La colle dominicale du 25 juin 2006

Théorie, jeu, répertoire, enseignement, partitions

Modérateur : Modérateurs

Avatar du membre
yannis
Messages : 1633
Enregistré le : mar. 07 juin, 2005 20:39
Localisation : Brest

La colle dominicale du 25 juin 2006

Message par yannis » dim. 25 juin, 2006 9:37

Aujourd'hui (avant-dernière colle de la saison 2005/06) nous allons explorer un nouveau monde (que nous n'avions abordé dans aucune colle précédente), où le piano joue tout de même un rôle primordial.

Quelles sont les œuvres suivantes et leurs compositeurs ?

http://omega.enstb.org/yannis/mp3/colle250606-1.mp3
http://omega.enstb.org/yannis/mp3/colle250606-2.mp3
http://omega.enstb.org/yannis/mp3/colle250606-3.mp3
http://omega.enstb.org/yannis/mp3/colle250606-4.mp3
Es gab eine Zeit, wo ich nur ungern über Schubert sprechen, nur Nächtens den Bäumen und Sternen von ihm vorerzählen mögen. [R. Schumann, 1838]

Avatar du membre
Stereden
Messages : 1726
Enregistré le : sam. 13 nov., 2004 0:04
Localisation : Brest

Message par Stereden » dim. 25 juin, 2006 10:54

Le deux c'est Nacht und Traüme de Schubert (D 827, paroles de Matthäus von Collin : je ne fais que copier la notice de mon CD... :? ). Qui chante ? C'est magnifique.
On ne vend pas la musique. On la partage. Leonard Bernstein

Avatar du membre
Gastiflex
Messages : 3812
Enregistré le : jeu. 28 avr., 2005 15:50
Mon piano : Seiller 116 Duovox
Localisation : L'Haÿ-les-Roses

Message par Gastiflex » dim. 25 juin, 2006 11:00

Tu m'as soufflé le deux (j'avais juste le compositeur).

Le trois ressemble à une transcription d'opéra pour piano et chant.
Le quatre pourrait être du Debussy.
Lasciate ogni speranza, voi ch'entrate.

Avatar du membre
Stereden
Messages : 1726
Enregistré le : sam. 13 nov., 2004 0:04
Localisation : Brest

Message par Stereden » dim. 25 juin, 2006 11:01

Serait-ce Barbara Hendricks ?
On ne vend pas la musique. On la partage. Leonard Bernstein

Avatar du membre
yannis
Messages : 1633
Enregistré le : mar. 07 juin, 2005 20:39
Localisation : Brest

Message par yannis » dim. 25 juin, 2006 11:03

BIEN TROUVÉ !!!

Voici les paroles du Nacht und Träume (= Nuit et rêves) de Schubert, un de ses plus beaux lieder.

Te voici, sainte nuit.
Et voici que les rêves,
Guettant le souffle du dormeur,
Viennent peupler son sommeil,
Comme se répand le clair de lune.
Quand vient le jour, il nous faut crier:
Reviens, sainte nuit !
Doux rêves, revenez !


Traduction tirée de : http://www.recmusic.org/lieder/get_text ... extId=3957

Le 3 n'a rien à voir avec l'opéra. D'ailleurs son compositeur n'a jamais écrit d'opéra (à ma connaissance).
Modifié en dernier par yannis le dim. 25 juin, 2006 11:08, modifié 1 fois.
Es gab eine Zeit, wo ich nur ungern über Schubert sprechen, nur Nächtens den Bäumen und Sternen von ihm vorerzählen mögen. [R. Schumann, 1838]

Avatar du membre
Gastiflex
Messages : 3812
Enregistré le : jeu. 28 avr., 2005 15:50
Mon piano : Seiller 116 Duovox
Localisation : L'Haÿ-les-Roses

Message par Gastiflex » dim. 25 juin, 2006 11:04

Schumann pour le 3 ?
Lasciate ogni speranza, voi ch'entrate.

Avatar du membre
yannis
Messages : 1633
Enregistré le : mar. 07 juin, 2005 20:39
Localisation : Brest

Message par yannis » dim. 25 juin, 2006 11:06

Stereden a écrit :Serait-ce Barbara Hendricks ?
Non, c'est une jeune Française (née en 1976) peu connue. Je vous donnerai le nom à la fin (puisque tout est tiré du même disque...)
Es gab eine Zeit, wo ich nur ungern über Schubert sprechen, nur Nächtens den Bäumen und Sternen von ihm vorerzählen mögen. [R. Schumann, 1838]

Avatar du membre
yannis
Messages : 1633
Enregistré le : mar. 07 juin, 2005 20:39
Localisation : Brest

Message par yannis » dim. 25 juin, 2006 11:07

Gastiflex a écrit :Schumann pour le 3 ?
Non, ce n'est pas Schumann (d'ailleurs Schumann a écrit un quasi-opéra, les Scènes de Faust). Et puis, quelle est la langue du 3 ? Schumann a-t-il écrit dans cette langue ? Ce n'est pas vraiment son genre, non ?
Es gab eine Zeit, wo ich nur ungern über Schubert sprechen, nur Nächtens den Bäumen und Sternen von ihm vorerzählen mögen. [R. Schumann, 1838]

louna
Messages : 3723
Enregistré le : lun. 14 févr., 2005 11:56

Message par louna » dim. 25 juin, 2006 11:20

Le dernier, c'est un poème de baudelaire, harmonie du soir.
De qui, je pensais comme Gastiflex Debussy....

