Tonalité Ré Mineur

Théorie, jeu, répertoire, enseignement, partitions

Modérateur : Modérateurs

Répondre
SolMineur
Messages : 40
Enregistré le : dim. 06 janv., 2019 17:01
Mon piano : Young Chang 185
Localisation : Nice

Tonalité Ré Mineur

Message par SolMineur » mer. 16 janv., 2019 12:03

Bonjour à toutes et tous,

Il est interessant de voir combien cette tonalité fut employée par les compositeurs et d'ailleurs la préférée de Rachmaninoff...

- 3e concerto de Rachmaninoff, requiem de Mozart, Toccata et fugue en Ré mineur, Chacone en ré mineur de JS Bach, concerto pour 2 pianos et orchestre Poulenc, Concerto N20 pour piano Mozart, Concerto 1 pour piano de Brahms etc...

Je vous joins un petit prélude en ré mineur:

Bonne journée

Avatar du membre
jean-séb
Messages : 9885
Enregistré le : lun. 16 oct., 2006 20:36
Mon piano : Yamaha C3
Localisation : Paris

Re: Tonalité Ré Mineur

Message par jean-séb » mer. 16 janv., 2019 14:57

Bonjour,
C'est très bizarre, je n'entends à chaque fois que les trois premières notes de chaque demi-mesure, alors qu'on devrait entendre 5 notes, comme c'est écrit.
Image
Est-ce mon oreille, est-ce ton enregistrement, est-ce ton accentuation ?

SolMineur
Messages : 40
Enregistré le : dim. 06 janv., 2019 17:01
Mon piano : Young Chang 185
Localisation : Nice

Re: Tonalité Ré Mineur

Message par SolMineur » mer. 16 janv., 2019 18:39

Non jean Seb ce n'est pas ton oreille qui te joue des tours,
En effet par moment de facon à ce que ce soit moins sonore au lieu de refaire la basse , dans la mesure que tu indiques le Ré je le remplace par le La , une quinte au dessus.
Les 5 notes sont toujours présentes et ce changement n'a lieu que dans les parties un peu moins puissantes.
Tu as l'œil et l'oreille, c'est bien.
À très bientôt

Avatar du membre
Okay
Messages : 5212
Enregistré le : mar. 13 juil., 2010 17:32

Re: Tonalité Ré Mineur

Message par Okay » mer. 16 janv., 2019 19:22

Certes, mais Chopin avait peut-être de bonnes raisons d’écrire les notes qu’il a écrites non ?
Toutes ces basses réitérées génèrent quand même une âpreté tout autre, un sentiment fatal qui se trouve amoindri si l’on s’amuse à changer les renversements... je pense qu’on peut faire confiance à Chopin :wink:

Bravo néanmoins pour cet enregistrement d’un bien difficile prélude, qui démontre beaucoup de moyens. Attention à la pulsation... la main gauche accélère terrible dès que la droite est moins occupée, je trouve que cette musique penche vers le dramatique et déclamatoire plutôt que l’agitation...

Spianissimo
Messages : 2651
Enregistré le : mar. 09 juin, 2015 18:28
Mon piano : YAMAHA U3
Contact :

Re: Tonalité Ré Mineur

Message par Spianissimo » mer. 16 janv., 2019 19:39

Je suis un peu HS mais est-ce que quelqu'un à un "truc" pour travailler la main gauche sur ce morceau. Je l'ai déjà travaillé et pour tomber juste tout le long du morceau au tempo, c'est un véritable calvaire...
C'est sympa de parler mais jouons maintenant...
http://www.youtube.com/user/andante5133

Avatar du membre
Okay
Messages : 5212
Enregistré le : mar. 13 juil., 2010 17:32

Re: Tonalité Ré Mineur

Message par Okay » mer. 16 janv., 2019 19:41

La note pivot tenue arrange pas mal de choses... dans la technique de Chopin, le pivot de la main est presque toujours le 2e doigt (toute la première étude repose la dessus). Ça permet d’avoir une bien meilleure sensation des intervalles autour de ce pivot, qui équilibre la main.

