La colle dominicale du 25 juin 2006

Théorie, jeu, répertoire, enseignement, partitions

Modérateur : Modérateurs

Avatar du membre
yannis
Messages : 1633
Enregistré le : mar. 07 juin, 2005 20:39
Localisation : Brest

Message par yannis »

Dav83 a écrit :dans le 3 l'accompagnement au piano ressemble beaucoup à la consolation n3 en reb maj de Liszt.
Bravo Dav83, c'est effectivement du Liszt : Le 3e Sonnet de Pétrarque, dont voici la traduction :

J'ai vu sur Terre angéliques façons,
Et célestes beautés au monde uniques,
Dont souvenir me réjouit et afflige
Et fait de ce que vois ombres, songes, fumées ;

J'ai vu verser des larmes ces beaux yeux
Qui mille fois jaloux ont rendu le soleil
J'ai entendu mêlées de soupirs des paroles
À faire aller les monts et s'arrêter les fleuves.

Amour, Sens et Valeur, Pitié et Deuil
Faisaient pleurant le plus doux unisson
Qu'on puisse dans ce monde ouïr jamais,

Et par cette harmonie le ciel si captivé,
On ne voyait sur rameau branler feuille
Tant douceur imprégnait l'air et le vent.


Traduction tirée de : http://www.recmusic.org/lieder/get_text ... xtId=12665
Es gab eine Zeit, wo ich nur ungern über Schubert sprechen, nur Nächtens den Bäumen und Sternen von ihm vorerzählen mögen. [R. Schumann, 1838]
louna
Messages : 3723
Enregistré le : lun. 14 févr., 2005 11:56

Message par louna »

yannis a écrit : Tiens donc, tu me surprends. Je pensais que tu allais surtout aimer la 3.
De qui est donc la 1 ???
Ne me dis pas que la 1 est de Chopin :shock:
Avatar du membre
yannis
Messages : 1633
Enregistré le : mar. 07 juin, 2005 20:39
Localisation : Brest

Message par yannis »

louna a écrit :
yannis a écrit : Tiens donc, tu me surprends. Je pensais que tu allais surtout aimer la 3.
De qui est donc la 1 ???
Ne me dis pas que la 1 est de Chopin :shock:
Ni Chopin, ni Rachmaninoff, ni Schönberg, ni Messiaen...
Es gab eine Zeit, wo ich nur ungern über Schubert sprechen, nur Nächtens den Bäumen und Sternen von ihm vorerzählen mögen. [R. Schumann, 1838]
louna
Messages : 3723
Enregistré le : lun. 14 févr., 2005 11:56

Message par louna »

yannis a écrit :
Ni Chopin, ni Rachmaninoff, ni Schönberg, ni Messiaen...
Image
je suis rassurée alors, je vais pouvoir dormir tranquille Image
Avatar du membre
yannis
Messages : 1633
Enregistré le : mar. 07 juin, 2005 20:39
Localisation : Brest

Message par yannis »

louna a écrit :
yannis a écrit :
Ni Chopin, ni Rachmaninoff, ni Schönberg, ni Messiaen...
Image
je suis rassurée alors, je vais pouvoir dormir tranquille Image
Mais qui est-ce alors ?????
Es gab eine Zeit, wo ich nur ungern über Schubert sprechen, nur Nächtens den Bäumen und Sternen von ihm vorerzählen mögen. [R. Schumann, 1838]
Avatar du membre
Gastiflex
Messages : 3812
Enregistré le : jeu. 28 avr., 2005 15:50
Mon piano : Seiller 116 Duovox
Localisation : L'Haÿ-les-Roses

Message par Gastiflex »

Tu n'as pas réagi sur ma suggestion de Mozart. Le truc c'est qu'il a fait essentiellement des musiques religieuses et que ta traduction ne fait pas trop religieux. A moins que ce soit une transcription d'Opéra.
Lasciate ogni speranza, voi ch'entrate.
louna
Messages : 3723
Enregistré le : lun. 14 févr., 2005 11:56

Message par louna »

yannis a écrit :
Mais qui est-ce alors ?????
Image
Avatar du membre
yannis
Messages : 1633
Enregistré le : mar. 07 juin, 2005 20:39
Localisation : Brest

Message par yannis »

Gastiflex a écrit :Tu n'as pas réagi sur ma suggestion de Mozart. Le truc c'est qu'il a fait essentiellement des musiques religieuses et que ta traduction ne fait pas trop religieux. A moins que ce soit une transcription d'Opéra.
Je n'ai pas réagi parce que tu m'as paru trop indécis. Mais puisque tu insistes, OUI, c'est effectivement Mozart : Abendempfindung K523(sensation du soir), paroles de Campe.

BRAVO donc, vous avez tout trouvé. J'espère que vous avez aimé.

Toutes ces chansons proviennent du disque offert par Classica-Répertoire pour le mois de juillet. Les interprètes sont Nathalie Gaudefroy (soprano) et Eildert Beeftink (piano), l'enregistrement date de mai 2006.

Merci d'avoir participé à cette colle, et à la semaine prochaine !!
Es gab eine Zeit, wo ich nur ungern über Schubert sprechen, nur Nächtens den Bäumen und Sternen von ihm vorerzählen mögen. [R. Schumann, 1838]
Répondre