IMSLP, v. 2.0...

Théorie, jeu, répertoire, enseignement, partitions

Modérateur : Modérateurs

Avatar du membre
jean-séb
Messages : 10350
Enregistré le : lun. 16 oct., 2006 20:36
Mon piano : Yamaha C3
Localisation : Paris

Re: IMSLP, v. 2.0...

Message par jean-séb » jeu. 21 janv., 2016 22:53

Lee a écrit :
jean-séb a écrit :Il y a par ailleurs quelques listes de souhaits (wishlists) quelque part sur IMSLP.
Je vais chercher cette liste.
http://imslp.org/wiki/IMSLP:Wishlist

iSisyphe
Messages : 171
Enregistré le : mar. 11 mars, 2014 14:28
Mon piano : Brodmann PE 125

Re: IMSLP, v. 2.0...

Message par iSisyphe » jeu. 21 janv., 2016 22:55

jean-seb a écrit :J'imagine que notre administrateur Malik a effectivement des frais qu'il assume généreusement (Qu'il en soit remercié !), et pour l'instant, les modos dispensent aussi généreusement leur temps, mais cela donne à réfléchir ! :wink:
En effet, je me joins à toi pour le remercier. Quant aux modérateurs, non, ça ne fonctionnera pas : il y a plein de membres qui ne demandent qu'à rejoindre gratuitement la team des directeurs du forum ;)

Avatar du membre
jean-séb
Messages : 10350
Enregistré le : lun. 16 oct., 2006 20:36
Mon piano : Yamaha C3
Localisation : Paris

Re: IMSLP, v. 2.0...

Message par jean-séb » jeu. 21 janv., 2016 23:00

iSisyphe a écrit : Quant aux modérateurs, non, ça ne fonctionnera pas : il y a plein de membres qui ne demandent qu'à rejoindre gratuitement la team des directeurs du forum ;)
Je sais bien mais on s'accroche. La gloire, les avantages en nature, enfin toutes sortes de choses... !

iSisyphe
Messages : 171
Enregistré le : mar. 11 mars, 2014 14:28
Mon piano : Brodmann PE 125

Re: IMSLP, v. 2.0...

Message par iSisyphe » jeu. 21 janv., 2016 23:00

jean-séb a écrit :Oui, mais les bénévoles sur Wikipedia et les contributeurs sont également à une autre échelle. Par le biais de la Wikimedia Foundation, une fondation qui emploie 280 personnes avec un budget de 75 millions de dollars, il arrive beaucoup d'argent notamment sous forme de donations aux Etats-Unis, compte tenu du régime fiscal favorable aux donations là-bas, 5 millions de dollars par-ci, 3 millions de dollars par-là. La cause des partitions d'IMSLP est nettement moins populaire et ne permet pas ce financement, du moins d'une manière régulière.
https://en.wikipedia.org/wiki/Wikimedia_Foundation
Oui, tu as raison, mais entre Wikipedia et imslp, les moyens nécessaires n'ont absolument aucun rapport. La vraie distinction, c'est que les gérants de Wikidedia ont fait de la gratuité et de l'autonomie une règle fondatrice... Chez pas mal de sites, c'est bien moins "gravé dans le marbre", et il devient facile et tentant de gagner de l'argent...

iSisyphe
Messages : 171
Enregistré le : mar. 11 mars, 2014 14:28
Mon piano : Brodmann PE 125

Re: IMSLP, v. 2.0...

Message par iSisyphe » jeu. 21 janv., 2016 23:03

Lee a écrit :Personne a dit que c'était une bonne nouvelle, mais la mauvaise nouvelle est que les contributeurs n'ont pas assez donné, et que les piques-assiettes sont plus nombreux.
Ben jean-séb me disait que non, ce n'était pas une mauvaise nouvelle... Que devais-je comprendre ?

Quant à "pique-assiette", je conteste énergiquement : un site propose un service gratuit, je lui en suis reconnaissant, je l'utilise... En quoi suis-je un pique-assiette ??? Si il doit y avoir un "retour" que ce soit dit, et je déciderai alors si le site continue à m'intéresser ou non... C'est d'ailleurs ce qui va se passer avec imslp suivant l'évolution des nouvelles règles...

iSisyphe
Messages : 171
Enregistré le : mar. 11 mars, 2014 14:28
Mon piano : Brodmann PE 125

Re: IMSLP, v. 2.0...

