pourquoi glenn gould est-il autant critiqué ?

Théorie, jeu, répertoire, enseignement, partitions

Modérateur : Modérateurs

Répondre
Avatar du membre
quazart
Messages : 4407
Enregistré le : dim. 04 juin, 2017 0:06
Mon piano : Yamaha C1X, Kawai CA67
Localisation : ND du Guildo (22) et Rueil Malmaison (92)

Re: pourquoi glenn gould est-il autant critiqué ?

Message par quazart »

Abegg63 a écrit : sam. 26 janv., 2019 22:38 Ce fil aura eu le mérite de m’avoir fait découvrir ce monsieur dont la modestie est certainement une des nombreuses qualités
C'est d'ailleurs sa devise : "modeste, fier de l'être et bien décidé à le rester" !
pianojar
Messages : 7656
Enregistré le : jeu. 25 juin, 2015 17:44
Mon piano : Yamaha GA1
Localisation : Val d'Oise

Re: pourquoi glenn gould est-il autant critiqué ?

Message par pianojar »

Je n'ai pas voulu ouvrir un fil mais je voulais juste signaler le début d'une série de 4 podcasts consacrés à Bruno Monsaingeon et ses rapports avec Glenn Gould à l'occasion de la sortie de ce pavé
https://www.eyrolles.com/Audiovisuel/Li ... 221200179/

Le podcast
https://www.radioclassique.fr/podcasts/ ... classique/
Naropa
Messages : 630
Enregistré le : ven. 06 nov., 2009 13:08
Mon piano : Grotrian-Steinweg

Re: pourquoi glenn gould est-il autant critiqué ?

Message par Naropa »

J'écoutais il y a quelques jours sur FC Francis Wolf, et me disais que ce philosophe médiatique n'a décidément rien compris à Glenn Gould… : tombe inévitablement dans le cliché de l'interprétation "sans émotion" de Gould ! Il n'a certainement pas écouté comment ce dernier interprète Mozart. :!:

https://www.franceculture.fr/conference ... 1578316936

https://www.youtube.com/watch?v=D_1pJ9sptk8
bernard
Messages : 3216
Enregistré le : mer. 27 oct., 2004 20:09
Mon piano : Kawai VPC1 Pianoteq 6
Localisation : Var est

Re: pourquoi glenn gould est-il autant critiqué ?

Message par bernard »

à l'occasion de la sortie de ce pavé
qui est en fait la réunion en un seul de trois livres d'entretiens publiés dans le milieu des années 80

Le dernier Puritain : Écrits I, 1983, 285 p. (ISBN 978-2-2130-1352-7) ;
Contrepoint à la ligne : Écrits II, 1985, 491 p. (ISBN 978-2-2130-1657-3) ;
Non, je ne suis pas du tout un excentrique, 1986, 235 p. (ISBN 978-2-2130-1815-7)
Pleyel14
Messages : 513
Enregistré le : mar. 25 juin, 2019 15:39
Mon piano : Klein 133 droit 1912 pleyel 3 bis 1923
Localisation : Lassy basse Normandie
Contact :

Re: pourquoi glenn gould est-il autant critiqué ?

Message par Pleyel14 »

alors moi je rejoins le fil car j adore et j adhère à glenn gould pour son style et son jeu surtout chez bach interprétations des goldberg inventions c'est d une religiosité et d une pureté je n aime pas bach par d autres pianistes comme je l aime pour glenn gould. il nous fait aussi découvrir la musique sérielle et moderne avec berg schonberg.... je trouve glenn gould très formateur également.
Avatar du membre
quazart
Messages : 4407
Enregistré le : dim. 04 juin, 2017 0:06
Mon piano : Yamaha C1X, Kawai CA67
Localisation : ND du Guildo (22) et Rueil Malmaison (92)

Re: pourquoi glenn gould est-il autant critiqué ?

Message par quazart »

Pleyel14 a écrit : sam. 11 janv., 2020 17:32 alors moi je rejoins le fil car j adore et j adhère à glenn gould pour son style et son jeu surtout chez bach interprétations des goldberg inventions c'est d une religiosité et d une pureté je n aime pas bach par d autres pianistes comme je l aime pour glenn gould. il nous fait aussi découvrir la musique sérielle et moderne avec berg schonberg.... je trouve glenn gould très formateur également.
C'est amusant comme les goûts diffèrent du tout au tout d'une personne à l'autre ! Dans Bach, entre autres, GG m'insupporte ! Scott Ross disait que dans Bach il était à des années-lumière de la plaque, mais c'est normal. A vouloir toujours prendre le contrepied de ses collègues il a eu le mérite d'explorer et proposer autre chose, on ne peut pas lui enlever ça. Quand je l'écoute, j'ai l'impression d'assister à une autopsie ou, pire, une leçon de contrepoint... :mrgreen:
Bach par Richter, par Scott Ross, par Schiff, par Tharaud, c'est Bach. Bach par Gould, c'est Gould.
Avatar du membre
FREDERIC LAINE
Messages : 288
Enregistré le : mar. 06 août, 2019 11:48
Mon piano : Steinway B + Pleyel + Erard + Gaveau
Localisation : Hericourt (70)

Re: pourquoi glenn gould est-il autant critiqué ?

