L'improvisation vue par les Pmistes

Théorie, jeu, répertoire, enseignement, partitions

Modérateur : Modérateurs

Répondre
Avatar du membre
Kurt
Messages : 645
Enregistré le : sam. 01 juin, 2019 16:59

Re: L'improvisation vue par les Pmistes

Message par Kurt »

Que dire de plus ! =D> =D> =D>
tadanaespana
Messages : 26
Enregistré le : dim. 23 mai, 2021 1:12
Mon piano : pas de piano a moi

Re: L'improvisation vue par les Pmistes

Message par tadanaespana »

Bonjour le forum,
voici quelques improvisations des derniers mois.
Excusez une certaine imprecision dans ma technique mais je vis sans piano et ce sont seulement quelques rares heures par annee ou je suis de visite chez ma famille qui a ce piano electrique, ou je dois faire mes etudes et quelques enregistrements en meme temps dans des conditions parfois assez difficiles.
Je vous promets si j ai acces a un vrai piano pendant quelques heures un jour, je ferais des impros beaucoup mieux que ces chosese tres hatifs et sans que j ai pu choisir un moment ou ca me convient.

quelques arpeggios comme exercise pour les doigts apres quelques mois sans piano


une autre etude vite improvisee inspiree tambours


voici une autre fois ou j improvise un peu sur des motifs erotics


c etait la premiere fois je touche un piano apres presque une annee en espagne sac a dos sans piano, j essaie d importer l energie de l espagne auusi bien que je peux en ce moment juste apres ma rentree


enregistre en meme temps encore plein d energie espagnole voici une autre version de ces themes



merci pour votre attention, si ca vous plait je peux vite essayer d enregistrer qqch aujourd hui dans un style qui vois interesse.
Avatar du membre
flober
Messages : 729
Enregistré le : lun. 20 févr., 2017 11:13
Mon piano : Steinway O de 1908
Localisation : Yunnan

Re: L'improvisation vue par les Pmistes

Message par flober »

Merci Christof et Kurt !
roulroul2
Messages : 751
Enregistré le : sam. 02 mai, 2020 23:25

Re: L'improvisation vue par les Pmistes

Message par roulroul2 »

Fire music = au début on croit -a tort- que les silences sont des hésitations, on se rends compte très vite que ça fait partie du morceau, et que ca donne dans l'originalité, et ça, pour moi, c'est un bon point. On peut dire que tu mets le feu (fire music...) au piano, peu être même un peu trop. En conclusion, tu as une bonne technique, tu as l'originalité, la pêche...Bravo.
Ninoff
Messages : 1639
Enregistré le : ven. 11 janv., 2019 11:51
Mon piano : Bechstein

Re: L'improvisation vue par les Pmistes

Message par Ninoff »

Bonjour,
Merci de ton partage.
Je pense que tu te fais plaisir car selon la lumière on te voit jouer le jour , la nuit (d’ailleurs c’est à ce moment que débute le thème erotique), bref tu y passes du temps.
Cependant pour moi il n’y a aucune originalité, tous les morceaux se confondent plus ou moins, la tonalité ne varie pratiquement pas, et j’avoue m’être bien ennuyé..
Je suis franc avec toi, il faut que tu explores davantage toutes les possibilités harmoniques qui s’offrent à nous, et vu ta technique pianistique tu en as les moyens.
A très bientôt
Avatar du membre
Christof
Messages : 4237
Enregistré le : lun. 18 avr., 2016 17:08
Mon piano : Yamaha G3
Localisation : Paris 75020

Re: L'improvisation vue par les Pmistes

Message par Christof »

Bonjour
Je suis du même avis que Ninoff. Essaie, dans tes improvisations, de mieux structurer le discours, le trouver. Pense aussi plus "mélodie", varie les tonalités. Ne cherche pas à faire "de l'effet" avec des trucs forcément joués à tout berzingue. Réfléchis plus avant de te lancer à l'intention que tu mets dans la musique que tu joues. Prends plus aussi le temps de laisser arriver les choses. Oublie ce que tu sais jouer.
Tu en as tous les moyens.