Message par iSisyphe » jeu. 21 janv., 2016 23:10

jean-séb a écrit :Je sais bien mais on s'accroche. La gloire, les avantages en nature, enfin toutes sortes de choses... !
Oui, c'est dur d'être un leader :lol:

Par contre les avantages en nature : je pourrais en savoir plus sur les us et coutumes de pianomajeur ?

Wandarnok
Messages : 1921
Enregistré le : mar. 24 sept., 2013 12:41

Re: IMSLP, v. 2.0...

Message par Wandarnok » jeu. 21 janv., 2016 23:20

@Lee
J'ai pas dit que j'aimais la pub ou que c'est bien ou ideal, mais que je préfere le modèle pub (bien faite) à un abonnement.
8)

Avatar du membre
Oupsi
Messages : 4395
Enregistré le : ven. 31 juil., 2009 14:06
Localisation : S.-O.

Re: IMSLP, v. 2.0...

Message par Oupsi » ven. 22 janv., 2016 0:07

Moi c'est plutôt l'inverse; je préfère m'abonner que devoir supporter des publicités.

chris76
Messages : 604
Enregistré le : sam. 21 avr., 2012 19:32
Mon piano : Steinway B211

Re: IMSLP, v. 2.0...

Message par chris76 » ven. 22 janv., 2016 2:23

°
Modifié en dernier par chris76 le dim. 02 déc., 2018 8:20, modifié 1 fois.

pianojar
Messages : 6894
Enregistré le : jeu. 25 juin, 2015 17:44
Mon piano : Yamaha GA1
Localisation : Val d'Oise

Re: IMSLP, v. 2.0...

Message par pianojar » ven. 22 janv., 2016 9:13

Créer une bibliothèque de partitions pourrait être une bonne idée certes, mais cela doit poser pas mal de problèmes en terme d'hébergeur et également (surtout) de copyright. Je crois que dans ce domaine il faut être relativement prudent même pour des oeuvres qui sont dans le domaine public mais en fonction de certaines éditions par exemple (?)

Avatar du membre
Lee
Messages : 11346
Enregistré le : lun. 09 sept., 2013 0:09
Mon piano : Pleyel 3bis 1925

Re: IMSLP, v. 2.0...

Message par Lee » ven. 22 janv., 2016 9:59

J'ai commencé à lire le lien donné par Mieuvotar. Plusieurs choses sont différentes que notre discours et les détails sont intéressants.

- Apparemment il y a déjà des pubs sur IMSLP - je n'ai pas vu, avez-vous vu ?

- Quelques contributeurs épargnés des téléchargements longs ne sont pas contents avec les principes des changements.

- Plusieurs (y compris des contributeurs) ne sont pas contents par la manque de clarté concernant les finances d'IMSLP, et ils auraient préféré que IMSLP affichent par exemple un barème des donations données et ce qu'il faut encore, en plus des explications des coûts.

@ iSisyphe Je ne t'ai pas dit que tu es un pique-assiette, j'espère toujours que tu trouveras l'intérêt de contribuer à IMSLP. :mrgreen: D'ailleurs je cherchais une traduction pour "freeloader" qui veut dire quelqu'un qui profite sans donner le moindre en retour, "pique-assiette" a peut-être des connotations plus fort, je ne sais pas.
Modifié en dernier par Lee le ven. 22 janv., 2016 10:00, modifié 1 fois.
“Wrong doesn't become right just because it's accepted by a majority.” - Booker Washington

mieuvotar
Messages : 2675
Enregistré le : mar. 31 janv., 2012 13:16

Re: IMSLP, v. 2.0...

Message par mieuvotar » ven. 22 janv., 2016 10:00

La gratuité, c'est un peu un mythe.
Parfois j'irais même plus loin, notamment sur internet : c'est une pensée assez toxique en ce sens qu'elle engendre des logiques d'enfants gâtés, d'esprit critique amoindri et plus généralement un nivellement des choses par le bas (il suffit de lire la presse gratuite - même les versions gratuites des "grands titres" - pour s'en convaincre). A l’échelle sociétale, ce "je peux tout avoir pour rien", c'est assez nocif. Et je ne parle pas des dérives avec les données personnelles allègrement compilées au gré d'une navigation sur les mers de la pseudo-gratuité...

