Jouer du piano sans connaitre le solfège

Théorie, jeu, répertoire, enseignement, partitions

Modérateur : Modérateurs

Krisprolls
Messages : 687
Enregistré le : lun. 07 mai, 2012 9:27

Re: Jouer du piano sans connaitre le solfège

Message par Krisprolls » jeu. 25 oct., 2012 19:33

intrus34 a écrit :
Krisprolls a écrit :
et tu peux utiliser de l'electricité sans savoir construire une centrale nucléaire ^^
On est toujours l'abruti de quelqu'un quoiqu'il en soit.
Ah, oui. C'est vrai... Par contre, je n'irais pas m'amuser à en construire une...
Image

Bon. Cela dit, il n'est pas interdit de se faire plaisir, de tapoter sur un piano, de reproduire d'oreille tel ou tel morceau (dans ses grandes lignes, car pour les détails, si ça commence à tricoter... hue !)
Et même aussi de s'acheter un superbe piano de concert à 1XXXXX euros pour ça. Je connais des gens qui ont des chaînes hifi à 3XXXX euros pour écouter du Michel Sardou. (ceci n'est pas une blague).
Disons que je trouve ça dommage. C'est un peu comme quelqu'un qui voudrait savoir courir avant d'apprendre à marcher. Réciter du Scheakespeare dans le texte avant de savoir parler. Jouer une étude de chopin avant de savoir lire les notes (outch. Pardon)...

Tu as compris qu'il y a peut-être beaucoup d'ironie dans mes messages, mais il y a aussi un affectueux encouragement à franchir le pas, le premier pas difficile, de pousser la porte d'un cours de solfège pour grand débutant. (et de se retrouver avec d'autres adultes dans le même cas !)

Tokala
Messages : 4
Enregistré le : mer. 24 oct., 2012 15:55
Mon piano : Yamaha Clavinova CLP F01
Localisation : Paris

Re: Jouer du piano sans connaitre le solfège

Message par Tokala » lun. 29 oct., 2012 9:55

Bonjour à tous, et surtout merci pour vos nombreux message !

Merci aussi pour les liens que vous m'avez donné, comme http://www.musictheory.net/exercises, ça pourra m'ettre utile.

Je vais juste reclarifier un point (a priori je me suis pas exprimée) :
Je sais lire une partition. Dans le sens ou quand j'ai une partition devant les yeux, je reconnais un sol, un la....
La où je pèche, c'est que je lis une partition comme un enfant après 2 semaines de CP. Et c'est assez frustrant.
Quand je dis que j'ai pu jouer du Chopin avec mon prof, c'était bien sur avec une partition. Je déchiffrais une première note, je plaçais moi doigt, puis la 2eme note, 2eme doigt, j'arrivais à faire l'accord.... Je passais au 2eme... Je répetais en boucle ces 2 accords... Bref, j'ai mis un temps fou, mais j'y suis arrivée.
Le problème, c'est que le temps que j'apprenne un morceau en tatonnant de cette façon, j'oubliais tous les autres que j'avais pu apprend avant, puisque je ne fais que du par coeur. Si 2 mois après je veux reprendre un morceau, c'est exactement comme la première fois, je tatonne...
C'est assez frustrant.
Si j'arrive chez qqn qui a un piano, je peux jouer le morceau que je viens de finir d'apprendre, mais aucun autre. Et si je suis en cours d'apprentissage d'un morceau, je ne peux rien jouer.
A part les quelques morceaux de blues faciles très sympa à jouer.

Pour ceux qui font la comparaison avec une langue étrangère, il y a de ça, mais pas completement.
J'apprend le japonais (donc écriture différente, idéal pour la comparaison avec une partition). Mais il y a une différence entre juste lire un caractère à la fois en suivant avec son doigt, et lire plusieurs notes à la fois en les jouant en même temps.

Pour répondre à une question qui m'a été poséé, ce n'est pas tant que le solfège me rebute (j'ai bien mis 3 mois à apprendre mes caractère japonais en ne faisant que ça). C'est cette frustration que j'ai avec mon piano, de ne rien pouvoir jouer, comme je l'ai expliqué plus haut.
Peut-etre que le solfège pourrait m'enlever cette frustration. Je ne sais pas.

Je suis naturellement attirée par le jazz et le blues, et comme je connais déjà les notation chiffrées (avec les lettres), je pensais du coup m'orienter vers cette vois la, je n'aurais peut-etre plus la frustration actuelle d'oublier les morceaux appris.

Surtout que j'avais déjà cette frustration quand je prenais des cours, et là avec l'arret forcé à cause de mon problème à la main, quand ça s'est résolu et que j'ai rouvert mon piano, je ne savait vraiment plus rien jouer, et ça m'a completement découragée.

Mais s'il "suffit" de passer le cap, de m'y mettre vraiment (je ne savais pas qu'il existait des cours de solfège pour adultes), alors ça me remotive.

