

Hello, je n'ai rien à ajouter sur ce qui t'as été dit pour le morceau.
Mais deux petites choses : l'intermezzo (que je bosse en ce moment..) parait impressionnant à l'écoute, mais en réalité il se monte assez bien, surtout vu les morceaux que tu joues déjà : si tu compte le bosser je te conseil vivement d'aller farfouiller dans les anciens messages du forum à ce sujet, surtout un long message de birgrounours qui donne des conseils et les pièges à déjouer par avance, je trouve qu'il a bien vu les choses ...
Sinon pour le découragement je pense que c''est un peu notre lot quotidien, au vu de ce qui a été dit plus haus, et aussi de mon expérience ...
Moi je n'ai pas encore trouver de condition suffisante pour être vraiment fier de moi lors de mon travail, et sentir que j'avance vraiment, et cela en dépit des très bons conseil d'Okay et de d'autres, et de sa maniere de voire les choses, je pense qu'il ne suffit pas lire ces bons conseils, mais de les retrouver d'une certaine maniere au clavier ...
Sans doute faut il ne pas eviter ces phases de découragements mais progresser grâce à elles ... C'est flou dans ma tete aussi. En tout cas si tu as la foi je te conseil de perseverer un peu sur ton morceau et t'y casser un peu les dents, parceque oui c'est déjà en place quand meme, et que sans doute en perseverant tu ne quitteras pas le morceau avec un sentiment diffus d'insatisfaction je suppose ...
J'ignore pourquoi la neige est blanche ...
Mais ca ne m'empêche pas de la trouver très belle !

Avatar du membre
mh_piano
Messages : 510
Enregistré le : mar. 24 juil., 2018 20:39
Mon piano : numérique Roland DP603/acoustique Erard

Re: [apprentissage] Schumann (découragée !)

Message par mh_piano » mar. 07 mai, 2019 10:04

quazart a écrit :
lun. 06 mai, 2019 23:18
je pense que ce n'est pas note à note qu'on appréhende un morceau comme celui-là, mais donnant un sens au discours, en le déclamant, en dessinant les contours mélodiques, les notes ne sont que du remplissage.
Schumann et Brahms, ça ne se joue pas juste avec les doigts, il faut y mettre son coeur, ses tripes. Tu as déjà la trame : le dialogue aux deux mains. Reste à donner à chacune son caractère, avoir le dessin général en tête, et... à te lâcher !
Allez MH, hop hop hop !
Merci pour les encouragements quazart.
Maid justement ce qui me chagrine c'est cette incapacité à dessiner cette mélodie de moi-même alors que le prof m'en a fait la remarque au moins 50 fois ! C'est là le découragement, plutôt que sur le morceau lui-même. C'est de ne pas avoir intégré après tant de temps la conduite d'une ligne mélodique, ni dans ma tête ni dans mes doigts. C'est ça qui me fait dire que je ne dois pas être faite pour ça mais plutôt pour le tricot.
fugue a écrit :
lun. 06 mai, 2019 23:25
Cette phase (qui consiste à reprendre des choses en profondeur) peut en effet démoraliser, pourtant, elle est assez "classique" dans l'apprentissage d'un morceau (pour peu qu'on ait un prof qui prend les choses à coeur, sérieusement).
Alors ne te décourage pas trop (un peu, t'as le droit, mais pas plus et pas trop longtemps). Si tu aimes ce morceau en plus.
En tout cas, moi je trouve que ça s'écoute déjà bien.

Et..Franchement, y a pas plus ennuyeux (j'utilise un terme poli) que le tricot...
:lol: Bon OK pas le tricot alors...
Oui justement cette phase où on a le sentiment de "reprendre à zéro" un morceau déjà travaillé sérieusement est très décourageante. Et surtout quand c'est la nième fois que ça arrive pour la même raison. Sentiment de blocage et d'incompétence...
Cadenza a écrit :
mar. 07 mai, 2019 2:05
Mon ex tricotait en écoutant des films. Et il faisait de joli truc, notamment des peluches. :D

Pour en revenir au sujet, je tiens à dire que la pièce en l'état est peut-être scolaire, mais c'est déjà joli.