Avatar du membre
Okay
Messages : 5212
Enregistré le : mar. 13 juil., 2010 17:32

Re: Tonalité Ré Mineur

Message par Okay » mer. 16 janv., 2019 19:45

Pour revenir sur le fil, j’ai écouté l’impressionant début du concerto de Viktor Ulmann il n’y a pas longtemps (il me tarde d’en poursuivre l’écoute !), bien assis dans un terrifiant ré mineur, qui ne manque pas de rappeler les circonstances dramatiques de composition...

Spianissimo
Messages : 2651
Enregistré le : mar. 09 juin, 2015 18:28
Mon piano : YAMAHA U3
Contact :

Re: Tonalité Ré Mineur

Message par Spianissimo » mer. 16 janv., 2019 20:09

Okay a écrit :
mer. 16 janv., 2019 19:41
La note pivot tenue arrange pas mal de choses... dans la technique de Chopin, le pivot de la main est presque toujours le 2e doigt (toute la première étude repose la dessus). Ça permet d’avoir une bien meilleure sensation des intervalles autour de ce pivot, qui équilibre la main.
Merci Okay de ta réponse, il faudra que j'essaie de travailler ça lentement en tenant cette note pivot...
C'est sympa de parler mais jouons maintenant...
http://www.youtube.com/user/andante5133

SolMineur
Messages : 40
Enregistré le : dim. 06 janv., 2019 17:01
Mon piano : Young Chang 185
Localisation : Nice

Re: Tonalité Ré Mineur

Message par SolMineur » mer. 16 janv., 2019 21:33

Ggrand merci de vos réponses.
Effectivement hier quand j'´ak enregistré ce prelude , j'étais dans un état Mental de trop grande excitation, cela s'est traduit à travers La musique.
Je vais le reenregistrer quand je serai plus serein.
Ce soir j'ai enregistré le N16.. et pareil dans le dur
Si ça vous tente d'écouter :
Il y aura des jours meilleurs...
SM

Avatar du membre
Cadenza
Messages : 1769
Enregistré le : dim. 29 mai, 2016 7:42
Mon piano : Yamaha M1A
Localisation : Québec, Québec
Contact :

Re: Tonalité Ré Mineur

Message par Cadenza » mer. 16 janv., 2019 21:56

Est-ce qu'il y a vraiment des tonalités plus populaires que d'autres de façon générale?
J'imagine que oui, jusqu'à un certain point (j'ai tendance à croire que les oeuvres en do dièse majeur doivent être plus rares que celle en do majeur, la bémol majeur, si mineur, ...). Mais je pense que ton observation ici est plutôt le fait d'un petit échantillonnage que d'une réelle tendance.

En commençant le piano, j'ai remarqué pour ma part que plusieurs pièces que je trouvais belles à l'écoute étaient en do# mineur. Je ne sais pas si j'ai une réelle préférence pour cette tonalité ou c'est simplement un hasard (sonate clair de lune 1er et 3e mouvement, nocturne de Chopin, prélude de Rachmaninoff, ...). De façon générale, j'ai certainement une préférence pour le mode mineur, ça c'est certain!
Un Discord pour musiciens!
Pour mon parcours, voir ma chaîne YouTube dans mon profil. :)

Avatar du membre
Lee
Messages : 11345
Enregistré le : lun. 09 sept., 2013 0:09
Mon piano : Pleyel 3bis 1925

Re: Tonalité Ré Mineur

Message par Lee » mer. 16 janv., 2019 22:35

Largo e mesto, Sonate no 7 op 10 no 3, Beethoven :

Je m'en veux pour avoir essayé et un peu joué cette oeuvre mais jamais sérieusement. Bon, si je n'arrive pas avant de partir de cette terre, quelqu'un sympa fera pour mon enterrement, stp ? O:)
“Wrong doesn't become right just because it's accepted by a majority.” - Booker Washington

Avatar du membre
Okay
Messages : 5212
Enregistré le : mar. 13 juil., 2010 17:32

Re: Tonalité Ré Mineur

Message par Okay » jeu. 17 janv., 2019 15:56

Jouishy a écrit :
mer. 16 janv., 2019 21:56
Est-ce qu'il y a vraiment des tonalités plus populaires que d'autres de façon générale?
Oui absolument, avec tout de même des nuances importantes selon les époques, les styles de musique et les instruments.
Il est tout de même rare que Mozart mette plus de 3 accidents à l’armure, ensuite ça s’émancipe quand même pas mal.

