Où sont les femmes pianistes ?

Théorie, jeu, répertoire, enseignement, partitions

Modérateur : Modérateurs

Répondre
Avatar du membre
Lee
Messages : 11346
Enregistré le : lun. 09 sept., 2013 0:09
Mon piano : Pleyel 3bis 1925

Re: Où sont les femmes ?

Message par Lee » mer. 18 mars, 2015 14:50

Merci, je vais veiller à quand/si Kern vient à Paris. J'ai entendu Yuja Wang en concert une fois...je n'ai pas eu de frissons. :|
“Wrong doesn't become right just because it's accepted by a majority.” - Booker Washington

Avatar du membre
vonwaldstein
Messages : 455
Enregistré le : mar. 20 déc., 2011 7:25
Mon piano : Un vieux machin numérique
Localisation : Lyon
Contact :

Re: Où sont les femmes ?

Message par vonwaldstein » jeu. 19 mars, 2015 10:06

Arabesque44 a écrit :Que seront Mlles Wang ou Lissitsa ( talentueuses, mais dont la réputation s'est faite davantage par Internet que par le disque ou les concerts) à 75 ans?
Je les aime bien surtout Wang. Et la forte présence sur les réseaux sociaux ne me gêne pas, c'est notre époque qui veut ça. D'ailleurs, des musiciens de générations précédentes l'ont bien compris. Itzhak Perlman, par exemple : je suis son compte officiel sur FB, il doit bien y avoir une publication par jour !

En revanche il y a des limites... Je suis tombé là-dessus hier :

Image
Mon blog, avec de la musique et des cookies : http://lawald.com/

Avatar du membre
vonwaldstein
Messages : 455
Enregistré le : mar. 20 déc., 2011 7:25
Mon piano : Un vieux machin numérique
Localisation : Lyon
Contact :

Re: Où sont les femmes ?

Message par vonwaldstein » ven. 20 mars, 2015 21:50

vonwaldstein a écrit :
Lee a écrit :Vonwaldstein, merci mais je ne pense pas qu'elle le joue encore...et une concertiste d'aujourd'hui pour un concerto de Rach ?
Hum... Il y a Olga Kern. Mais ce n'est pas Argerich, quand même !
Je ne sais pas si Yuja Wang en joue. Mais elle aurait les doigts pour !
J'ai aussi écouté un très beau Rach 2 par Grimaud, j'y pense maintenant !
Mon blog, avec de la musique et des cookies : http://lawald.com/

Avatar du membre
worov
Messages : 817
Enregistré le : lun. 10 mai, 2010 8:48

Re: Où sont les femmes ?

Message par worov » sam. 21 mars, 2015 15:49

Alicia de Larrocha a joué Rachmaninoff.

Concerto no. 3 : https://www.youtube.com/watch?v=UTraM4cQ_HE

Apparemment elle a aussi enregistré le Concerto no. 2 :

Image

Avatar du membre
vonwaldstein
Messages : 455
Enregistré le : mar. 20 déc., 2011 7:25
Mon piano : Un vieux machin numérique
Localisation : Lyon
Contact :

Re: Où sont les femmes ?

Message par vonwaldstein » sam. 21 mars, 2015 18:39

worov a écrit :Alicia de Larrocha a joué Rachmaninoff.

Concerto no. 3 : https://www.youtube.com/watch?v=UTraM4cQ_HE

Apparemment elle a aussi enregistré le Concerto no. 2 :

Image
:shock: Il me le faut, Il me le faut, Il me le faut, Il me le faut, Il me le faut !!!
Mon blog, avec de la musique et des cookies : http://lawald.com/

Avatar du membre
Lee
Messages : 11346
Enregistré le : lun. 09 sept., 2013 0:09
Mon piano : Pleyel 3bis 1925

Re: Où sont les femmes ?

Message par Lee » dim. 22 mars, 2015 11:31

Merci Worov. :D C'est intéressant, il y a des parties qu'elle joue un peu différemment, on dirait que les accents tombent ailleurs, je me demande si c'est à cause de ses "petites mains"...

