rencontres dans Paris entre pianistes ayant abandonnés lontemps

Théorie, jeu, répertoire, enseignement, partitions

Modérateur : Modérateurs

redmoon
Messages : 18
Enregistré le : mer. 24 oct., 2018 3:42
Mon piano : Yamaha disklavier droit et Kawai GS30

Re: rencontres dans Paris entre pianistes ayant abandonnés lontemps

Message par redmoon » jeu. 25 oct., 2018 12:46

roulroul

loin de moi l'idée de " RESTREINDRE "
mais je disais cela juste par ce que des gens qui ont arretes longtemps
et qui reprennent doivent avoir surement entre eux une sorte d'esprit de communion !
ca aussi je pense que c juste de le souligner

mais bien sur je ne desire rien restreindre, et t'inquietes je n'ai en aucun cas mal pris ce que tu dis,
c'est un très bon débat

passe une excellente journée

Terpsichore
Messages : 307
Enregistré le : mer. 02 mai, 2018 8:39

Re: rencontres dans Paris entre pianistes ayant abandonnés lontemps

Message par Terpsichore » jeu. 25 oct., 2018 12:50

Je rencontrerai volontier des membres de p mais retrouver des pianistes qui reprendre après un long arret permet de se rencontrer pour parler des difficultés precises qu'engendre la reprise.
Ce qui n'empêche pas de rencontrer d'autres membres.
Mais pour ma part, hors de question pour l'instant de jouer en public.

redmoon
Messages : 18
Enregistré le : mer. 24 oct., 2018 3:42
Mon piano : Yamaha disklavier droit et Kawai GS30

Re: rencontres dans Paris entre pianistes ayant abandonnés lontemps

Message par redmoon » jeu. 25 oct., 2018 12:53

Salut Galadrielle, et enchanté

j'ai aimé lire ce que tu disais,
car en effet il s'agit bien de différencier les pianistes qui n'ont jamais arretes de ceux qui ont arretes,
et reprennent
Non pas pas esprit malsain de rejet envers les pianistes " normaux " ( LOL ) mais plutot
pour permettre aux gens qui ont fait un long arret de se retrouver dans la même psychologie,
car c'est dur et déprimant au début de se battre contre le temps qui a passé, ca implique aussi un tas de pensées
qui peuvent ronger, genre " mais pourquoi ai je fais cela ", ou genre " ah que c'est difficile ces débuts tout seul " ,
" ah zut il me faut un prof qui va comprendre que j'ai arreté 20 ans ", etc etc etc
Et je pense que ces sujets de discussions sont typiques de ceux qui ont arretes et ces problèmes
psychologiques précis n'existeront pas chez les autres pianistes

c'est, je le pense, un peu ce que tu as compris,
et oui donc tuas raison, ce sont des rencontres qui ne nécessitent pas de jouer

c'est donc bien différent

merci Galadrielle

redmoon
Messages : 18
Enregistré le : mer. 24 oct., 2018 3:42
Mon piano : Yamaha disklavier droit et Kawai GS30

Re: rencontres dans Paris entre pianistes ayant abandonnés lontemps

Message par redmoon » jeu. 25 oct., 2018 12:57

@ coignet :

oui j'ai du travailler dans autre chose
et je programme de stopper cette activité dans un an pour de bon

en attendant je fais une sorte de fondu enchainé pendant une année entre les 2 métiers,
à savoir celui que je vais stopper, et un autre qui est dans mes veines depuis toujours : composer de la musique

voili voila

Avatar du membre
coignet
Messages : 1096
Enregistré le : mer. 12 févr., 2014 13:03
Mon piano : Pleyel F 1953
Localisation : Paris I

Re: rencontres dans Paris entre pianistes ayant abandonnés lontemps

Message par coignet » jeu. 25 oct., 2018 14:00

On est en effet ici un nombre non négligeable à avoir arrêté longtemps. Vingt ans aussi me concernant. Cela fait maintenant un an que je me confronte chaque jour au clavier avec des résultats très médiocres alors que j'étais plutôt à l'aise autrefois.

Il est probable que nous sommes d'autant plus nombreux dans ce cas, (avec plus ou moins de facilité), que des instrumentistes à l'aise et confirmés ont moins besoin d'en parler et de se constituer un groupe de musiciens avec qui partager (il y a ici des exceptions notables, dont certaines très brillantes).

Néanmoins je ne suis pas attiré par des rencontres pour en parler plus qu'ici. Le forum me convient très bien pour cela. En revanche, j'apprécie beaucoup les rencontres pour jouer, et, chaque fois que je le peux et sans crainte du ridicule, je me rends aux rencontres organisées pour jouer. Avec un succès inverse au plaisir que j'y prends... Je ne faiblis pas et continue à croire que j'y arriverai.

