Sonate pathétique : trop tôt ?

Théorie, jeu, répertoire, enseignement, partitions

Modérateur : Modérateurs

Répondre
PieAnneau
Messages : 13
Enregistré le : dim. 02 févr., 2014 13:10

Sonate pathétique : trop tôt ?

Message par PieAnneau » mer. 17 avr., 2019 14:33

Bonjour,

Je joue depuis 8 ans du piano en autodidacte et j'ai un prof depuis un an. Les derniers morceaux que j'ai joué sont le premier mouvement de la sonatine de Ravel, la Poule de Rameau et le prélude op 32 n°5 de Rachmaninoff. J'essaye d'alterner les époques et après la Poule je suis donc tombé sur l'époque classique, et j'ai choisi de travailler le premier mouvement de la pathétique de Beethoven.

Mon prof m'a dit que je pouvais tenter, mais après déchiffrage et plus ou moins apprentissage par coeur (1/2 semaines de taf), j'ai essayé hier pour la première fois de jouer le morceau au tempo et je me rends compte que ce n'est pas aussi facile que prévu :lol: A tempo assez lent (un peu moins de 3/4 de celui exigé), je ne ressens vraiment aucune difficulté, mais à partir d'un certain point j'ai un problème de rythme avec les trémolos (faire tomber les accords avec le Do grave à chaque fois je m'emmêle, ça va vraiment vite haha), sans compter la fatigue que cela génère très vite. Aussi la partie crescendo après celle des mordants plus calme me semble assez virtuose.

Je n'ai plus ou moins jamais travaillé de musique de cette période auparavant (sauf le premier mouvement de la sonate op 49 n°1 de Beethov aussi), et je me demande si je n'ai pas visé trop haut avec cette sonate. D'un autre côté je me dis que si j'abandonne à chaque fois devant la difficulté je ne progresserai jamais. Je ne vois ma prof que dans deux semaines et je dois en tout cas ramener un nouveau morceau.

Que me conseillez-vous ? Perséverer avec cette sonate sur laquelle j'ai déjà investi plusieurs heures ? Ou l'abandonner au profit d'un morceau plus sage, j'avais pensé à du Schubert ou un Mozart. Dans ce cas auriez-vous des recommendations ?

Je vous remercie pour votre avis éclairé.

Avatar du membre
Presto
Messages : 3610
Enregistré le : sam. 19 juil., 2014 17:07
Mon piano : Roland FP80, C3 3x semaine
Localisation : Liège

Re: Sonate pathétique : trop tôt ?

Message par Presto » mer. 17 avr., 2019 15:08

Je te donne mon avis : ça fait beaucoup de bien de se frotter à des morceaux trop difficiles, ça donne des ouvertures, ouvre des perspectives et délie les doigts, mais jusqu'à un certain point. Ensuite faudra être patient..., et l'on n'échappe pas au travail de fond, et je crois qu'à vouloir la jouer cela risque d'être effectivement un peu trop tôt pour le moment. Cette sonate est accessible à un amateur mais je crains qu'à l'heure actuelle elle te demande un tel effort pour ne jouer "que les notes" qu'ensuite tu ne la prennes en grippe ou que tu ne sortes de l'expérience qu'avec un perception faussée.
"Vivi felice" Domenico Scarlatti

pianojar
Messages : 6152
Enregistré le : jeu. 25 juin, 2015 17:44
Mon piano : Yamaha GA1
Localisation : Val d'Oise

Re: Sonate pathétique : trop tôt ?

Message par pianojar » mer. 17 avr., 2019 17:43

Ceci dit je ne suis pas persuadé que la pathétique soit plus difficile que le Ravel ou le Rachmaninoff (?)
Peut-être parce que je l'ai travaillé et pas les autres

Pythéas
Messages : 85
Enregistré le : ven. 07 déc., 2018 20:00
Mon piano : Menuet Gaveau de 1951 Furstein tp105

Re: Sonate pathétique : trop tôt ?

Message par Pythéas » mer. 17 avr., 2019 17:50

Juste par curiosité quel est le tempo d'origine de l'oeuvre?

Serge
Messages : 1471
Enregistré le : ven. 07 mars, 2008 18:50

Re: Sonate pathétique : trop tôt ?

Message par Serge » mer. 17 avr., 2019 18:12

Bonjour, vous pourriez avec votre prof, repérer les difficultés techniques et effectuer un travail préparatoire spécifique en amont pendant quelques semaines. Les trémolos, il y en a de plusieurs sortes, sont un sujet en soit.

Avatar du membre
Presto
Messages : 3610
Enregistré le : sam. 19 juil., 2014 17:07
Mon piano : Roland FP80, C3 3x semaine
Localisation : Liège

Re: Sonate pathétique : trop tôt ?

Message par Presto » mer. 17 avr., 2019 18:25

pianojar a écrit :
mer. 17 avr., 2019 17:43
Ceci dit je ne suis pas persuadé que la pathétique soit plus difficile que le Ravel ou le Rachmaninoff (?)
moi non plus :wink:
"Vivi felice" Domenico Scarlatti

Avatar du membre
Arabesque44
Messages : 3013
Enregistré le : lun. 07 oct., 2013 18:11
Mon piano : Bechstein 175 Yamaha 155P
Localisation : Nantes

Re: Sonate pathétique : trop tôt ?

