Qui veut prendre une crise?

Théorie, jeu, répertoire, enseignement, partitions

Modérateur : Modérateurs

Pincho
Messages : 63
Enregistré le : ven. 23 juin, 2006 10:24
Localisation : Lyon

Qui veut prendre une crise?

Message par Pincho » ven. 23 juin, 2006 18:59

Qui veut prendre une crise ?
Pourquoi, vous allez voir en allant sur ce site d'un critique musical...Un pseudo musicologue à mon gout n'ayant aucun gout. Allez voir chez Chopin, Bach, Stravinsky, Ravel, Schumannet Satie de qu'il dit, c'est HALLUCINANT, j'espère que vous ne vous énerverez pas trop.
Tout ca pour vous dire qu'il y a encore des fous sur terre... http://www.critique-musicale.com/musGAA.htm

Avatar du membre
La440
Messages : 2402
Enregistré le : mar. 27 janv., 2004 20:55
Contact :

Message par La440 » ven. 23 juin, 2006 19:03

oué,

je crois qu'on en a déjà parlé ici il y a deux ans (ou plus, ou moins...).
C'est vrai que c'est assez monstrueux, mais il y a ce genre de personnages dans toutes les disciplines susceptibles d'être critiquées (sport, ciné, tv, etc...).
Je vous laisse, j'ai ma clé d'accord qui refroidit...

Avatar du membre
Malik
Site Admin
Messages : 1048
Enregistré le : dim. 15 déc., 2002 16:34
Mon piano : Yamaha CLP170
Localisation : Longueville

Message par Malik » ven. 23 juin, 2006 19:04


Avatar du membre
Gastiflex
Messages : 3812
Enregistré le : jeu. 28 avr., 2005 15:50
Mon piano : Seiller 116 Duovox
Localisation : L'Haÿ-les-Roses

Message par Gastiflex » ven. 23 juin, 2006 19:08

En gros tout ce qu'il retient des grands compositeurs et qui selon lui est digne d'être écouté, c'est les morceaux qui sont devenus des musiques de pub.
Lasciate ogni speranza, voi ch'entrate.

Avatar du membre
yannis
Messages : 1633
Enregistré le : mar. 07 juin, 2005 20:39
Localisation : Brest

Message par yannis » ven. 23 juin, 2006 20:22

Son texte sur Bach http://www.critique-musicale.com/bachfr.htm adopte un discours négationniste tout à fait typique. Mettez "fours crématoires d'Auschwitz" à la place de "Bach" et vous obtenez le type même de document négationniste (parmi ceux qui démontrent "scientifiquement" que les chambres à gaz étaient en fait des douches, etc.). Je pense que c'est un cas pathologique de personne qui trouve plaisir à renier les vérités les plus fondamentales. Souvent ça réussit par l'ampleur-même de la négation (le piège classique : devant tout cet étalage d'arguments pseudo-scientifiques on se dit "tout ne peut pas être faux, il a peut-être raison après tout").

Je cite ce Monsieur :

Bach est-il un grand compositeur ? [...] Le faisceau concordant de faits établi ci-dessus [...] constitue à notre sens un constat accablant permettant de contester l’importance historique que l’on a accordée à ce compositeur et incitant à la plus grande réserve sur l’intérêt musical spécifique pour le public mélomane d’un grand nombre de ses œuvres.

