Tenir un journal de piano

Théorie, jeu, répertoire, enseignement, partitions

Modérateur : Modérateurs

Avatar du membre
Lee
Messages : 11339
Enregistré le : lun. 09 sept., 2013 0:09
Mon piano : Pleyel 3bis 1925
Localisation : Ile de France

Tenir un journal de piano

Message par Lee » jeu. 15 sept., 2016 15:20

Bonjour,

Pour faire un complément (ou améliorer) mon dernier fil, suite à un TED talk amusant que j'ai vu l'autre jour, j'ai appris un bon exercice pour positiviser : tenir un journal, et décrire chaque jour quelque chose positive. En fait, les recherches montrent que cette action donne l'habitude de voir positive, qui par conséquence, aide à accomplir plus. Je résume mal, je vais mettre ses mots directement mal traduits par GooTra:

.. Nous pensons que nous devons réussir, alors nous serons plus heureux.

Mais notre cerveau fonctionne dans l'ordre inverse. Si vous pouvez élever le niveau de positivité de quelqu'un dans le présent, leur cerveau éprouve ce que nous appelons maintenant un avantage de bonheur, qui est votre cerveau aux effects positifs nettement mieux que à une valeur négative, neutre ou stressé. Votre intelligence augmente, votre créativité augmente, vos niveaux d'énergie augmentent. En fait, nous avons constaté que chaque résultat unique de l'entreprise améliore. Votre cerveau au positif est de 31% plus productifs que votre cerveau au négatif, neutre ou stressé. Vous êtes 37% de mieux dans les ventes. Les médecins sont 19 pour cent plus rapide, plus précis à venir avec le bon diagnostic lorsqu'il est positif au lieu de négatif, neutre ou stressé.

Ce qui signifie que nous pouvons inverser la formule. Si nous pouvons trouver un moyen de devenir positif dans le présent, notre cerveau fonctionne avec encore plus de succès que nous sommes en mesure de travailler plus fort, plus rapide et plus intelligemment. Nous devons être en mesure d'inverser cette formule afin que nous puissions commencer à voir ce que nos cerveaux sont réellement capables. Parce que la dopamine, qui inonde dans votre système lorsque vous êtes positif, a deux fonctions. Non seulement est-il plus heureux, il tourne sur tous les centres d'apprentissage dans votre cerveau qui vous permet d'adapter au monde d'une manière différente.

Nous avons constaté qu'il existe des moyens que vous pouvez former votre cerveau pour être en mesure de devenir plus positif. En seulement une durée de deux minutes de temps fait pendant 21 jours de suite, nous pouvons réellement recâbler votre cerveau, ce qui permet à votre cerveau de réellement travailler plus optimiste avec plus de succès. Nous avons fait ces choses dans la recherche maintenant dans chaque entreprise que je travaille avec, les amener à écrire trois nouvelles choses qu'ils sont reconnaissants pendant 21 jours d'affilée, trois nouvelles choses chaque jour. Et à la fin de cela, leur cerveau commence à retenir un motif de balayage pour le monde non négatif, mais pour la première positif.

Tenir un journal sur une expérience positive que vous avez eu au cours des dernières 24 heures permet à votre cerveau de revivre cela. Exercice enseigne votre cerveau que votre comportement est important. Nous constatons que la méditation permet à votre cerveau pour obtenir sur le ADD culturel que nous avons crée en essayant de faire plusieurs tâches à la fois et permet à nos cerveaux de se concentrer sur la tâche à accomplir. Et enfin, les actes de bonté au hasard sont des actes conscients de la bonté. Nous recevons des gens, quand ils ouvrent leur boîte de réception, d'écrire un email positif louant ou remercier quelqu'un dans leur réseau de soutien.

Et en faisant ces activités et par la formation de votre cerveau tout comme nous formons nos corps, ce que nous avons trouvé est que nous pouvons inverser la formule de bonheur et de succès, et, ce faisant, non seulement créer des ondulations de positivité, mais une véritable révolution.

