L'improvisation vue par les Pmistes

Théorie, jeu, répertoire, enseignement, partitions

Modérateur : Modérateurs

Répondre
Avatar du membre
Christof
Messages : 2931
Enregistré le : lun. 18 avr., 2016 17:08
Mon piano : Yamaha G3
Localisation : Paris 75020

Re: L'improvisation vue par les Pmistes

Message par Christof » lun. 18 avr., 2016 20:48

Le travail d'impro (et autres morceaux retrouvés d'oreille etc.) impose selon elle d'être pratiqué par un musicien ayant l'oreille absolue, ce qui n'est ni mon cas ni le sien.
Mon dieu, d'où ça sort de dire des choses pareilles. C'est terrible... La plupart des musiciens de jazz n'ont pas l'oreille absolue... Nombre d'artistes classiques n'ont pas l'oreille absolue, ils improvisent...

Avatar du membre
Christof
Messages : 2931
Enregistré le : lun. 18 avr., 2016 17:08
Mon piano : Yamaha G3
Localisation : Paris 75020

Re: L'improvisation vue par les Pmistes

Message par Christof » mar. 19 avr., 2016 17:41

Quelques improvisations... (pardonnez-moi d'en mettre autant, j'espère que je ne vais pas vous assomer)...
En fait, ce sont des improvisations autour de thèmes, mais quelquefois il arrive qu'une idée en entraîne une autre et la musique se construit en direct... Lorsque je joue un même morceau, j'essaie de ne jamais le jouer deux fois pareil, de ne pas me laisser aller à ce qui vient trop aisément sous les doigts, finalement vivre vraiment les choses, les regarder venir de je ne sais trop où... Les faire vivre dans l'instant.

Misty : https://soundcloud.com/chrisjac/misty
In a sentimental mood : https://soundcloud.com/christof-jacquem ... ental-mood
Well you needn't : https://soundcloud.com/chrisjac/weel-you-neednt
Round midgnight : https://soundcloud.com/chrisjac/round-about-midnight
et encore round midgnight : https://soundcloud.com/chrisjac/round-about-midnight2
A night in Tunisia : https://soundcloud.com/chrisjac/a-night-in-tunisa
Stolen moments : https://soundcloud.com/chrisjac/stolen-moments
Chega de saudade : https://soundcloud.com/chrisjac/chega-de-saudade
Goodbye Pork Pie Hat : https://soundcloud.com/chrisjac/goodbye-pork-pie-hat-1 (je joue la basse avec un violoncelle (que j'ai désaccordé pour qu'il ait un son plus grave, je joue la guitare aussi)
You have be so nice to come home : https://soundcloud.com/chrisjac/youd-be ... me-home-to
Quand j'entends siffler le train https://soundcloud.com/chrisjac/quand-j ... r-le-train (juste un clin d'oeil à un moment)
Bagdad café : https://soundcloud.com/chrisjac/bagdad-cafe



Je signale que je n'ai pas l'oreille absolue... ceci en référence à la prof qui a dit à une de ses élèves que pour improviser il faut avoir l'oreille absolue... Mais peut-être que ce n'était pas vraiment ce qu'elle voulait dire. En tous cas, si c'est ce qu'elle pensait, à mon avis, c'est une ineptie... Erroll Garner (et plein d'autres) n'avait pas l'oreille absolue... Et il est au panthéon des pianistes de jazz... Je ne sais si cette prof est au panthéon des pianistes classiques...

Merci pour votre écoute
Christophe

pianojar
Messages : 6917
Enregistré le : jeu. 25 juin, 2015 17:44
Mon piano : Yamaha GA1
Localisation : Val d'Oise

Re: L'improvisation vue par les Pmistes

Message par pianojar » mer. 20 avr., 2016 17:55

Merci pour tes contributions. Je n'ai pas encore tout écouté mais j'ai mis la liste à jour en 1ère page

Avatar du membre
Christof
Messages : 2931
Enregistré le : lun. 18 avr., 2016 17:08
Mon piano : Yamaha G3
Localisation : Paris 75020

Re: L'improvisation vue par les Pmistes

Message par Christof » mer. 20 avr., 2016 20:08

Merci.
Je suis preneur de vos remarques... Je suis un autodidacte, et j'ai grappillé par ci, par là, et pris quelques cours... et puis appris beaucoup en écoutant, en jouant, et en lisant aussi des livres
Au départ, j'ai commencé par les Beatles. A l'époque, les partitions étaient super nulles, alors j'essayais de relever tout d'oreille.
Et puis un jour, je suis tombé dans le jazz (mais j'ai aussi joué Bach, Chopin, Beethoven, Satie, mais un peu en dilettante).