Vonwaldstein, tu nous fais une petite critique ici après l'écoute de 2ème ? :wink:
“Wrong doesn't become right just because it's accepted by a majority.” - Booker Washington

Avatar du membre
vonwaldstein
Messages : 455
Enregistré le : mar. 20 déc., 2011 7:25
Mon piano : Un vieux machin numérique
Localisation : Lyon
Contact :

Re: Où sont les femmes ?

Message par vonwaldstein » dim. 22 mars, 2015 18:15

Lee a écrit :Merci Worov. :D C'est intéressant, il y a des parties qu'elle joue un peu différemment, on dirait que les accents tombent ailleurs, je me demande si c'est à cause de ses "petites mains"...

Vonwaldstein, tu nous fais une petite critique ici après l'écoute de 2ème ? :wink:
Avec plaisir !
Mon blog, avec de la musique et des cookies : http://lawald.com/

Avatar du membre
Lee
Messages : 11346
Enregistré le : lun. 09 sept., 2013 0:09
Mon piano : Pleyel 3bis 1925

Re: Où sont les femmes ?

Message par Lee » lun. 06 avr., 2015 9:17

En cherchant un peu sur Maria Tipo, j'ai trouvé cette explication sur ses difficultés étant pianiste femme :
In the early '60s, she married a guitarist and in 1965 gave birth to her only child, Alina, now the first violinist of the Quartetto di Fiesole.

"There are certain things about rearing children and housekeeping that men never seem to understand," she says. "I would come home after spending a whole day playing and teaching and I'd have the house to clean, my baby to care for and a meal to cook for my husband."

That marriage ended after 10 years. A few years later, she married again -- this time to a pianist.

"The problem was that his career was not as successful as mine and he had an inferiority complex about it," Tipo says. "Finally, I said, 'Look, you're not happy -- go.' It was extremely difficult, but I had enough force of will and talent to survive."
http://articles.baltimoresun.com/1993-1 ... ord-covers

Morale : trouver quelqu'un qui fait sa juste part à la maison, sinon il ne vaut vraiment pas le coup...
“Wrong doesn't become right just because it's accepted by a majority.” - Booker Washington

Line-Marie

Re: Où sont les femmes ?

Message par Line-Marie » lun. 06 avr., 2015 9:38

:D c'est vrai pour n'importe quelle femme qui vit en couple et qui a des enfants.
POur MAria Tipo et pour toutes les femmes artistes qui ont des enfants, cela freine souvent leur carrière et c'est injuste !
Mais pour une femme, dumoins en France, qui travaille et qui a des enfants , elle cumule double travail. Il n'y a pas ou trop peu d'éducation des garçons qui sensibilise à la responsabilité complète.
Même l'aigle royal, dans la nature, couve l’œuf que sa compagne a pondu et pendant des mois cherche la nourriture pour son petit , comme sa compagne.

Avatar du membre
jean-séb
Messages : 10427
Enregistré le : lun. 16 oct., 2006 20:36
Mon piano : Yamaha C3
Localisation : Paris

Re: Où sont les femmes ?

Message par jean-séb » lun. 06 avr., 2015 9:50

strumpf a écrit :Même l'aigle royal, dans la nature, couve l’œuf que sa compagne a pondu et pendant des mois cherche la nourriture pour son petit , comme sa compagne.
Mais chez les oiseaux, en dehors des rapaces, c'est généralement le mâle qui revêt les plus beaux plumages. Peut-on vraiment comparer à l'espèce humaine ? :wink:
La vie amoureuse et maritale des artistes musiciens est souvent très difficile, pour mille raisons, y compris pour les hommes.
Je ma rappelle avoir entendu Maria Tipo en concert ; excellente artiste.

Avatar du membre
Lee
Messages : 11346
Enregistré le : lun. 09 sept., 2013 0:09
Mon piano : Pleyel 3bis 1925

Re: Où sont les femmes ?