Je sais que quelques PMistes tiennent un journal de piano. Qu'est-ce que vous écrivez dans vos journaux de pianos ? Tous les combiens ? Mettez-vous l'accent sur les points ou évènements positives ? Avez-vous remarqué des bienfaits ?

Merci.
Some of us think holding on makes us strong; but sometimes it is letting go. - Hermann Hesse

Avatar du membre
Oupsi
Messages : 4349
Enregistré le : ven. 31 juil., 2009 14:06
Mon piano : Schimmel C116, Seiler 180
Localisation : S.-O.

Re: Tenir un journal de piano

Message par Oupsi » jeu. 15 sept., 2016 17:23

je tiens une sorte de journal de piano, mais pas dans l'esprit de m'encourager. C'est plutôt pour chercher à y voir plus clair, ou pour ponctuer un moment qui me paraît important lorsque quelque chose a lieu et me surprend, ce qui peut être merveilleux.
J'y note les questions que je me pose, les associations qui me viennent. les rêves que je fais (qui peuvent être de terribles cauchemars comme cette nuit!) en lien avec le piano. Des sensations.
Et puis aussi des choses concrètes de travail, sur la position de la main, les enchaînements, que sais-je. Vraiment concret, ça tient en une demi-ligne.
Parfois j'écris aussi parce que je cherche, donc je ne sais pas où je vais en écrivant. Quand quelque chose est douloureux et me dépasse, je l'écris. Idem si une sorte d'épiphanie me tombe dessus, je l'écris. Ça n'a absolument aucun sens pour un tiers, c'est ma montagne russe.

Rien de tout cela n'est positif ou négatif en soi.

Avatar du membre
Presto
Messages : 3604
Enregistré le : sam. 19 juil., 2014 17:07
Mon piano : Roland FP80, C3 3x semaine
Localisation : Liège

Re: Tenir un journal de piano

Message par Presto » jeu. 15 sept., 2016 18:22

J'avais fait ça quand j'ai repris, j'en parlais ici.
ça a du bon mais je n'ai pas tenu très longtemps car c'était assez contraignant.
"Vivi felice" Domenico Scarlatti

Avatar du membre
Christof
Messages : 1797
Enregistré le : lun. 18 avr., 2016 17:08
Mon piano : Yamaha G3
Localisation : Paris 75020

Re: Tenir un journal de piano

Message par Christof » jeu. 15 sept., 2016 19:57

On ne peut pas dire que je tienne un journal de piano proprement dit. Cela dit, quand je travaille un morceau, il m'arrive de noter des accords, de chercher dans tous les sens, accords serrés (cluster), très étendus (avec des colorations qui vont du plus tonal au plus atonal...). Noter une phrase sur une portée, un ryhtme... un truc que j'ai découvert et dont je veux absolument me rappeler. Hier par exemple, j'ai retrouvé cette feuille où j'avais écrit :

"1 4 7 MG ; 3 6 ou 3 5 ou 2 6 MD : on monte diatoniquement mais seulement si on peut faire des quarte justes à la MG, sinon on passe à la note suivante (harmonisation de la gamme pentatonique en lead (pas la basse).
Exemple : C-7 (dorien)
do-fa-sib /mib sol
ré-sol-do/fa-sib*
fa-sib-mib/sol-do
sol-do-fa/sib-mib*
la-ré-sol/do-fa*
do-fa-sib/mib-sol...
et quand on n'a que des quartes justes MG + MD(*), on peux ajouter un accord de passage en remontant tout d'un demi-ton (sauf le lead) avant de passer à l'accord suivant.
Certains pianistes montent toute la gamme, sauf qu'on se retrouve alors avec des quartes augmentées, ce qui appelle une résolution et c'est confus.

Avec un accord 7, exemple Db7) c'est pas mal de partir de la 7e et d'empiler des quartes justes jusqu'à arriver à la tonique au lead (6 notes) : b7, 3 6 9 5 1"
Des fois, cela m'arrive même de ne plus trop comprendre ce que j'avais écrit. :D " ("à la tonique au lead" ??? enfin, si , je vois, mas bon...).