Deux liens intéressants...
Un analyste de Spotify s’est amusé à faire des statistiques monstrueuses, d’où ressortent la fréquence des tonalités sur 30 millions de pistes.
Et un article de blog qui présente une analyse moins ambitieuse mais appliquée à toutes les œuvres de 10 compositeurs classiques trouvées sur imslp.
Ré majeur est la tonalité la plus fréquente dans cette étude là, tandis que ré mineur ressort bien comme la tonalité mineure la plus utilisée, ce qui n’est pas le cas de l’analyse à grande échelle de Spotify.

Avatar du membre
Lee
Messages : 11345
Enregistré le : lun. 09 sept., 2013 0:09
Mon piano : Pleyel 3bis 1925

Re: Tonalité Ré Mineur

Message par Lee » jeu. 17 janv., 2019 16:12

:mrgreen: l'étude de Spotify a beaucoup de musique pop et autre musique "facile"...donc pas étonnant que les tonalités les plus faciles sont les plus choisies !
“Wrong doesn't become right just because it's accepted by a majority.” - Booker Washington

pfffpfff
Messages : 299
Enregistré le : mar. 26 juin, 2018 11:37
Mon piano : yamaha p125

Re: Tonalité Ré Mineur

Message par pfffpfff » jeu. 17 janv., 2019 16:46

Lee a écrit :
mer. 16 janv., 2019 22:35
Largo e mesto, Sonate no 7 op 10 no 3, Beethoven :

Je m'en veux pour avoir essayé et un peu joué cette oeuvre mais jamais sérieusement. Bon, si je n'arrive pas avant de partir de cette terre, quelqu'un sympa fera pour mon enterrement, stp ? O:)
Sublime.

Avatar du membre
Okay
Messages : 5212
Enregistré le : mar. 13 juil., 2010 17:32

Re: Tonalité Ré Mineur

Message par Okay » jeu. 17 janv., 2019 16:54

Oui mais qu'est ce qu'une tonalité "facile" ? Une tonalité avec peu d'accidents à l'armure ? Si oui, Mozart tombe dans la même catégorie ;)

Et même au 19e siècle, on garde tout de même une forte prévalence pour ces tonalités je trouve, même si la distribution tend à s'équilibrer. Avec le répertoire du piano, nous avons des a priori importants. Mais dès qu'il faut écrire pour l'orchestre et penser qu'il va falloir faire répéter des cors et clarinettes, on est plus vite encouragés à limiter la complexité de l'armure. Je n'ai pas fait de recherche poussée, mais comme ça, rien ne me vient si je veux penser aux oeuvres symphoniques ou concertantes écrites avant le 20e siècle, qui auraient plus de 3 accidents à l'armure... Il y en a forcément quelques unes, mais ce n'est pas du tout courant. En revanche, en piano solo et même en musique de chambre (cordes), il suffit de se baisser pour en ramasser...

Edit : l'ironie est que le premier contre-exemple qui me vient est signé Mozart... le très bel Adagio en mi majeur pour violon et orchestre.

pfffpfff
Messages : 299
Enregistré le : mar. 26 juin, 2018 11:37
Mon piano : yamaha p125

Re: Tonalité Ré Mineur

Message par pfffpfff » jeu. 17 janv., 2019 17:06

Okay a écrit :
jeu. 17 janv., 2019 16:54
Oui mais qu'est ce qu'une tonalité "facile" ? Une tonalité avec peu d'accidents à l'armure ? Si oui, Mozart tombe dans la même catégorie ;)
L adagio de la K280 est en Fa Mineur. 4 bémols donc.