Alors, puisqu'on peut avoir un morceau à la demande, peux-tu reprendre ton impro sur l'Espagne, y réfléchir, creuser plus et nous la reproposer ?
Merci
roulroul2
Messages : 751
Enregistré le : sam. 02 mai, 2020 23:25

Re: L'improvisation vue par les Pmistes

Message par roulroul2 »

Voici une courte improvisation. Je me fais clairement aider par un arpégiateur main gauche. Il n' est inutile de préciser que cette facilité ne saurait remplacer le "vrai" travail sérieux au piano, a savoir les mains droites et mains gauches séparées, puis réunies. Je le vois comme de l'amusement et de la détente, et rien d'autre. Par contre, l'improvisation des accords et de la main droite est elle, bien réelle.
A+.

tadanaespana
Messages : 26
Enregistré le : dim. 23 mai, 2021 1:12
Mon piano : pas de piano a moi

Re: L'improvisation vue par les Pmistes

Message par tadanaespana »

roulroul2 a écrit : jeu. 02 sept., 2021 12:34 Fire music = au début on croit -a tort- que les silences sont des hésitations, on se rends compte très vite que ça fait partie du morceau, et que ca donne dans l'originalité, et ça, pour moi, c'est un bon point. On peut dire que tu mets le feu (fire music...) au piano, peu être même un peu trop. En conclusion, tu as une bonne technique, tu as l'originalité, la pêche...Bravo.
merci beaucoup,
je vais prochainement mettre online une improvisation d apres l etude de l harmonie des mondes de Johannes Kepler (qui a vecu juste quelques maisons a cote de ma maison de naissance en Baden Württemberg)
ou je vais combiner les proportions des cristeaux traduits en musique, pour developper ca dans le monde des proportions des fleurs et des astres.
Comme ca l element terre sera bien servi pour le moment et apres ca je vais faire quelques choses sur les proportions des formes de l eau (goutte, cercle, ligne droite, tourbillon, et surtout la vague) mises en musique.
Apres ca je vais fouttre le feu a tout ca.

Bonne dimanche et mes meilleurs voeux
Modifié en dernier par tadanaespana le dim. 05 sept., 2021 20:51, modifié 1 fois.
tadanaespana
Messages : 26
Enregistré le : dim. 23 mai, 2021 1:12
Mon piano : pas de piano a moi

Re: L'improvisation vue par les Pmistes

Message par tadanaespana »

Ninoff a écrit : jeu. 02 sept., 2021 13:35 Bonjour,
Merci de ton partage.
Je pense que tu te fais plaisir car selon la lumière on te voit jouer le jour , la nuit (d’ailleurs c’est à ce moment que débute le thème erotique), bref tu y passes du temps.
Cependant pour moi il n’y a aucune originalité, tous les morceaux se confondent plus ou moins, la tonalité ne varie pratiquement pas, et j’avoue m’être bien ennuyé..
Je suis franc avec toi, il faut que tu explores davantage toutes les possibilités harmoniques qui s’offrent à nous, et vu ta technique pianistique tu en as les moyens.
A très bientôt
Merci beaucoup. Je vais prochainement improviser quelque chose beaucoup plus simple dans les structures et
avec un minimum de notes. Un peu comme dans les traditions de musique meditative et calme dans le monde entier.
Pour cela, les chants des oiseaux ou le son du vent dans les arbres ou dans l herbe qui est tres psycoactive, vont etre la base da ma meditation.
Comme ca on peut mieux apprecier la musique comme les reflex de la lumiere de la lune sur des vaguelettes d un lac ou les rayons du soleil levant en travers des gouttes de rosee sur l herbe (encore une fois) du matin ce qui est aussi enormement psychoactive.
De toute facon, un bon musicien devrait etre capable de presenter tout entre la creation et la destruction du monde avec une seule note de musique!