Et puis, quelquefois, en fouillant dans les tiroirs, tomber sur une autre de ces feuilles.. En général, je n'y ai pas noté la date, mais je me rappelle à peu près à quelle période cela correspondait. Et alors je me dis "ah, tiens, j'avais trouvé ça ?"...
"Mais pourquoi je n'utilise plus ces couleurs ?"... "Oui, je vais reprendre cela".
"ah, ça c'était l'époque où je relevais les morceaux de Dollar Brand" (on peut changer le nom du pianiste dans "morceaux de", parce que j'ai essayé d'en copier une flopée de pianistes. ". Se dire "ah, mon dieu, j'ai tout oublié", mais comme je l'ai déjà écrit sur un autre fil, en fait c'est toujours là, remanié, quelque part dans les doigts, qui a construit ma façon de jouer.

Sinon, j'écris quelquefois des phrases (des mots) qui me viennent dans un carnet (j'ai toujours un carnet avec moi). Souvent, cela parle de musique, mais cela peut être aussi des titres de romans à acheter, des choses que j'ai vues qui m'ont plu, un instant de bonheur, et puis je dessine aussi. Relire de temps en temps. Se dire "tiens, j'avais écrit cela... mais c'est pas mal du tout". Là, les carnets sont datés. C'est génial de le relire quelques années après.

Mais je crois qu'en ce moment, mon carnet de piano, cet "avantage de bonheur" (comme c'est écrit dans le premier message de ce fil) c'est ici. LIre ce qui s'écrit, constater que nous sommes tou(te)s ici rempli(es) de ferveur, avec des goûts, des envies, des rêve, des doutes. Voir les choses qui se construisent. Des réunions PM qui se montent, des conseils judicieux dans les fils, des personnes qui prennent le temps de prendre soin, des découvertes. Ce forum, c'est l'une des plus belles facettes de l'internet et des réseaux "sociaux". C'est une intelligence collective.
J'essaie d'y mettre ce que j'aime, raconter aussi mon histoire en me disant que cela peut peut-être servir aux autres, fortifier, conforter. Raconter mon histoire, c'est un peu mon carnet de piano. Retourner à des moments clés. Savoir que l'on est toujours en devenir.

Avatar du membre
JPS1827
Messages : 3415
Enregistré le : lun. 25 avr., 2011 11:27
Mon piano : Steinway A, Seiler 122
Localisation : Bourg la Reine

Re: Tenir un journal de piano

Message par JPS1827 » ven. 16 sept., 2016 8:33

Ca ne m'est jamais venu à l'idée. J'ai l'impression, sûrement trompeuse, de très bien me rappeler mes recherches et mes découvertes devant le piano. Je pense en fait que ce type d'activité consomme beaucoup de temps, qui sera bien mieux employé à travailler son piano, vu le temps limité dont nous disposons.

Avatar du membre
Okay
Messages : 5212
Enregistré le : mar. 13 juil., 2010 17:32

Re: Tenir un journal de piano

Message par Okay » ven. 16 sept., 2016 11:37

JPS1827 a écrit :Je pense en fait que ce type d'activité consomme beaucoup de temps, qui sera bien mieux employé à travailler son piano, vu le temps limité dont nous disposons.
Et à écrire sur les ... partitions ! Voilà mon journal, quand je trouve un truc important (donc un vecteur d'un progrès), je l'écris sur la partition. Ca "institutionnalise" l'idée, ça la rend encore plus reproductible, et comme je l'ai écrite j'aurais l'air un peu bête vis-à-vis de moi-même si je ne la suivais pas, donc j'essaie de la suivre, donc mon travaille progresse, donc je positive :)

franck210
Messages : 307
Enregistré le : dim. 24 avr., 2016 9:38

Re: Tenir un journal de piano

Message par franck210 » ven. 16 sept., 2016 11:52

JPS1827 a écrit :Je pense en fait que ce type d'activité consomme beaucoup de temps, qui sera bien mieux employé à travailler son piano, vu le temps limité dont nous disposons.
sauf que la qualité prime sur la quantité

