La musique classique nous rend-il anti-sociaux ?

Théorie, jeu, répertoire, enseignement, partitions

Modérateur : Modérateurs

Avatar du membre
Lee
Messages : 11345
Enregistré le : lun. 09 sept., 2013 0:09
Mon piano : Pleyel 3bis 1925

Re: La musique classique nous rend-il anti-sociaux ?

Message par Lee » mar. 23 juin, 2015 21:37

chris76 a écrit :Je trouve dommage d'entrer ou de sortir de mon cours particulier de piano sans communiquer avec d'autres élèves...
J'aimerais y trouver un côté plus chaleureux... Plus social donc.
Ceux qui suivent des cours en classe ont bien de la chance.
Il y a des profs qui font des cours en atelier, à plusieurs, et il y a des pauses/goûter pour échanger. Peut-être que tu peux trouver ça pour complementer tes cours ?
Some of us think holding on makes us strong; but sometimes it is letting go. - Hermann Hesse

chris76
Messages : 568
Enregistré le : sam. 21 avr., 2012 19:32
Mon piano : Steinway B211

Re: La musique classique nous rend-il anti-sociaux ?

Message par chris76 » mar. 23 juin, 2015 21:44

°
Modifié en dernier par chris76 le sam. 01 déc., 2018 21:30, modifié 1 fois.

Avatar du membre
Oupsi
Messages : 4372
Enregistré le : ven. 31 juil., 2009 14:06
Mon piano : Schimmel C116, Seiler 180
Localisation : S.-O.

Re: La musique classique nous rend-il anti-sociaux ?

Message par Oupsi » mar. 23 juin, 2015 21:46

strumpf a écrit :J'ai remarqué aussi que plus nos connaissances s'affinent sur un sujet donné et plus nous devenons exigeant et donc en quelque sorte marginal.
En même temps, en musique l'émotion est heureusement antérieure à la connaissance.

Line-Marie

Re: La musique classique nous rend-il anti-sociaux ?

Message par Line-Marie » mar. 23 juin, 2015 21:52

Pas forcément. En musique, comme ailleurs, la connaissance peut engendrer une émotion.

Avatar du membre
Lee
Messages : 11345
Enregistré le : lun. 09 sept., 2013 0:09
Mon piano : Pleyel 3bis 1925

Re: La musique classique nous rend-il anti-sociaux ?

Message par Lee » mar. 23 juin, 2015 21:56

Hm, c'est intéressant, Strumpf. Tu peux donner un exemple ? Je ne pense pas que ça m'est arrivé...
Some of us think holding on makes us strong; but sometimes it is letting go. - Hermann Hesse

Avatar du membre
Lee
Messages : 11345
Enregistré le : lun. 09 sept., 2013 0:09
Mon piano : Pleyel 3bis 1925

Re: La musique classique nous rend-il anti-sociaux ?

Message par Lee » mar. 23 juin, 2015 21:58

chris76 a écrit :J'en étais arrivé à me dire que le piano, c'est un peu un truc d'autiste... avant de vous rencontrer à Paris
:)
N'oublie pas la prochaine, Bluephoenix planifie sous Évènements, beaucoup qui était à la dernière n'ont pas encore exprimé leur préférence de date...
Some of us think holding on makes us strong; but sometimes it is letting go. - Hermann Hesse

Avatar du membre
Caralire
Messages : 1204
Enregistré le : dim. 20 juil., 2014 17:59
Mon piano : Yamaha C2X SH

Re: La musique classique nous rend-il anti-sociaux ?

