Chopin/prélude no4

Théorie, jeu, répertoire, enseignement, partitions

Modérateur : Modérateurs

Répondre
Florestan
Messages : 796
Enregistré le : lun. 23 janv., 2012 15:14
Mon piano : Pétrof Mod V

Chopin/prélude no4

Message par Florestan » mar. 05 mars, 2013 15:42

Le sujet "comparatif" de Vonwaldstein m'a donné envie de reprendre ce prélude, qui est, comme pour pas mal pianistes amateurs, un des premiers morceaux que j'ai joué. J'ai fait une prise d'enregistrement que je vous propose. (J'ai quelques autres choses que je voudrais partager mais il faudrait que je dépasse l'impression laborieuse que m'ont laissé les séances d'enregistrement de morceaux un peu plus difficiles... vraiment pas ma tasse de thé, même si c'est assez bénéfique).

Prélude4.mp3 [ 3.13 Mio | Vu 2970 fois ]

PS: je ne me suis pas manifesté sur le sujet de vonwaldstein parce que je sèche lamentablement...

Avatar du membre
vonwaldstein
Messages : 455
Enregistré le : mar. 20 déc., 2011 7:25
Mon piano : Un vieux machin numérique
Localisation : Lyon
Contact :

Re: Chopin/prélude no4

Message par vonwaldstein » mar. 05 mars, 2013 16:33

Très bel enregistrement, bravo ! J'émettrais peut-être une réserve sur cette mg un peu trop régulière à mon goût.
C'est vrai que ce prélude est un morceau très abordable. Mais si on peut jouer toute les notes assez facilement, faire "sonner" agréablement les accords de la main gauche reste assez difficile.
Mon blog, avec de la musique et des cookies : http://lawald.com/

jak32
Messages : 60
Enregistré le : mar. 03 janv., 2012 19:46

Re: Chopin/prélude no4

Message par jak32 » mar. 05 mars, 2013 16:44

Très joli en effet ! Pour moi le crescendo est un peu trop prononcé, mais comme je n'ai jamais joué ce morceau je suis peut être mal placé pour juger.

J'était tombé sur une vidéo concernant ce prélude chez pleyel, où ils faisaient le rapprochement entre le jeu sur un piano d'époque et un piano moderne, et il était dit qu'il était peut être préférable de commencer vraiment très doucement afin de ne pas être trop fort dans le crescendo.

Si je retrouve la vidéo je la posterais ici.

Avatar du membre
jean-séb
Messages : 9137
Enregistré le : lun. 16 oct., 2006 20:36
Mon piano : Yamaha C3
Localisation : Paris

Re: Chopin/prélude no4

Message par jean-séb » mar. 05 mars, 2013 17:22

jak32 a écrit :J'était tombé sur une vidéo concernant ce prélude chez pleyel, où ils faisaient le rapprochement entre le jeu sur un piano d'époque et un piano moderne, et il était dit qu'il était peut être préférable de commencer vraiment très doucement afin de ne pas être trop fort dans le crescendo.
viewtopic.php?f=7&t=10112&hilit=chopin+pleyel
Mais malheureusement les vidéos ne sont plus accessibles.

jak32
Messages : 60
Enregistré le : mar. 03 janv., 2012 19:46

Re: Chopin/prélude no4

Message par jak32 » mar. 05 mars, 2013 17:25

C'est dommage... J'imagine que ça doit être quelque part sur un DVD. J'avais beaucoup apprécié ces vidéos.

Florestan
Messages : 796
Enregistré le : lun. 23 janv., 2012 15:14
Mon piano : Pétrof Mod V

Re: Chopin/prélude no4

Message par Florestan » mar. 05 mars, 2013 17:58

Merci pour vos retours.

@vonwaldstein: c'est la première fois qu'on me prête un excès de régularité, comme quoi tout arrive! (je m'attendais plutôt à des remarques inverses). Quand même, si mon coeur battait comme mes croches, je m'inquièterais un peu...