Le découragement, ça fait partie de l'apprentissage. Dans certaines périodes, je me dis qu'il vaut mieux ne pas forcer. D'autres fois, forcer un peu est la solution. C'est propre à chacun j'imagine.
Parfois, ce qui m'aide, c'est de rejouer d'anciens morceaux où je suis à l'aise pour me dire que je ne suis pas bonne à rien, au final, que j'arrive à faire des trucs bien... et que j'y arriverai dans les morceaux que je travaille, mais qu'il faut que je me donne du temps.

Bonne chance dans tous les cas. :)
Mon compagnon me dit que ça l'intéressera sans doute moins de me regarder tricoter que de m'écouter au piano (et raconter régulièrement mes découragements en la matière) :lol:
Oui le découragement fait partie de l'apprentissage, depuis le temps je l'ai admis. Mais buter toujours sur le même défaut, en l'occurrence ne pas arriver à conduire suffisamment une ligne mélodique, c'est désespérant.
roulroul a écrit :
mar. 07 mai, 2019 8:59
La ligne mélodique ? Pas si mal que ça...Je suis pas prof, ni en capacité de juger, mais c'est sur que tu as beaucoup de potentiel, ça saute aux yeux, enfin aux oreilles. Je dirais plutôt quelques menus problèmes de rythmes, entre autres, pas bien graves, et qui vont se résoudre top ou tard. Une question se pose : pourquoi vos profs sont t'ils si "cassants" et n'insistent t'ils pas sur le coté travail fourni, et progrès accomplis même imperceptibles ?
6 ans de cours....Comme moi. A la différence près que je suis un char Panzer IV en comparant a toi, je renonce a enregistrer le petit morceau de Mozart, tellement le chantier est immense : mais toi, c'est joué aérien, et je te garantis que ce n'est pas aussi mauvais que tu le dis....Bon courage pour la suite.
Merci roulroul. Oui il y a beaucoup de profs qui pensent encore que leur boulot c'est de dire et corriger ce qui ne va pas, plutôt que de dire ce qui va. Mais pour rétablir les choses, la dernière fois il m'avait dit que je progressais bien.
Ca fait bientôt 6 ans que j'ai repris le piano et prends des cours avec lui, mais dans ma jeunesse j'ai suivi des cours pendant longtemps déjà ! Alors on ne peut pas comparer nos parcours. J'avais déjà de bonnes bases en reprenant il y a 6 ans.
Et donc je ne me décourage pas parce que c'est "mauvais", mais parce que je constate qu'en 6 ans je n'ai toujours pas intégré ce que le prof me demande à chaque cours.

Avatar du membre
EMVince
Messages : 256
Enregistré le : lun. 13 juil., 2015 12:59
Mon piano : Seiler 115 (1989)

Re: [apprentissage] Schumann (découragée !)

Message par EMVince » mar. 07 mai, 2019 10:17

Aussi c'est bête mais as tu déjà pensée à chanter avec ta voix la ligne mélodique ? La chanter en la jouant aussi et essayer de retrouver le chant au clavier ?
J'ignore pourquoi la neige est blanche ...
Mais ca ne m'empêche pas de la trouver très belle !

Avatar du membre
Oupsi
Messages : 4375
Enregistré le : ven. 31 juil., 2009 14:06
Localisation : S.-O.

Re: [apprentissage] Schumann (découragée !)

Message par Oupsi » mar. 07 mai, 2019 10:21

Ce n'est pas que tu ne la dessines pas (jugement binaire) mais qu'il pense que tu peux mieux la dessiner, lui donner plus de relief, c'est une question de graduation, d'approfondissement, ce chemin que Jean-Séb qualifie très bien d'asymptotique (on pourrait aussi dire infini) où tout est très subtil et difficile... et très beau.

Répondre