Merci beaucoup et bonne dimanche avec mes meilleures slautations.
tadanaespana
Messages : 26
Enregistré le : dim. 23 mai, 2021 1:12
Mon piano : pas de piano a moi

Re: L'improvisation vue par les Pmistes

Message par tadanaespana »

Christof a écrit : jeu. 02 sept., 2021 14:38 Bonjour
Je suis du même avis que Ninoff. Essaie, dans tes improvisations, de mieux structurer le discours, le trouver. Pense aussi plus "mélodie", varie les tonalités. Ne cherche pas à faire "de l'effet" avec des trucs forcément joués à tout berzingue. Réfléchis plus avant de te lancer à l'intention que tu mets dans la musique que tu joues. Prends plus aussi le temps de laisser arriver les choses. Oublie ce que tu sais jouer.
Tu en as tous les moyens.

Alors, puisqu'on peut avoir un morceau à la demande, peux-tu reprendre ton impro sur l'Espagne, y réfléchir, creuser plus et nous la reproposer ?
Merci
Bonjour et merci
malheureusement le seul piano accessible pour moi se trouve chez des gens et rare sont mes visites chez eux et plus rare encore sont les occasions ou la maison est vide pour improviser tranquillement sans quelqu un m appelle a haut voix pendant un enregistrement en me disant des choses un peu trop intellectuelles pour accompagner ma musique du genre "DANA est que t as envie de fumer une taffe sur ce bon gros ; avec moi ?!!!!!"
Et les moments ou ils sont tous loins ne sont pas forcement les moments ou j ai envie d improviser.
Difficile est la vie d un musicien.

Mes meilleurs voeux et bon dimanche
Modifié en dernier par tadanaespana le dim. 05 sept., 2021 20:53, modifié 1 fois.
tadanaespana
Messages : 26
Enregistré le : dim. 23 mai, 2021 1:12
Mon piano : pas de piano a moi

Re: L'improvisation vue par les Pmistes

Message par tadanaespana »

Voila mes amis de la musique du monde
une version un peu plus hypnotique et meditative du meme theme comme dans les videos avant et je vais faire encore plus simple la prochaine fois


bonne nuit
Avatar du membre
Christof
Messages : 4237
Enregistré le : lun. 18 avr., 2016 17:08
Mon piano : Yamaha G3
Localisation : Paris 75020

Re: L'improvisation vue par les Pmistes

Message par Christof »

tadanaespana a écrit : dim. 05 sept., 2021 20:50 Voila mes amis de la musique du monde
une version un peu plus hypnotique et meditative du meme theme comme dans les videos avant et je vais faire encore plus simple la prochaine fois

bonne nuit
Merci tadanaespana pour ton impro. Je pensais que tu allais jouer dans le style espagnol.

C'est toujours une très bonne chose d'explorer, d'aller au bout d'une idée. Et ensuite, analyser ce que tu as joué, entendre si il y a des moments où on s'ennuie, voir si on peut encore plus varier, essayer de poser encore plus une structure. Entendre si pour chaque note, chaque phrase, on avait vraiment une intention, si par moment on pose juste un truc que l'on connaît, sans vraiment d'intention.

Ici c'est très difficile de ne pas être à la longue ennuyeux parce qu'il y vraiment peu d'accords, et finalement la mélodie, même si elle existe finit par se perdre très vite. Quand on improvise, on a toujours tendance à faire un peu trop long...(peut-être qu'on s'hypnotise soi-même).
ll y a des moment où je trouve que cela sonne très Beethovénien.

Si tu veux aller plus loin, essaie de voir comment tu peux répartir tes accords entre les deux mains.
Par exemple, dans l'ensemble tu joues un accord de la mineur puis de ré mineur. Si tu as très peu d'accords comme cela, il faut que tu cherches des couleurs, des variations.

Cherche aussi des accords étendus. Par exemple, si tu as de grande mains, tu pourrais jouer à la MG en même temps : la mi si do (en jouant si do avec le pouce) et en même temps, à la MD), ré mi sol si do (en jouant ré mi avec le pouce) (le ré est juste à côté du do que tu joues à la MG.

Pour le ré mineur : MG : ré la mi fa (mi fa avec le pouce), MD : do ré fa sol do (do ré avec le pouce).

Tu peux aussi jouer alors dans ces accords les notes extrêmes en même temps (le haut et le bas) et venir ensuite mettre tout ce qu'il y a au milieu, avec un son plus doux..