Message par FREDERIC LAINE »

Marc Vignal résume d'un trait l'homme : « Son très grand talent n’a d'égal que son caractère excentrique, qui se manifeste aussi bien dans son comportement personnel que dans ses interprétations. »
En bref quand on est différent et que l'on ne rentre pas dans le moule on est toujours très critiqué.
Mais il est indéniable que GG est un immense pianiste, et contrairement à ce que beaucoup de monde peut penser très universel (interpréter de Bach a Schönberg : c'est quand même le grand écart !).
Je sais aussi que d'une manière générale les clavecinistes détestent GG disant qu'il n'a absolument rien compris à Bach... Mais dans le fond ne marchait t’il pas sur leur plate-bande ? De toute façon les clavecinistes n’apprécient pas les pianistes qui jouent au piano le répertoire pour clavecin (les clavecinistes sont souvent à la recherche d'une certaine authenticité et on ne peut pas leur reprocher...).
Avatar du membre
yamnaya
Messages : 56
Enregistré le : dim. 14 nov., 2021 20:04

Re: pourquoi glenn gould est-il autant critiqué ?

Message par yamnaya »

Loin de moi l’idée de remettre une pièce dans la machine de cet ancien fil sur Glenn Gould, je voulais juste apporter une précision par rapport au titre du sujet. Contrairement à un préjugé assez étrange et particulièrement bien ancré chez les pianistes amateurs, ce débat autour de Gould n'existe quasiment pas parmi les pianistes professionnels de renom. De fait, il est très rare d'entendre un concertiste d'aujourd'hui critiquer Glenn Gould autrement qu'à la marge et sans ajouter aussitôt qu'il l'admire énormément. Ceux qui le citent sont en général ceux qui le mettent sur un piédestal. Il y a une vraie différence entre les mélomanes en général et les pianistes professionnels sur ce sujet.

Il y a bien quelques exceptions notables telles que Scott Ross ou Alfred Brendel, connus pour être de farouches critiques de Gould, mais force est de constater qu’il est bien difficile de trouver d'autres voix discordantes…

Voici une liste non exhaustive des pianistes vivants renommés qui ont publiquement déclaré leur admiration pour Glenn Gould (ce qui n'exclut pas certaines réserves, même si beaucoup d'entre eux sont de véritables fans) :
Andras Schiff, Lang Lang, Barenboim, Ashkenazy, Evgeny Kissin, Buniatishvili, Joao Pires, Hélène Grimaud, Trifonov, Olafsson, Alexandre Tharaud, David Fray, Bertrand Chamayou, Lucas Debargue, Dan Tepfer, Irina Lankova, Koroliov, Katsaris, Valentin Gheorghiou, Keith Jarett…

Chez les clavecinistes, j’ai en tête Andreas Staier, Christophe Rousset, Bertrand Cuiller ou Olivier Baumont...

Je ne cherche pas à clore le débat avec ce name dropping, juste à tempérer le titre du sujet qui se retrouve référencé comme tel sur Google :)
Avatar du membre
quazart
Messages : 4407
Enregistré le : dim. 04 juin, 2017 0:06
Mon piano : Yamaha C1X, Kawai CA67
Localisation : ND du Guildo (22) et Rueil Malmaison (92)

Re: pourquoi glenn gould est-il autant critiqué ?

Message par quazart »

Un name dropping, mon Dieu [-o<

Mais quel est donc l'avis de tous ceux qui ne s'expriment pas à son sujet ?
Simple respect pour un collègue défunt, souci d'être "politiquement correct", indifférence...?...
Spianissimo
Messages : 3891
Enregistré le : mar. 09 juin, 2015 18:28
Mon piano : YAMAHA U3
Contact :

Re: pourquoi glenn gould est-il autant critiqué ?

Message par Spianissimo »