Donc pas de soucis pour les différentes "piques" et l'ironie de vos messages ^^

Avatar du membre
bach_addict
Messages : 3262
Enregistré le : lun. 27 déc., 2010 18:46

Re: Jouer du piano sans connaitre le solfège

Message par bach_addict » lun. 29 oct., 2012 11:59

Tokala a écrit : Je sais lire une partition. Dans le sens ou quand j'ai une partition devant les yeux, je reconnais un sol, un la....
La où je pèche, c'est que je lis une partition comme un enfant après 2 semaines de CP. Et c'est assez frustrant.
rien qui ne puisse se régler avec 6 mois de travail vraiment sérieux, en lisant des partitions simples tous les jours (dans le métro / bus etc).
la question est aussi de savoir si vous avez l'envie et le temps de vous investir dans ce travail. C'est plus facile étant enfant, à l'âge adulte on a souvent d'autres priorités (mais si le temps se trouve, la motivation, elle, doit venir de vous).
« L'inconvénient du piano, c'est que chaque bonne note est située entre deux mauvaises. » A.Schnabel

Tokala
Messages : 4
Enregistré le : mer. 24 oct., 2012 15:55
Mon piano : Yamaha Clavinova CLP F01
Localisation : Paris

Re: Jouer du piano sans connaitre le solfège

Message par Tokala » lun. 29 oct., 2012 13:40

rien qui ne puisse se régler avec 6 mois de travail vraiment sérieux, en lisant des partitions simples tous les jours (dans le métro / bus etc).
Avez-vous des conseils de partition, reccueil, livre ou méthode avec lesquelles je pourrais progresser ?

Avatar du membre
BM607
Modérateur
Messages : 6149
Enregistré le : mer. 23 mars, 2005 17:19
Mon piano : YAMAHA : P120-num. + S4-1/4 queue 1m91
Localisation : RP Sud

Re: Jouer du piano sans connaitre le solfège

Message par BM607 » lun. 29 oct., 2012 16:36

Y'a ça :
Image

BM
“Il y a deux sortes de journalistes : les honnêtes, compétents, au chômage, et les autres” - Anonyme

zebestovol
Messages : 3028
Enregistré le : sam. 29 mai, 2010 17:58
Mon piano : Yamaha p121
Localisation : Schiltigheim (près de Strasbourg)
Contact :

Re: Jouer du piano sans connaitre le solfège

Message par zebestovol » lun. 29 oct., 2012 22:13

Une bonne méthode pour progresser en lecture, et surtout en déchiffrage, c'est de déchiffrer des morceaux très simples, c'est pourquoi je te recommande une nouvelle fois: "Le petit pianorama", fourni avec un CD, dont tu n'auras peut-être pas souvent besoin. Les morceaux sont très simplifiés, mais surtout, issus de styles très divers, et avec de bons arrangements.

Avatar du membre
sanne
Messages : 2042
Enregistré le : mer. 06 sept., 2006 23:02
Mon piano : SK2

Re: Jouer du piano sans connaitre le solfège

Message par sanne » lun. 29 oct., 2012 22:33

... j'avais écrit un long message, et tout a disparu :evil:

Donc pour résumer, je voulais dire que j'étais d'accord avec zebestovol: il faut commencer avec la déchiffrage des morceaux très, très simples. Même si tu es capable (techniquement) de jouer des morceaux plus compliqués.

Bon courage!! :D

Gracou
Messages : 2078
Enregistré le : mar. 19 juin, 2012 14:31

Re: Jouer du piano sans connaitre le solfège

Message par Gracou » lun. 29 oct., 2012 23:21

Tu peux aussi aller fouiller sur IMSLP pour trouver toutes sortes de partitions gratuites:

http://imslp.org/wiki/Accueil

Si tu as envie de travailler la lecture pure et dure, tu peux te générer des pages d'exercices ici:

http://www.musicalea.com/index.php?opti ... 58&lang=fr
La différence entre un fou et moi, c'est que je ne suis pas fou. Salvador Dali.

Avatar du membre
sanne
Messages : 2042
Enregistré le : mer. 06 sept., 2006 23:02
Mon piano : SK2

Re: Jouer du piano sans connaitre le solfège

Message par sanne » lun. 29 oct., 2012 23:25

Gracou a écrit : Si tu as envie de travailler la lecture pure et dure, tu peux te générer des pages d'exercices ici:

http://www.musicalea.com/index.php?opti ... 58&lang=fr
C'est compliqué comme site... #-o

Avatar du membre
wperformer
Messages : 193
Enregistré le : jeu. 21 févr., 2008 10:19
Mon piano : Korg Pa4x(76 touches)
Localisation : Suisse