Mais sans entrer plus loin dans ce vaste débat, je n'ai pour ma part pas longtemps hésité et je me suis abonné. J'utilise régulièrement IMSLP pour mes partitions, et je ne vois rien d'indu ni d'indécent à payer - très modestement - un service qui m'est très utile et dont je profite allègrement. Alors bien sûr, je devrais normalement m'assurer que ma contribution va bien là où elle doit aller, je devrais m'enquérir des structures de gouvernance, analyser le rapport financer, bref faire toute la due diligence nécessaire pour m'assurer qu'il n'y rien de frauduleux derrière. Mais 1) je fais crédit de bonne foi (sur ce thème, je prends peu de risques...), 2) j'ai la flemme, et 3) si je me fais flouer, ce n'est pas comme si j'avais perdu des millions.

Enfin, n'oublions pas que pour ceux qui refusent ce schéma - ce qui n'a rien de scandaleux non plus - l'accès aux partitions est toujours possible. Devoir attendre quelques secondes supplémentaires, ce n'est franchement pas la mer à boire.
Wandarnok a écrit :je préfere le modèle pub (bien faite) à un abonnement.
C'est quoi, au juste, ce concept pour le moins flou d'un "modèle pub bien faite" ?
chris76 a écrit :Autre chose... pourquoi ne pas faire notre propre bibliothèque de partitions !?
Encore autre chose... Pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué ?

EDIT: posté en même temps que Lee, je vois à la dernière minute qu'il y a des choses qui se croisent (sur utilisation de l’argent en particulier.) Mais j'envoie quand même

Avatar du membre
Lee
Messages : 11346
Enregistré le : lun. 09 sept., 2013 0:09
Mon piano : Pleyel 3bis 1925

Re: IMSLP, v. 2.0...

Message par Lee » ven. 22 janv., 2016 10:29

jean-séb a écrit :Il y a par ailleurs quelques listes de souhaits (wishlists) quelque part sur IMSLP.
http://imslp.org/wiki/IMSLP:Wishlist
Merci, j'ai déjà commencé à feuilleter la liste, elle n'est pas aussi longue que j'ai imaginé.
“Wrong doesn't become right just because it's accepted by a majority.” - Booker Washington

Avatar du membre
jean-séb
Messages : 10350
Enregistré le : lun. 16 oct., 2006 20:36
Mon piano : Yamaha C3
Localisation : Paris

Re: IMSLP, v. 2.0...

Message par jean-séb » ven. 22 janv., 2016 11:07

Oui, car ce sont des souhaits précis exprimés. Mais bien sûr, il est excellent aussi de fournir IMSLP en partitions qui ne figurent pas sur la liste des souhaits ; peut-être serviront-elles un jour.

iSisyphe
Messages : 171
Enregistré le : mar. 11 mars, 2014 14:28
Mon piano : Brodmann PE 125

Re: IMSLP, v. 2.0...

Message par iSisyphe » ven. 22 janv., 2016 11:37

Lee a écrit :Quelques contributeurs épargnés des téléchargements longs ne sont pas contents avec les principes des changements.

- Plusieurs (y compris des contributeurs) ne sont pas contents par la manque de clarté concernant les finances d'IMSLP, et ils auraient préféré que IMSLP affichent par exemple un barème des donations données et ce qu'il faut encore, en plus des explications des coûts.[...]
Bien sûr, le modèle Wikipédia est bien plus transparent qu'un abonnement (quoique là encore, on a pas de contrôle sur les dons). Il y aura toujours des défenseurs de l'esprit communautaire, et c'est ceux-là qu'imslp risque de perdre. S'il ne sont pas nombreux, ils continueront de fonctionner mais si le site devient totalement payant, je ne parierais pas sur la continuité du service...

chris76
Messages : 604
Enregistré le : sam. 21 avr., 2012 19:32
Mon piano : Steinway B211

Re: IMSLP, v. 2.0...

Message par chris76 » ven. 22 janv., 2016 12:18

°
Modifié en dernier par chris76 le dim. 02 déc., 2018 8:19, modifié 1 fois.

Avatar du membre
BM607
Modérateur
Messages : 6412
Enregistré le : mer. 23 mars, 2005 17:19
Mon piano : YAMAHA : P120-num. + S4-1/4 queue 1m91
Localisation : RP Sud

Re: IMSLP, v. 2.0...

