Bach, Prélude BWV 875 en ré mineur.

Théorie, jeu, répertoire, enseignement, partitions

Modérateur : Modérateurs

pianojar
Messages : 7136
Enregistré le : jeu. 25 juin, 2015 17:44
Mon piano : Yamaha GA1
Localisation : Val d'Oise

Re: Bach, Prélude BWV 875 en ré mineur.

Message par pianojar »

Armag a écrit : J'espère que tu nous le joueras en public, et pour moins risquer de plantage, tu le prendras à un tempo juste un peu en dessous.
Ce n'est pas si simple que celà, réduire le tempo génère d'autres problèmes...... dans Bach encore plus qu'ailleurs
Pour ma part dans Bach le tempo est un choix en fonction de ce que l'on veut exprimer et c'est pour celà que je n'aborderais jamais certaines pièces car je n'ai pas les doigts pour réaliser mon idée. Je ne crois pas que l'on puisse "sécuriser" ce genre de morceau par le biais d'un ralentissement de tempo (ceci n'engage que moi) :)
Avatar du membre
Caralire
Messages : 1204
Enregistré le : dim. 20 juil., 2014 17:59
Mon piano : Yamaha C2X SH

Re: Bach, Prélude BWV 875 en ré mineur.

Message par Caralire »

Ça y est je t'ai écoutée, c'est déjà très bien, bravo ! Je suis contente de t'entendre bientôt. :D
Bilac
Messages : 1
Enregistré le : mar. 12 févr., 2019 23:32
Mon piano : Yamaha cpl 860

Re: Bach, Prélude BWV 875 en ré mineur.

Message par Bilac »

C'est pas mal, vu que le prélude Bwv 875 de Bach présente des passages difficiles comme quasiment 99% des pièces du clavier bien tempéré. Je suis entrain de le découvrir et j'ai déjà des difficultés mes 12, mes 13 à 16, la main gauche et la coordination pour les mes 43 à 46.
Avatar du membre
Christof
Messages : 3196
Enregistré le : lun. 18 avr., 2016 17:08
Mon piano : Yamaha G3
Localisation : Paris 75020

Re: Bach, Prélude BWV 875 en ré mineur.

Message par Christof »

Bonjour Oupsi.
As-tu continué à travailler ce prélude ?
Pourrais-tu nous refaire un enregistrement à la lueur de tous les conseils que tu avais reçus ? Et si tu avais laissé reposer ce morceau, c'est toujours intéressant de voir comment le cerveau a continué à travailler, la façon dont tu le jouerais maintenant.
J'aime beaucoup ton son.
Avatar du membre
Oupsi
Messages : 4402
Enregistré le : ven. 31 juil., 2009 14:06
Localisation : S.-O.

Re: Bach, Prélude BWV 875 en ré mineur.

Message par Oupsi »

Oulàh, c'est ancien! j'ai l'impression que ça fait un siècle.
J'ai enregistré une autre version un peu moins de deux mois après tous ces conseils, voici ce que ça donne (je ne l'avais pas posté parce qu'il y a une bourde en forme d'escalier = bourde, + conscience de la bourde + rebourde).



je l'ai travaillé encore jusqu'à l'été 2017 il me semble, mais pas repris depuis, donc je serais bien incapable de le rejouer aujourd'hui.

Ça vous arrive de réécouter des enregistrements anciens de vous mêmes au piano? J'ai l'impression que c'est quelqu'un d'autre qui joue, et que je serais absolument incapable aujourd'hui de rejouer comme ça, c'est bizarre. (malgré les fautes etc.)
Avatar du membre
jean-séb
Messages : 10452
Enregistré le : lun. 16 oct., 2006 20:36
Mon piano : Yamaha C3
Localisation : Paris

Re: Bach, Prélude BWV 875 en ré mineur.

Message par jean-séb »

Tu as eu tort de ne pas la partager ; ça fait plaisir de t'entendre jouer très joliment à cette vitesse.
Avatar du membre
Oupsi
Messages : 4402
Enregistré le : ven. 31 juil., 2009 14:06
Localisation : S.-O.

Re: Bach, Prélude BWV 875 en ré mineur.