Message par Caralire » mar. 23 juin, 2015 22:11

Muhahaha!!! J'adore ta question Lee :lol:

Alors non je ne suis pas en décalage de la société avec mes goûts musicaux puisque je suis faaaannnn de Aaaaanne Silaaaaa Image

Pour les ignares, voici un petit coup de pouce : http://www.tf1.fr/tf1/the-voice/videos/ ... -keys.html
(allez, on fait un effort : on se coltine la pub jusqu'au bout pour découvrir la perle)

Et une fois qu'on est sous le charme on creuse un peu, et on se rend compte que la demoiselle a eu une vie pleine de musique avant de passer en prime-time à la télé, et qu'elle a ses propres chansons qui déchirent : https://www.youtube.com/watch?v=UsF2mLCVtmo

Bon et après on réfléchit un peu, on se dit que c'est extraordinaire d'être en phase comme ça avec 30% des gens qui votent par sms aux télé-crochets (ce qui n'est pas mon cas, je ne vais pas partie à ce point de notre société). Et on se dit que tout n'est pas perdu pour nos jeunes concitoyens et qu'un jour, maturité aidant, ils seront capable de faire le tri entre le prêt-à-écouter commercial et la "vraie" musique qui vient des tripes de leurs interprètes.

Et danser j'adore aussi. Mais j'ai beau être française pure souche, j'ai beaucoup de mal avec YMCA (d'ailleurs c'est pas français ça) et Claude François... Je préfère l'efficacité (commerciale) d'un truc comme ça : https://www.youtube.com/watch?v=OpPKLz3UZu0
Qu'il ne me viendrait pas à l'idée "d'écouter" pour une autre raison que de me défouler un coup d'ailleurs.

Beaucoup mieux (cette fois je suis capable de l'écouter juste pour le plaisir en me dandinant sur ma chaise :mrgreen: ): https://www.youtube.com/watch?v=OpPKLz3UZu0
(oops, je crois que je retombe dans les années 80...)

Line-Marie

Re: La musique classique nous rend-il anti-sociaux ?

Message par Line-Marie » mar. 23 juin, 2015 22:22

Lee a écrit :Hm, c'est intéressant, Strumpf. Tu peux donner un exemple ? Je ne pense pas que ça m'est arrivé...
C'est un sujet récurrent sur ce forum.
Je sympathise peu avec les sonates de Mozart ou bien les préludes et fugues de Bach ou d'autres types compositeurs. À force de rencontrer d'autres pianistes , de travailler avec eux, j'ai assisté au travail de ses oeuvres qui ne créait aucune émotion chez moi. Mais d'avoir réfléchi avec eux, d'avoir decortiqué cces oeuvres, d'en avoir compris la construction, alors quand par hasard, au détour d'un concert je les écoute, mon émotion est grande, parce que je connais la construction, je comprends la beauté de la composition et j'apprécie l'interprétation qui magnifie l'oeuvre.

Avatar du membre
Oupsi
Messages : 4372
Enregistré le : ven. 31 juil., 2009 14:06
Mon piano : Schimmel C116, Seiler 180
Localisation : S.-O.

Re: La musique classique nous rend-il anti-sociaux ?

Message par Oupsi » mar. 23 juin, 2015 22:28

On est prêt pour un atelier philo! :D
Je dirais que c'est surtout l'ignorance qui marginalise, plutôt que la connaissance. Mais bon c'est jouer sur les mots, je comprends parfaitement ce que tu veux dire, Strumpf. Heureusement, le fait d'acquérir des connaissances ne se fait pas tout seul non plus, et c'est souvent les rencontres qui nous ouvrent les horizons les plus riches. J'ai découvert et appris seule, mais aussi et surtout grâce à d'autres, et ça c'est une joie et une chance.

edit : entretemps tu as écrit une réponse à Lee, mon message était en écho au précédent bien sûr.

Avatar du membre
Lee
Messages : 11345
Enregistré le : lun. 09 sept., 2013 0:09
Mon piano : Pleyel 3bis 1925

Re: La musique classique nous rend-il anti-sociaux ?

Message par Lee » mar. 23 juin, 2015 22:40

Merci pour ces réponses, vous avez toutes un plus grand esprit que moi. :twisted:

Caralire, rien à faire, ton coeur coeur coeur sautant sautant sautant lien TF1 ne fonctionne pas sur mon téléphone, on dirait qu'il me connait. :mrgreen: Mais j'aime bien Black-eyed Peas aussi.
Some of us think holding on makes us strong; but sometimes it is letting go. - Hermann Hesse

Gracou
Messages : 2078
Enregistré le : mar. 19 juin, 2012 14:31

Re: La musique classique nous rend-il anti-sociaux ?