@jak32: j'avais vu ce très intéressant reportage, mais il me semble qu'il était plutôt question des progrès du piano moderne au niveau de l'ampleur de la dynamique, et de la façon dont cela pouvait "dénaturer" un morceau. Le Pleyel d'époque avait une dynamique beaucoup plus étroite, ce qui obligeait à jouer le début plus piano afin de conserver une réserve de puissance pour obtenir un crescendo convaincant. Avec le piano moderne, permettant à la fois des pianissimi à peine audibles et des forte tonitruants, l'élève avait eu tendance à exagérer les contrastes dans le morceau, ce qui du point de vue du professeur nuisait au caractère intime de la musique, la rendant plus "spectaculaire". C'était d'ailleurs intéressant de voir que le passage d'un piano à l'autre modifiait subtilement le jeu du pianiste, et son ressenti de l'oeuvre.
Je me sens plutôt sur cette ligne "non-spectaculaire", et je conçois le crescendo comme un brève explosion qui monte vite et retombe presque aussitôt, le tout simplement cantonné entre p et f. Il y a dans cette tristesse une retenue, un espèce de sagesse qui décourage toute recherche d'effets. Mais je n'ai peut-être pas réussi à rendre cela dans mon jeu. La route ne finit jamais.

jak32
Messages : 60
Enregistré le : mar. 03 janv., 2012 19:46

Re: Chopin/prélude no4

Message par jak32 » mar. 05 mars, 2013 18:04

Ne t'inquiète pas Florestan, je trouve au contraire que c'est très bien rendu. C'est juste qu'en tant que "juge" on a tendance à pinailler sur des petits détails, et il ne faut pas oublier que l'interprétation c'est quelque chose de très subjectif :)

C'est un morceau que j'aimerais attaquer prochainement, mais je ne suis pas encore à l'aise avec les accords main gauche.

Florestan
Messages : 796
Enregistré le : lun. 23 janv., 2012 15:14
Mon piano : Pétrof Mod V

Re: Chopin/prélude no4

Message par Florestan » mar. 05 mars, 2013 18:21

Aucun problème, et merci. C'est sympathique de prendre le temps d'écouter et de donner une opinion.
Effectivement, même si ce morceau est un des plus abordables de Chopin (au moins pour aligner les notes dans l'ordre et sans fautes...), on n'en a jamais vraiment fini avec le son de ces accords et la recherche expressive.

jak32
Messages : 60
Enregistré le : mar. 03 janv., 2012 19:46

Re: Chopin/prélude no4

Message par jak32 » mar. 05 mars, 2013 18:30

Je suis bien d'accord. Dans la catégorie morceau pas trop dures, je viens de finir Arietta de Grieg, et même si m'a prof était satisfaite du résultat, je me surprend toujours à chercher de nouvelles nuances pour essayer d'atteindre l'idéal que je me suis fixé !

Bonne continuation en tout cas. Tu joue depuis combien de temps ?

Avatar du membre
Yapluka
Messages : 1709
Enregistré le : mer. 14 juil., 2010 14:01
Mon piano : Steinway V-125
Localisation : Paris

Re: Chopin/prélude no4

Message par Yapluka » mar. 05 mars, 2013 18:53

Florestan tu sais quoi ? Je préfère ta version (même s'il elle n'est pas parfaite :mrgreen: ) à celle des pros, sélectionnés par vonwaldstein =D>

Florestan
Messages : 796
Enregistré le : lun. 23 janv., 2012 15:14
Mon piano : Pétrof Mod V

Re: Chopin/prélude no4

Message par Florestan » mar. 05 mars, 2013 19:00

@Jak32 J'ai un parcours un peu spécial, commencé tard (après 20 ans) et principalement autodidacte (j'ai pris une dizaine de leçons en plus de quinze ans). Mais j'ai eu des trous béants dans mon cursus pianistique (en tout plusieurs années sans jouer), donc je ne saurais pas bien quantifier tout ça.

@Yapluka: Fichtre! Me voilà rhabillé pour...l'année. (Même si le costume est un poil trop grand, merci quand même...).

