L'improvisation vue par les Pmistes

Théorie, jeu, répertoire, enseignement, partitions

Modérateur : Modérateurs

Répondre
jazzy
Messages : 635
Enregistré le : jeu. 13 juil., 2017 11:11
Mon piano : yamaha cp 50 et piano Scholze
Localisation : AIN

Re: L'improvisation vue par les Pmistes

Message par jazzy » dim. 08 oct., 2017 16:21

Christof a écrit :
dim. 08 oct., 2017 15:39

Jazzy, y-at-il un lien où l'on voit ce qu'explique et propose Manoukian sur blackbird? Mais j'ai l'impression que c'est un lien privé? Sinon, peux-tu me parler des propositions rythmiques qu'il suggère ? Cela dit, je pense que s'il parle d'une pédale (de sol) à la mg, c'est qu'il a dû pas mal écouter la version de Brad Meldhau.

Oui ce qu'il propose est très proche de la version de Brad Meldhau.
Je t'envoie un MP
Mon dernier morceau sur youtube
https://www.youtube.com/watch?v=GN9b1mBjlr4

Avatar du membre
Athos
Messages : 347
Enregistré le : mer. 06 avr., 2016 7:30
Mon piano : Yamaha CLP585
Localisation : Lyon

Re: L'improvisation vue par les Pmistes

Message par Athos » dim. 08 oct., 2017 17:29

Christof a écrit :
dim. 08 oct., 2017 15:39
Merci Athos, Jazzy et pianojar pour votre écoute.

Athos, tu écris " avec des notes inattendues (changements d'harmonie ?) "
En fait, j'essaie par moment de jouer la main droite "en dehors" de l'harmonie, en visant à l'avance le moment où je vais y rentrer à nouveau
Bon, j'suis pas grand fan de Brad Meldhau, mais si tu as son niveau, j'applaudirai ! :mrgreen:

(Je n'y connais rien en harmonie, malgré des leçons de jazz régulières, ça rentre pas. :? )
Donc, sous toute réserve j'ai cru percevoir des changement de tonalité dans ton impro, et ça rend très bien (exemple vers 1'28'') !, reste un chouilla de fluidité à acquérir peut-être 8) !

Avatar du membre
Christof
Messages : 2931
Enregistré le : lun. 18 avr., 2016 17:08
Mon piano : Yamaha G3
Localisation : Paris 75020

Re: L'improvisation vue par les Pmistes

Message par Christof » dim. 08 oct., 2017 17:39

Athos a écrit : Bon, j'suis pas grand fan de Brad Meldhau, mais si tu as son niveau, j'applaudirai ! :mrgreen:
Tu sais, Brad Meldhau est un maître !!!!! et j'en suis tellement loin.
Athos a écrit :(Je n'y connais rien en harmonie, malgré des leçons de jazz régulières, ça rentre pas. :? )
Donc, sous toute réserve j'ai cru percevoir des changement de tonalité dans ton impro, et ça rend très bien (exemple vers 1'28'') !
Oui, tu as bien perçu. Une autre façon ici d'arriver à la résolution

Avatar du membre
Christof
Messages : 2931
Enregistré le : lun. 18 avr., 2016 17:08
Mon piano : Yamaha G3
Localisation : Paris 75020

Re: L'improvisation vue par les Pmistes

Message par Christof » dim. 05 nov., 2017 21:34

Quelques morceaux enregistrés aujourd'hui. Je n'ai pas encore trouvé comment placer au mieux mon enregistreur (Zoom H4), mais ça va venir



Complètement improvisé


Ce thème date du début du XXe siècle (1917 je crois). J'ai essayé de lui donner un traitement un peu actuel..