Cherche aussi des accords dans le très aigus : cherche les sons. Ne te dis pas forcément : ah, ça c'est un la mineur, alors je joue la do mi la, la do mi la... et la un ré mineur, alors je joue la ré fa la... Non pose tes mains où tu as envie, écoute, et si cela fait un bel accord, note-le.

Tu peux aussi explorer le chant à la MG... Quand tu joues, ne pense pas qu'il y a d'un côté la MG et de l'autre la MD... Il y a un ensemble.

Et puis, si tu veux, refais la même chose, mais en jouant cela dans une autre tonalité... Souvent, cela ouvre aussi d'autres horizons. Par exemple, joue les accords do mineur , fa mineur et vois ce qui se passe ; un autre jour : fa mineur, sib mineur, un autre jour mib mineur, la b mineur...
Ensuite, lors d'une même improvisation, essaie de passer d'une tonalité à l'autre (et là, il te faudra chercher pour rendre cela très naturel, et alors tu seras obligé de chercher des accords de "passage" qui traceront la route pour arriver dans une autre tonalité, avec d'abord dans la tête une mélodie qui va y amener...)
Avatar du membre
Christof
Messages : 4237
Enregistré le : lun. 18 avr., 2016 17:08
Mon piano : Yamaha G3
Localisation : Paris 75020

Re: L'improvisation vue par les Pmistes

Message par Christof »

Image

Une improvisation sur un thème bien connu (vous reconnaîtrez).


et le lien si le player ne fonctionne pas.

Merci pour votre écoute et éventuels commentaires
Avatar du membre
Kurt
Messages : 645
Enregistré le : sam. 01 juin, 2019 16:59

Re: L'improvisation vue par les Pmistes

Message par Kurt »

Christof a écrit : lun. 06 sept., 2021 17:53
et le lien si le player ne fonctionne pas.
J'adore ! =D>
Avatar du membre
Christof
Messages : 4237
Enregistré le : lun. 18 avr., 2016 17:08
Mon piano : Yamaha G3
Localisation : Paris 75020

Re: L'improvisation vue par les Pmistes

Message par Christof »

Merci beaucoup Kurt pour ton écoute ! Ravi que cela te plaise.
Avatar du membre
Christof
Messages : 4237
Enregistré le : lun. 18 avr., 2016 17:08
Mon piano : Yamaha G3
Localisation : Paris 75020

Re: L'improvisation vue par les Pmistes

Message par Christof »

Deux autres impros jouées ce matin, à la lueur de ce que j'ai pu extraire et de me nourrir de certains conseils donnés par Fred Hersch dans son cours (et je n'en suis qu'au tout début de son cours - voir ici pour en savoir plus)

Image

Si ces impros sont pour moi comme des exercices, Fred Hersch dit que chaque exercice ne doit pas être vécu comme exercice en temps que tel, mais comme une expérience, qui va nous modifier profondément. J'ai toujours pensé aussi de cette manière ; mais l'avoir entendu le dire dans une de ses vidéos m'a emmené bien plus loin.
Il explique aussi que pendant qu'on joue, qu'on improvise, il ne faut jamais penser à des choses comme "ah, là, j'aurais pu plutôt jouer ça", ou se demander pendant qu'on joue ce qu'on n'aurait pas dû jouer. Non, simplement prendre du plaisir, ne pas se poser de question. Ne pas avoir peur

Autre conseil : jouer les yeux fermés (je l'ai vu souvent en concert, il ferme sans arrêt les yeux - ou s'il les ouvre, cela représente à mo avis 1% du temps total). Cela change tout, développe le côté tactile (notre corps sait bien plus de chose que nous croyons).
J'essaie aussi d'appliquer ce qu'il explique sur le son..., les postures.

Bon, j'espère ne pas trop vous saouler avec tous les morceaux que je mets sur PM. J'ai le privilège de pouvoir maintenant jouer énormément. Je m'astreins à improviser tous les matins... Et cela peut durer plusieurs heures...
Disons que si je les mets en écoute, c'est parce que cela me donne des jalons dans mon travail (j'ai l'impression que j'avance, mais c'est peut-être une "auto persuasion ?", mais aussi permet de partager, d'échanger peut-être avec vous sur le thème de l'improvisation à partir de cela.... Et jai l'impression que ce cours de Fred Hersch me change tout, comme si tout à coup j'avais franchi certaines étapes à vitesse V).

