Technique de la prehension

Théorie, jeu, répertoire, enseignement, partitions

Modérateur : Modérateurs

Répondre
appassionata
Messages : 630
Enregistré le : lun. 29 nov., 2004 20:31

Technique de la prehension

Message par appassionata » jeu. 22 juin, 2006 19:39

j'ajoute d'autres choses : il faut travailler piqué et il faut "prendre les touches " ( c'est ce que me dit ma prof) en fait ca veut dire qu'il faut glissé les doigts du haut de la touche vers le bas ( tout en apuyant bien fort et cela pour chaque note , donc il faut le faire tres lentement!!!! essaye c'est genial mais faut etre patient encore une fois !!!
bonne chance !!!
( en ce moment je joue la prelude n°26 de chopin celle qui dure une minute !!!et je travaille comme ca la main droite meme si ce n'est pas le meme genre dedifficulté mais ca marche pour les 2 !!!!)
bonne chance
Steph, j'ai trouvé ce bout de post dans le forum de pianiart et je trouve ta technique interessante. Ca rejoint un peu la technique de la préhension développé par liszt non?
Tu l'as utilisé pour travailer la révolutionnaire?

Avatar du membre
yannis
Messages : 1633
Enregistré le : mar. 07 juin, 2005 20:39
Localisation : Brest

Message par yannis » jeu. 22 juin, 2006 20:41

ma prof me dit que dans aucun cas il ne faut que le doigt glisse sur la touche, elle me présente cela comme un de me plus grands défauts ("arrête de gratter les touches")
Es gab eine Zeit, wo ich nur ungern über Schubert sprechen, nur Nächtens den Bäumen und Sternen von ihm vorerzählen mögen. [R. Schumann, 1838]

appassionata
Messages : 630
Enregistré le : lun. 29 nov., 2004 20:31

Message par appassionata » jeu. 22 juin, 2006 21:17

En fait, j'ai l'impression, qu'il y a autant de techniques différentes que de pianiste....

Avatar du membre
BM607
Modérateur
Messages : 6449
Enregistré le : mer. 23 mars, 2005 17:19
Mon piano : YAMAHA : P120-num. + S4-1/4 queue 1m91
Localisation : RP Sud

Message par BM607 » jeu. 22 juin, 2006 21:26

J'adore ces post, positivement (ou plutôt négativement).

Périodiquement je me dis qu'il faut que je prenne un prof, et paf(*) je tombe sur un truc comme cà et je me dis que de toute façon même si fais comme je le sens je ferais comme certains prof me diraient de faire.
Et je renonce pour quelques mois à cette idée.

BM

(*) paf : vous connaissez l'histoire de paf le chien Image? Non ? C'est un chien qui traverse la route et... paf le chien.
Image Bon je sors.

NB : avant de sortir... de moi-même je fais souvent cette technique de préhension, donc j'ai bonImage... non j'ai faux Image
Pas besoin d’être un nazi. Il vous suffit d’être un mouton
S. Haffner, Histoire d’un Allemand

Avatar du membre
zarathoustra
Messages : 1878
Enregistré le : jeu. 22 juin, 2006 1:37
Mon piano : Pigeon fermier de keriven fourré au foie

Message par zarathoustra » jeu. 22 juin, 2006 22:08

C'est vrai qu'il y a enormement de façon differentes de jouer selon les interpretes.

Liszt avait une maniere très particuliere de jouer et je ne sais pas si elle est vraiment abordable à la majeure partie des gens mais d'un point de vue assez general on peut faire une règle : plus l'oeuvre est proche dans le temps plus il faut s'eloigner du clavier et monter les épaules et tout le reste. Je me ferai peut etre tapé sur les doigts pour cette généralité mais on peut s'apercevoir que dans ce qui est composé plus le temps passe, plus il y a de mouvement autour du clavier, plus il faut avoir de puissance etc...

Mais en ce qui concerne Liszt, je ne recommanderai pas trop la posture qui permet difficilement de moduler les nuances...
De plus pour un bon controle du son il faut baisser les mains et eviter de trop lever les doigts (très bon exemple à l'extreme avec glen gould).

Et puis en ce qui concerne la puissance à force de regarder les virtuoses on se dit qu'il faut taper sur ce p... de clavier pour degager un fortissimo.

Un fortissimo est fort en rapport à un pianissimo donc faire un bon fortissimo demande d'avoir etablie une reference avec un tout petit pianissimo...

Conclusion : pour plus de puissance, il faut savoir jouer très doucement...

appassionata
Messages : 630
Enregistré le : lun. 29 nov., 2004 20:31

Message par appassionata » jeu. 22 juin, 2006 22:17

J'adore ces post, positivement (ou plutôt négativement).