J'adore jouer ce thème de Carla Bley

N'hésitez pas à laisser des commentaires si le coeur vous en dit....

jazzy
Messages : 635
Enregistré le : jeu. 13 juil., 2017 11:11
Mon piano : yamaha cp 50 et piano Scholze
Localisation : AIN

Re: L'improvisation vue par les Pmistes

Message par jazzy » lun. 06 nov., 2017 8:47

Bravo pour ce travail purement pianistique. Ce que tu fais, improviser en piano solo, est très difficile. Je ne sais pas le faire (ou très peu), c'est pourquoi je travaille la plupart du temps avec un accompagnement.
Le morceau que je préfère est "Lawns", où la mélodie ressort bien avec une main gauche bien ciselée.
Il semble que dans le morceau "improvisation" le tempo s'accélère. Est-ce volontaire?
Globalement, je me demande si tu ne devrais pas rechercher plus de variations dans l'intensité du son pour faire plus ressortir certains passages?
Mon dernier morceau sur youtube
https://www.youtube.com/watch?v=GN9b1mBjlr4

Avatar du membre
Athos
Messages : 347
Enregistré le : mer. 06 avr., 2016 7:30
Mon piano : Yamaha CLP585
Localisation : Lyon

Re: L'improvisation vue par les Pmistes

Message par Athos » lun. 06 nov., 2017 11:09

Ecouté Indiana,

j'aime bien, c'est fluide.
Alors ça me fait penser à un chanteur pop américain, dont je n'ai pas d'albums d'ailleurs, qui s'accompagne au piano...
Ca va me revenir... #-o
Edit : Ayé ! : Randy Newman.

J'écouterai le reste . 8)

Avatar du membre
Christof
Messages : 2931
Enregistré le : lun. 18 avr., 2016 17:08
Mon piano : Yamaha G3
Localisation : Paris 75020

Re: L'improvisation vue par les Pmistes

Message par Christof » lun. 06 nov., 2017 11:59

Merci Jazzy pour ton écoute et commentaires
jazzy a écrit :
lun. 06 nov., 2017 8:47
Bravo pour ce travail purement pianistique. Ce que tu fais, improviser en piano solo, est très difficile. Je ne sais pas le faire (ou très peu), c'est pourquoi je travaille la plupart du temps avec un accompagnement.
Oui, c'est pas simple et c'est ce que je conseille aussi de faire pour progresser. C'est vrai que c'est bien de travailler également avec un backing (fichier contrebasse + batterie) pour mieux maîtriser les standards et les chorus, sauf que cela peut être aussi un piège. Parce que le plus souvent, on va utiliser alors des accords sans basse (puisqu'on a le contrebassiste) et souvent, ce sont des automatismes et du coup, le piège est de faire toujours un peu la même chose... On voit marqué "G-7", alors hop, fa la sib ré à la MG (ou la sib ré fa)... mais rarement mi la sib ré (alors que cet accord amène une autre ambiance... (Miles adore faire ça par exemple dans Autumn leaves, il finit son premier A sur cette note mi... ). Et puis si le G-7 est suivi d'un C7, sans réfléchir on va jouer mi la sib ré MG... Alors ok, ça sonne, mais finalement, on joue toujours pareil. C'est d'ailleurs pour ça que dans un autre fil, j'avais parlé de l'importance du chant dans la mg... Parce que jouer avec des backing, c'est une aide pour le rythme (vu qu'on a le contrebassiste et le batteur qui mâchent tout le travail), mais du coup cela fait penser "vertical", du genre... accord sans basse mg, et mélodie ou chorus MD. Mais c'est vrai que c'est aussi un passage obligé (les backings), ou alors un groupe, pour se familiariser à d'autres choses que lorsqu'on joue seul.