Message par Gracou » mar. 23 juin, 2015 22:47

En lisant Lee, je pensais foncer tête baissée dans une réaction ironique à base de "c'est bien fait pour vous bande classiqueux conservateurs déphasés avec l'esthétique de votre époque!" :twisted: , mais pour être tout à fait honnête, je me suis retrouvé dans pas mal de vos interventions. :mrgreen: :oops:

J'ai traversé deux périodes (c'est là où je raconte ma vie, passez directement au paragraphe suivant :mrgreen: ), lors de mes études et un autre un peu plus tard où ne m'intéressaient que les musiques "savantes" (terme un peu dépassé, mais vous voyez ce que je veux dire). Rien ne me satisfaisait à la radio où à la télé, j'avais l'impression d'avoir déjà entendu tout ça 1000 fois. Et pourtant, j'en suis revenu.

Tentatives d'explication :
I ) A) Il est possible qu'en travaillant beaucoup la musique, en plus d'en écouter beaucoup, nos goûts s'affinent à un tel point que tout ce qui ne tend pas vers la perfection (pour faire vite) nous devient indifférent.
III) D) Au delà de la qualité de ce qu'on écoute, c'est peut-être plus notre capacité à s'ouvrir qui peut se mettre en sourdine durant un temps (ou indéfiniment, c'est selon). C'est comme cela que je comprend après coup mon attitude antérieure. Peut-être parce qu'en étant "branché" fortement sur une musique, il n'y a plus la place pour les autres. Quelque chose comme ça.

Je crois que je suis revenu vers tout cela grâce à des chanteurs. Dans les musiques actuelles, il y a des gens qui chantent d'une manière qu'on ne retrouvera ni dans le classique, ni dans le jazz, ni ailleurs et qui peut être très forte et très subtile.
La différence entre un fou et moi, c'est que je ne suis pas fou. Salvador Dali.

Avatar du membre
Lee
Messages : 11345
Enregistré le : lun. 09 sept., 2013 0:09
Mon piano : Pleyel 3bis 1925

Re: La musique classique nous rend-il anti-sociaux ?

Message par Lee » mer. 24 juin, 2015 5:41

Gracou a écrit :III) D) Au delà de la qualité de ce qu'on écoute, c'est peut-être plus notre capacité à s'ouvrir qui peut se mettre en sourdine durant un temps (ou indéfiniment, c'est selon). C'est comme cela que je comprend après coup mon attitude antérieure. Peut-être parce qu'en étant "branché" fortement sur une musique, il n'y a plus la place pour les autres. Quelque chose comme ça.
Je n'y ai pas pensé, mais je crois que tu as raison là. (Et qu'est-ce qui est arrivé à II et III A, B, C ? :wink:)
Gracou a écrit :Je crois que je suis revenu vers tout cela grâce à des chanteurs. Dans les musiques actuelles, il y a des gens qui chantent d'une manière qu'on ne retrouvera ni dans le classique, ni dans le jazz, ni ailleurs et qui peut être très forte et très subtile.
Je voudrais les noms stp ! :P
Some of us think holding on makes us strong; but sometimes it is letting go. - Hermann Hesse

filolo
Messages : 941
Enregistré le : jeu. 21 août, 2014 11:03
Mon piano : Petrof 114

Re: La musique classique nous rend-il anti-sociaux ?