Périodiquement je me dis qu'il faut que je prenne un prof, et paf(*) je tombe sur un truc comme cà et je me dis que de toute façon même si fais comme je le sens je ferais comme certains prof me diraient de faire.
Et je renonce pour quelques mois à cette idée.

BM

(*) paf : vous connaissez l'histoire de paf le chien ? Non ? C'est un chien qui traverse la route et... paf le chien.
Bon je sors.

NB : avant de sortir... de moi-même je fais souvent cette technique de préhension, donc j'ai bon... non j'ai faux
Je ne vois pas ce qu'il y a de mal à parler de technique de jeu du moment qu'on sait rester critique à l'éguard de chacune et que l'on a bien compris que la technique ideale pour tous n'existe pas.
A contrario, peut être que chacun peut trouver la technique qui lui va le mieux.
C'est dans cet esprit en tout cas que j'ai me bien me documenter sur ce sujet.

Avatar du membre
zarathoustra
Messages : 1878
Enregistré le : jeu. 22 juin, 2006 1:37
Mon piano : Pigeon fermier de keriven fourré au foie

Message par zarathoustra » jeu. 22 juin, 2006 23:13

Parfaite conclusion (s'il en faut une)

Avatar du membre
BM607
Modérateur
Messages : 6449
Enregistré le : mer. 23 mars, 2005 17:19
Mon piano : YAMAHA : P120-num. + S4-1/4 queue 1m91
Localisation : RP Sud

Message par BM607 » ven. 23 juin, 2006 9:06

appassionata a écrit :Je ne vois pas ce qu'il y a de mal à parler de technique de jeu du moment qu'on sait rester critique à l'éguard de chacune et que l'on a bien compris que la technique ideale pour tous n'existe pas.
A contrario, peut être que chacun peut trouver la technique qui lui va le mieux.
C'est dans cet esprit en tout cas que j'ai me bien me documenter sur ce sujet.
Je n'ai pas dis qu'il y a quoi que ce soit de mal à parler technique, je me suis mal exprimé : au contraire, c'est même le genre de post dont je suis le plus friand.

Je voulais dire que j'attendrais d'un prof qu'il m'explique ce qu'est le bon mouvement et le mauvais mouvement ; or ici on voit que le bon mouvement chez certains est le mauvais chez un autre. Donc je douterais en permanence de ce que dirait un prof, et je préfère renoncer à en prendre un. C'est "négatif" vis-à-vis de mon envie de prendre un prof.

Bien que ce ne soit pas le seul intérêt d'en avoir un, c'est malgré tout ce que je recherche tout d'abord de la part d'un prof.

Donc plutôt d'accord quand tu dis "peut être que chacun peut trouver la technique qui lui va le mieux", et également quand tu dis "..que l'on a bien compris que la technique ideale pour tous n'existe pas" alors que pour cette dernière j'avais pensé le contraire à mes débuts.

BM
Pas besoin d’être un nazi. Il vous suffit d’être un mouton
S. Haffner, Histoire d’un Allemand

Avatar du membre
Sebos
Messages : 813
Enregistré le : jeu. 24 avr., 2003 8:59

Message par Sebos » ven. 23 juin, 2006 9:19

Certes, mais tous les profs seront d'accord pour te dire : "Ne fais surtout pas comme ca".
Les stars sont des fleurs sujettes à se faner. Les musiciens sont des arbres, sujets à grandir encore et toujours.

Avatar du membre
Gastiflex
Messages : 3812
Enregistré le : jeu. 28 avr., 2005 15:50
Mon piano : Seiller 116 Duovox
Localisation : L'Haÿ-les-Roses

Message par Gastiflex » ven. 23 juin, 2006 9:40

Il me semble justement qu'il est question de cette technique de préhension dans l'article sur la méthode Liszt.
Lasciate ogni speranza, voi ch'entrate.

louna
Messages : 3723
Enregistré le : lun. 14 févr., 2005 11:56

Message par louna » ven. 23 juin, 2006 9:43

Gastiflex a écrit :Il me semble justement qu'il est question de cette technique de préhension dans l'article sur la méthode Liszt.

Bien Gastiflex, tu es en forme ce matin !
(sympa l'avatar)
appassionata a écrit : Steph, j'ai trouvé ce bout de post dans le forum de pianiart et je trouve ta technique interessante. Ca rejoint un peu la technique de la préhension développé par liszt non?
Tu l'as utilisé pour travailer la révolutionnaire?

Avatar du membre
Sebos
Messages : 813
Enregistré le : jeu. 24 avr., 2003 8:59

Message par Sebos » ven. 23 juin, 2006 10:36

Sans vouloir m'avancer, il me semble que liszt dans sa méthode évoque cette fameuse technique dite de préhension


Image
Les stars sont des fleurs sujettes à se faner. Les musiciens sont des arbres, sujets à grandir encore et toujours.