Allez dire à un rescapé d'Auschwitz que les fours n'ont pas existé............
Es gab eine Zeit, wo ich nur ungern über Schubert sprechen, nur Nächtens den Bäumen und Sternen von ihm vorerzählen mögen. [R. Schumann, 1838]

Pincho
Messages : 63
Enregistré le : ven. 23 juin, 2006 10:24
Localisation : Lyon

Message par Pincho » ven. 23 juin, 2006 20:46

Trés bien dit, rien à redire. Je lui ai envoyé un message il ya quelques temps, le voici:Je viens de découvrir votre site et je suis assez surpris. Je suis moins âgé que et j'ai de meilleurs goûts que vous, sans être méchant, je vous plains, vous devez être vraiment triste et souffrir pour écrire tout ce que vous écrivez, tant de temps gâché à écrire des ramassis de conneries… quel dommage.
Pourquoi vous donner tant de mal à écrire tout cela ? Je pense sincèrement que vous n'avez pas appris à écouter la musique, la musique pour vous est une science, un moyen de subvenir à vos besoins, elle ne doit pas être pour vous un plaisir et une raison de vivre.
Certes, vous avez tout à fait le droit de faire des critiques, encore heureux, moi même j'en fais, mais remettre en cause des oeuvres et des compositeurs tels que Ravel, Satie, Glass et j'en passe beaucoup, cela relève de la folie furieuse ! Soit, vous faites cela dans l'espoir de créer un scandale, en tout cas c'est fait, soit vous pensez vraiment tout ce que vous avez écrit et vous êtes désespéré et complètement taré. J'ai parlé de vous et de vos écrits avec un grand pianiste qui est professeur au CNSM de Paris, je ne donnerai pas son nom, il était tout à fait d'accord avec moi et pense que de telles bêtises ne devraient être lues, le problème de l'Internet...
Bref, j'espère que vous me répondrez, car tout ceci est tout bonnement inadmissible, critiquer Bach? Je vais bientôt rentrer au CNSM et je pense vraiment (il n y a pas que moi je crois) que vous êtes un piètre écrivain et musicologue, aucun style et aucun goût, vous aimez le "best of" du classique, (lettre élise, valse 15 de Brahms, valse du petit chien, toccata en ré mineur de Bach, Rêverie de Schumann...) Vous êtes un ignorant Monsieur et vous ne devriez pas exister dans le monde de la musique, mais plus tôt dans le monde de la vulgarisation aux côtés d'Andre Rieu.

"Si le critique était un compositeur inspiré, il ne dirait pas comment l’œuvre aurait dû être faite, il l'écrirait lui-même." A. Schoenberg

Avatar du membre
BM607
Modérateur
Messages : 6392
Enregistré le : mer. 23 mars, 2005 17:19
Mon piano : YAMAHA : P120-num. + S4-1/4 queue 1m91
Localisation : RP Sud

Message par BM607 » ven. 23 juin, 2006 21:03

On peut toujours se poser un certains nombre de questions ; dès que la notoriété d'un musicien est bien établie, bon nombre y vont de leur louanges et même on peut penser que les déformations successives depuis la redécouverte de BACH, par exagérations, conduisent à des erreurs manifestes, voulues ou non.
D'ailleurs même dans les milieux bien-pensants il me semble me souvenir que certaines pièces attribuées à BACH sont considérées comme n'étant peut-être pas de lui mais d'élèves ou autres (de mémoire le petit livre d'AM par exemple).
Mais de là à dénigrer aussi systématiquement l'ensemble (je n'ai pas eu le courage de tout lire sur BACH, mais j'ai lu SATIE), ca tient du raccolage sur internet public et c'est normalement passible d'amende ou d'emprisonnement.
A ne surtout pas lire même pour quelqu'un comme moi qui aime bien avoir des avis divergents pour mieux se faire une idée : c'est trop mauvais (sur SATIE au moins).

BM
Pas besoin d’être un nazi. Il vous suffit d’être un mouton
S. Haffner, Histoire d’un Allemand

Avatar du membre
sandreen
Messages : 317
Enregistré le : mer. 22 févr., 2006 17:37

Message par sandreen » ven. 23 juin, 2006 21:45

...
Modifié en dernier par sandreen le mar. 08 mai, 2007 17:32, modifié 1 fois.
Sans la musique, la vie serait une erreur.
Friedrich Nietzsche

Avatar du membre
zarathoustra
Messages : 1878
Enregistré le : jeu. 22 juin, 2006 1:37
Mon piano : Pigeon fermier de keriven fourré au foie

Message par zarathoustra » ven. 23 juin, 2006 23:21

Je suis assez d'accord dans l'ensemble même si on a tout à fait le droit d'emettre certaines critiques et d'aimer ou ne pas aimer un travail.... Satie est critiqué par enormement de monde, il est vrai que les louanges systematiques faites sur la les compositeurs à notoriété etablie m'amusent souvent.