Cela me paraît aussi fondamental de se mettre parallèlement au piano solo. Parce que là, il faut vraiment tout construire et arriver à ne pas être monotone. Arriver à sonner "ample", c'est à dire couvrir à la fois la basse, le médium et l'aigu, essayer de ne pas faire non plus de faute de goût en passant du coq à l'âne, et puis arriver à la fois à garder les plans sonores, la rythmique... tout en maniant l'improvisation sur la grille... [/quote]
jazzy a écrit :
lun. 06 nov., 2017 8:47
Le morceau que je préfère est "Lawns", où la mélodie ressort bien avec une main gauche bien ciselée.
Il semble que dans le morceau "improvisation" le tempo s'accélère. Est-ce volontaire?
Globalement, je me demande si tu ne devrais pas rechercher plus de variations dans l'intensité du son pour faire plus ressortir certains passages?
Pour le morceau "Improvisation", oui c'est volontaire (mais un peu raté). Je pensais avoir dédoublé la pulsation de base (faire un C barré), mais en fait, c'est pas encore ça... Et c'est là que le piano solo ne pardonne pas. La pulsation est un des éléments essentiels et c'est si facile de la perdre.

Tu as raison pour ce que tu me dis concernant la recherche de variations dans l'intensité du son... C'est un chemin que je poursuis. Sauf qu'avant, j'ai plein de défauts à gommer, c'est mon travail actuel. En jazz, on a vite tendance à partir dans tous les sens, à s'emporter sans plus rien vraiment maîtriser, les phrases ne veulent plus rien dire. Cela ne respire pas assez. Du coup, je suis en train de revoir tout ça. J'en ai pour des mois (des années...). C'est pour cela que je reste très modeste dans les variations d'intensité, pour ne pas retomber dans mes travers d'avant. Pour l'instant, j'en suis juste à mieux équilibrer les plans sonores et cela me fait plaisir ce que tu me dis sur Lawns, ton "la mélodie ressort bien, avec une Mg bien ciselée", parce que c'est exactement le sens de mon travail actuel. J'essaie d'être plus dans le contrôle, de ne pas vouloir en mettre partout, de veiller à l'équilibre sonore.
Alors c'est sûr que cela peut aussi donner une impression de monotonie à l'écoute. C'est encore trop tôt pour moi de pouvoir faire plus de variations dans l'intensité parce que sinon, je sais que je vais retrouver très vite tous mes défauts. C'est pas simple de faire avec ce qui n'est pas écrit, en tous cas pas écrit comme de la musique classique.
Je travaille justement beaucoup de musique classique en ce moment, pour aller mieux vers ces variations dans l'intensité. Pour l'instant, c'est plus facile pour moi lorsque tout est écrit, que l'on n'improvise pas.

Le but est de retrouver "un son" à chaque fois que je joue. Cela ne va pas de soi. On en parle d'ailleurs rarement de ces choses-là (sauf sûrement à un certain niveau dans les conservatoires ?). Retrouver à chaque fois la manière dont on l'a originellement fait, ce son. Cela demande une grande attention et énergie. En plus rechercher toujours à éviter ce côté aimable qui voudrait flatter l'auditeur, ce qui est tellement difficile à réaliser. Avoir une sonorité contenue. Avoir la capacité de choisir la note et sa sonorité alors qu'on improvise, sorte de petite composition en temps réel. Quel programme ! Je pense que c'est celui de toute ma vie...
Urgence et choix serein... Pour cela, ne pas se presser. Le piano est une école de patience. Ne plus se jeter sur la note, mais sur la phrase, laisser emporter la note par la phrase. Choix serein vers la non précipitation, musique plus retenue. Unité de mesure : la phrase, mais sans se jeter dessus, laisser venir, prendre mieux le temps de dessiner un contour mélodique. Trouver le temps qu'il faut prendre pour choisir la note, la poser et faire chanter la phrase. Ne pas gaspiller. Faire au mieux avec ce qu'on est, ce qu'on peut jouer.
J'adorerais être un compositeur de l'instant, avec un son. Le principal ennemi, c'est le temps qui s'écoule vite dans un morceau ce qui accule aux facilités du simple remplissage. Trouver son espace, une exigence mais un lieu accueillant (on en avait parlé dans un fil, Sylviepiano en avait si bien parlé), y rester tout le temps quand on joue.

Je suis un éternel débutant...
Modifié en dernier par Christof le lun. 06 nov., 2017 12:18, modifié 9 fois.