Avatar du membre
Okay
Messages : 5212
Enregistré le : mar. 13 juil., 2010 17:32

Re: Tonalité Ré Mineur

Message par Okay » jeu. 17 janv., 2019 17:10

En effet, on trouve des raretés comme ça chez Mozart aussi. Ce qui est frappant, c'est que très peu de temps après, et toujours au 18e siècle, Beethoven n'hésite pas à afficher au moins 4 accidents. Dès sa Sonate n°1, il part explorer fa mineur ! Il se montrera en revanche beaucoup plus prudent à l'orchestre...

Avatar du membre
Cadenza
Messages : 1769
Enregistré le : dim. 29 mai, 2016 7:42
Mon piano : Yamaha M1A
Localisation : Québec, Québec
Contact :

Re: Tonalité Ré Mineur

Message par Cadenza » jeu. 17 janv., 2019 18:02

Ah oui, c'est clair que lorsqu'on ajoute l'orchestre et les transpositions, c'est plus commode de ne pas trop aller loin dans les altérations.

Je me souviens du jour où j'ai appris que le concerto pour clarinette de Mozart était en la majeur. Je me suis posée la question à savoir si l'on exprimait la tonalité de façon absolue ou en fonction de l'instrument soliste. J'ai découvert que c'était en absolu, et que donc, à la clarinette, la pièce est en si majeur. Beurk!
(Oui, peut-être bizarrement, au piano, jouer avec beaucoup d'altérations ne me dérange pas vraiment - une fois dépassé le défi de lecture, techniquement, cela ne me semble pas plus difficile et même que d'avoir quelques touches noires peut faciliter le fait de se repérer sur le clavier -, à la clarinette, je trouve ça bien chiant si l'on dépasse les 3 altérations. Il faut aller chercher des petites clés ici et là et ça rend les enchaînements de doigtés plus difficile. Et même, je me rappelle d'une pièce à 3 dièses justement qui m'en avait bien fait baver. Il faut dire, les notes du passage qui me donnait des maux de tête alternaient souvent entre le do#, le fa# et le sol#. Vers 3m45 ici (aaah, les souvenirs)).
Un Discord pour musiciens!
Pour mon parcours, voir ma chaîne YouTube dans mon profil. :)

Avatar du membre
Lee
Messages : 11345
Enregistré le : lun. 09 sept., 2013 0:09
Mon piano : Pleyel 3bis 1925

Re: Tonalité Ré Mineur

Message par Lee » jeu. 17 janv., 2019 18:44

Je ne comprends rien. Au piano le nombre des bémols ou dièses sur l'armure sont souvent les noires voire les blancs comme le do bémol qui devient si. Mais sur d'autres instruments ça donne quelle difficulté ?

En fait les instruments étaient-il configurés pour jouer plus facilement les tonalités que nous trouvons bien ou "faciles" à l'oreille ou trouvons-nous plus attirantes parce que nos oreilles sont habitués, étant plus facile à jouer ? C'est peut-être la question de l'oeuf ou la poule sauf si des musicologistes ou historiens pointues ont déjà étudié la question...
Modifié en dernier par Lee le jeu. 17 janv., 2019 18:44, modifié 1 fois.
“Wrong doesn't become right just because it's accepted by a majority.” - Booker Washington

Avatar du membre
Okay
Messages : 5212
Enregistré le : mar. 13 juil., 2010 17:32

Re: Tonalité Ré Mineur

Message par Okay » jeu. 17 janv., 2019 18:44

Jouishy a écrit :
jeu. 17 janv., 2019 18:02
Je me souviens du jour où j'ai appris que le concerto pour clarinette de Mozart était en la majeur. Je me suis posée la question à savoir si l'on exprimait la tonalité de façon absolue ou en fonction de l'instrument soliste. J'ai découvert que c'était en absolu, et que donc, à la clarinette, la pièce est en si majeur. Beurk!
Justement non ! Ce n'est pas la clarinette en si b mais justement celle en la, de sonorité plus veloutée. D'ailleurs le climat et thèmes de ce concerto se prêtent d'autant plus à cet instrument là. La partie de soliste est donc écrite en ... do majeur. Les clarinettistes apprécieront ;)
Dans cette oeuvre, la tonalité, l'instrument et sa couleur sonore, et la musique elle-même forment un tout.

Répondre