Re: Jouer du piano sans connaitre le solfège

Message par wperformer » mar. 30 oct., 2012 8:32

Tokala a écrit : ...Ado, j'ai commencé le synthé. Toujours pas de solfège. Accords à la main gauche (je connais donc les accord notés avec des lettres), et mélodie à la main droite.
...Quand j'ai commencé à bosser, j'ai commencé le piano, d'abord en petit groupe, puis en cours particulier toujours avec le même prof, de formation classique. J'ai découvert le classique, que j'ai adoré. J'ai pu jouer du Chopin, que j'aime vraiment beaucoup...
Hello.
J'ai hésité à la « ramener » mais bon. Vu le temps je vais être incisif comme le froid de nos région ;)

Ah...Tu pris des cours ...et simplement tu jouais du Chopin. Eh bien... ce n'est pas rien :mrgreen: ! Quelle(s) oeuvre(s) déjà?
Le blues et le jazz t'attirent soit. Comment procèdes tu ?
Tu penses à divers harmonies, tu connais les accords (empreintes) et tu te laisse aller à la MD ...et improvise d'oreille ce qui te passes par la tête et/ou joue quelques chose de connu?

Si c'est le cas, écrit les notes toi même sur du papier à musique...même si cela devrait être "Frère Jaques" Mine de rien lire tous les jours...oui, mais écrire les notes (cela m'avait été conseillé) aussi.
Tu appris les signes japonnais ...alors là bravo...surtout en 3 mois tu les as donc « dessiné » sur du papier. Essais donc d'en faire autant en musique.

J'aime pas trop parler de moi...mais c'est identique.
J'appris jadis des accords + renversements, évidemment les années passant oublié les 80 %
J'entrainais MG plus pied G telle une boîte à rythme. Mais aujourd'hui quand il s'agit de déchiffrer la MG c'est une galère pour me dire « Ah mais je connais » Je savais donc jouer telles accords mais mal les lire. Je fais l'inverse aujourd'hui je les écrits mais pas en les notant comme jadis en C, Dm7, Gm7 etc Du coup cela va beaucoup mieux en lecture . Idem pour la MD.

Tous les conseilles données ci dessus sont parfait. Lire et s'attaquer au maillon le plus faible, comme la lecture et ce en passant par la case des recueilles « pour débutant ». Mais je le répète... savoir les écrire c'est aussi savoir les déchiffrer...puisque les « petits » ronds tu les dessines sur la bonne ligne/Interligne en Clé de DO et FA. Savoir écrire noire, croches- croche, double croche- double croche- croche, noire... etc va bien t'aider aussi
Cela ne veux pas dire de tout écrire ce qui te passes par la tête...mais à petite dose et ce très régulièrement sans excès....dans le même sens qu'en course à pied...tu courras au fil des entraînements toujours plus loin et plu vite(+/-) sans reprendre ton souffle :mrgreen:

Essaie...que risques tu ?
WP ;)

Gracou
Messages : 2078
Enregistré le : mar. 19 juin, 2012 14:31

Re: Jouer du piano sans connaitre le solfège

Message par Gracou » mar. 30 oct., 2012 10:33

sanne a écrit :
Gracou a écrit : Si tu as envie de travailler la lecture pure et dure, tu peux te générer des pages d'exercices ici:

http://www.musicalea.com/index.php?opti ... 58&lang=fr
C'est compliqué comme site... #-o
Pas faux.

Tuto rapido:

Valeur rythmique: mettre genre croche

Clé: choisir celle qu'on veut travailler. Au piano, on est souvent sur la clé de sol 2 ou clé de fa 4. :mrgreen:

Tempo: pas d'importance

Tonalité: pareil

Intervalle entre les notes: ça dépend si on veut des notes plutôt resserrées ou plutôt éparpillées (ce qui est plus difficile). Plutôt resserrées: il faut cocher par exemple unisson, seconde et tierce. On peut ensuite rajouter quarte, quinte, sixte, septième et octave (et pourquoi pas le reste, à voir).

Longueur de l'exercice: prendre le maximum de notes (100).

Transposition: on s'en fiche.

Limites: c'est là que le réglage est délicat pour un novice. Cela concerne l'étendue sur la portée des notes qui vont être proposées, ce qui permet par exemple de se faire un exercice que dans la clé, ou que sur les lignes supplémentaires du dessus, ou du dessous, par exemple. Faites un réglage rapide (genre C5 à C6) pour voir ce que ça donne. Les lettres correspondent aux notes de la gamme (C= do, D= ré, E=mi, F=fa, G=sol, A=la, B=si). Les chiffres distinguent deux mêmes notes pour leur hauteur. Exemple: C5 est un do et C6 est un do mais plus aigu. La première note à rentrer doit donc être plus grave que la seconde.

Choix de l'instrument: on s'en fiche.

Envoyer la lecture: on appuie là à la fin pour générer la page de lecture.

Une fois sur la page, si les choses ne conviennent pas (mauvais réglages), il suffit d'appuyer en haut à gauche sur "retour à la page de réglage".

Et voilà, bonne lecture de notes. :mrgreen:
La différence entre un fou et moi, c'est que je ne suis pas fou. Salvador Dali.

Répondre