Avatar du membre
Christof
Messages : 2931
Enregistré le : lun. 18 avr., 2016 17:08
Mon piano : Yamaha G3
Localisation : Paris 75020

Re: L'improvisation vue par les Pmistes

Message par Christof » lun. 06 nov., 2017 12:04

Athos a écrit :
lun. 06 nov., 2017 11:09
Ecouté Indiana,

j'aime bien, c'est fluide.
Alors ça me fait penser à un chanteur pop américain, dont je n'ai pas d'albums d'ailleurs, qui s'accompagne au piano...
Ca va me revenir... #-o
Edit : Ayé ! : Randy Newman.

J'écouterai le reste . 8)
Oh merci Athos, mille merci. Parce que tu sais, j'adore tellement Randy Newman... Je le trouve extraordinaire. Il a un sens mélodique incroyable (et puis ce timbre de voix). Alors si Indiana te fait un peu penser à lui, mon dieu, quel compliment pour moi !!!!!!!!

jazzy
Messages : 635
Enregistré le : jeu. 13 juil., 2017 11:11
Mon piano : yamaha cp 50 et piano Scholze
Localisation : AIN

Re: L'improvisation vue par les Pmistes

Message par jazzy » lun. 06 nov., 2017 14:23

Pour "Lawns" j'avais bien senti que tu dédoublais la pulsation (donc ce n'est pas si mal réussi que ça!), mais indépendamment de ça , le tempo semble un peu + rapide sur la fin.
Je suis plutôt d'accord avec ce que tu écris sur le fait qu'en utilisant un "backtrack" d'accompagnement, on risque de se limiter à des positions d'accords un peu standards MG. Mais je pense qu'on peut dépasser ce fait même en utilisant un accompagnement. C'est ce que, modestement, j'ai essayé de faire dans la 2ième partie de "estate" où la MG joue un contrechant à l'octave ou en dizième de la MD.
Mais tu as raison de travailler sans accompagnement. Moi j'ai du mal car je trouve que ça ne rend pas grand chose. C'est ce que j'essaye de faire actuellement sur "letting you go" (Thomas Enhco) et je ne suis pas satisfait du résultat, ce qui n'est sans doute pas étonnant vu mon peu d'expérience dans cette maniére de travailler. Je suis un peu paresseux et impatient!!!
Mon dernier morceau sur youtube
https://www.youtube.com/watch?v=GN9b1mBjlr4

Avatar du membre
Christof
Messages : 2931
Enregistré le : lun. 18 avr., 2016 17:08
Mon piano : Yamaha G3
Localisation : Paris 75020

Re: L'improvisation vue par les Pmistes

Message par Christof » lun. 06 nov., 2017 15:27

jazzy a écrit :
lun. 06 nov., 2017 14:23

Je suis plutôt d'accord avec ce que tu écris sur le fait qu'en utilisant un "backtrack" d'accompagnement, on risque de se limiter à des positions d'accords un peu standards MG. Mais je pense qu'on peut dépasser ce fait même en utilisant un accompagnement. C'est ce que, modestement, j'ai essayé de faire dans la 2ième partie de "estate" où la MG joue un contrechant à l'octave ou en dizième de la MD.
Oui, et tu te rappelles, cela ne m'avait pas échappé : à l'époque où j'avais écouté ton morceau j'avais pu écrire, dans un autre fil "Estate. L'arrangement est de vous ? Superbe. Les contrechants magnifiques (de 1'17 jusqu'à la fin - certaines partie me font penser un peu à du Bill Evans). D'ailleurs c'est drôle, j'avais oublié que dans ce fil, on parlait déjà de tout cela, de cette importance de penser horizontal. C'était pas dit comme ça, mais cela y ressemblait fort.
jazzy a écrit :
lun. 06 nov., 2017 14:23
Mais tu as raison de travailler sans accompagnement. Moi j'ai du mal car je trouve que ça ne rend pas grand chose. C'est ce que j'essaye de faire actuellement sur "letting you go" (Thomas Enhco) et je ne suis pas satisfait du résultat, ce qui n'est sans doute pas étonnant vu mon peu d'expérience dans cette maniére de travailler. Je suis un peu paresseux et impatient!!!
Oui, je sais, tu m'avais déjà dit dans un autre fil que tu était un peu paresseux et impatient. Mais n'hésite pas à mettre en écoute ce que tu fais sur "letting you go" (ou en privé si cela ne te conviens pas). Peut-être que je pourrai te dire des choses qui t'aideront ?
J'y suis toujours sur Letting you go et je pense que j'en ai encore pour un bon bout de temps...