Avatar du membre
yannis
Messages : 1633
Enregistré le : mar. 07 juin, 2005 20:39
Localisation : Brest

Message par yannis » dim. 25 juin, 2006 11:30

louna a écrit :Le dernier, c'est un poème de baudelaire, harmonie du soir.
De qui, je pensais comme Gastiflex Debussy....
TRÈS JUSTE gastiflex et dominique !

Il s'agit du poème Harmonie du soir tiré des Fleurs du Mal :

Voici venir les temps où vibrant sur sa tige
Chaque fleur s'évapore ainsi qu'un encensoir ;
Les sons et les parfums tournent dans l'air du soir ;
Valse mélancolique et langoureux vertige !

Chaque fleur s'évapore ainsi qu'un encensoir ;
Le violon frémit comme un cœur qu'on afflige ;
Valse mélancolique et langoureux vertige !
Le ciel est triste et beau comme un grand reposoir.

Le violon frémit comme un coeur qu'on afflige,
Un cœur tendre, qui hait le néant vaste et noir !
Le ciel est triste et beau comme un grand reposoir ;
Le soleil s'est noyé dans son sang qui se fige.

Un cœur tendre, qui hait le néant vaste et noir,
Du passé lumineux recueille tout vestige !
Le soleil s'est noyé dans son sang qui se fige...
Ton souvenir en moi luit comme un ostensoir !
Es gab eine Zeit, wo ich nur ungern über Schubert sprechen, nur Nächtens den Bäumen und Sternen von ihm vorerzählen mögen. [R. Schumann, 1838]

louna
Messages : 3723
Enregistré le : lun. 14 févr., 2005 11:56

Message par louna » dim. 25 juin, 2006 11:34

yannis a écrit :
louna a écrit :Le dernier, c'est un poème de baudelaire, harmonie du soir.
De qui, je pensais comme Gastiflex Debussy....
TRÈS JUSTE gastiflex et dominique !
Moi, C'est LOUNA ! :lol:
je sais que d'habitude, c'est Dominique qui trouve les colles, mais laisse moi le privilège d'au moins 1....

Avatar du membre
yannis
Messages : 1633
Enregistré le : mar. 07 juin, 2005 20:39
Localisation : Brest

Message par yannis » dim. 25 juin, 2006 11:42

louna a écrit :
yannis a écrit : TRÈS JUSTE gastiflex et dominique !
Moi, C'est LOUNA ! :lol:
je sais que d'habitude, c'est Dominique qui trouve les colles, mais laisse moi le privilège d'au moins 1....
Quel lapsus !!!
Désolé louna de t'avoir confondue avec dominique...
Que penses-tu de ces quatre œuvres/quatre époques ? Laquelle aimes-tu le plus ?
Es gab eine Zeit, wo ich nur ungern über Schubert sprechen, nur Nächtens den Bäumen und Sternen von ihm vorerzählen mögen. [R. Schumann, 1838]

louna
Messages : 3723
Enregistré le : lun. 14 févr., 2005 11:56

Message par louna » dim. 25 juin, 2006 11:50

yannis a écrit :Quel lapsus !!!
Désolé louna de t'avoir confondue avec dominique...
Que penses-tu de ces quatre œuvres/quatre époques ? Laquelle aimes-tu le plus ?
Il n'y a pas de mal.
C'est vrai, c'est tellement rare que j'écrive pour une chose interessante que ça prete à confusion. 8)
J'aime la 1.
la 2 aussi.
Mais la 1 me plait bien. très intime je trouve.

Avatar du membre
yannis
Messages : 1633
Enregistré le : mar. 07 juin, 2005 20:39
Localisation : Brest

Message par yannis » dim. 25 juin, 2006 11:56

louna a écrit :
yannis a écrit :Quel lapsus !!!
Désolé louna de t'avoir confondue avec dominique...
Que penses-tu de ces quatre œuvres/quatre époques ? Laquelle aimes-tu le plus ?
Il n'y a pas de mal.
C'est vrai, c'est tellement rare que j'écrive pour une chose interessante que ça prete à confusion. 8)
J'aime la 1.
la 2 aussi.
Mais la 1 me plait bien. très intime je trouve.
Tiens donc, tu me surprends. Je pensais que tu allais surtout aimer la 3.
De qui est donc la 1 ???
Es gab eine Zeit, wo ich nur ungern über Schubert sprechen, nur Nächtens den Bäumen und Sternen von ihm vorerzählen mögen. [R. Schumann, 1838]

Avatar du membre
Gastiflex
Messages : 3812
Enregistré le : jeu. 28 avr., 2005 15:50
Mon piano : Seiller 116 Duovox
Localisation : L'Haÿ-les-Roses

Message par Gastiflex » dim. 25 juin, 2006 11:58

Bon, je vais surement dire une connerie de plus (j'arrive pas à savoir qu'elle est la langue du 3) mais le 3 ressemble à Chopinou.
Lasciate ogni speranza, voi ch'entrate.