Avatar du membre
Gastiflex
Messages : 3812
Enregistré le : jeu. 28 avr., 2005 15:50
Mon piano : Seiller 116 Duovox
Localisation : L'Haÿ-les-Roses

Message par Gastiflex » ven. 23 juin, 2006 10:45

Il me semble justement qu'il est question de cette technique de préhension dans l'article sur la méthode Liszt.
Sans vouloir m'avancer, il me semble que liszt dans sa méthode évoque cette fameuse technique dite de préhension
Par contre tout le monde n'est pas forcément bien réveillé :oops:
Lasciate ogni speranza, voi ch'entrate.

Avatar du membre
egtegt
Messages : 3287
Enregistré le : jeu. 24 juin, 2004 2:17
Mon piano : Blüthner 2m10 et Casio PX110
Localisation : Saverne

Message par egtegt » ven. 23 juin, 2006 13:24

Si je me souviens bien, Liszt avait des mains immenses, cette technique n'est peut-être adaptée qu'aux grandes mains.

C'est d'ailleurs pour ça qu'il n'y a pas une technique unique : parce que nous sommes tous différents.

P.S. : vous connaissez l'histoire de POUM l'éléphant ? C'est un éléphant, il traverse la route et POUM la voiture :)

Désolé, jai pas pu m'en empécher :?

BM, je trouve ton argument comme quoi il y a plusieurs techniques différentes pour ne pas prendre de prof assez fallacieux. Permièrement un prof peut trés bien connaître une bonne partie de ces techniques. Deuxièmement, ça n'est pas parce que plusieurs techniques sont valables que toutes les techniques imaginables sont valables.

louna
Messages : 3723
Enregistré le : lun. 14 févr., 2005 11:56

Message par louna » ven. 23 juin, 2006 13:32

egtegt a écrit :Si je me souviens bien, Liszt avait des mains immenses, cette technique n'est peut-être adaptée qu'aux grandes mains.
Ce ne serait pas la technique de préhension, ou quelque chose comme ça... :?:

:idea: Il y a aussi l'histoire de splach le moustique. Vous connaissez ?
Il traverse l'autoroute, et splach, sur le pare-brise. :idea:

Avatar du membre
quasimodo
Messages : 912
Enregistré le : mar. 26 oct., 2004 13:48
Contact :

Message par quasimodo » ven. 23 juin, 2006 13:44

Pour la question de prendre un prof ou non compte tenu des points de vue divergents sur la technique, je comprends ta position, gastiflex. Il semble que seule une monorite de profs soient reellement en mesure de faire progresser techniquement.
Neanmoins l'apport d'un prof ne se limite pas a la technique. Il y a aussi la maitrise "musicale" et le caractere interactif qui peut apporter un surplus de motivation.

Avatar du membre
Sebos
Messages : 813
Enregistré le : jeu. 24 avr., 2003 8:59

Message par Sebos » ven. 23 juin, 2006 13:52

Neanmoins l'apport d'un prof ne se limite pas a la technique. Il y a aussi la maitrise "musicale" et le caractere interactif qui peut apporter un surplus de motivation.
Ben oui, le prof de piano doit être aussi un prof de musique, d'ailleurs dans les temps anciens, le maîîîîître de musique enseignait aussi bien le geste instrumental que d'autres aspects de la musique (contrepoint, composition etc....).
Un prof n'est pas un animateur de club med, on construit avec lui une relation sur le long terme, on découvre une personnalité, une approche de la musique, un vécu en relation avec un instrument et on échange des choses autres que "tiens mets tes doigts comme-ci et ton bras comme-ca", ca va bcp plus loin heureusement.
Les stars sont des fleurs sujettes à se faner. Les musiciens sont des arbres, sujets à grandir encore et toujours.

Avatar du membre
BM607
Modérateur
Messages : 6449
Enregistré le : mer. 23 mars, 2005 17:19
Mon piano : YAMAHA : P120-num. + S4-1/4 queue 1m91
Localisation : RP Sud