jazzy
Messages : 635
Enregistré le : jeu. 13 juil., 2017 11:11
Mon piano : yamaha cp 50 et piano Scholze
Localisation : AIN

Re: L'improvisation vue par les Pmistes

Message par jazzy » mar. 07 nov., 2017 8:27

Merci pour ta proposition d'aide Cristof. C'est sympa.
C'est l'usage du ternaire à la main gauche que je trouve difficile. Si on n'accompagne qu'en blanche au noire, je trouve le rendu trop plat.
Pour le moment, je vais le laisser de côté car j'ai du travail à faire pour mes arrangements d'accompagnement en trio (2 prestations en live sont prévues ces temps-ci!). Je verrai après...
Mon dernier morceau sur youtube
https://www.youtube.com/watch?v=GN9b1mBjlr4

Avatar du membre
Christof
Messages : 2931
Enregistré le : lun. 18 avr., 2016 17:08
Mon piano : Yamaha G3
Localisation : Paris 75020

Re: L'improvisation vue par les Pmistes

Message par Christof » mar. 07 nov., 2017 11:00

jazzy a écrit :
mar. 07 nov., 2017 8:27
Merci pour ta proposition d'aide Cristof. C'est sympa.
C'est l'usage du ternaire à la main gauche que je trouve difficile. Si on n'accompagne qu'en blanche au noire, je trouve le rendu trop plat.
Pour le moment, je vais le laisser de côté car j'ai du travail à faire pour mes arrangements d'accompagnement en trio (2 prestations en live sont prévues ces temps-ci!). Je verrai après...
Bons concerts ! Pour Letting you go, on en reparlera.

Avatar du membre
Christof
Messages : 2931
Enregistré le : lun. 18 avr., 2016 17:08
Mon piano : Yamaha G3
Localisation : Paris 75020

Re: L'improvisation vue par les Pmistes

Message par Christof » mar. 07 nov., 2017 11:29

Au départ, je ne voulais pas mettre en écoute ce morceau (c'était dimanche soir), parce que j'y trouvais pas mal de chose "ratées", pas vraiment maîtrisées. Et à la réécoute, deux jours plus tard, j'y trouve finalement des choses pas si mal... Comme quoi, on doit toujours laisser reposer avant de se faire une oreille un peu neuve. Il s'agit d'un thème de Richard Beirach : ELM
Mais je le mets ici pour illustrer un peu ce que j'expliquai un peu plus haut, ce "C'est pour cela que je reste très modeste dans les variations d'intensité, pour ne pas retomber dans mes travers d'avant. ". Ici, j'ai commencé à vouloir faire ces variations d'intensité, sauf que très vite on entend une espèce de "dureté" dans ma façon de poser la MD. Et dès que je ne suis pas sûr de la note que je voulais vraiment faire, on entend encore plus que ça claque (comme dirait l'autre, "chassez le naturiste, il revient au bungalow"). Et puis je crois que la grosse erreur, c'est dès le départ, j'aurais dû jouer bien plus pianissimo le début à la MD (et MG), ce qui m'aurait laissé plus de marge, et avoir un son bien plus feutré, mieux m'installer dans le son pour bien mieux maîtriser ce que dit la md, la façon dont elle le dit, prendre bien plus le temps, retenir. Et bien mieux aussi doser ma mg.
Ce qui est pas mal, c'est qu'à 1'33, je suis vraiment parti dans une improvisation totale, c'est très mystérieux tout ça, ce qui se passe à se moment-là.