Message par Oupsi »

Merci beaucoup Jean-Seb.
Avatar du membre
BM607
Modérateur
Messages : 6458
Enregistré le : mer. 23 mars, 2005 17:19
Mon piano : YAMAHA : P120-num. + S4-1/4 queue 1m91
Localisation : RP Sud

Re: Bach, Prélude BWV 875 en ré mineur.

Message par BM607 »

Très joli, de belles intentions. S'il était encore en cours je t'aurais fait 3-4 remarques pour améliorer mais c'est déjà très très joli, bien conduit, dans l'esprit =D>
Les pains on s'en fiche, en passant, ça gêne à peine.

Puis-je le rajouter dans les interprétations de Bach ? (Ca serait dommage de ne pas l'y mettre)

BM
Pas besoin d’être un nazi. Il vous suffit d’être un mouton
S. Haffner, Histoire d’un Allemand
Avatar du membre
Christof
Messages : 3196
Enregistré le : lun. 18 avr., 2016 17:08
Mon piano : Yamaha G3
Localisation : Paris 75020

Re: Bach, Prélude BWV 875 en ré mineur.

Message par Christof »

Oupsi a écrit : mer. 13 févr., 2019 13:01 Oulàh, c'est ancien! j'ai l'impression que ça fait un siècle.(...).je l'ai travaillé encore jusqu'à l'été 2017 il me semble, mais pas repris depuis, donc je serais bien incapable de le rejouer aujourd'hui.

Ça vous arrive de réécouter des enregistrements anciens de vous mêmes au piano? J'ai l'impression que c'est quelqu'un d'autre qui joue, et que je serais absolument incapable aujourd'hui de rejouer comme ça, c'est bizarre. (malgré les fautes etc.)
Oh, c'est trop dommage que tu n'aies pas voulu pousser plus loin alors. Tu étais presque arrivée à une espèce de perfection. Juste très peu de chose à corriger dans le maintien de la pulsation.
Cela ne te dirait pas de le reprendre ? En travaillant au départ très lentement.
Par exemple en mettant le métronome, chaque battement faisant une double croche,
puis en divisant le tempo par deux (chaque battement à la croche), puis (chaque battement à la noire, mais en gardant le tempo initial), puis chaque battement à la blanche pointée -donc un battement par mesure (toujours en gardant le tempo initial du morceau), puis battement toutes les deux mesures.
Ensuite, tu recommences le tout en accélérant un tout petit peu le tempo.
Ensuite, tu enlèves le métronome, mais tu dis à haute voix "tac, tac, tac, tac, tac.... " (chaque tac à la double croche) tout en jouant....
Idem, tac, tac, tac.... mais ensuite à la croche
puis à la noire.... Et cette diction doit te faire quelque chose dans le corps.

Et tu travailles par petits bouts.
Ensuite tu refais cela, mais sans dire les tac à haute voix, mais en voix intérieure, pour arriver à stabiliser cela à l'intérieur, à la croche... (ou à la noire... en fait dans ce qui t'arrange). Et puis, à un moment, tu verras, c'est ton corps qui pulse, sans besoin d'ailleurs de réciter quoi que ce soit. Et quand la scansion est parfaite, là tu peux peaufiner le flux, travailler la dynamique des phrases, l'intonation de chaque voix, le discours, la dynamique générale (mais en fait tu peux faire cela dès le départ en faisant en même temps ce travail de métronome. En fait il faudrait toujours faire comme cela. Et comme tu as déjà travaillé le morceau, tu as déjà la musique de ce prélude en toi).

Je pense à un truc : as-tu déjà joué Solfeggietto de Carl Emmanuel Philipp Bach ?
Pour le prélude de Bach, tu peux aussi travailler par exemple en ne jouant que les doubles-croches : MD les 4 premières mesures et début 5èm (MG ne fait rien) et suite à la MG, dans la continuité, et tout le morceau comme cela, avec une régularité, une égalité parfaite et maintien du tempo parfait.... Et si à un moment dans la partition, tu as à la fois double croche dans la md et dans la mg, une fois tu fais juste la main droite, et puis ensuite tu changes.
Modifié en dernier par Christof le mer. 13 févr., 2019 16:48, modifié 1 fois.
Avatar du membre
Oupsi
Messages : 4402
Enregistré le : ven. 31 juil., 2009 14:06
Localisation : S.-O.