gervaise
Messages : 96
Enregistré le : mar. 12 janv., 2016 14:27

Re: Tenir un journal de piano

Message par gervaise » ven. 16 sept., 2016 13:17

J'en tiens un sur lequel je note des axes de travail plutôt que des humeurs, sensations etc...
Par contre, je me suis aperçue que je n'avais jamais l'idée ou l'envie de me lire: surement la conséquence d'un contenu bien scolaire!!
Vu comme ça, ce petit carnet tel que je le rédige est au final plus un pense-bête qui ne sert pas à grand chose.
Du coup, ayant lu ce post, je me demande si finalement je ne devrais pas essayer d élargir mon propos afin de produire des écrits qui m'obligeraient à sortir " pianistiquement" de mes sentiers battus quotidiens (si j'ose dire). :roll:
Allez au boulot!

mieuvotar
Messages : 2645
Enregistré le : mar. 31 janv., 2012 13:16

Re: Tenir un journal de piano

Message par mieuvotar » sam. 17 sept., 2016 16:16

Pour ma part, je n'en vois ni l'intérêt (pour moi, hein, je ne juge pas celles et ceux qui en tiennent un...) et je n'en ai aucune envie. En plus, ça me demanderait un temps fou, et en période de disette temporelle, je préfère de loin - comme JPS - de loin consacrer ce temps à jouer et à apprendre, plutôt que de le dépenser à trop réfléchir sur le pourquoi, sur le comment, sur le pourquoi du comment et le comment du pourquoi. :wink:

Avatar du membre
Lee
Messages : 11339
Enregistré le : lun. 09 sept., 2013 0:09
Mon piano : Pleyel 3bis 1925
Localisation : Ile de France

Re: Tenir un journal de piano

Message par Lee » sam. 17 sept., 2016 17:16

Merci pour vos réponses diverses et intéressantes. Je ne pense pas pouvoir écrire un journal, je passe trop de temps à écrire ici, qui sert comme mon journal, finalement. :oops: Et un journal qui me répond avec des suggestions, conseils, les encouragements, c'est merveilleux. 8)
mieuvotar a écrit :Pour ma part, je n'en vois ni l'intérêt (pour moi, hein
Mais moi je vois très bien l'intérêt pour toi ! Pour t'aider à devenir plus positive. :) Dans l'étude effectué, après seulement 21 jours d'écrire tous les jours des choses positives, à force les sujets ont eu une vision plus positive, et ils ont constaté des bienfaits de positive thinking.
Some of us think holding on makes us strong; but sometimes it is letting go. - Hermann Hesse

Avatar du membre
Cadenza
Messages : 1713
Enregistré le : dim. 29 mai, 2016 7:42
Mon piano : Yamaha M1A
Localisation : Québec, Québec
Contact :

Re: Tenir un journal de piano

Message par Cadenza » dim. 18 sept., 2016 9:21

Je trouve le TED talk vraiment intéressant!

À défaut de tenir un tel journal, on pourrait se faire un petit fil pour souligner nos petites réussites, aussi minimes soit-elle. :) Ça pourrait permettre à d'autres aussi de se dire «mais oui, c'est vrai, j'ai réussi ça aussi» ou à simplement tenter de percevoir aussi le positif dans leur pratique.
Un Discord pour musiciens!
Pour mon parcours, voir ma chaîne YouTube dans mon profil. :)

Avatar du membre
Arabesque44
Messages : 2998
Enregistré le : lun. 07 oct., 2013 18:11
Mon piano : Bechstein 175 Yamaha 155P
Localisation : Nantes