Message par BM607 » ven. 22 janv., 2016 12:31

Lee a écrit :
jean-séb a écrit :Il y a par ailleurs quelques listes de souhaits (wishlists) quelque part sur IMSLP.
http://imslp.org/wiki/IMSLP:Wishlist
Merci, j'ai déjà commencé à feuilleter la liste, elle n'est pas aussi longue que j'ai imaginé.
J'ai un peu de mal à comprendre cette liste, par exemple pour Satie j'ai plusieurs des partitions de leur Wish List, mais évidement elles ne sont pas dans le domaine public (en plus Satie a souvent été édité une première fois bien après la création de l’œuvre, par exemple sa première composition connue date du 9/9/1884 et la première édition de celle-ci date de 1972, donc pour ce qui est du copyright...).

Donc difficile de les mettre en ligne (ils ont déjà eu des ennuis avec la justice il y a quelques années, pour rappel).


BM
Pas besoin d’être un nazi. Il vous suffit d’être un mouton
S. Haffner, Histoire d’un Allemand

iSisyphe
Messages : 171
Enregistré le : mar. 11 mars, 2014 14:28
Mon piano : Brodmann PE 125

Re: IMSLP, v. 2.0...

Message par iSisyphe » ven. 22 janv., 2016 12:34

mieuvotar a écrit :La gratuité, c'est un peu un mythe.
Bien sûr que non. La gratuité, du côté de l'utilisateur, existe encore, et c'était même un des principes du web jusqu'à il y a quelques années... Si ça existe de moins en moins, ce n'est pas uniquement parce que le travail des webmasters est subitement devenu insoutenable ou que les besoins en moyens d'hébergement ont été multiplié par 10, c'est surtout parce que peu à peu, la culture du tout payant devient de plus en plus tolérée, voire acceptée, et même, je le découvre avec ton message, "espérée" pour lutter contre la baisse de l'esprit critique et le nivellement des choses par le bas.

Il s'est passé la même chose à il y a quelques décennies pour les citoyens avec le racket organisé sur le paiement des places de parking, les pistes de ski de fond payantes, etc... et aujourd'hui, c'est ce qui est en train de se passer pour les internautes.

En attendant, j'utilise avec bonheur et gratuitement Google Maps ou ses concurrent, qui fonctionnent pour la plupart grâce à des volontaires passionnés d'OpenStreetMap (OSM pour les intimes)... Des services comme ça, il y en a dans tous les domaines, et quand des projets comme imslp, qui sous sous licence libre, dévient, ils sont le plus souvent "forkés" c'est à dire qu'un projet annexe voit le jour avec les principes de base du projet initial (tu vois, l'idée est venue instantanément à chris76), et finissent par tomber.

Non, la gratuité n'est pas un mythe.
mieuvotar a écrit :Parfois j'irais même plus loin, notamment sur internet : c'est une pensée assez toxique en ce sens qu'elle engendre des logiques d'enfants gâtés, d'esprit critique amoindri et plus généralement un nivellement des choses par le bas (il suffit de lire la presse gratuite - même les versions gratuites des "grands titres" - pour s'en convaincre). A l’échelle sociétale, ce "je peux tout avoir pour rien", c'est assez nocif.
Hé bien dis-donc, oui, il s'agit vite de lutter contre cette gratuité, en effet ! Personnellement, je trouve que les contenus les moins intéressants, dans les sites d'actualités, puisque tu prends cet exemple, sont précisément ce que tu appelles les "grands titres" (j'entends par là Libération, Le monde, le Figaro, etc), qui ne sont là que pour faire du commerce, et qui, dans ce but-là, créent justement de plus en plus (ce n'était pas le cas il y a 5 ans), des versions gratuites avec pubs et/ou limitations, ou le plus souvent des articles consultables partiellement gratuitement, pour inciter les gens qui ont un esprit critique consommateur à céder à l'abonnement payant...

À côté de ça, il y a plein de sites d'information qui sont publiés par des passionnés, dont le but n'est pas de plaire au gouvernement en place ou de gagner plein d'argent, mais uniquement d'exposer leurs idées. Je ne suis pas certain que ça entraîne un nivellement par le bas...