Je trouve tellement dommage que l'improvisation ne soit pas trop enseigné dans la musique classique (à part pour les organistes). C'est une autre façon d'envisager la musique, une recherche profonde.

Alors voilà, j'ai joué tout cela, sans jamais ouvrir les yeux. Et c'est vraiment une belle expérience. Cela m'est souvent arrivé de jouer les yeux fermés, mais pas aussi longtemps et puis dès que je voulais aller chercher des notes aux extrémités, je les ouvrais. Et là, je m'aperçois qu'il n'y a absolument pas besoin. C'est nouveau pour moi. Cela enlève toutes les peurs. Cela oblige aussi à chercher sa propre créativité.

Dans la première impro, je ne sais absolument pas ce que je vais jouer... C'est comme composer dans l'instant.
Je ne sais pourquoi, mais à partir de 17'20, j'ai eu envie de jouer une composition (que j'ai postée hier ici). Il s'agit de quelque chose donc que je connais, mais finalement, c'est encore comme recomposer puisque je la joue ici complètement différemment, sur un tout autre tempo..


et le lien si le player ne marche pas

Dans cette deuxième impro, je démarre avec en tête Colchique dans les prés (j'ai déjà postée une impro sur cette idée hier) et puis, soudain j'ai eu envie de jouer ce thème "Indiana", le jouer les yeux fermés, l'explorer, découvrir de nouvelles choses en le jouant.


et le lien si le player ne marche pas

Merci beaucoup pour votre écoute (d'autant plus que c'est long) et de vos éventuels commentaires.
Ninoff
Messages : 1639
Enregistré le : ven. 11 janv., 2019 11:51
Mon piano : Bechstein

Re: L'improvisation vue par les Pmistes

Message par Ninoff »

Bonsoir Christof,
En effet très intéressant cette approche de Fred Hersch,
Dans tes 2 improvisations ressort une écoute différente, plus attentive, la résonance y est intéressante.
La première improvisation montre de belles envolées lyriques, et la deuxième toute aussi incroyable.
La plupart des musiciens concertistes classiques et jazz ferment les yeux afin d’être plus proches de leur ressenti.

Bravissimo 👌👌
Avatar du membre
flober
Messages : 729
Enregistré le : lun. 20 févr., 2017 11:13
Mon piano : Steinway O de 1908
Localisation : Yunnan

Re: L'improvisation vue par les Pmistes

Message par flober »

Christof, intéressantes expérimentations. Belles performances !

la 1ere
C'est pas désagréable à écouter.
Je trouve cela plutôt construit dans le sens harmoniquo-mélodique, on sent bien la mélodie, peut-être un peu monotone d'un point de vue rythmique, le flot/orchestration reste assez similaire pendant la "premiere partie", assez mellow et avec de très bon moments.
A partir de 17' quand tu arrives sur "summertime", je sens une réelle incarnation, un relâchement, plus d'engouement, moins de piano et plus de musique.

la 2e, très différent, tiens ça commence très libre, j'ai un peu l'impression de m'entendre dans ... (cf plus bas). :mrgreen:
ça vire au Blues Jarrettien, bon moment ! Puis Indiana pointe son nez ! belle promenade expressionniste.

Peux tu nous révéler ce qui guide ton cheminement ? à quoi penses tu ?
entends-tu une mélodie que tu harmonise ou essayes-tu de remplir une grille harmonique improvisée ?
rien de rien ? ou comme Tony Williams tu penses à ce que tu vas manger pour le déjeuner ?
Ou un peu tout ?

Arrives tu à ne pas te dire "ah, là, j'aurais pu plutôt jouer ça", ou te demander pendant que tu joues ce que tu n'aurait pas dû jouer, prendre du plaisir, ne pas te poser de question, Ne pas avoir peur ?