Message par filolo » mer. 24 juin, 2015 6:30

Ben oui on est un peu hors du temps quand on met le requiem de Mozart mais est-ce qu'on s'isole ?
Moi qui aime aussi le cinéma asiatique, je vois que des cinéastes catalogués Punk ( Sion Sono, pour public passionné ou averti ) l'utilise dans ses films ( "Himizu" ) et que cette musique colle admirablement pour décrire le sujet qu'il traite dans ce film.Donc il y a des cercles concentriques, la musique classique fait des incursions dans la modernité, c'est particulièrement vrai dans le cinéma.
Beaucoup de gens apprécient le classique sans le savoir, quand on leur en donne, au cinéma par exemple.Dans le monde de la Pub c'est aussi vendeur, beaucoup de classique et ce sont ces pubs que l'on mémorise ( j'ai une pub en tête sur la Cnp je ne sais pas si ça vous parle j'ai encore l'air en tête alors que je ne l'ai pas vue depuis des années ).
Donc je suis convaincu que la majorité aime le classique mais ne le sait pas il ne faut surtout pas lui dire et dans la fête familiale au moment ou il y a un petit creux et plus beaucoup de monde sur la piste balancer un peu de Satie mais à petite dose.Il y aura toujours quelqu'un pour dire "mais c'est pas mal ça c'est quoi ?".
Moi quand je transporte quelqu'un dans ma voiture je lui mets France culture ( mon fils s'est écouté presque l'intégrale des conférences de Michel Onfray sans broncher, et devinez quoi en arrivant à la maison il se précipite sur la radio pour écouter la suite...mais j'imagine si je lui avais dit tiens aujourd'hui on va écouter Michel Onfray nous parler de Freud ). Pareil pour le classique j'ai fait le test avec des collègues pour aller en stage, ils avalent les quatre saisons de Vivaldi sans broncher et quand c'est fini, on le remet.
Donc, ne nous isolons pas, devenons missionnaires mais bien sûr, il ne faut pas y aller frontalement ce qui suppose effectivement soi-même d'être un peu éclectique et effectivement d'aimer aussi Trust ou autres.
Mais je comprends tout à fait que l'on puisse s'isoler et être décalé du fait de la standardisation des goûts culturels et musicaux aujourd'hui.Sur un plan général, l'exigence isole, c'est sûr.

sylvie piano
Messages : 1627
Enregistré le : dim. 25 mai, 2014 23:59
Mon piano : Schimmel K230
Localisation : Nantes [44000]
Contact :

Re: La musique classique nous rend-il anti-sociaux ?

Message par sylvie piano » mer. 24 juin, 2015 9:08

"sur un plan général ,l'exigence isole " dit Filolo
Est-ce que c'est grave ?
Pourquoi vouloir tout partager ? Avec qui ? Pourquoi ?
Toute passion qui demande du temps isole en quelque sorte. Certains ont besoin de partager , de jouer avec d'autres ,c'est leur fonctionnement, mais le piano permet à ceux pour qui la solitude est un bienfait de s'épanouir en toute tranquillité.

Serge
Messages : 1476
Enregistré le : ven. 07 mars, 2008 18:50

Re: La musique classique nous rend-il anti-sociaux ?

Message par Serge » mer. 24 juin, 2015 9:11

sylvie piano a écrit :"sur un plan général ,l'exigence isole " dit Filolo
Est-ce que c'est grave ?
Pourquoi vouloir tout partager ? Avec qui ? Pourquoi ?
Toute passion qui demande du temps isole en quelque sorte. Certains ont besoin de partager , de jouer avec d'autres ,c'est leur fonctionnement, mais le piano permet à ceux pour qui la solitude est un bienfait de s'épanouir en toute tranquillité.
=D>

Spianissimo
Messages : 2521
Enregistré le : mar. 09 juin, 2015 18:28
Mon piano : YAMAHA U3
Contact :

Re: La musique classique nous rend-il anti-sociaux ?

Message par Spianissimo » mer. 24 juin, 2015 15:02

filolo a écrit :Sur un plan général, l'exigence isole, c'est sûr.
Exact !!
sylvie piano a écrit :"sur un plan général ,l'exigence isole " dit Filolo
Est-ce que c'est grave ?
Pourquoi vouloir tout partager ? Avec qui ? Pourquoi ?
Toute passion qui demande du temps isole en quelque sorte. Certains ont besoin de partager , de jouer avec d'autres ,c'est leur fonctionnement, mais le piano permet à ceux pour qui la solitude est un bienfait de s'épanouir en toute tranquillité.
Exact aussi !!! mais la musique est quand même à la base faite pour être écoutée, et donc, partagée...ce qui n'empêche pas de se faire plaisir en la pratiquant seul, mais au vu de l'investissement personnel que ça nécessite, une écoute et un retour est quand même appréciable...
C'est sympa de parler mais jouons maintenant...
http://www.youtube.com/user/andante5133

Avatar du membre
Lee
Messages : 11345
Enregistré le : lun. 09 sept., 2013 0:09
Mon piano : Pleyel 3bis 1925

Re: La musique classique nous rend-il anti-sociaux ?