Re: Bach, Prélude BWV 875 en ré mineur.

Message par Oupsi »

Merci pour ces conseils, Christof. Si un jour je le reprends, je les suivrai bien sûr.

Pour la pulsation, maintenant je la travaille de trois manières, alternativement et en y revenant souvent: le métronome, un peu comme tu dis; compter, distinctement et à voix très haute; marquer la pulsation des pieds en balançant tout le corps.
Le métronome c'est l'outil le plus extérieur; compter c'est à la fois intérieur (la voix est mienne et je pense le temps) et extérieur (la voix est projetée fort, en principe ça doit même être plus fort que le son du piano); se balancer c'est complètement intérieur, parce que corporel, et parce qu'il faut anticiper – pour frapper d'un pied il faut d'abord le lever et balancer le poids du corps de l'autre côté, puis la même chose dans l'autre sens à la pulsation suivante). Cette dernière méthode je l'ai apprise cet été (j'en avais entendu parler avant mais bêta comme je suis, je l'avais prise un peu de haut; j'avais tort, elle est très efficace).


BM, merci pour le commentaire, et oui bien sûr avec joie tu peux l'ajouter :D
Avatar du membre
quazart
Messages : 2956
Enregistré le : dim. 04 juin, 2017 0:06
Mon piano : Yamaha C1X, Kawai CA67
Localisation : Région parisienne et Côtes d'Armor

Re: Bach, Prélude BWV 875 en ré mineur.

Message par quazart »

Oupsi a écrit : mer. 13 févr., 2019 13:01 Oulàh, c'est ancien! j'ai l'impression que ça fait un siècle.
Tu as bien fait d'attendre, je l'aurais loupé !
C'est vraiment agréable à écouter, bravo !
Est-ce que la fugue, peut-être !?!?..........
Avatar du membre
Oupsi
Messages : 4402
Enregistré le : ven. 31 juil., 2009 14:06
Localisation : S.-O.

Re: Bach, Prélude BWV 875 en ré mineur.

Message par Oupsi »

Merci pour l'écoute. Je n'ose pas pour l'instant m'attaquer à une fugue... Je l'ai déchiffrée et je la trouve très belle, peut-être l'année prochaine.
xio
Messages : 25
Enregistré le : jeu. 28 juil., 2016 18:48
Mon piano : kawai ca 78
Localisation : tours

Re: Bach, Prélude BWV 875 en ré mineur.

Message par xio »

Oupsi a écrit : mer. 13 févr., 2019 13:01 Oulàh, c'est ancien! j'ai l'impression que ça fait un siècle.
J'ai enregistré une autre version un peu moins de deux mois après tous ces conseils, voici ce que ça donne (je ne l'avais pas posté parce qu'il y a une bourde en forme d'escalier = bourde, + conscience de la bourde + rebourde).



je l'ai travaillé encore jusqu'à l'été 2017 il me semble, mais pas repris depuis, donc je serais bien incapable de le rejouer aujourd'hui.

Ça vous arrive de réécouter des enregistrements anciens de vous mêmes au piano? J'ai l'impression que c'est quelqu'un d'autre qui joue, et que je serais absolument incapable aujourd'hui de rejouer comme ça, c'est bizarre. (malgré les fautes etc.)
Slt,
Je suis conscient de l'ancienneté de ton interprétation, je voudrais juste connaître le temps qu il ta fallu pour mettre en place ce morceau et combien d année de pratique avant de le commencer. Il est très joli. Merci
La musique commence là où s’arrête le pouvoir des mots.
Avatar du membre
Oupsi
Messages : 4402
Enregistré le : ven. 31 juil., 2009 14:06
Localisation : S.-O.

Re: Bach, Prélude BWV 875 en ré mineur.