Message par Lee » lun. 06 avr., 2015 10:26

strumpf a écrit ::D c'est vrai pour n'importe quelle femme qui vit en couple et qui a des enfants.
POur MAria Tipo et pour toutes les femmes artistes qui ont des enfants, cela freine souvent leur carrière et c'est injuste !
Mais pour une femme, dumoins en France, qui travaille et qui a des enfants , elle cumule double travail. Il n'y a pas ou trop peu d'éducation des garçons qui sensibilise à la responsabilité complète.
Ah non, Strumpf, je te rassure que ce n'est pas mon cas, et je ne pense pas être dans un couple ou une famille extraterrestre...en écrivant la morale de l'histoire, j'ai justement pensé à nos jeunes femmes comme Ombre sur le forum, elles n'ont pas besoin d'accepter une vie comme Tipo, l'égalité c'est pour aujourd'hui, il faut l'exiger. (Pour parler des autres générations plus âgées, même mon père conservateur et traditionnel a fait un progrès énorme ces dernières années...)
“Wrong doesn't become right just because it's accepted by a majority.” - Booker Washington

Line-Marie

Re: Où sont les femmes ?

Message par Line-Marie » lun. 06 avr., 2015 11:10

:D tu ne comprends pas ce que je veux dire Lee.
Moi non plus je n'accepte pas que les taches ne soient pas partagées et j'ai essayer de transmettre à mes filles et mon fils une autre manière d'envisager la vie avec un enfant.
Malheureusement , les femmes en France vive encore trop souvent avec un double travail et beaucoup d'hypocrisie de la part des hommes.
c'est notre regard à tous qui doit changer et cela se construit lentement.

Avatar du membre
worov
Messages : 817
Enregistré le : lun. 10 mai, 2010 8:48

Re: Où sont les femmes ?

Message par worov » lun. 06 avr., 2015 11:26

Je recommande fortement les disques de Tipo (je pense qu'elle ne se produit plus en concert, tu as de la chance de l'avoir entendue, Jean-Séb. C'était quel programme ?). Je connais notamment ses Scarlatti, Bach et Beethoven. Je viens de découvrir ses Clementi, ils sont excellents.

J'ignorais ses difficultés dans sa vie conjugale et familiale. Ça ne fait qu'augmenter mon respect et mon admiration pour cette dame.

Avatar du membre
Lee
Messages : 11346
Enregistré le : lun. 09 sept., 2013 0:09
Mon piano : Pleyel 3bis 1925

Re: Où sont les femmes ?

Message par Lee » lun. 06 avr., 2015 12:44

Merci Strumpf, je suis d'accord, ça se construit trop lentement...et je dois commencer les leçons plus dures avec mon fils qui a du mal à faire quoi que ce soit lui-même... :roll:
“Wrong doesn't become right just because it's accepted by a majority.” - Booker Washington

Line-Marie

Re: Où sont les femmes ?

Message par Line-Marie » lun. 06 avr., 2015 12:54

En tout cas merci pour avoir évoqué Maria Tipo et tout ce qu'elle a enregistré. Je vais écouter, et notamment les sonates de Clementi que j'aime beaucoup.
...
et pour revenir au sujet : c'est l'image de la femme dans la société française qu'il faut revoir et l'école de la république a un grand rôle à jouer!

Line-Marie

Re: Où sont les femmes ?

Message par Line-Marie » mar. 07 avr., 2015 6:07

Je ne sais pas si ce fil parle aussi de Blanche SELVA, cette extraordinaire pianiste née en 1884 et morte en 1942 à l'age de 58 ans, seule et proche du dénuement complet....
En 1903, elle donne en première audition en France les Variations Goldberg de J.S. Bach. Puis, en 1904, elle interprète au piano en 17 concerts la première intégrale de l'œuvre pour clavier de Bach (un de ses compositeurs préférés). Les annotations et les conseils d'interprétation qu'elle note sur les partitions du Cantor de St-Thomas de Leipzig font encore autorité.

Isaac Albéniz lui demande la relecture d'Iberia dont elle maîtrise les difficultés et les nouveautés pianistiques. Elle a été la créatrice de la quasi-totalité d'Ibéria en France et devient la dédicataire du second cahier.