J'ai repéré que certains avaient posté (par exemple sur soundcloud) des enregistrement top niveau. Qu'utilisez-vous comme matériel. Je n'ai toujours pas trouvé comment bien enregistré un piano droit (c'est un Sauter).

Christof

pianojar
Messages : 6917
Enregistré le : jeu. 25 juin, 2015 17:44
Mon piano : Yamaha GA1
Localisation : Val d'Oise

Re: L'improvisation vue par les Pmistes

Message par pianojar » mer. 20 avr., 2016 20:32

J'utilise un zoom H2n suite aux conseils d'autres Pmistes qui l'utilisaient. Très simple d'utilisation et bon rendu je trouve.

Avatar du membre
Christof
Messages : 2931
Enregistré le : lun. 18 avr., 2016 17:08
Mon piano : Yamaha G3
Localisation : Paris 75020

Re: L'improvisation vue par les Pmistes

Message par Christof » mer. 20 avr., 2016 23:10

J'utilise un zoom H4.
Où le places-tu par rapport au piano ? Au début, j'ai essayé de le placer devant, en haut, presque à l'intérieur, mais je n'étais pas trop content. Finalement, je le place derrière, juste près de la table d'harmonie. Mais je ne trouve pas encore que cela soit fantastique...

pianojar
Messages : 6917
Enregistré le : jeu. 25 juin, 2015 17:44
Mon piano : Yamaha GA1
Localisation : Val d'Oise

Re: L'improvisation vue par les Pmistes

Message par pianojar » mer. 20 avr., 2016 23:49

Pour ma part je le mets sur le cote droit (hauteur du clavier dans le prolongement de la banquette) mais je n'ai pas vraiment fait bcp d'essais differents et vu le niveau :( de mes enregistrements c'est suffisant

leLama
Messages : 1667
Enregistré le : mar. 11 oct., 2011 18:50

Re: L'improvisation vue par les Pmistes

Message par leLama » ven. 22 avr., 2016 16:27

Bon, suite avos incitations, j'essaye un peu. Je joue quelques secondes, je m'arete, puis je rejoue le meme en ajoutant quelques notes, et ainsi de suite. Au bout de quelques seances, ca done un petit theme d'une trentaine de secondes. Puis on peut essayer de l'arranger un peu. Ajouter des accords quand le fil est un peu maigre, des variations rythmiques quand c'est un peu plat, changer d'octave pour ajouter de la couleur par endroits ...

Une vraie improvisation, c'est encore trop difficile pour moi. Ce qui sort n'est pas suffisamment musical pour que je m'amuse. Avec cette methode, les ameliorations ajoutées a chaque essai finissent par aboutir a quelque chose, meme si c'est modeste.

leLama
Messages : 1667
Enregistré le : mar. 11 oct., 2011 18:50

Re: L'improvisation vue par les Pmistes

Message par leLama » ven. 22 avr., 2016 16:35

Je ne sais pas non plus quand on peut commencer l'improvisation. J'avais fait une premiere tentative il y a deux ans et c'etait l'echec, je n'entendais pas suffisamment les 2 mains simultanement pour avancer. J'ai essaye' l'an passé d'appliquer quelques methodes d'accompagnement. Echec encore une fois car ca donnait un resultat trop scolaire, pas musical et donc pas motivant. Cette annee, je m'amuse davantage. Je ne sais pas si c'est parce que j'ai davantage d'annees au compteur ou si c'est parce que j'ai trouvé une approche qui me convient mieux...

pianojar
Messages : 6917
Enregistré le : jeu. 25 juin, 2015 17:44
Mon piano : Yamaha GA1
Localisation : Val d'Oise