Message par Oupsi »

Bonjour Xio,
Merci de ton écoute.
Pour répondre à ta question, ce que tu entends correspond à plusieurs mois de travail, et j'avais une quinzaine d'années de pratique au piano, presque toujours avec professeur. Mais je suis quelqu'un de très lent donc ça ne veut pas dire grand chose.
Cela dit, je trouve Bach très difficile, et un prélude comme celui-ci exige beaucoup. En me réécoutant après tout ce temps je trouve qu'il y aurait encore bien du travail pour que ce soit vraiment bien (ça reste un peu scolaire et sage).
La mise en place (si je me souviens bien) prend déjà quelques semaines. J'entends par mise en place être capable de jouer même lentement en entendant et comprenant distinctement ce qu'on joue, ce n'est pas seulement jouer les notes. Donc chaque main séparément, les deux ensemble, et le "sens", ce qui conduit la musique, le relief, l'intensité.
Après il y a un long travail pour la fluidité, vaincre les résistances (je crois que j'en ai eues beaucoup sur ce morceau, de rythme, éviter les faux accents...) et enfin la prise de confiance.
C'est un travail qui me passionne quand j'ai le temps de le faire.
Je travaille aussi souvent des inventions à deux voix, c'est plus facile, ça se monte plus vite et c'est très beau aussi.
Avatar du membre
Jacques Béziat
Messages : 2712
Enregistré le : mer. 27 janv., 2016 6:23
Mon piano : Clavinova CLP-675 + orgue Content D2430
Localisation : Annecy (Haute-Savoie)

Re: Bach, Prélude BWV 875 en ré mineur.

Message par Jacques Béziat »

Oupsi a écrit : mar. 11 févr., 2020 10:31
Cela dit, je trouve Bach très difficile, et un prélude comme celui-ci exige beaucoup. En me réécoutant après tout ce temps je trouve qu'il y aurait encore bien du travail pour que ce soit vraiment bien (ça reste un peu scolaire et sage).
Oui, eh bien je trouve que c'est très bien exécuté, très fluide tout en restant bien articulé, avec un tempo régulier et dynamique sans être excessif, rien à redire. :)

L'interprétation, cela se sculpte au fil du temps, l'aspect scolaire ne me gêne pas dans ton interprétation, bravo ! :)
« Être pianiste... n'est pas une profession. C'est une philosophie, un style de vie. »
Michelangeli
Avatar du membre
Oupsi
Messages : 4402
Enregistré le : ven. 31 juil., 2009 14:06
Localisation : S.-O.

Re: Bach, Prélude BWV 875 en ré mineur.

Message par Oupsi »

Merci beaucoup, Jacques.
Avatar du membre
Kurt
Messages : 641
Enregistré le : sam. 01 juin, 2019 16:59
Contact :

Re: Bach, Prélude BWV 875 en ré mineur.

Message par Kurt »

Je suis content que la question de Xio ait permis de remonter ce post. Ce forum est empli de belles choses dont on ignore parfois l'existence. Jolie interprétation. Inspirante. Motivante. :)
Kurt
Apprentissage ici.
Avatar du membre
Oupsi
Messages : 4402
Enregistré le : ven. 31 juil., 2009 14:06
Localisation : S.-O.

Re: Bach, Prélude BWV 875 en ré mineur.

Message par Oupsi »

Merci Kurt, ça me fait plaisir, d'autant que j'ai écouté ton enregistrement sur un autre fil et j'y entends bien que tu aimes et la musique et travailler le piano, cette activité te donnera un grand bonheur parce que le chemin est en lui-même passionnant et gratifiant.
Avatar du membre
Kurt
Messages : 641
Enregistré le : sam. 01 juin, 2019 16:59
Contact :

Re: Bach, Prélude BWV 875 en ré mineur.

Message par Kurt »

Merci. :)
Kurt
Apprentissage ici.
oiseau.prophète
Messages : 550
Enregistré le : jeu. 16 juil., 2009 16:58

Re: Bach, Prélude BWV 875 en ré mineur.

Message par oiseau.prophète »

Interprétation vraiment très belle et quelle régularité ça fait envie.

J'ai tenté le 6e mais du premier cahier mais je n'ai pas pu atteindre la vitesse et la régularité voulue dans les triolets

Tu as joué d'autres pièces de Bach hormis les inventions pour arriver à ce résultat ?

comme toi je trouve la moindre de ses oeuvres extrêment difficiles j'ai l'impression qu'il me manque l'esprit "mathématique" que je n'ai jamais eu
Répondre