Elle joue très régulièrement les grandes sonates de Beethoven et interprétera les 32 sonates à Barcelone en 1925/26 puis lors du centenaire de la mort de Beethoven en 1927. César Franck (qui avait été le maître de d'Indy) est un autre de ses compositeurs favoris. Elle interprète Prélude, choral et fugue et c'est une des rares œuvres, avec la Partita n° 1, pour clavier, de Bach, qu'elle enregistre en 1928. Elle joue avec la même foi Rameau, Couperin, Schumann, Chopin, en extasiant chaque fois l'auditoire : l'esprit des maîtres semble la pénétrer et animer ses doigts.

Prélude Choral et fugue de César Franck : https://youtu.be/IdlM-nK8ppM
Modifié en dernier par Line-Marie le mar. 07 avr., 2015 18:05, modifié 2 fois.

Avatar du membre
Moderato Cantabile
Messages : 1497
Enregistré le : ven. 01 juil., 2011 13:48
Mon piano : Erard 1 - Seiler 206

Re: Où sont les femmes ?

Message par Moderato Cantabile » mar. 07 avr., 2015 10:43

Merci Strumpf de nous faire découvrir cette grande dame du piano . =D>
Pianiste apparemment exceptionnelle , elle était née à Brive la Gaillarde où elle ne resta pas longtemps , l'enseignement du piano n'y étant pas à la mesure de son talent.

"Dès l'âge de 4 ans et demi, Blanche manifeste des dons exceptionnels pour le piano. En 1891, ne pouvant trouver un bon professeur à Brive, son père décide de s'installer à Limoges, puis à Paris où Blanche est prise en charge par Madame Chéné pour être préparée au concours d'entrée du Conservatoire.

En 1893, en limite d'âge, elle est admise en classe préparatoire où elle obtient à 10 ans et à l'unanimité, une première médaille d'or et est admise en 1ère année d'où elle démissionne, car la "façon de faire" du Conservatoire ne lui convient pas du tout."


Quel tempérament !!! :shock: Et quelle liberté pour une petite fille de 11 ou 12 ans à la fin du XIXème , j'adore !! :D
"Il faut que cela soit si gai , si gai , que l'on ait envie de fondre en larmes ."

Line-Marie

Re: Où sont les femmes ?

Message par Line-Marie » lun. 18 mai, 2015 7:17

je découvre la pianiste Evelyne Crochet qui a enregistré l'intégrale des oeuvres pour piano de FAURE:

Complete piano works (first complete recording)
13 Barcarolles
Marzurka Op. 32
13 Nocturnes
Pieces brèves Op. 84
Preludes Op. 103
Songs Without Words Op. 17
Theme and Variations Op. 73
4 Valse-Caprices

ici les 13 nocturnes:
https://youtu.be/I0Ptsm-7Q5A

Line-Marie

Re: Où sont les femmes ?

Message par Line-Marie » lun. 18 mai, 2015 7:23

et aussi un concert :
Deuxième des 2 soirées d'archives consacrées aux grands pianistes qui ont marqué l'histoire de l'Orchestre philharmonique de Radio France. Ce soir, place aux femmes, avec Martha Argerich, Catherine Collard, Annie Fischer, Tatiana Nikolaïeva et Imogen Cooper.

http://www.francemusique.fr/emission/le ... 03-2015-20

j'ai découvert une œuvre de Vincent D'Indy:
♫ Vincent d'Indy
Symphonie sur un chant montagnard français pour piano et orchestre, dite "Symphonie cévenole"
Catherine Collard, piano
Orchestre philharmonique de Radio France
Marek Janowski, direction
[Archive INA du 25 mars 1991]

Avatar du membre
jean-séb
Messages : 10427
Enregistré le : lun. 16 oct., 2006 20:36
Mon piano : Yamaha C3
Localisation : Paris

Re: Où sont les femmes ?

Message par jean-séb » lun. 18 mai, 2015 7:49

strumpf a écrit :je découvre la pianiste Evelyne Crochet qui a enregistré l'intégrale des oeuvres pour piano de FAURE:
Oui, c'est un peu grâce à elle que j'ai découvert toute l’œuvre de Fauré car j'avais son coffret de vinyles. Bien que française, elle a fait sa carrière aux États-Unis et est peu connue chez nous.

Répondre