Les oeuvres avec multiples portées

Théorie, jeu, répertoire, enseignement, partitions

Modérateur : Modérateurs

Répondre
Avatar du membre
Lee
Messages : 11346
Enregistré le : lun. 09 sept., 2013 0:09
Mon piano : Pleyel 3bis 1925

Les oeuvres avec multiples portées

Message par Lee » dim. 24 févr., 2019 13:20

Bonjour,

Je travaille la tube de Rachmaninoff prélude en do# mineur et c'est la première fois que je vois des doubles portées, 4 au lieu de 2 à la fois. J'ignore le pourquoi et comment.

Quelles autres oeuvres pour piano ont plus que le standard ? C'est une question pratique ou ça veut dire quelque chose dans la manière de jouer ?

Merci.
“Wrong doesn't become right just because it's accepted by a majority.” - Booker Washington

Avatar du membre
jean-séb
Messages : 10371
Enregistré le : lun. 16 oct., 2006 20:36
Mon piano : Yamaha C3
Localisation : Paris

Re: Les oeuvres avec multiples portées

Message par jean-séb » dim. 24 févr., 2019 14:34

C'est souvent une facilité d'écriture, permettant par exemple de mieux suivre à l’œil la continuité d'un motif, d'indiquer des liaisons qui seraient perdues ou noyées si l'on écrivait tout sur une seule portée.

arg

Re: Les oeuvres avec multiples portées

Message par arg » dim. 24 févr., 2019 15:21

Tu retrouves la même chose dans certains des préludes de Debussy, dans des Schubert-Liszt (l'ave maria par exemple)...
Cela permet comme le dit Jean-Seb une clarté de lecture, de pouvoir mieux suivre un thème qui sinon serait caché visuellement, de ne pas encombrer une partition simple.

chantal313
Messages : 190
Enregistré le : mar. 02 févr., 2016 15:52
Mon piano : Schimmel 116 S TwinTone
Localisation : Marseille

Re: Les oeuvres avec multiples portées

Message par chantal313 » dim. 24 févr., 2019 15:27

Lee a écrit :
dim. 24 févr., 2019 13:20
Je travaille la tube de Rachmaninoff prélude en do# mineur et c'est la première fois que je vois des doubles portées, 4 au lieu de 2 à la fois. J'ignore le pourquoi et comment.
C'est drôle, quand j'avais travaillé ce prélude il y a bien longtemps (j'avais quinze ans !), les deux portées à chaque main dans la troisième partie ne m'avaient pas posé de problème. C'est à la fois une facilité d'écriture comme le dit jean-séb, mais également une indication de la manière de jouer : il faut faire ressortir la ligne de basses qui se trouve sur la portée inférieure de chaque main, de la même façon que l'on fait ressortir la ligne de basses (indiquée par des "queues" de notes vers le bas MD et vers le haut MG) dans la première partie du prélude. La seule difficulté (si difficulté il y a) est aux mesures 51 et 53 : il est impossible de jouer simultanément les deux accords de 6 notes, il faut prendre le temps de bien poser la basse à chaque main et raccourcir en conséquence la première croche de la portée supérieure.
Bon courage à toi pour l'étude de cette belle œuvre :D

Avatar du membre
quazart
Messages : 2613
Enregistré le : dim. 04 juin, 2017 0:06
Mon piano : Yamaha C1X, Kawai CA67
Localisation : Région parisienne et Côtes d'Armor

Re: Les oeuvres avec multiples portées

Message par quazart » dim. 24 févr., 2019 16:59

Lee a écrit :
dim. 24 févr., 2019 13:20
Je travaille la tube de Rachmaninoff prélude en do# mineur et c'est la première fois que je vois des doubles portées, 4 au lieu de 2 à la fois. J'ignore le pourquoi et comment.
Ca peut sembler compliqué les premières fois d'avoir davantage de portées, mais ça simplifie la lecture en fait, c'est beaucoup plus clair.
Pour t'en convaincre, superpose les 2 portées de chaque main.
Tout le 2nd livre de Préludes de Debussy est écrit ainsi, il y a une foule d'autres exemples.

Serge
Messages : 1503
Enregistré le : ven. 07 mars, 2008 18:50

Re: Les oeuvres avec multiples portées

Message par Serge » dim. 24 févr., 2019 18:18

Je me demande si dans cette pièce il ne s’agit pas de deux possibilités différentes. Quand il s’agit d’éclairer un texte trop fourni, il y a une 3 eme portée supplémentaire rarement 2.

Avatar du membre
mdpiano
Messages : 1259
Enregistré le : mer. 05 oct., 2016 14:17
Mon piano : Numérique yamaha P105

Re: Les oeuvres avec multiples portées

Message par mdpiano » dim. 24 févr., 2019 21:51

Je trouve que c'est une bonne idée d'éclairer l'écriture même avec des.portées supplémentaires. Je n'ai jamais vu ça mais je pense que ça aide pour l'interprétation...

