SCHUBERT vu par les PMistes ...

Théorie, jeu, répertoire, enseignement, partitions

Modérateur : Modérateurs

Répondre
Avatar du membre
quazart
Messages : 3383
Enregistré le : dim. 04 juin, 2017 0:06
Mon piano : Yamaha C1X, Kawai CA67
Localisation : ND du Guildo (22) et Rueil Malmaison (92)

Re: SCHUBERT vu par les PMistes ...

Message par quazart »

Les tempi choisis pour les 90/2 et 3 sont, pour moi, trop rapides. Ils sont certes très souvent joués à cette vitesse, mais ça tue pour moi toute leur poésie et leur délicatesse, surtout avec la sonorité assez sèche des instruments utilisés.
Ma prof me faisait aussi jouer le trio du 4 plus lentement, je ne sais pas d'où vient cette tradition mais ça n'est pas dans le texte, sauf erreur...
Je sais bien que Schubert admirait Beethoven, mais ce n'est pas du tout le même univers !
J'attends impatiemment une version plus romantique sur le Steinway !...
Dieu a créé le chat pour que l'homme puisse caresser un tigre

Mes enregistrements
Aurele27
Messages : 1610
Enregistré le : sam. 17 juin, 2017 9:17
Mon piano : Yamaha G2
Localisation : Vernon (27)

Re: SCHUBERT vu par les PMistes ...

Message par Aurele27 »

J’ai écouté l’op 90 n•3 et je n’aime pas dans ce tempo.
On voit que tu as les compétences techniques, mais je rejoins Quazart, dans cette prestation il manque la musique, ça ressemble + à l’exécution d’une étude et c’est dommage. Dans un tempo trop rapide on ne peut pas prendre le temps de chanter.
Et pourtant cet impromptu de toute beauté le mérite amplement !
J’aime beaucoup cette interprétation par exemple.
Avatar du membre
Christof
Messages : 3427
Enregistré le : lun. 18 avr., 2016 17:08
Mon piano : Yamaha G3
Localisation : Paris 75020

Re: SCHUBERT vu par les PMistes ...

Message par Christof »

quazart a écrit : ven. 20 déc., 2019 0:15 Je sais bien que Schubert admirait Beethoven, mais ce n'est pas du tout le même univers !
Bien d'accord avec toi. L'impromptu 3 opus 90, pour moi, c'est du pur Schubert.
Bastien
Messages : 417
Enregistré le : lun. 09 oct., 2017 18:48
Mon piano : W.Hoffmann 104 Langlau
Localisation : Lille

Re: SCHUBERT vu par les PMistes ...

Message par Bastien »

Aurele27 a écrit : ven. 20 déc., 2019 11:00 dans cette prestation il manque la musique
D'accord, il manque carrément la musique. Bon, ça fait plaisir. Laissez moi prendre un peu la défense de Frédéric, c'est une manière d'appréhender l'oeuvre, certes assez singulière, ou même plutôt différente de ce qu'on entend d'habitude...de là à dire qu'il manque la musique, je trouve que vous y allez fort, je trouve ça même un peu blessant.

Quant à Buniatishvili si vous y trouvez votre compte tant mieux...Moi tout ce que j'y entends c'est une soupe de ritardendi assez indigeste. La tête en arrière et ces manières affectées...bref comme d'habitude cette pianiste ne parle que d'elle-même. Et on ajoute des chaises pour que tout le monde puisse voir ça à la Philarmonie ! Chacun voit midi à sa porte !
Modifié en dernier par Bastien le ven. 20 déc., 2019 12:34, modifié 1 fois.
Avatar du membre
quazart
Messages : 3383
Enregistré le : dim. 04 juin, 2017 0:06
Mon piano : Yamaha C1X, Kawai CA67
Localisation : ND du Guildo (22) et Rueil Malmaison (92)

Re: SCHUBERT vu par les PMistes ...