Avatar du membre
fugue
Messages : 1174
Enregistré le : lun. 21 mars, 2011 9:39
Mon piano : Schimmel 120T

Re: Chopin/prélude no4

Message par fugue » mar. 05 mars, 2013 19:39

Très joli ce prélude Florestan: prélude que je n'ai jamais étudié car mon cher et tendre trouve ça trop triste.
Après, la perfection, on court toujours après pas vrai? Mais j'ai trouvé ton interprétation très agréable à écouter.

nox
Messages : 7470
Enregistré le : jeu. 17 mai, 2007 22:22

Re: Chopin/prélude no4

Message par nox » mar. 05 mars, 2013 19:46

C'est joliment joué, et je trouve que c'est bien maîtrisé sur le plan sonore. L'expression est là, l'atmosphère est juste.
MAIS
Je trouve qu'il y a vraiment trop de rubato, que l'écriture ne suggère pour le coup absolument pas selon moi
Je trouve ça un poil trop lent, du coup on perd un peu la construction de la mélodie, on manque de recul

Autrement dit, je n'aime pas trop l'interprétation, mais la réalisation est juste, et je saisis ton intention. Le reste, c'est une question de goût et de choix musicaux que je ne partage pas, mais c'est tout :)

Florestan
Messages : 796
Enregistré le : lun. 23 janv., 2012 15:14
Mon piano : Pétrof Mod V

Re: Chopin/prélude no4

Message par Florestan » mar. 05 mars, 2013 20:42

@fugue: merci, et j'espère que la censure de la tristesse ne va pas trop loin quand même...parce que ça laisse un certain nombre de chefs-d'oeuvre sur le carreau (bon c'est vrai qu'il y a dans ce prélude quelque chose de vraiment douloureux)
@nox: merci d'avoir écouté. J'aurais du mal a le jouer plus carré, mais j'ai bien compris ton point de vue.

Charold
Messages : 17
Enregistré le : jeu. 16 juil., 2015 14:02
Mon piano : Yamaha P-45
Localisation : Lille

Re: Chopin/prélude no4

Message par Charold » jeu. 19 mai, 2016 21:28

Bonsoir à tous
Je déterre ce sujet pour éviter d'en créer un nouveau sur la même pièce...
Avez vous des conseils pour réaliser le "stretto" mesure 16 en évitant que cela sonne "brouillon" à cause de la pédale? Je ne sais pas si je suis clair #-o
C'est cette partie : Image
Merci !!

Avatar du membre
Lee
Messages : 11274
Enregistré le : lun. 09 sept., 2013 0:09
Mon piano : Pleyel 3bis 1925
Localisation : Ile de France

Re: Chopin/prélude no4

Message par Lee » jeu. 19 mai, 2016 22:01

Je change la pédale exactement pendant ce stretto, plus exactement je crois que j'enlève sur le si et c'est déjà remis sur le la.
À force de me planter, je vais finir par devenir une fleur.

Avatar du membre
André Quesne
Messages : 3938
Enregistré le : lun. 19 juin, 2006 11:54
Mon piano : Yamaha C6

Re: Chopin/prélude no4

Message par André Quesne » ven. 20 mai, 2016 2:13

Je possède le DVD concernant les 24 Préludes avec comparaison du piano ancien et Moderne de chez Pleyel enregistré à la salle Pleyel.
Il s'agit de Yves Henri et de Julien Le Pape qui a été formé au CNSMDP.
Si ça peut intéresser, ce DVD a été réalisé et produit par Lancosme multimédia Tél: 02 54 38 36 92. Je ne trouve pas de N° de DVD. Peut-être est-il toujours disponible en téléphonant à ce numéro s'il est toujours d'actualité. L'enregistrement date de décembre 2004.
Je dispose de 2 adresses mail:
[email protected] et [email protected] ( je ne suis pas sûr que ce soit toujours d'actualité)
vonwaldstein a écrit:
Très bel enregistrement, bravo ! J'émettrais peut-être une réserve sur cette mg un peu trop régulière à mon goût.
Quant à l'interprétation de Florestan, je ne trouve pas que la MG soit trop régulière. Il faut écouter Rubinstein, elle est encore plus régulière mais le tempo est un peu plus rapide. Je pense à mon avis qu'il faut mettre un peu de rubato dans cette oeuvre afin de l'interpréter d'une façon assez plaintive. Je pense que ce n'est pas pour rien qu'elle ait été baptisée "suffocation".
Il n'y a qu'une seule supériorité, celle du coeur. Ludwig Van BEETHOVEN

Répondre