Re: Tenir un journal de piano

Message par Arabesque44 » dim. 18 sept., 2016 9:57

Jouishy a écrit :À défaut de tenir un tel journal, on pourrait se faire un petit fil pour souligner nos petites réussites, aussi minimes soit-elle
C'est un peu ce que je fais. Je passe suffisamment de temps sur les forum, pour y laisser des "traces" de mes problèmes et de ma progression. Sur le forum HP, il y a même une rubrique spéciale, je ne la renseigne pas très régulièrement ( moins qu'au début, tiens ça me rappelle que je devrais le mettre à jour!) mais j'aime bien y revenir de temps en temps . J'y mets aussi les vidéos de travail. Ce fil représente comme un petit blog perso. Et j'aime bien suivre les fils d'apprentissage des autres.

http://forum.humeur-piano.com/viewtopic.php?f=18&t=4076

Avatar du membre
Lee
Messages : 11339
Enregistré le : lun. 09 sept., 2013 0:09
Mon piano : Pleyel 3bis 1925
Localisation : Ile de France

Re: Tenir un journal de piano

Message par Lee » dim. 18 sept., 2016 11:11

Jouishy a écrit :À défaut de tenir un tel journal, on pourrait se faire un petit fil pour souligner nos petites réussites, aussi minimes soit-elle. Ça pourrait permettre à d'autres aussi de se dire «mais oui, c'est vrai, j'ai réussi ça aussi» ou à simplement tenter de percevoir aussi le positif dans leur pratique.
Très bonne idée, Jouishy, veux-tu ouvrir le bal ? :D
Some of us think holding on makes us strong; but sometimes it is letting go. - Hermann Hesse

Avatar du membre
Cadenza
Messages : 1713
Enregistré le : dim. 29 mai, 2016 7:42
Mon piano : Yamaha M1A
Localisation : Québec, Québec
Contact :

Re: Tenir un journal de piano

Message par Cadenza » lun. 19 sept., 2016 0:57

Rho, pourquoi moi? C'est ton idée à la base non? :lol:
Un Discord pour musiciens!
Pour mon parcours, voir ma chaîne YouTube dans mon profil. :)

Abegg63
Messages : 786
Enregistré le : mer. 30 mars, 2016 21:05
Mon piano : steinway modèle s 1936
Localisation : Puy-de-Dôme

Re: Tenir un journal de piano

Message par Abegg63 » lun. 19 sept., 2016 17:50

Bonjour moi non plus je ne tiens pas de journal pour aucune discipline d'ailleurs je suis bien trop paresseuse.
Par contre comme l'a dit Lee mon journal ce serait un peu ce forum. En plus on peut lire les expériences des autres sans avoir l'impression d'être indiscret. ça c'est assez génial car il y a toujours quelqu'un qui a eu le même ennui que soi dans une oeuvre ou qui nous fait partager une réussite ou qui parle d'un "échec" toujours constructif;
Lire certains témoignages m'a vraiment beaucoup apporté, je n'avais plus l'impression d'être toute seule dans mon coin à me poser des questions;

Abegg63
Messages : 786
Enregistré le : mer. 30 mars, 2016 21:05
Mon piano : steinway modèle s 1936
Localisation : Puy-de-Dôme

Re: Tenir un journal de piano

Message par Abegg63 » lun. 19 sept., 2016 18:00

Puisqu'il s'agit de positiver, un petit témoignage que j'ai un peu hésité à partager mais voilà, pour une fois je suis "contente" de moi...
Ce week-end j'ai donné 2 concerts à 4 mains et 2 ^pianos avec le même programme.
Samedi ça a plutôt bien commencé et puis je ne sais pas pourquoi dans la sonate pour 2 pianos de Mozart je me suis bêtement déconcentrée et j'ai raté une modulation ce qui m'a fait rater les 2 ou 3 mesures suivantes. Du coup je ne me suis pas sentie très à l'aise dans le deuxième mouvement qui est pourtant une de mes oeuvres préférées. Pas d'autres catastrophes jusqu'à la fin sinon une accélération dans le troisième mouvement sur un passage délicat dont je ne me suis pas rendue compte, c'est mon partenaire qui me l'a fait remarquer.
Du coup grosse angoisse tout le dimanche me demandant si je n'allait pas rater les mêmes choses et si en plus je n'allais pas faire encore plus de sottises.
Je pense que je me suis plus concentrée et tout a beaucoup mieux passé que la veille. Pas d'accrocs spectaculaires dans la sonate et le deuxième mouvement je ccrois que nous ne l'avons jamais aussi bien joué.
Attention je ne prétends pas que tout étrait parfait mais pour une fois je ne suis pas déçue de ce que j'ai fait.