Message par quazart »

Bastien a écrit : ven. 20 déc., 2019 11:56 Laissez moi prendre un peu la défense de Frédéric, c'est une manière d'appréhender l'oeuvre, certes assez singulière, ou même plutôt différente de ce qu'on entend d'habitude...de là à dire qu'il manque la musique, je trouve que vous y allez fort, je trouve ça même un peu blessant.
C'est au minimum logique avec la réflexion que Frédéric mène et l'appréhension "beethovenienne" de Schubert. Après tout sait-on comment jouait Schubert ?...
Dieu a créé le chat pour que l'homme puisse caresser un tigre

Mes enregistrements
Avatar du membre
Christof
Messages : 3427
Enregistré le : lun. 18 avr., 2016 17:08
Mon piano : Yamaha G3
Localisation : Paris 75020

Re: SCHUBERT vu par les PMistes ...

Message par Christof »

Bastien a écrit : ven. 20 déc., 2019 11:56 Quant à Buniatishvili ...Moi tout ce que j'y entends c'est une soupe de ritardendi assez indigeste. La tête en arrière et ces manières affectées...bref comme d'habitude cette pianiste ne parle que d'elle-même.
Moi, je trouve que vous y aller fort, je trouve ça même un peu blessant :lol:
Avatar du membre
FREDERIC LAINE
Messages : 282
Enregistré le : mar. 06 août, 2019 11:48
Mon piano : Steinway B + Pleyel + Erard + Gaveau
Localisation : Hericourt (70)

Re: SCHUBERT vu par les PMistes ...

Message par FREDERIC LAINE »

Merci de venir a mon secours Bastien ! Comme tu le soulignes Buniatishvili a acquit une certaine notoriété mais pas de par son stricte respect de la lecture de la partition : je rappelle simplement au passage que Schubert n'a inscrit dans cet impromptu 3 op 90 qu'un seul seul rit. mesure 54 ! C'est comme pour l'impromptu 4 op 90 que l'on entend souvent interprété avec des rit. mesures 5, 11, 17 etc. que Schubert n'a jamais marqué !
Il se trouve que les pianos actuels offrent des possibilités d'interprétation infinies du fait de la précision et de la souplesse de leur mécanique... et on finit par jouer Schubert comme Chopin et Chopin comme Liszt etc... On se contente de rechercher simplement une certaine esthétique sonore...
Je pense que chacun a le droit d’interpréter comme il le veut mais à l'évidence dés que l'on sort des "normes" actuelles cela dérange...
Je suis initialement une victime du moule "Steinway" parce que tous les merveilleux professeurs de pianos que j'ai eu étaient tous convaincu que les Steinway étaient les meilleurs des pianos.
Un jour j'ai poussé les portes du restaurateur de piano Ad Libitum (non loin de chez moi) et j'ai essayé plusieurs instruments restaurés de l’époque de Schubert, Chopin, Liszt... Et là on ne peut que se remettre en question. Lorsque vous vous retrouvez a jouer sur un piano viennois de 1820 a 5 pédales et qui a un toucher plutôt proche du toucher d'un clavecin vous ne pouvez que vous rendre à l'évidence : les interprétations actuelles sur nos pianos d’aujourd’hui ne peuvent qu'être très éloignée de ce que l'on pouvait entendre à l'époque des compositeurs du 19ème.
Si vous demandiez a Buniatishvili de jouer sur le piano de Schubert je peux vous garantir qu'elle produirait quelque chose de très différent et qu'elle changerait aussi inévitablement son jeu de main...
Comme le souligne Quazart nous n'avons pas d'enregistrement de Schubert... Mais nous avons ses partitions et surtout des instruments qui ont traversé les siècles et qui ont étés restaurés par des personnes très compétentes : et c'est déjà bien.
Mais je suis sûr que si nous avions une machine a voyager dans le temps et que nous allions enregistrer Schubert, beaucoup de personne aujourd'hui préfèreraient tout de même l'interprétation de Buniatishvili. Après tout les temps ont changés...
Modifié en dernier par FREDERIC LAINE le ven. 20 déc., 2019 15:17, modifié 1 fois.
Aurele27
Messages : 1610
Enregistré le : sam. 17 juin, 2017 9:17
Mon piano : Yamaha G2
Localisation : Vernon (27)

Re: SCHUBERT vu par les PMistes ...