Dans l'ensemble on peut constater que le travail de critique est sujet à un comportement de politicien. Les gouts et les couleurs sont dans la nature. C'est donc à la fois dommage et rassurant de voir ce genre de critiques!

(J'ai adoré les critiques sur Bach! :lol: )

Jean-Luc
Messages : 3654
Enregistré le : mer. 21 juin, 2006 22:03
Mon piano : Kawaï GL 10 Anytime
Localisation : Paris

Message par Jean-Luc » ven. 23 juin, 2006 23:42

Je n'ai pas tout lu non plus, mais j'en suis arrivé à me demander si ce n'est pas un peu une sorte de provocation. C'est toujours facile de provoquer "bêtement" comme ça, au moins on parle de vous... Mais bon.

Pour ma part, je trouve totalement ridicule ce classement avec les étoiles, ca n'a pour moi aucun sens. Il y a des jours où je préfère écouter une oeuvre d'untel, mais 10 jours après cette même oeuvre peut me paraître différente, et je passe à autre chose.
Pour écouter et apprécier la musique, j'ai la nette impression que ca dépend beaucoup de sa propre humeur : il y a des jours où on est plus réceptif.

Quant aux commentaires, ils sont si pompeux que ca en devient risible : j'étais mort de rire parfois.... 8) 8)

Avatar du membre
Gastiflex
Messages : 3812
Enregistré le : jeu. 28 avr., 2005 15:50
Mon piano : Seiller 116 Duovox
Localisation : L'Haÿ-les-Roses

Message par Gastiflex » sam. 24 juin, 2006 10:36

Dans l'extrait de Yannis, le critique à l'air de juger de la notoriété de Bach en fonction du succès qu'il a eu de son vivant. Si on faisait comme ça pour tous les compositeurs, il n'y aurait pas beaucoup de "grands", et Mozart serait le dernier des couillons.
Lasciate ogni speranza, voi ch'entrate.

louna
Messages : 3723
Enregistré le : lun. 14 févr., 2005 11:56

Message par louna » sam. 24 juin, 2006 13:02

Pincho a écrit :Trés bien dit, rien à redire. Je lui ai envoyé un message il ya quelques temps, le voici:Je viens de découvrir votre site et je suis assez surpris. Je suis moins âgé que et j'ai de meilleurs goûts que vous, sans être méchant, je vous plains, vous devez être vraiment triste et souffrir pour écrire tout ce que vous écrivez, tant de temps gâché à écrire des ramassis de conneries… quel dommage.
Pourquoi vous donner tant de mal à écrire tout cela ? Je pense sincèrement que vous n'avez pas appris à écouter la musique, la musique pour vous est une science, un moyen de subvenir à vos besoins, elle ne doit pas être pour vous un plaisir et une raison de vivre.
Certes, vous avez tout à fait le droit de faire des critiques, encore heureux, moi même j'en fais, mais remettre en cause des oeuvres et des compositeurs tels que Ravel, Satie, Glass et j'en passe beaucoup, cela relève de la folie furieuse ! Soit, vous faites cela dans l'espoir de créer un scandale, en tout cas c'est fait, soit vous pensez vraiment tout ce que vous avez écrit et vous êtes désespéré et complètement taré. J'ai parlé de vous et de vos écrits avec un grand pianiste qui est professeur au CNSM de Paris, je ne donnerai pas son nom, il était tout à fait d'accord avec moi et pense que de telles bêtises ne devraient être lues, le problème de l'Internet...
Bref, j'espère que vous me répondrez, car tout ceci est tout bonnement inadmissible, critiquer Bach? Je vais bientôt rentrer au CNSM et je pense vraiment (il n y a pas que moi je crois) que vous êtes un piètre écrivain et musicologue, aucun style et aucun goût, vous aimez le "best of" du classique, (lettre élise, valse 15 de Brahms, valse du petit chien, toccata en ré mineur de Bach, Rêverie de Schumann...) Vous êtes un ignorant Monsieur et vous ne devriez pas exister dans le monde de la musique, mais plus tôt dans le monde de la vulgarisation aux côtés d'Andre Rieu.