J'ai fait une experimentation similaire ce matin au levé.
Les yeux fermés grosse panique, plus de repères, j'ai essayé de jouer sans but, cela me parait un peu du grand n'importe quoi, mais bon j'ai été élevé avec Bartok et Boulez, cela me donne une bonne excuse, ça à due déteindre trop profondément sur mon inconscient. :mrgreen:

J'essaye de jouer un truc connu, c'est la cata, c'est peut etre simplement pas mon jour ou le bon moment ... verdict à l'écoute ...Heuresement il y a souvent de bonnes surprises.

J'ouvre un peu les yeux, c'est tout de suite beaucoup plus facile avec des repères et ça groove ...
Pourtant cela m'arrive de pratiquer certaines choses yeux fermés, signe qu'il y a surement du boulot à produire sur le sujet ...
Modifié en dernier par flober le mer. 08 sept., 2021 9:26, modifié 2 fois.
Avatar du membre
mh_piano
Messages : 1387
Enregistré le : mar. 24 juil., 2018 20:39
Mon piano : Kawai RX3

Re: L'improvisation vue par les Pmistes

Message par mh_piano »

J'ai écouté ces 2 improvisations de Christof. C'est formidable de faire ça tous les matins sans limitation de durée !
La 1ere est en effet très agréable à écouter. Il m'a semblé qu'il y avait un quelque chose en plus, de différent de d'habitude. Sans doute l'écoute plus profonde dont parle Ninoff. Comme Flober, on peut regretter qu'il n'y ait pas un peu plus de diversité rythmique ou d'intensité, qui se justifierait sur une telle durée. Et la fin m'a parue très abrupte ! Que s'est-il passé ? Mais du coup s'il y a trop d'idées qui se succèdent, on perd le fil... Donc je m'interroge particulièrement sur la construction d'une impro de 20 min (même 5 d'ailleurs).
La 2de m'a parue plus dans le style de ce que tu fais d'habitude.
Les éventuelles réponses aux questions de Flober m'intéresse beaucoup...
Je trouve tellement dommage que l'improvisation ne soit pas trop enseigné dans la musique classique (à part pour les organistes). C'est une autre façon d'envisager la musique, une recherche profonde.
L'improvisation n'est peut-être pas généralisée dans les conservatoires, mais elle est présente.
Au CRR de Rueil Pascal Amoyel donnait (donne ?) des cours d'impro. Lors de l'audition de fin de stage à Aix-en-Provence cet été, un ado de 15 ans sous l'oreille bienveillante de sa prof nous a fait une improvisation bluffante sur 5 notes proposées par 5 personnes dans le public.
tadanaespana
Messages : 26
Enregistré le : dim. 23 mai, 2021 1:12
Mon piano : pas de piano a moi

Re: L'improvisation vue par les Pmistes

Message par tadanaespana »

Merci pour les idees et je souhaite a tout le monde de trouver la paix de l ame de pouvoir ecouter
pendant des heures les chants des oiseaux, la melodie des flammes d un feu ou le son des vagues da la mer
sans s ennuyer.
La musique la plus simple sans aucun intellectualisme est infinitement magique si elle est faite avec sensibilite magique, ame et coeur.
La musique la plus compliquee et intellectuelle meme pendant des heures reste morte si l energie d un bon coeur, d une sensibilite magique et de l ame manquent la dedans.

Voici deux choses un peu vieilles de moi



Ici je joue avec une robe rose dans le style de ST Michael le combattant de dragons/demons (les vrais soldats et combattants du passe ont tous portes des robes, les pantalons sont les symbols de la soumission pour les capitalists, inventees pour les esclaves des capitalists pour que ils ne peuvent s enfuir trop vite car ils reduisent la mobilite).
Je l ai recuperee dans une poubelle espagnole et je me suis ballade avec ca pendant des semaines en espagne dans les montagnes et dans les villes sans jamais avoir vu ou entendu une reaction negative. Surtout les enfants et les jeunes ont adhores ca et fait plusieurs magnifiques dessins de moi avec ma grande plume sur la tete et la robe, symbols des etres libres non esclaves qui semble etre engravee dans l inconscient collective de l humanite avant les temps des pantalons qui transforme les hommes en guignols.


bonne journee
Répondre