Message par Aurele27 »

Je ne sais pas si j’ai été maladroite/blessante et si c’est le cas je m’en excuse auprès de Fréderic.
Je ne faisais que donner ma vision des choses, loin de moi l’idée de penser que je suis plus légitime que les autres.
Ce que j’apprécie dans la version de Katia c’est que c’est très poétique, certains ont le droit de ne pas apprécier et je ne m’en offusque pas.
Si je devais le jouer ce serait + dans cet esprit là.
On est sur un forum d’échanges et chacun voit midi à sa porte en effet.
Mais faut rester zen 😅
Avatar du membre
FREDERIC LAINE
Messages : 282
Enregistré le : mar. 06 août, 2019 11:48
Mon piano : Steinway B + Pleyel + Erard + Gaveau
Localisation : Hericourt (70)

Re: SCHUBERT vu par les PMistes ...

Message par FREDERIC LAINE »

Rassurez vous je ne suis pas blessé !
Sachez que je jouait ces impromptus de Schubert lorsque j'avais 12 ans et je les joue toujours car je pense que le piano doit être une recherche de toute une vie et que l'on peut toujours s’améliorer.

Je vous encourage vraiment (et j’encourage chacun dans ses interprétations) a ne pas chercher à imiter tel ou tel pianiste.
Nous avions biens compris que vous appréciez particulièrement "Katia" car elle touche votre sensibilité personnelle de par son jeu.
Mais je vous invite a forger vous même vos propres interprétations. Et pour cela l'aide la plus précieuse que nous avons est d'abord la partition (voir les partitions car je conseille souvent d'acheter plusieurs éditions et de recouper) et surtout pas l'interprétation de tel ou tel pianiste.
Avatar du membre
quazart
Messages : 3383
Enregistré le : dim. 04 juin, 2017 0:06
Mon piano : Yamaha C1X, Kawai CA67
Localisation : ND du Guildo (22) et Rueil Malmaison (92)

Re: SCHUBERT vu par les PMistes ...

Message par quazart »

FREDERIC LAINE a écrit : ven. 20 déc., 2019 15:06 Comme le souligne Quazart nous n'avons pas d'enregistrement de Schubert...
C'est sans doute aussi bien comme ça, et peut-être plus encore avec Chopin.
Schubert à ma connaissance n'était pas un grand pianiste et ne pouvait pas jouer sa Wanderer Fantaisie, et Chopin nous surprendrait par sa minceur sonore et sa main gauche imperturbable, du moins je l'imagine.
Les enregistrements de Fauré et Debussy sont extrêmement décevants... pour nos oreilles accoutumées à d'autres sonorités, et d'autres façons de faire.
Je n'ose même pas imaginer le choc si on pouvait restituer des interprétations de LVB, Clementi, Couperin, JSB... le tempo déjà, bien sûr, et la manière de faire, rectiligne ou sinueuse, souple ou rigide...
Dieu a créé le chat pour que l'homme puisse caresser un tigre

Mes enregistrements
Avatar du membre
quazart
Messages : 3383
Enregistré le : dim. 04 juin, 2017 0:06
Mon piano : Yamaha C1X, Kawai CA67
Localisation : ND du Guildo (22) et Rueil Malmaison (92)

Re: SCHUBERT vu par les PMistes ...

Message par quazart »

Jean-Baptiste a écrit : ven. 20 déc., 2019 16:40 Où est la vérité d'interprétation ?
Je dirais plutôt : "y a-t'il une vérité dans l'interprétation" ?
A mon sens, tout est dans le dicton italien : traduttore, traditore...
Dieu a créé le chat pour que l'homme puisse caresser un tigre

Mes enregistrements
minet
Messages : 244
Enregistré le : ven. 15 janv., 2016 23:34

Re: SCHUBERT vu par les PMistes ...

Message par minet »

Jean-Baptiste a écrit : ven. 20 déc., 2019 16:40 Les compositeurs ont ils écrit pour les instruments de leur époque ?
Rêvaient ils d'instruments qui n'existaient pas encore ? ...
J'aime ce qu'a dit mon ancien prof du piano : "si Mozart vivait à notre époque, il serait enthousiaste du piano moderne"

Notre piano moderne est doté de merveilleuse performance musicale, de puissance, et de palette sonore, il est bien évident qu'on joue différemment par rapport à l'interprétation sur un instrument d'époque, mais nous essayons à respecter leurs écritures. Je trouve que jouer des classiques est parfois une affaire assez compliquée.