Avatar du membre
yannis
Messages : 1633
Enregistré le : mar. 07 juin, 2005 20:39
Localisation : Brest

Message par yannis » dim. 25 juin, 2006 12:03

Pour vous aider, voici la traduction des paroles de la 1. (Vous ne risquez pas de le trouver sur google, puisque c'est moi-même qui l'ai faite ;-)

C'est le soir, le soleil est disparu,
et la lune brille de son éclat d'argent ;
ainsi s'évadent les plus belles heures de notre vie,
s'échappent devant nous comme dans une danse.

Bientôt s'échappera la scène de la vie, pleine de couleurs,
et le rideau tombera ;
fini notre jeu, les larmes de notre ami
coulent déjà sur notre tombe.

Bientôt, peut-être (tel le vent d'Ouest, 
m'arrive une douce prémonition),
terminerai-je le pèlerinage de cette vie,
et volerai-je au pays du repos.

Quand vous allez pleurer sur ma tombe
quand vous verrez, endeuillés, mes cendres
alors j'apparaîtrai devant vous, mes amis
et du Ciel je vous ferai signe.

Toi aussi, offre-moi une larme
et cueille une violette à ma tombe
et avec ton regard plein d'âme
regarde-moi doucement.

Offre-moi une larme et 
n'aie pas honte de pleurer pour moi ;
elle sera, dans mon diadème
la plus belle des perles !
Es gab eine Zeit, wo ich nur ungern über Schubert sprechen, nur Nächtens den Bäumen und Sternen von ihm vorerzählen mögen. [R. Schumann, 1838]

Avatar du membre
Dav83
Messages : 160
Enregistré le : dim. 19 juin, 2005 23:34
Localisation : Concarneau

Message par Dav83 » dim. 25 juin, 2006 12:06

dans le 3 l'accompagnement au piano ressemble beaucoup à la consolation n3 en reb maj de Liszt ou à son pendant le nocturne op 27 n2 de Chopin.
Modifié en dernier par Dav83 le dim. 25 juin, 2006 12:09, modifié 1 fois.
"Je me refuse à les admirer en bloc parce qu'on m'a dit que c'étaient des maîtres!Ca jamais!...je veux avoir la liberté de dire qu'une page ennuyeuse m'ennuie,quel que soit son auteur."

Debussy

Avatar du membre
yannis
Messages : 1633
Enregistré le : mar. 07 juin, 2005 20:39
Localisation : Brest

Message par yannis » dim. 25 juin, 2006 12:07

Gastiflex a écrit :Bon, je vais surement dire une connerie de plus (j'arrive pas à savoir qu'elle est la langue du 3) mais le 3 ressemble à Chopinou.
D'après http://www.uquebec.ca/musique/catal/cho ... vocal.html Chopin n'avait écrit de musique vocale qu'en polonais. Sincèrement, est-ce que le 3 te semble être du polonais ??? (la langue polonaise a énormément de consonnes, dont beaucoup de nasales... la langue du 3 est exactement le contraire : beaucoup de voyelles).

Sinon, pour ce qui est de l'époque tu tombes juste.
Es gab eine Zeit, wo ich nur ungern über Schubert sprechen, nur Nächtens den Bäumen und Sternen von ihm vorerzählen mögen. [R. Schumann, 1838]

louna
Messages : 3723
Enregistré le : lun. 14 févr., 2005 11:56

Message par louna » dim. 25 juin, 2006 12:12

Pour répondre à cette colle, il faudrait avoir le guide de la mélodie et du lied chez fayard.
Je ne l'ai pas. :twisted:

Avatar du membre
Gastiflex
Messages : 3812
Enregistré le : jeu. 28 avr., 2005 15:50
Mon piano : Seiller 116 Duovox
Localisation : L'Haÿ-les-Roses

Message par Gastiflex » dim. 25 juin, 2006 12:12

Oui mais je vais pas passer tous les romantiques un par un !
Surtout qu'avec l'allusion que tu as faite à Louna, j'ai une idée, mais je la laisse trouver.

Je vais plutôt me consacrer sur la une. Il y a 4 morceaux et 4 époques, il nous manque donc soit un classique, soit un baroque. Ca fait pas très baroque. Par contre l'accompagnement piano fait très Mozart.
Lasciate ogni speranza, voi ch'entrate.

Répondre