"Si le critique était un compositeur inspiré, il ne dirait pas comment l’œuvre aurait dû être faite, il l'écrirait lui-même." A. Schoenberg
A t'il répondu ?

Pincho
Messages : 63
Enregistré le : ven. 23 juin, 2006 10:24
Localisation : Lyon

Message par Pincho » sam. 24 juin, 2006 13:43

Non, pas encore, mais il a intérêt!!!!

Hector Berlioz
Messages : 91
Enregistré le : lun. 12 juin, 2006 22:46
Localisation : Toulon, France

Message par Hector Berlioz » dim. 25 juin, 2006 16:21

Je n'ai pas encore lu ce qu'a écrit cette personne mais par contre, j'ai lu ce que vous avez écrit et même si a priori, vous semblez tous avoir raison, il y a certaines choses dans votre discours qui m'interpelle:

Mettez "fours crématoires d'Auschwitz" à la place de "Bach" et vous obtenez le type même de document négationniste (parmi ceux qui démontrent "scientifiquement" que les chambres à gaz étaient en fait des douches, etc.).
Je trouve ce commentaire vraiment disproportionné voire même déplacé. Comment peut-on comparer Bach à la Shoah???
Il est criminel et dangereux de nier l'existence des chambres à gaz car il y a bien eu génocide (on a tellement de preuve et de témoignagne que seul le dernier des imbéciles peut croire que ça n'a pas eu lieu). Mais Bach??? En quoi est-ce dangereux de dire de Bach ce qu'il en dit? Il est tout à fait indéniable que:
-Bach n'a eu aucune influence sur les compositeurs de son époque (en dehors de ses fils et de ses élèves).
-beaucoup des oeuvres attribuées à Bach ont en fait été écrites par ses élèves ou ses fils.
-beaucoup des oeuvres de Bach n'offre que peu d'intérêt (car souvent peu diversifiées) et c'est d'ailleurs le lot des compositeurs si prolifiques (comme Mozart).
-Bach a eu une énorme influence après sa mort, notamment grâce à ses fils.
Si ce monsieur considère que Bach a eu moins d'influence qu'on le dit, c'est son droit le plus absolu. C'est peut-être crétin et ça prouve qu'il n'a pas beaucoup étudié l'oeuvre de Bach mais ce n'est quand même pas à mettre sur le même plan que le négationnisme.

...des ramassis de conneries... vous êtes désespéré et complètement taré... Vous êtes un ignorant Monsieur et vous ne devriez pas exister dans le monde de la musique...
Ta lettre est une lettre d'insulte. S'il a un minimum d'estime pour lui-même, il ne te répondra pas. Même si sur le fond, on ne peut qu'être d'accord avec toi, sur la forme, tu as oublié deux choses essentielles: la politesse et le respect. Même si tu trouve son avis stupide, il faut tout de même rester poli et respectueux. C'est la règle de base de la communication.

"Si le critique était un compositeur inspiré, il ne dirait pas comment l’œuvre aurait dû être faite, il l'écrirait lui-même." A. Schoenberg
Dois-je citer tous les compositeurs inspirés qui étaient également critiques?