Re: L'improvisation vue par les Pmistes

Message par pianojar » ven. 22 avr., 2016 17:08

En fait je crois que pour improviser l'idéal c'est d'essayer d'oublier tout ce que l'on sait mais c'est beaucoup plus facile à dire qu'à faire
Ensuite il y a (au moins) 2 types d'improvisation
- un thème précis avec une grille harmonique à respecter plus ou moins
- l'impro libre sans idée ou thème préconçue en se laissant guider par le moment, ses doigts, les sonorités : le plus gros challenge à mon sens

Avatar du membre
Christof
Messages : 2931
Enregistré le : lun. 18 avr., 2016 17:08
Mon piano : Yamaha G3
Localisation : Paris 75020

Re: L'improvisation vue par les Pmistes

Message par Christof » ven. 22 avr., 2016 17:30

Bonjour

En fait, à mon sens, on n'improvise jamais à partir de rien, même si on appelle cela de l'improvisation libre. En matière de jazz, Il y a eu de nombreuses discussions là-dessus. Bill Evans (superbe pianiste de jazz) répondait d'ailleurs à Ornette Coleman ("inventeur du free jazz") que le free jazz sans aucune direction de base, c'était un peu de la foutaise (mais là, il faut penser en termes de plusieurs instruments jouant ensemble, complètement free).

Bill Evans, après avoir composé un thème, restait dessus des jours et des jours, essayant d'aller chercher le plus loin possible des développements. Ceci passait pour lui tout d'abord par une parfaite connaissance de la grille d'accords, de la pulsation, de la forme du morceau.
L'idée ensuite est de laisser venir, dans un cadre cependant contraint toutefois (par exemple l'harmonie de la grille, bien qu'on puisse la réécrire sous une autre forme instantanément), et ne pas laisser partir sous ses doigts des choses qu'on a l'habitude de faire, d'explorer en même temps que l'on garde le tempo (ce qui n'empêche pas de déplacer les accents rythmiques). Les idées entraînent les idées.
Ce qui fait qu'au bout d'un bon moment de pratique et d'expérimentation (je parle ici de mois ou d'années) existe dans le "corpus intérieur" tout un vocabulaire, qui peut être convoqué instantanément, et ce qui peut paraître étrange, s'exprimer dans une liberté totale. Alors ensuite, il suffit de s'asseoir au piano, de laisser venir ce qui vient, et en temps réel, essayer d'organiser tout cela dans quelque chose qui à une progression, instantanément cohérente. Comme si le piano n'était que le prolongement de notre musique intérieure, et qu'alors tout devient possible et qu'on n'est même plus limité par des problèmes de technique car ce processus met quelque chose de divin en vibration à l'intérieur de nous.
Il faudrait que je retrouve un texte que j'avais écrit justement sur interpréter/improviser. Je dois l'avoir quelque part.

Christof
Modifié en dernier par Christof le dim. 02 oct., 2016 13:33, modifié 2 fois.

pianojar
Messages : 6917
Enregistré le : jeu. 25 juin, 2015 17:44
Mon piano : Yamaha GA1
Localisation : Val d'Oise

Re: L'improvisation vue par les Pmistes

Message par pianojar » ven. 22 avr., 2016 17:33

Christof a écrit : En fait, à mon sens, on n'improvise jamais à partir de rien, même si on appelle cela de l'improvisation libre.
Christof
C'est néanmoins ce qu'un certain Keith Jarrett essaie de faire depuis des années pour partie dans ses concerts solos.

Avatar du membre
Christof
Messages : 2931
Enregistré le : lun. 18 avr., 2016 17:08
Mon piano : Yamaha G3
Localisation : Paris 75020

Re: L'improvisation vue par les Pmistes

Message par Christof » ven. 22 avr., 2016 17:56

C'est néanmoins ce qu'un certain Keith Jarrett essaie de faire depuis des années pour partie dans ses concerts solos.
Oui, mais c'est comme j'expliquais au-dessus, il a tout le corpus intérieur, qu'il peut convoquer...
Il lui suffit de 5 notes de la sonnerie de rappel des auditeurs pour leur dire que l'entracte est fini pour démarrer une improvisation là-dessus... Mais ce qui suit vient d'un corpus qu'il peut convoquer à volonté. Dans ce morceau, on entend très bien sa façon par exemple de scander le rythme à la main gauche... Ce n'est pas sorti de rien. Enfin c'est dur à expliquer : c'est de la musique qui se construit instantanément, à partir de la liberté contrainte de choses déjà expérimentées...
Si tu écoutes son concert à Tokyo, tu verras que certaines parties sont vraiment faiblardes, et c'est cela la magie, avec un certain courage : se mettre en danger en convoquant la musique : des fois, tout fonctionne merveilleusement, terriblement bien (Part IV du Köln concert) et parfois c'est moins réussi.