De toute façon, vivre et faire, c'est forcément s'exposer à la critique. Mais, on peut admirer un pianiste sans forcément adhérer à ce qu'il fait...j'admire Glenn Gould, son jeu est à nul autre pareil et c'est à ce titre une personnalité incroyable de l'histoire de la musique..... mais si je dois écouter quelqu'un dans Bach, Gould sera juste un exemple parmi d'autres (parfois admirable, parfois critiquable car nous n'avons pas tous la même perception d'un morceau de musique....). Exemple sur un Bach, sa façon de jouer l'invention n°13....c'est juste un massacre pour moi...., mais jamais je n'aurai le niveau pour le jouer de cette façon, lui, pouvait se permettre tout ce qu'il voulait dans Bach, du coup, il est tombé dans certains excès auxquels on a le droit d'adhérer....ou pas....
Mais, je le dis et le redis, Gould est un pianiste extraordinaire. Il jouait avant tout pour se faire plaisir à lui-même, ça se voit, ça s'entend, c'est ce qu'on pourrait lui reprocher.... Je trouve ça vraiment admirable de proposer une vision différente et personnelle des oeuvres qu'on interprète mais on a le droit de le critiquer....Pogolerich qui a également une énorme personnalité musicale fait partie de ce genre d'interprètes, il est capable de sublimer la plupart des oeuvres, mais il y a des fois ou on dit, ah non, là, c'est trop pour moi....ex avec Pogo : son interprétation du moment musical n°1 de Rach....un délire qui choque mes oreilles trop sensibles.... Par contre, son interprétation du poéme opus 32 n°1 de Scriabine relève du divin.
C'est sympa de parler mais jouons maintenant...
http://www.youtube.com/user/andante5133
Avatar du membre
yamnaya
Messages : 56
Enregistré le : dim. 14 nov., 2021 20:04

Re: pourquoi glenn gould est-il autant critiqué ?

Message par yamnaya »

quazart a écrit : jeu. 13 janv., 2022 16:37 Un name dropping, mon Dieu [-o<

Mais quel est donc l'avis de tous ceux qui ne s'expriment pas à son sujet ?
Simple respect pour un collègue défunt, souci d'être "politiquement correct", indifférence...?...
Par définition, on ne peut donner son avis que sur ceux qui se sont exprimés sur le sujet. Si on commence à entrer dans la tête des gens... :)
Qui aurait cru que Andras Schiff aimait autant Glenn Gould, lui qui a développé une vision de l'œuvre de Bach si différente tout au long de sa carrière.

On peut être respectueux et politiquement correct sans déclarer pour autant son amour ou son admiration totale. Ceux que j'ai cités ne se sont pas contentés de dire que Gould était un bon pianiste ou qu'ils "respectaient" ce qu'il avait fait mais lui ont tressé de véritables lauriers. Beaucoup d'entre eux ont déclaré à son sujet à plusieurs reprises que c'était le modèle indépassable pour la musique de Bach... Le politiquement correct ne va pas juste que là, surtout que dans le public, l'opinion est beaucoup plus partagée, comme on le voit sur ce forum.
Spianissimo a écrit : jeu. 13 janv., 2022 16:49 De toute façon, vivre et faire, c'est forcément s'exposer à la critique. Mais, on peut admirer un pianiste sans forcément adhérer à ce qu'il fait...j'admire Glenn Gould, son jeu est à nul autre pareil et c'est à ce titre une personnalité incroyable de l'histoire de la musique..... mais si je dois écouter quelqu'un dans Bach, Gould sera juste un exemple parmi d'autres (parfois admirable, parfois critiquable car nous n'avons pas tous la même perception d'un morceau de musique....). Exemple sur un Bach, sa façon de jouer l'invention n°13....c'est juste un massacre pour moi...., mais jamais je n'aurai le niveau pour le jouer de cette façon, lui, pouvait se permettre tout ce qu'il voulait dans Bach, du coup, il est tombé dans certains excès auxquels on a le droit d'adhérer....ou pas....
Mais, je le dis et le redis, Gould est un pianiste extraordinaire. Il jouait avant tout pour se faire plaisir à lui-même, ça se voit, ça s'entend, c'est ce qu'on pourrait lui reprocher.... Je trouve ça vraiment admirable de proposer une vision différente et personnelle des oeuvres qu'on interprète mais on a le droit de le critiquer....Pogolerich qui a également une énorme personnalité musicale fait partie de ce genre d'interprètes, il est capable de sublimer la plupart des oeuvres, mais il y a des fois ou on dit, ah non, là, c'est trop pour moi....ex avec Pogo : son interprétation du moment musical n°1 de Rach....un délire qui choque mes oreilles trop sensibles.... Par contre, son interprétation du poéme opus 32 n°1 de Scriabine relève du divin.
Bien sûr, ce n'est pas blanc ou noir, on n'est pas obligé de tout acheter en bloc. On peut aussi admirer un artiste sur certains aspects et moins sur d'autres. Je réagissais seulement au titre en soulignant que l'opinion, assez répandue, selon laquelle la lutte entre "gouldiens" et "anti-gouldiens" fait rage dans le monde de la musique est une opinion largement erronée en ce qui concerne les pianistes professionnels. Honnêtement, il est très difficile de trouver autre chose que des louanges sur Gould. Il y a parfois quelques réserves, mais le jugement global est souvent le même.

Certains ne s'embarrassent pourtant pas de nuances, Scott Ross disait de Gould que c'était un "cinglé" qui interprétait Bach "n'importe comment" et "ne comprenait rien à sa musique", Brendel pense que Gould n'est pas un grand interprète de Bach. Ironiquement, Gould était assez élogieux à propos de Brendel. :)
Répondre