A ne surtout pas lire même pour quelqu'un comme moi qui aime bien avoir des avis divergents pour mieux se faire une idée : c'est trop mauvais (sur SATIE au moins).
Je vais quand même essayer. Ca a l'air assez amusant.
"Le piano! À la pensée de ce terrible instrument, je sens un frisson dans mon cuir chevelu; mes pieds brûlent; en écrivant ce nom, j’entre sur un terrain volcanique."
-Hector Berlioz dans "Les Grotesques de la Musique"

Hector Berlioz
Messages : 91
Enregistré le : lun. 12 juin, 2006 22:46
Localisation : Toulon, France

Message par Hector Berlioz » dim. 25 juin, 2006 22:43

J'ai voulu mettre ici une critique de son article "Bach est-il un grand compositeur?" mais je n'en ai pas eu le courage...
Par contre, une des choses avec lesquelles je suis d'accord avec lui c'est sur l'idolâtrie. En effet, bien souvent, Bach est considéré comme le plus grand de tous les musiciens. Il devient ainsi une sorte de demi-Dieu de la musique totalement intouchable et qu'il est interdit de critiquer. Et pourtant, il n'est qu'un homme, un compositeur (bon et excessivement prolifique, c'est sûr) et il est donc possible de le critiquer (je ne suis pas pour autant d'accord avec ses critiques).
Sinon, pour le reste... C'est une succession de raisonnements bancals. Il donne l'impression d'être très frustré et d'orienter sa frustration sur Bach.
"Le piano! À la pensée de ce terrible instrument, je sens un frisson dans mon cuir chevelu; mes pieds brûlent; en écrivant ce nom, j’entre sur un terrain volcanique."
-Hector Berlioz dans "Les Grotesques de la Musique"

Avatar du membre
egtegt
Messages : 3287
Enregistré le : jeu. 24 juin, 2004 2:17
Mon piano : Blüthner 2m10 et Casio PX110
Localisation : Saverne

Message par egtegt » dim. 25 juin, 2006 23:04

Son site est surtout grotesque ! Mettre des étoiles aux compositeurs et aux oeuvres ! Il se prend pour le Michelin du classique ? (J'allais écrire le Gault et Millaut mais ils donnent des notes sur 20)

Il a une chance, visiblement personne ne s'est amusé à faire un site pour noter les critiques, il n'aurait pas eu 5 étoiles :)

Ce qui est amusant, c'est le temps qu'il a du passer, d'abord à écouter, puis à noter et commenter toutes ces oeuvres. Rien que ça mérite l'admiration, surtout quand on voit la vacuité de la tentative.

En ce qui me concerne, je lui donnerait une place dans le Guinness des records : le record du "parler pour ne rien dire" :)

Ce qui est amusant, c'est qu'il passe complétement à côté de certains compositeurs relativements importants, par exemple pas une trace de Monteverdi, et qu'à côté de ça, il y a des illustres inconnus dont on se demande pourquoi il a parlé. Un petit exemple pour le plaisir :roll:
AMALIA Anna Duchesse de Weimar (1739-1807)

ORCHESTRE

Concerto (12 INSTRUMENTS CEMBALO OBLIGÉ) (*/-/-)

Oeuvre très typiquement mannheimienne dans laquelle il me paraît vraiment impossible de trouver une originalité quelconque.

PIANO ORCHESTRE

Divertimento (PIANO ORCHESTRE À CORDES) (-/-)

Oeuvre mannheimienne qui me paraît utiliser le langage convenu de l'époque.
Pour ma culture, c'est quoi une oeuvre Mannheimienne ?