Message par BM607 » ven. 23 juin, 2006 14:02

egtegt a écrit :BM, je trouve ton argument comme quoi il y a plusieurs techniques différentes pour ne pas prendre de prof assez fallacieux. Permièrement un prof peut trés bien connaître une bonne partie de ces techniques. Deuxièmement, ça n'est pas parce que plusieurs techniques sont valables que toutes les techniques imaginables sont valables.
Je ne raisonnerais pas comme çà pour ma part, même si je suis d'accord avec ta phrase, je prendrais plutôt la contraposée :
Ce n'est pas parce qu'une technique est bonne qu'une autre ne l'est pas. Donc je serais d'accord avec la phrase de Sebos :
Sebos a écrit :Certes, mais tous les profs seront d'accord pour te dire : "Ne fais surtout pas comme ca".
Partant de là dois-je alors écouter un prof quand il me dit "ne glisses pas les doigts sur les touches" ou bien " cà ne sert à rien de faire du H..N, passes ton temps sur autre chose" ?
J'aurais toujours tendance à me demander s'il est dans le vrai, car de plus (défaut d'ingé sûrement) j'aime bien comprendre le pourquoi et le bien fondé des choses (et allez démontrer que le HxxxN ne sert à rien !).
Ceci dit il est clair que j'aurais plus de chances d'avoir une des bonnes solutions en écoutant un prof qu'en réinventant, mais cà me gênerait de douter de beaucoup de ses dires.


BM

NB : et vous savez pourquoi paf le chien avait traversé la route ? Non ?
Pour aller de l'autre côté.
Pas besoin d’être un nazi. Il vous suffit d’être un mouton
S. Haffner, Histoire d’un Allemand

Avatar du membre
Sebos
Messages : 813
Enregistré le : jeu. 24 avr., 2003 8:59

Message par Sebos » ven. 23 juin, 2006 14:14

Imaginons que ta position de base soit de jouer avec le plateau de la main tourné à 45 degrés vers l'intérieur, les pouces en dehors du clavier et les épaules au niveau des oreilles. Il est certain qu'à force de travail, tu arriveras à jouer des trucs et que tu développeras une technique à toi pour jouer du piano pas trop mal (il suffit de regarder Monk qui avec sa technique anachronique joue malgré tout du piano.... cependant il joue du jazz, une musique qui a l'époque du dit gars se foutait pas mal de la palette sonore et du legato à la ligeti).

Après, le hanon ou pas, la technique de préhension, celle des doigts allongés ou autre.... ca se discute en effet, mais qq'un qui à l'expérience du piano et de sa pédagogie ne peut etre que d'un grand secours...

Sinon, je ne vois pas trop à quoi ca peut servir de gratter les touches... une fois que le son a été produit, on ne peut plus agir dessus, il faut donc préparer le suivant et bien je ne pense pas que ca soit un geste utile, je demanderai quand meme à des pianistes plus expérimentés ce qu'ils en pensent.
Les stars sont des fleurs sujettes à se faner. Les musiciens sont des arbres, sujets à grandir encore et toujours.

Avatar du membre
BM607
Modérateur
Messages : 6449
Enregistré le : mer. 23 mars, 2005 17:19
Mon piano : YAMAHA : P120-num. + S4-1/4 queue 1m91
Localisation : RP Sud

Message par BM607 » ven. 23 juin, 2006 14:30

Sebos a écrit :...Sinon, je ne vois pas trop à quoi ca peut servir de gratter les touches... une fois que le son a été produit, on ne peut plus agir dessus, il faut donc préparer le suivant et bien je ne pense pas que ca soit un geste utile, je demanderai quand meme à des pianistes plus expérimentés ce qu'ils en pensent.
Sans être un pianiste (alors experimenté, je ris) il faut se méfier des idées telles que celle de la première phrase, d'expérience sportive. Le fait de faire un geste complet qui n'a a priori pas d'utilité peut préparer toute une chaîne locomotrice à l'action suivante, et peut également donner dans le cas présent une trajectoire de la main qui justement fera que le son au moment de l'appui de la touche sera meilleurs parce que la main et le corps se sont préparés à l'ensemble du mouvement qui va suivre et qui a précédé.
Peut-être Alain17 pourrait en dire plus là-dessus, mais déjà moi qui ai une certaine habitude de ressentir les positions j'ai admis que souvent il faut replacer le mouvement dans un tout, incluant le corps entier même si on bouge que la main : en sport de combat par exemple, le coup de poing ne vient pas de la main ni du bras, il passe par le ventre et doit s'appuyer sur une jambe forte elle-même bien posée sur le sol. Je ressens un peu ceci en jouant du piano, tout un tas de muscles qui interviennent, veille habitude de travail peut-être.

Ceci dit je suis d'accord que celà ne répond pas à la question, c'était juste pour dire de faire attention à bien considérer un ensemble et pas seulement l'appui d'une touche qu'on caresse.

BM

NB : et vous savez pourquoi paf le chien lève une patte au pied d'un mur ?
Parce que s'il levait 4 pattes et non 1 il se casserait la g..e
Pas besoin d’être un nazi. Il vous suffit d’être un mouton
S. Haffner, Histoire d’un Allemand

Répondre