NB : L'image, qui n'est pas sans rappeler Nicolas de Staël, est en fait de Philippe Abril. Son titre : Le silence après (toile acrylique - 46x38 cm)


jazzy
Messages : 635
Enregistré le : jeu. 13 juil., 2017 11:11
Mon piano : yamaha cp 50 et piano Scholze
Localisation : AIN

Re: L'improvisation vue par les Pmistes

Message par jazzy » lun. 29 janv., 2018 16:47

https://soundcloud.com/user-123419479/blues-des-dimes

Voici un petit blues en improvisation écrite enrergistré avec un accompagnement basse-batterie.
Pour le créer , je me suis largement inspiré d'un exercice de David Magyel de type " Hanon sur une gamme de blues en C".
Merci de votre écoute
Mon dernier morceau sur youtube
https://www.youtube.com/watch?v=GN9b1mBjlr4

pianojar
Messages : 6917
Enregistré le : jeu. 25 juin, 2015 17:44
Mon piano : Yamaha GA1
Localisation : Val d'Oise

Re: L'improvisation vue par les Pmistes

Message par pianojar » lun. 29 janv., 2018 20:10

Sympa
J'ai rajouté en première page

jazzy
Messages : 635
Enregistré le : jeu. 13 juil., 2017 11:11
Mon piano : yamaha cp 50 et piano Scholze
Localisation : AIN

Re: L'improvisation vue par les Pmistes

Message par jazzy » mar. 30 janv., 2018 19:44

Merci pour ton écoute Pianojar.
Il y a une petite erreur sur la 1ére page. Tu as mis "jazz" au lieu de "jazzy"...
Mon dernier morceau sur youtube
https://www.youtube.com/watch?v=GN9b1mBjlr4

pianojar
Messages : 6917
Enregistré le : jeu. 25 juin, 2015 17:44
Mon piano : Yamaha GA1
Localisation : Val d'Oise

Re: L'improvisation vue par les Pmistes

Message par pianojar » mar. 30 janv., 2018 20:00

Oops rectifié merci !

jazzy
Messages : 635
Enregistré le : jeu. 13 juil., 2017 11:11
Mon piano : yamaha cp 50 et piano Scholze
Localisation : AIN

Re: L'improvisation vue par les Pmistes

Message par jazzy » mer. 31 janv., 2018 14:14

Merci à toi
Mon dernier morceau sur youtube
https://www.youtube.com/watch?v=GN9b1mBjlr4

bernard
Messages : 3113
Enregistré le : mer. 27 oct., 2004 20:09
Mon piano : Kawai VPC1 Pianoteq 6
Localisation : Var est

Re: L'improvisation vue par les Pmistes

Message par bernard » dim. 04 févr., 2018 17:06

j'ai écouté, le piano colle bien avec la rythmique, peut-être des phrases d'impro un peu plus longues avec quelques dissonances pour varier

jazzy
Messages : 635
Enregistré le : jeu. 13 juil., 2017 11:11
Mon piano : yamaha cp 50 et piano Scholze
Localisation : AIN

Re: L'improvisation vue par les Pmistes

Message par jazzy » dim. 04 févr., 2018 17:20

Merci pour ton écoute et ton commentaire.
Oui, il y aurait bien d'autres voix pour aborder ce blues.
J'ai voulu garder le style proposé par David Magyel qui est à la base un travail sur les gammes où il y a peu de dissonances, une certaine uniformité dans les chorus, et un travail aussi sur l'alternance jeu-silence...( silence que je remplis assez souvent avec la main gauche)
En fait c'est une sorte d'étude.
Mon dernier morceau sur youtube
https://www.youtube.com/watch?v=GN9b1mBjlr4

Répondre