J'étais étonnée de découvrir en écoutant des interprétations de Mozart, Beethoven, Chopin, Debussy sur pianoforte et sur un Pleyel, Erad de l'époque, que ces instruments sont très expressifs.
Tatafanfan
Messages : 1138
Enregistré le : mer. 05 avr., 2017 8:51
Mon piano : RIPPEN après deux numériques et un autre
Localisation : Boul'Bill' (Ile de France Ouest)

Re: SCHUBERT vu par les PMistes ...

Message par Tatafanfan »

Christof a écrit : ven. 20 déc., 2019 11:08
quazart a écrit : ven. 20 déc., 2019 0:15 Je sais bien que Schubert admirait Beethoven, mais ce n'est pas du tout le même univers !
Bien d'accord avec toi. L'impromptu 3 opus 90, pour moi, c'est du pur Schubert.
D'accord à 100 000 %, nous avions eu pas mal d'échanges avec André Quesne pour le travailler, mais la lenteur et la douceur étaient les maitres-mots!
J'ai appris que la voie du progrès n'était ni rapide ni facile.
Marie Curie
Avatar du membre
FREDERIC LAINE
Messages : 282
Enregistré le : mar. 06 août, 2019 11:48
Mon piano : Steinway B + Pleyel + Erard + Gaveau
Localisation : Hericourt (70)

Re: SCHUBERT vu par les PMistes ...

Message par FREDERIC LAINE »

Tatafanfan a écrit : sam. 21 déc., 2019 4:58 D'accord à 100 000 %, nous avions eu pas mal d'échanges avec André Quesne pour le travailler, mais la lenteur et la douceur étaient les maitres-mots!
Je vous le redit tout est question de mode.
Je vous revoie juste a deux références :
-> Un enregistrement de l'immense Schnabel (rappelons digne héritier de l'école de piano viennoise) :
www.youtube.com/watch?v=B4MUUVK8P2U
-> Un enregistrement d'un immense pianiste (dont les maîtres furent entre autre Cortot) qui joue "lentement" par rapport a Schnablel : je vous laisse apprécier la lenteur en question surtout qu'il accélère considérablement a partir d'une minute... :D Ceci dit son interprétation est plus romantique que celle de Schnabel.
www.youtube.com/watch?v=9tjstsWoQiw

Petite précision : ces deux interprétations ne sont pas jouées sur Steinway !

Donc non n'insistez pas vous ne me convaincrez pas a jouer à la Buniatishvili !
Avatar du membre
FREDERIC LAINE
Messages : 282
Enregistré le : mar. 06 août, 2019 11:48
Mon piano : Steinway B + Pleyel + Erard + Gaveau
Localisation : Hericourt (70)

Re: SCHUBERT vu par les PMistes ...

Message par FREDERIC LAINE »

En complément de mon message précédent un petit hommage a un grand représentant de l'école viennoise Paul Badura-Skoda : un grand Monsieur qui nous a quitté récemment... et aussi un précurseur dans la redécouverte des pianos fortés...
Voici donc sa vision d'un Andante chez Schubert :
www.youtube.com/watch?v=UPA9soGOcz8

Alors je vous le redit encore vous avez tout a fait la liberté de jouer cet impromptu très lentement mais non non non vous ne me convaincrez pas... Même si vous me sortez l'enregistrement d'Horowitz qui par ailleurs n'a pas spécialement de racines Viennoises ! :mrgreen:
Avatar du membre
jean-séb
Messages : 10567
Enregistré le : lun. 16 oct., 2006 20:36
Mon piano : Yamaha C3
Localisation : Paris

Re: SCHUBERT vu par les PMistes ...