Avatar du membre
dominique
Modératrice
Messages : 5036
Enregistré le : lun. 10 janv., 2005 20:01
Mon piano : Grotrian-Steinweg 122M
Localisation : Perpîgnan

Message par dominique » dim. 25 juin, 2006 23:17

C'est une oeuvre inspirée de "l'école de Mannheim", ville d'Allemagne, qui s'est développée au XVIIIème et d'où vient l'art de la symphonie. Voir : http://fr.wikipedia.org/wiki/Mannheim#L ... e_Mannheim entre autres sites.
caminante, no hay camino, se hace camino al andar.
Veritas odium parit, obsequium amicos

Avatar du membre
BM607
Modérateur
Messages : 6392
Enregistré le : mer. 23 mars, 2005 17:19
Mon piano : YAMAHA : P120-num. + S4-1/4 queue 1m91
Localisation : RP Sud

Message par BM607 » lun. 26 juin, 2006 18:05

Hector Berlioz a écrit :
BM a écrit :A ne surtout pas lire même pour quelqu'un comme moi qui aime bien avoir des avis divergents pour mieux se faire une idée : c'est trop mauvais (sur SATIE au moins).
Je vais quand même essayer. Ca a l'air assez amusant.
Certes, c'est amusant. Disons que pour ma part je me méfie des raisonnements faux, car on peut s'y laisser prendre, au moins en partie.

Je viens de lire le premier tiers de l'a critique de BACH, je n'ai pas pu aller plus loin car ca n'apporte pas grand chose et c'est relativement facile à démonter.

Ainsi la première partie qui compare BACH et VIVALDI et qui argumente en disant que le premier était méconnu à son époque contrairement au second, et qui laisse donc supposer que le second est moins bon que le premier, m'a paru complètement ridicule, tout juste bonne à conclure que par exemple Jonnhy HALLIDAY est meilleur que BEETHOVEN car il vend plus de disque en ce moment. La suite est tout aussi faible, se basant sur un ukaze allemand pour expliquer le renouveau de BACH, ce qui est peut-être vrai mais ne démontre en rien pour autant que BACH n'est pas un musicien de génie.

L'argumentaire est donc très léger dans le fond, mais très long, et j'ai pour ma part toujours la crainte de me laisser -très faiblement- convaincre par un tel martelage.

C'est pour celà que je déconseillerais pour ma part la lecture de ce truc.

Maitenant c'est vrai que l'idôlatrie c'est un peu (beaucoup) agaçant, quel qu'en soit le récipiendaire.

BM
Pas besoin d’être un nazi. Il vous suffit d’être un mouton
S. Haffner, Histoire d’un Allemand

Avatar du membre
egtegt
Messages : 3287
Enregistré le : jeu. 24 juin, 2004 2:17
Mon piano : Blüthner 2m10 et Casio PX110
Localisation : Saverne

Message par egtegt » lun. 26 juin, 2006 18:52

C'est le principe même de la manipulation : on part de quelque chose de véritable et d'indéniable. Comme ici le fait que certains critiques ou musicologues se laissent plus guider par leurs a-prioris que par leur goût. Puis on dérive lentement pour arriver à quelque chose de totalement aberrant.

Mais avec une bonne technique, on arrive à démontrer qu'un carré est rond.

Heureusement, il est assez maladroit donc à mon avis, il n'y a pas grand risque :o)

En fait, ce qu'il fait, c'est qu'il utilise le fait que certains musicologues sont des imbéciles pour prouver que tous les musicologues sont des imbéciles (sauf lui, bien entendu :) ), en se gardant bien de citer les critiques intelligents.

Mickey
Messages : 29
Enregistré le : sam. 03 juin, 2006 17:48

Message par Mickey » lun. 26 juin, 2006 20:18

egtegt a écrit :Heureusement, il est assez maladroit donc à mon avis, il n'y a pas grand risque :o)
C'est sûr qu'à force de dire "il me semble que", il ne devient pas plus crédible, bien au contraire.

Après il ne faut pas le censurer... ce serait accorder à ce type et à ses propos trop d'importance.

Après tout, il s'en prend à tous les génies que les musiciens respectent. Personne ne sera jamais d'accord avec lui et son discours n'est intelligible que par les gens doués de raison et d'entendement ! :lol:

Répondre