Aurele27
Messages : 613
Enregistré le : sam. 17 juin, 2017 9:17
Mon piano : Yamaha YUS
Localisation : Vernon (27)

Re: rencontres dans Paris entre pianistes ayant abandonnés lontemps

Message par Aurele27 » jeu. 25 oct., 2018 17:29

Bonjour Redmoon et bienvenue à toi sur ce forum.

Comme beaucoup ici j’ai pratiqué le piano (entre 8 et 19 ans) puis je me suis arrêtée à cause de mes études (scientifiques).
J’ai décidé de reprendre les cours il y a 4 ans après presque 15 ans d'arrêt. J’ai pratiqué par période mais c’etait plus du pianotage qu’autre chose... :-)

Ce forum est très enrichissant d'échanges de toutes sortes.
Je pense être proche d’avoir retrouvé mon niveau d’antan (DEM). Je ne dirais pas que c’est comme le vélo... mais presque !

J’ai aussi participé à certaines rencontres, durant lesquelles les échanges sont aussi bien verbaux que pianistiques.
À chacun son niveau (du débutant au confirmé), tout le monde est très respectueux, il n’y a pas de « compétition » , encore moins de « jugements ».
Cela permet à chacun de se fixer son propre objectif, de trouver sa place.
Et cela permet de partager un moment qui à mon sens est plus enrichissant qu’une simple discussion.
Nous sommes des amateurs avec tous la même passion de la musique.

Tu disais plus haut que certains pouvaient avoir un regard différent sur les anciens professionnels. Je ne crois pas que tu trouveras de jugements ici.

Je rejoins Coignet, pour les discussions je privilégie le forum, tandis que pour les rencontres dans le réel, je privilégie la musique avec tout ce qui va avec.

roulroul
Messages : 1530
Enregistré le : dim. 04 févr., 2018 11:08

Re: rencontres dans Paris entre pianistes ayant abandonnés lontemps

Message par roulroul » jeu. 25 oct., 2018 18:31

Je ne crois pas que tu trouveras de jugements ici.
On ne le répétera pas assez, rares sont les forums ou les discutions ne tournent pas au vinaigre au bout d'un moment.
en tous cas PM n'en fait pas partie, et a part quelques blagues (hum !) personne n'est dans le jugement...

J' ai toujours autant de mal a accorder les verbes...
facepalm-emoticon.png
facepalm-emoticon.png (24.32 Kio) Vu 509 fois

Hoffmann44
Messages : 18
Enregistré le : jeu. 24 mai, 2018 19:37
Mon piano : Hoffmann année 1980

Re: rencontres dans Paris entre pianistes ayant abandonnés lontemps

Message par Hoffmann44 » jeu. 25 oct., 2018 19:43

Pour ma part j'ai repris le piano après 40 ans d'arrêt genre je m'y remets à la retraite et donc depuis plus de 2 ans j'ai repris des cours dans ma commune
Les mains engourdies mais qui progressivement se délient des automatismes qui reviennent et le plaisir de jouer une danse hongroise de brahms version 4 mains en juin dernier
Je pratique quotidiennement ; même peu de temps c'est le plaisir qui me guide et celà devient essentiel dans ma vie donc je dirais que la motivation et un professeur qui sait s'adapter à un public très adulte...permet d'avancer

redmoon
Messages : 18
Enregistré le : mer. 24 oct., 2018 3:42
Mon piano : Yamaha disklavier droit et Kawai GS30

Re: rencontres dans Paris entre pianistes ayant abandonnés lontemps

Message par redmoon » jeu. 25 oct., 2018 19:44

roulroul
moi je prefere le vinaigre balsamique dans de la salade,

donc heureusement qu'il y a pas de vinaigre sur PM
=P~ =P~

pour répondre à d'autres :
@ coignet et aurel27 :
je comprends tout ce que vous dites et écrivez,
c'est intéressant

au sujet de mon niveau : il fut un niveau très avancé, et il va le redevenir ( faut tjs être positif non :) :) )

c'est vrai que j'ai pensé que se rencontrer entre personnes ayant les mêmes soucis c bien,
mais OUI JE SUIS D'ACCORD que par ici c'est tout aussi bien !! c'est certain


je suis pantois devant ce site !! c'est fantastique ici !
comment n'ai je pas connu ce site avant ?

bien à vous tous,
vous êtes tous top sympathiques !!!!
merci de votre gentillesse

Répondre