Message par jean-séb »

FREDERIC LAINE a écrit : ven. 20 déc., 2019 15:06 Comme tu le soulignes Buniatishvili a acquit une certaine notoriété mais pas de par son stricte respect de la lecture de la partition : je rappelle simplement au passage que Schubert n'a inscrit dans cet impromptu 3 op 90 qu'un seul seul rit. mesure 54 !
Même pas. Il n'y en a aucun sur le manuscrit original :
http://ks4.imslp.net/files/imglnks/usim ... 115648.pdf
ni dans certaines éditions :
http://ks.imslp.net/files/imglnks/usimg ... p90No3.pdf
Que conclure ? Qu'il ne faut pas en faire ? Que sait-on exactement des habitudes de Schubert en termes de notation, et de son interprétation par rapport à ses propres notes ?
Et peut-on vraiment jouer tout le morceau dans les nuances pp et ppp qui dominent ? Quelle différence doit-on faire entre les nombreux diminuendos, les decrescendos et les soufflets fermants dont la partition fourmille ? Je ne les ai pas bien senties sur ton enregistrement, mais il est possible que la technique enregistrement gomme les effets.
Pour moi, les deux conceptions sont intéressantes. Ma préférence personnelle va quand même à l'interprétation romantique, mais je ne trouve pas désagréable de se rincer les oreilles avec une interprétation un peu plus sèche, mais quand même chantante, comme la tienne. Elle n'a qu'un inconvénient : compte tenu de la vitesse, les sextolets ne sont pas toujours très clairs.
Avatar du membre
quazart
Messages : 3383
Enregistré le : dim. 04 juin, 2017 0:06
Mon piano : Yamaha C1X, Kawai CA67
Localisation : ND du Guildo (22) et Rueil Malmaison (92)

Re: SCHUBERT vu par les PMistes ...

Message par quazart »

FREDERIC LAINE a écrit : sam. 21 déc., 2019 9:41 Donc non n'insistez pas vous ne me convaincrez pas a jouer à la Buniatishvili !
Mais personne ne cherche à le faire ! :)

Ce ne sont que des préférences qui sont exprimées, sans plus.
Dieu a créé le chat pour que l'homme puisse caresser un tigre

Mes enregistrements
Avatar du membre
FREDERIC LAINE
Messages : 282
Enregistré le : mar. 06 août, 2019 11:48
Mon piano : Steinway B + Pleyel + Erard + Gaveau
Localisation : Hericourt (70)

Re: SCHUBERT vu par les PMistes ...

Message par FREDERIC LAINE »

Tu as 100% raison jean-séb ! Et merci pour tes infos !
Je n'ai pas non plus une technique d'enregistrement très élaborée (Un Zoom Q8 + 2 micros cardioïdes) et je ne suis pas un spécialiste de la prise de son !
Tu dis :
jean-séb a écrit : sam. 21 déc., 2019 11:31 la technique enregistrement gomme les effets
et c'est exactement cela : toutes mes nuances sont "écrasées" par l'enregistrement.
Et si dans ce sens tu as des conseils à me donner ou tu peux m'orienter sur un autre Post c'est bienvenu !
Bastien
Messages : 417
Enregistré le : lun. 09 oct., 2017 18:48
Mon piano : W.Hoffmann 104 Langlau
Localisation : Lille

Re: SCHUBERT vu par les PMistes ...

Message par Bastien »

A propos des sextolets, dans la version de Lipatti ils sont joués avec une clarté admirable, et au delà de ça quelle magnifique et si émouvante version..merci Frédéric pour cette découverte .
Tatafanfan
Messages : 1138
Enregistré le : mer. 05 avr., 2017 8:51
Mon piano : RIPPEN après deux numériques et un autre
Localisation : Boul'Bill' (Ile de France Ouest)

Re: SCHUBERT vu par les PMistes ...

Message par Tatafanfan »

FREDERIC LAINE a écrit : sam. 21 déc., 2019 9:41

Donc non n'insistez pas vous ne me convaincrez pas a jouer à la Buniatishvili !
Je 'ai jamais parlé de Buniatishvili (vous devez confondre avec un autre PMiste) pour la bonne et simple raison que je ne l'apprécie pas (pianistiquement parlant) et que dans les vidéos que j'en vois, je me demande si ses décolletés plongeants ne vont pas laisser échapper qq chose (Tartuffe "Cachez ce sein que je ne saurais voir...)...
:arrow:

Et ceci: par Sviatoslav Richter , si ce n'est pas du magnifique Schubert (alors oui il est russe, il ne montre pas ses appâts, etc.....) on se laisse porter...
https://www.youtube.com/watch?v=lncNcNt ... gs=pl%2Cwn

=D> =D> =D>
J'ai appris que la voie du progrès n'était ni rapide ni facile.
Marie Curie
Répondre