Message par Arabesque44 » mer. 17 avr., 2019 18:33

Presto a écrit :
mer. 17 avr., 2019 18:25
pianojar a écrit :
mer. 17 avr., 2019 17:43
Ceci dit je ne suis pas persuadé que la pathétique soit plus difficile que le Ravel ou le Rachmaninoff (?)
moi non plus :wink:
Idem!Et ce ne sont pas les trémolos qui m'ont causé le plus de soucis. La MD n'est pas commode non plus ( les doubles notes enchainées..)
Et des passages en DC difficiles à sortir bien proprement..

quazart
Messages : 1837
Enregistré le : dim. 04 juin, 2017 0:06
Mon piano : Yamaha C1X, Kawai CA67
Localisation : Région parisienne et Côtes d'Armor

Re: Sonate pathétique : trop tôt ?

Message par quazart » mer. 17 avr., 2019 20:22

PieAnneau a écrit :
mer. 17 avr., 2019 14:33
Mon prof m'a dit que je pouvais tenter, mais après déchiffrage et plus ou moins apprentissage par coeur (1/2 semaines de taf), j'ai essayé hier pour la première fois de jouer le morceau au tempo et je me rends compte que ce n'est pas aussi facile que prévu
Tu t'étonnes d'avoir du mal à jouer au bon tempo après 2 semaines de travail ?
Sans être une monstruosité technique, ce mouvement est tout de même assez difficile. Je crois simplement que tu es trop pressé.
Assure déjà un résultat impeccable à 1/2 ou 3/4 du tempo que tu vises. Si tu bloques en allant vite c'est sans doute que tu ne maitrises pas le texte, ce qui me semble plutôt normal après si peu de temps.

quazart
Messages : 1837
Enregistré le : dim. 04 juin, 2017 0:06
Mon piano : Yamaha C1X, Kawai CA67
Localisation : Région parisienne et Côtes d'Armor

Re: Sonate pathétique : trop tôt ?

Message par quazart » mer. 17 avr., 2019 20:25

-Dimitri a écrit :
mer. 17 avr., 2019 17:50
Juste par curiosité quel est le tempo d'origine de l'oeuvre?
L'indication de LVB est "allegro molto e con brio", je ne sais pas (plus?) si il a indiqué une valeur métronomique, mais ses indications sont toujours sujettes à caution.
A vue de nez, ça doit être au moins du 144 à la blanche.

Pythéas
Messages : 85
Enregistré le : ven. 07 déc., 2018 20:00
Mon piano : Menuet Gaveau de 1951 Furstein tp105

Re: Sonate pathétique : trop tôt ?

Message par Pythéas » mer. 17 avr., 2019 20:27

quazart a écrit :
mer. 17 avr., 2019 20:25
-Dimitri a écrit :
mer. 17 avr., 2019 17:50
Juste par curiosité quel est le tempo d'origine de l'oeuvre?
L'indication de LVB est "allegro molto e con brio", je ne sais pas (plus?) si il a indiqué une valeur métronomique, mais ses indications sont toujours sujettes à caution.
A vue de nez, ça doit être au moins du 144 à la blanche.
C'est exactement à ça que je pensais et c'est pour ça que j'ai posé la question. Mais bon la mode est au tendu. :roll:

Avatar du membre
Cadenza
Messages : 1735
Enregistré le : dim. 29 mai, 2016 7:42
Mon piano : Yamaha M1A
Localisation : Québec, Québec
Contact :

Re: Sonate pathétique : trop tôt ?

Message par Cadenza » jeu. 18 avr., 2019 23:20

Une partie de moi a envie de dire : poser la question, c'est y répondre.

Disons que je pense que beaucoup d'adultes débutants se frottent rapidement à des morceaux très difficiles (moi la première). C'est grisant. On s'éclate souvent. Mais je pense que, dans la très grande majorité des cas, on finit rapidement par se confronter à un mur : le progrès est stoppé net car des bases ont été négligées. Et on a alors le choix de continuer à jouer un peu «à peu près» ou faire quelques pas en arrière, reprendre du répertoire un peu plus facile pour intégrer les éléments qui nous font défaut, pour finalement revenir au répertoire que l'on a abordé un peu trop vite.

Est-ce que tu devrais éviter d'aborder la Pathétique? Pas nécessairement. Mais l'oeuvre est difficile et le résultat, en tant que débutant, ne sera assurément pas à la hauteur des enregistrements professionnels que l'on trouve sur YouTube. Le rendu sera conforme à l'expérience, avec des plus gros défauts que si on aborde le morceau avec plus de bagage.

C'est ainsi que j'ai vécu mon parcours - encore jeune - au piano. Je ne regrette pas grand chose de mes débuts, au final, car je pense que d'avoir abordé certaines pièces très difficiles m'a permis de toucher du bout des doigts (presque littéralement) ce que jouer du piano à haut niveau peut être et m'a donné envie d'atteindre ce niveau un jour.

Et mon pas de recul n'a pas non plus été si énorme, passant de l'opus 3 no 2 de Rachminoff à la sonate facile de Mozart. Certes vraiment plus facile, mais sans tomber à l'extrême de jouer les menuets de Petzold ou les pièces du livre pour Nannerl de Mozart. Et franchement, d'un niveau comparable à cette sonate, il y a beaucoup de répertoire vraiment magnifique et agréable à aborder!


Bref, à toi de voir. Mais sache qu'il est impossible d'aborder du haut répertoire en tant que débutant sans y négliger certains aspects. Il faut voir quels sont nos objectifs et qu'est-ce qui nous permet de rester motivé. Avec cela en tête, il devrait être facile de savoir s'il convient de travailler un morceau donné ou non (surtout avec l'aide d'un professeur, qui sait mieux si certaines pièces nous aideront par rapport à nos buts personnels).
Un Discord pour musiciens!
Pour mon parcours, voir ma chaîne YouTube dans mon profil. :)

Répondre