C'est drôle, j'ai retrouvé le texte que j'avais écrit il y a pas mal d'années (dont je parles dans le message précédent)... dans ma tête, il s'agissait de l'improvisation... En fait non, il s'agissait de "jouer" versus "composer" (mais en fait, j'ai l'explication : pour moi improviser, c'est composer en direct).


Jouer et/ou Composer...
Jouer la musique, c'est comme se dévêtir, ou mourir. Et "dans chaque note, il y a la vie".
Mais une question m'a toujours taraudé : pourquoi un musicien virtuose se contente-t-il d'interpréter au lieu aussi de composer ?

Peut-être est-ce pour mieux écouter, s'imprégner encore de la musique pour pouvoir la réentendre dans toute son exigence. Exigence du besoin de cette médiation, entre soi et l'autre. Peut-être aussi parce que certainement le virtuose pense qu'il ne fera jamais mieux que celui dont il interprète la musique. Cela peut se retrouver sous toutes formes d'art.

Composer ou jouer, est-ce finalement si différent ?
Certaines musiques sont comme appel, attirance, vertige. Affinité des notes nouées dans les coeurs. Reprendre la musique au commencement, à chaque fois au commencement, oublier ce qu'on en sait, la vouloir intouchée. La boire avec les yeux, les lèvres, les mains, inaltérée. Jouer, déchiffrer, comme s'il fallait traverser quelque chose, un mur, une épreuve, un amour.
Les sons qui semblent alors non les sons de l'instrument, mais celui de l'orchestre, tendu vers une fin, celle d'approcher l'auteur du morceau, son âme, son mystère. Y-a-t-il, dans la musique, quelque chose à connaître plus qu'à éprouver ? Approche du même ordre que celle de Dieu pour les mystiques ?

Interpréter et vouloir attraper l'ombre des ombres, le chemin caché qui conduit à l'âme du compositeur. Le lieu d'un rassemblement, d'une pensée de la pensée. Un voyage, sans autre bagage que des notes, des formes, de l'invisible, de l'imparlable accroché au bout du monde.

Peut-être qu'interpréter, c'est finalement pratiquer la méditation des choses écrites. Approche du son qui se fait texte en main et non doigts sur une vibration. Partition des gestes. S'asseoir au coeur de la musique. Regarder ses mains comme si elles ne nous appartenaient pas.

Peut-être que composer c'est vouloir saisir les ondes et tenter de les faire siennes, ignorant des responsabilités engagées... Immense prétention à vouloir se dissoudre entre misère et miracle, ombre morte à la recherche de la lumineuse beauté.
Peut être que composer c'est se demander plutôt pourquoi que comment... tenter de donner des ailes au sublime en lançant ses notes dans le vide, tissées là-haut pour en faire des cordes que l'on voudrait pincées par le vent."
Modifié en dernier par Christof le dim. 02 oct., 2016 13:34, modifié 1 fois.

pianojar
Messages : 6917
Enregistré le : jeu. 25 juin, 2015 17:44
Mon piano : Yamaha GA1
Localisation : Val d'Oise