Avatar du membre
Caralire
Messages : 1204
Enregistré le : dim. 20 juil., 2014 17:59
Mon piano : Yamaha C2X SH

Re: Tenir un journal de piano

Message par Caralire » lun. 19 sept., 2016 22:53

Il s'agit de positiver, pas de s'excuser d'avoir la vanité d'être content de soi !

Bravo Abbegg, tu as raison d'être contente. C'est une expérience incroyable de présenter un tel projet en public et j'espère que la joie que tu ressentais en sortant dimanche était bien plus évidente et lumineuse que ce que tu as osé nous écrire ici.

Avatar du membre
Lee
Messages : 11339
Enregistré le : lun. 09 sept., 2013 0:09
Mon piano : Pleyel 3bis 1925
Localisation : Ile de France

Re: Tenir un journal de piano

Message par Lee » lun. 19 sept., 2016 23:32

:D Bravo Abegg, tu as réussi en plus avec Mozart, un des compositeurs le plus dur de bien jouer en public. Chapeau, il faut en être fier !!
Some of us think holding on makes us strong; but sometimes it is letting go. - Hermann Hesse

Nenuphar
Messages : 307
Enregistré le : mar. 23 août, 2016 15:59
Mon piano : Yamaha YUS5 SH
Localisation : Paris

Re: Tenir un journal de piano

Message par Nenuphar » lun. 19 sept., 2016 23:56

Oui, un grand bravo, Abegg, d'avoir réussi à surmonter ton anxiété du dimanche et d'avoir aussi bien joué la deuxième fois !! Tu as toutes les raisons d'être contente de toi ! Il ne faut pas en être gênée.
Et je me réjouis par avance d'avoir le plaisir de t'écouter dans une oeuvre à 2 pianos et/ou 4 mains lors de notre prochaine rencontre PM en 2017. :wink: :wink:

Avatar du membre
Cadenza
Messages : 1713
Enregistré le : dim. 29 mai, 2016 7:42
Mon piano : Yamaha M1A
Localisation : Québec, Québec
Contact :

Re: Tenir un journal de piano

Message par Cadenza » mar. 20 sept., 2016 4:31

Wow, superbe témoignage. :)

C'est tellement facile de se taper sur la tête et beaucoup plus difficile de se gratifier.

Bravo. Pour la performance et le fait de souligner cette réussite!

-

Bon, mon petit positif à moi vient avec une prémisse : je suis dans une phase de légère démotivation depuis environ 2 semaines et j'ai tendance à être vraiment insatisfaite de mes progrès. Je dois faire beaucoup de travail technique sur mes pièces et j'ai l'impression que tout cela avance à pas de tortue (mais je me rappelle aussi que j'avais eu le même genre de ressenti quand j'apprenais Le petit nègre, qui est maintenant plutôt une satisfaction).

Mais voilà, samedi dernier, je fais mon enregistrement pour ma chaîne et je me dis que tout bien considéré, pour une pièce que je pratique depuis seulement 3 semaines, pour une fille qui joue du piano depuis 7 mois, je n'ai vraiment pas à rougir (même si on sent bien mon agacement dans la vidéo à certains moments ^^" ).
Comme quoi, le travail lent au métronome, en accélérant de façon progressive; passer 15 minutes à travailler une mesure; ... c'est chiant sur le coup, mais ça rapporte!

(et pour ceux que ça intéresserait, voici l'extrait)
Un Discord pour musiciens!
Pour mon parcours, voir ma chaîne YouTube dans mon profil. :)

Répondre