L'idée derrière la gratuité des services n'est absolument pas : "je peux tout avoir pour rien", mais plutôt "Génial, il y a des gens qui se mobilisent pour partager leur passion avec d'autres et proposent à plein de monde de faire plein de trucs"...
mieuvotar a écrit :Et je ne parle pas des dérives avec les données personnelles allègrement compilées au gré d'une navigation sur les mers de la pseudo-gratuité...
J'ai bien peur que ce soit l'inverse qu'il se passe, en fait. Quand Libération était totalement gratuit, tu pouvais accéder aux articles sans donner aucune information, ils avaient juste ton IP, et ça s'arrêtait là. S'il s'agit de payer un abonnement, ils ont en général ton nom, ton adresse, ton mail, et un moyen de paiement. En plus, comme le but est de faire de l'argent, ce sont eux qui sont le plus enclins à vendre tes infos à des régies publicitaires ou autres parasites...
mieuvotar a écrit :[...]Enfin, n'oublions pas que pour ceux qui refusent ce schéma - ce qui n'a rien de scandaleux non plus - l'accès aux partitions est toujours possible. Devoir attendre quelques secondes supplémentaires, ce n'est franchement pas la mer à boire.
Oui, c'est ce que je dis depuis mon premier message... Si ça reste comme ça, soit, ce n'est pas grand chose, et c'est acceptable. Mais le risque est que ce soit la première étape d'un changement complet de stratégie, un espèce de tests, en somme, avant le totalement payant.
mieuvotar a écrit :
chris76 a écrit :Autre chose... pourquoi ne pas faire notre propre bibliothèque de partitions !?
Encore autre chose... Pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué ?
Il est toujours plus simple de payer. Mais une autre question est pourquoi faire payant alors qu'on a toujours pu faire gratuit ? Comme je le disais, selon l'évolution de imslp, il est potentiellement probable qu'un projet naisse de imslp. Je pense que plein de gens y réfléchissent déjà, d'ailleurs.

Avatar du membre
jean-séb
Messages : 10350
Enregistré le : lun. 16 oct., 2006 20:36
Mon piano : Yamaha C3
Localisation : Paris

Re: IMSLP, v. 2.0...

Message par jean-séb » ven. 22 janv., 2016 15:34

iSisyphe a écrit :Il est toujours plus simple de payer. Mais une autre question est pourquoi faire payant alors qu'on a toujours pu faire gratuit ?
C'est peut-être une question de génération. Tu fais partie de la génération qui s'est épanouie dans l'ère -- illusoire ? -- du tout gratuit, mais pour ma part, une génération au-dessus, j'ai été élevé dans l'ère du tout payant et c'est donc inscrit dans mes gènes ! :)
Du reste, je n'utilise pas ou peu Google Maps, je continue avec mes cartes Michelin (achetées !) !

Avatar du membre
Lee
Messages : 11346
Enregistré le : lun. 09 sept., 2013 0:09
Mon piano : Pleyel 3bis 1925

Re: IMSLP, v. 2.0...

Message par Lee » ven. 22 janv., 2016 16:01

Je ne considère pas G__gle Maps "gratuit" - non seulement il y a des entreprises qui font leur publicités par le fait d'être marqué sur la carte (auto-suggestion) mais je soupçonne qu'ils ont stocké des informations quelque part de qui va où, le genre d'endroit qu'il va, etc.

Je ne pense pas être vraiment de ta génération, Jean-Séb, mais quelques (peu) choses gratuites de mon pays d'origine sont payants en France - les bibliothèques (au moins pour les livres), les toilettes, ça m'a appris. On a parlé beaucoup de Wikipedia, qui a fait un gros message inevitable (qu'il fallait attendre et fermé) demandant les dons un long moment, c'est quelque part une pub pour eux-mêmes. Je suis assez d'accord avec Mieuvotar, rien n'est gratuit, il y a toujours quelqu'un derrière qui paie avec leur temps ou leur argent (ou les impôts). Ceux qui prennent gratuitement et s'étonnent des limites, je me demande pourquoi ils sont tellement contre investir eux-mêmes...mais bien entendu, un tel investissement doit être clair.

En fin compte, ce qui m'étonne est comment IMSLP a demandé des dons si peu de temps avant de mettre en place ce nouveau système, ça ne donne pas bon image de comment ils gèrent leur comptes. :?
“Wrong doesn't become right just because it's accepted by a majority.” - Booker Washington

Répondre