Avatar du membre
Lee
Messages : 11346
Enregistré le : lun. 09 sept., 2013 0:09
Mon piano : Pleyel 3bis 1925

Re: Les oeuvres avec multiples portées

Message par Lee » lun. 25 févr., 2019 3:53

Merci pour vos réponses éclairissantes. C'est vrai que c'est plus airé ainsi mais je ne trouve pas de tout plus facile à lire, je me sens comme ça:
20190225_035421.jpg
20190225_035421.jpg (53.75 Kio) Vu 811 fois
Comme je connais bien le prélude j'ai l'impression que ça passe mieux de ne pas trop essayer de regarder les portées, qui me perturbe. Les accords des deux mains sont les mêmes mais décalés, c'est plus facile de jouer avec cela en tete.
“Wrong doesn't become right just because it's accepted by a majority.” - Booker Washington

Avatar du membre
jean-séb
Messages : 10371
Enregistré le : lun. 16 oct., 2006 20:36
Mon piano : Yamaha C3
Localisation : Paris

Re: Les oeuvres avec multiples portées

Message par jean-séb » lun. 25 févr., 2019 8:18

Lee a écrit :
lun. 25 févr., 2019 3:53
Merci pour vos réponses éclairissantes. C'est vrai que c'est plus airé ainsi mais je ne trouve pas de tout plus facile à lire,
J'ai d'ailleurs déjà vu des éditions de ce prélude avec portées simples, pour éviter cette difficulté que tu trouves.

mieuvotar
Messages : 2675
Enregistré le : mar. 31 janv., 2012 13:16

Re: Les oeuvres avec multiples portées

Message par mieuvotar » lun. 25 févr., 2019 12:55

Quand j'avais travaillé ce prélude (tes oreilles doivent sûrement en garder un souvenir endolori), je me souviens avoir été très perturbé par ces quatre portées au départ, mais je me suis habitué très vite à cette écriture dont l’utilité est uniquement de gagner en lisibilité et qu'au final j'ai trouvée plutôt commode.
Si tout ces accords étaient écrits sur les 2 portées usuelles, la partition paraîtrait vite très surchargée et difficilement lisible.
De toute façon, c'est le genre de pièce où le par cœur me semble quasi-indispensable, une fois passé le stade du déchiffrage. L’amplitude des déplacements et la densité des accords demandent à avoir les yeux sur les mains et le clavier ! On finit donc vite par s'affranchir de la partition.

bigrounours
Messages : 3739
Enregistré le : sam. 10 janv., 2009 12:01
Mon piano : Schimmel C120, Nord Electro 6HP

Re: Les oeuvres avec multiples portées

Message par bigrounours » lun. 25 févr., 2019 16:18

Lee a écrit :
lun. 25 févr., 2019 3:53
Merci pour vos réponses éclairissantes. C'est vrai que c'est plus airé ainsi mais je ne trouve pas de tout plus facile à lire, je me sens comme ça:
20190225_035421.jpg

Comme je connais bien le prélude j'ai l'impression que ça passe mieux de ne pas trop essayer de regarder les portées, qui me perturbe. Les accords des deux mains sont les mêmes mais décalés, c'est plus facile de jouer avec cela en tete.
De toute façon, le déchiffrage et la lecture de ce prélude est très difficile : beaucoup de notes à la fois.

Avatar du membre
Lee
Messages : 11346
Enregistré le : lun. 09 sept., 2013 0:09
Mon piano : Pleyel 3bis 1925

Re: Les oeuvres avec multiples portées

Message par Lee » lun. 25 févr., 2019 17:49

jean-séb a écrit :
lun. 25 févr., 2019 8:18
J'ai d'ailleurs déjà vu des éditions de ce prélude avec portées simples, pour éviter cette difficulté que tu trouves.
Ah, je ne savais pas, trop tard !
mieuvotar a écrit :
lun. 25 févr., 2019 12:55
Quand j'avais travaillé ce prélude (tes oreilles doivent sûrement en garder un souvenir endolori)
Pas de tout, j'ai un beau souvenir de comment tu jouais ce prélude, c'était beau et musicale, il manquait peut-être un peu d'élan de mes souvenirs...je crois que tu dois reprendre un jour. (Il faut réinstaurer l'amende d'Oupsi, pour contribuer au concours Piano Majeur !)
mieuvotar a écrit :
lun. 25 févr., 2019 12:55
On finit donc vite par s'affranchir de la partition.
Oui, c'est ce qui s'est passé surtout pour cette partie.
bigrounours a écrit :
lun. 25 févr., 2019 16:18
De toute façon, le déchiffrage et la lecture de ce prélude est très difficile : beaucoup de notes à la fois.
Tiens, c'est intéressant. A part ces portées qui me font hésiter jouer un mi au lieu d'un do a la main droite ou un sol au lieu de mi, par exemple, je trouve ce prélude plus facile que d'autres préludes de Rachmaninoff et même autres morceaux travaillés récemment, comme il y a beaucoup d'accords et c'est une tube, les notes sont déjà bien dans les oreilles, c'était comme si j'assemblais un puzzle en connaissant déjà exactement comment chaque morceau doit être ou se ressembler. C'est sans doute parce que je n'écoute pas d'autres morceaux que je travaille autant avant de les travailler, et j'ai fait plusieurs lectures de temps en temps avant de vraiment m'y mettre, ça doit aider aussi.
“Wrong doesn't become right just because it's accepted by a majority.” - Booker Washington

Aurele27
Messages : 1230
Enregistré le : sam. 17 juin, 2017 9:17
Mon piano : Yamaha G2
Localisation : Vernon (27)

Re: Les oeuvres avec multiples portées

Message par Aurele27 » lun. 25 févr., 2019 22:40

J’envisage aussi de travailler ce magnifique prélude.
A quand un enregistrement Lee ? 😅

Avatar du membre
Lee
Messages : 11346
Enregistré le : lun. 09 sept., 2013 0:09
Mon piano : Pleyel 3bis 1925

Re: Les oeuvres avec multiples portées

Message par Lee » lun. 25 févr., 2019 22:53

:) Un mois ou deux, si je travaille bien.
“Wrong doesn't become right just because it's accepted by a majority.” - Booker Washington

Répondre