Message par Lee » mer. 24 juin, 2015 15:24

Spianissimo a écrit :mais la musique est quand même à la base faite pour être écoutée, et donc, partagée...ce qui n'empêche pas de se faire plaisir en la pratiquant seul, mais au vu de l'investissement personnel que ça nécessite, une écoute et un retour est quand même appréciable...
Il m'a fallu du temps pour comprendre ça, et grâce aux PMistes. Le trac peut déformer la beauté quand on est seul à quelque chose méconnaissable ou trahissant devant autrui, il faut le courage pour accepter cette possibilité et essayer quand même de transmettre ce qu'on connait aussi bien...ou au moins une lueur de cette beauté...
Some of us think holding on makes us strong; but sometimes it is letting go. - Hermann Hesse

Wandarnok
Messages : 1921
Enregistré le : mar. 24 sept., 2013 12:41

Re: La musique classique nous rend-il anti-sociaux ?

Message par Wandarnok » mer. 24 juin, 2015 21:25

Lee a écrit :[
Gracou a écrit :Je crois que je suis revenu vers tout cela grâce à des chanteurs. Dans les musiques actuelles, il y a des gens qui chantent d'une manière qu'on ne retrouvera ni dans le classique, ni dans le jazz, ni ailleurs et qui peut être très forte et très subtile.
Je voudrais les noms stp ! :P
Melody Gardot, je craque! :P :P :P
Depuis plusieurs années, les deux premiers albums (le second est superbement produit, un régal sur une chaine audiophile...):
http://www.amazon.fr/One-Only-Thrill-Me ... nly+thrill
Et je suis en train de découvrir le dernier "Currency of man", un bijou.
Il est raconté que son grave accident, qui a eu des conséquences neurologiques, à modifier ses sens.
Sa vue est devenue très (trop) sensible à la lumière, d'où ses lunettes noires même en lumière tamisée.
Plus interessant encore, pour nous, c'est la modification de son ouie qui la rendue aussi super sensible aux nuances, et cela s'entend quand elle chante elle même. =D>
Dans un style un peu plus commercial, mais c'est un bon pianiste, et un bon performeur en live, il y a Jamie Cullum:
http://www.amazon.fr/Momentum-Jamie-Cul ... B00BTYILQG
8)

filolo
Messages : 941
Enregistré le : jeu. 21 août, 2014 11:03
Mon piano : Petrof 114

Re: La musique classique nous rend-il anti-sociaux ?

Message par filolo » jeu. 25 juin, 2015 8:13

Lee ton post m a fait ressortir mon balladeur et la je réécoute un album de Diane Tell qui chante Boris Vian sur fond d arrangements au piano.Tell+Vian+Steinway et bien ça le fait. 8)

sylvie piano
Messages : 1627
Enregistré le : dim. 25 mai, 2014 23:59
Mon piano : Schimmel K230
Localisation : Nantes [44000]
Contact :

Re: La musique classique nous rend-il anti-sociaux ?

Message par sylvie piano » jeu. 25 juin, 2015 8:43

Et le silence ? Le silence de la nature ? Je me pose la question souvent en croisant des joggers avec baladeurs . J'ai la sensation qu'ils gâchent l'air qui les entoure .
Écouter la polyphonie de la nature régénère l'oreille . Les chants d'oiseaux me fascinent, le souffle du vent.L'océan.
Notre musique intérieure alors prend sa place.
Et le piano chante au rythme des pinsons....

Répondre