Re: L'improvisation vue par les Pmistes

Message par pianojar » ven. 22 avr., 2016 18:10

Christof a écrit :
Dans ce morceau, on entend très bien sa façon par exemple de scander le rythme à la main gauche... Ce n'est pas sorti de rien. Enfin ,c 'est dur à expliquer : c'est de la musique qui se construit instantanément, à partir de la liberté contrainte...
Si tu écoutes son concert à Tokyo, tu verras que certaines parties sont vraiment faiblardes, et c'est cela la magie, avec un certain courage : se mettre en danger en convoquant la musique : des fois, tout fonctionne merveilleusement, terriblement bien (Part IV du Köln concert) et parfois c'est moins réussi.
A propos de sa main gauche il a justement mentionné plusieurs fois qu'au cours du temps elle avait pris une importance grandissante et qu'il se laissait guider par elle; qu'elle lui "imposait" des choses dont il ne se savait pas capable (je ne me rappelle plus des termes exacts mais le sens est là)
Quant à la Part IV je ne suis pas persuadé que cela soit le meilleur du concert."Memories of tomorrow" 'est certes le plus facilement écoutable et accessible mais c'est un thème préexistant.
J'ai la totalité de ses enregistrements solos et au vu de nombre de prestations il y a forcement du "déchet", les passages ou il cherche, où il se cherche mais même dans ces moments il ne cède pas à la facilité car il pourrait se raccrocher à sa connaissance encyclopédique de tous les styles de musique et à sa technique pour pallier à un manque d'inspiration passager.

Avatar du membre
Christof
Messages : 2931
Enregistré le : lun. 18 avr., 2016 17:08
Mon piano : Yamaha G3
Localisation : Paris 75020

Re: L'improvisation vue par les Pmistes

Message par Christof » ven. 22 avr., 2016 19:09

Eh non, le part IV n'est pas un thème préexistant... c'est vraiment une composition instantanée, et pour cela, super réussie...

Dans la même veine, pour moi, l'un des plus beaux c'est "Encores".. Il avait juste les 6 premiers accords (en boucle). Le développement est magnifique, et puis cette nouvelle partie vers la fin...

pianojar
Messages : 6917
Enregistré le : jeu. 25 juin, 2015 17:44
Mon piano : Yamaha GA1
Localisation : Val d'Oise

Re: L'improvisation vue par les Pmistes

Message par pianojar » ven. 22 avr., 2016 19:14

Christof a écrit :Eh non, le part IV n'est pas un thème préexistant... c'est vraiment une composition instantanée, et pour cela, super réussie...
Là-dessus les avis divergent...

Avatar du membre
Christof
Messages : 2931
Enregistré le : lun. 18 avr., 2016 17:08
Mon piano : Yamaha G3
Localisation : Paris 75020

Re: L'improvisation vue par les Pmistes

Message par Christof » ven. 22 avr., 2016 19:25

Jarrett lui-même l'a dit, ou alors c'était Manfred Eicher d'ECM ?... pff ma mémoire me joue des tours.

pianojar
Messages : 6917
Enregistré le : jeu. 25 juin, 2015 17:44
Mon piano : Yamaha GA1
Localisation : Val d'Oise

Re: L'improvisation vue par les Pmistes

Message par pianojar » ven. 22 avr., 2016 19:42

Oui mais li y avait eu un débat là dessus sur un forum (ou un article je ne sais plus non plus) ou des personnes avaient dit avoir entendu ce thème précédemment

Avatar du membre
Christof
Messages : 2931
Enregistré le : lun. 18 avr., 2016 17:08
Mon piano : Yamaha G3
Localisation : Paris 75020

Re: L'improvisation vue par les Pmistes

Message par Christof » ven. 22 avr., 2016 19:55

J'ai vérifié... en fait ma mémoire me joue des tours et j'ai dit une connerie : il jouait déjà ce thème en trio en 1966 (accompagné de Charlie Haden et Paul Motian). En fait, c'est la première fois qu'il l'a joué en solo lors du concert de Cologne, en rappel.

Avatar du membre
Christof
Messages : 2931
Enregistré le : lun. 18 avr., 2016 17:08
Mon piano : Yamaha G3
Localisation : Paris 75020

Re: L'improvisation vue par les Pmistes

Message par Christof » mer. 27 avr., 2016 0:35

A propos de "Memories of Tomorrow" (Partie IV du Kôln concert), connaissez-vous cette version ?
https://www.youtube.com/watch?v=SyEJz3ny63I
Ahhhhhhhh, le chorus de piano !!!!!!!!!!!!!!!, que c'est beau. Et puis les autres aussi....
https://www.youtube.com/watch?v=SyEJz3ny63I

Christof

Répondre