CHOPIN vu par les PMistes ...

Théorie, jeu, répertoire, enseignement, partitions

Modérateur : Modérateurs

Répondre
Avatar du membre
André Quesne
Messages : 4493
Enregistré le : lun. 19 juin, 2006 11:54
Mon piano : Steinway B211

Re: CHOPIN vu par les PMistes ...

Message par André Quesne »

Bravo pour cette Fantaisie impromptu ! :D Une très belle pièce que tu maîtrises parfaitement !
C'est un super souvenir, le piano répondait merveilleusement bien mais il a été vendu juste après. Je n'ai pas retrouvé ce feeling avec mon piano actuel (que j'aime malgré tout beaucoup)
Tu parles de la sonorité, du toucher ou des deux à la fois ? Il faudrait pouvoir comparer les pianos l'un après l'autre et au même endroit. Il y a souvent des différences entre deux instruments mais la préparation joue beaucoup selon le goût du pianiste et le technicien qui le prépare.
Tu dois avoir des basses très profondes et très puissantes
Oui les basses sont excellentes et bien définies par rapport à mon ancien Yamaha C6 dont les basses étaient puissantes mais plus empâtées.

Merci pour le partage de cette Fantaisie ! :D
Il n'y a qu'une seule supériorité, celle du coeur. Ludwig Van BEETHOVEN
Oukee
Messages : 1266
Enregistré le : mar. 16 juil., 2019 18:47
Localisation : Yvelines

Re: CHOPIN vu par les PMistes ...

Message par Oukee »

Sandbox a écrit : lun. 07 mars, 2022 20:25 Tu as de la chance d'avoir un B211 : il paraît que c'est le meilleur des pianos pour jouer chez soi (les autres sont trop puissants et inabordables)
Tu dois avoir des basses très profondes et très puissantes :D
Heureux possesseur d’un Bosendorfer 200, je confirme que la puissance ne sert à rien lorsque l’on joue dans son salon. La sonorité douce et feutrée de mon piano est bien plus gratifiante.
Ensuite, l’aménagement de la pièce va jouer sur la sonorité (parquets, boiseries etc.).

Bravo pour ta version très maîtrisée de la fantaisie-impromptu =D> mais ce n’est pas mon Chopin préféré :cry: (et visiblement Chopin n’était pas satisfait de cette composition puisqu’il ne l’a pas publiée de son vivant).
Avatar du membre
Yapluka
Messages : 1816
Enregistré le : mer. 14 juil., 2010 14:01
Mon piano : Steinway V-125
Localisation : Paris

Re: CHOPIN vu par les PMistes ...

Message par Yapluka »

Sandbox a écrit : lun. 07 mars, 2022 22:43 @Yapluka
Soundcloud.com a réintégré mon enregistrement du Fantaisie Impromptu après étude de mon cas, il s'avère que je n'ai pas violé de Copyrights finalement ! :D
Peux-tu indexer cet enregistrement que j'ai fait sur un Mod A de Steinway de Piano Hanlet en 2015 ?
C'est un super souvenir, le piano répondait merveilleusement bien mais il a été vendu juste après. Je n'ai pas retrouvé ce feeling avec mon piano actuel (que j'aime malgré tout beaucoup) :roll: :D
C'est en page 1 :wink: ...
Sandbox
Messages : 33
Enregistré le : ven. 03 déc., 2021 8:57
Mon piano : Steinway Mod A

Re: CHOPIN vu par les PMistes ...

Message par Sandbox »

Bonjour Yapluka,

Peux-tu indexer ma version de la Ballade 4 de F. Chopin ?

C'est un morceau sur lequel j'ai souffert pour le déchiffrage (j'ai pourtant fait de la lecture à vue au conservatoire et le déchiffrage ne me pose pas de problème en général) : je pense qu'il est le plus difficile à jouer des 4 ballades (ordre de difficulté selon moi : 4, 1, 2, 3)
La Ballade 1 est plus facile à déchiffrer mais reste très difficile à jouer sans erreur du début à la fin : c'est comme des épreuves sportives avec une vingtaine de difficultés techniques à franchir à chaque fois qu'on les joue... :roll:

Mon modèle pour les interprétations des 4 ballades reste Krystian Zimerman : lorsque je l'écoute après m'être écouté, j'ai l'impression à chaque fois d'être à des années-lumière de lui, sans espoir d'arriver à m'en rapprocher un peu (surtout pour le tempo qu'il utilise et les contrastes pour les nuances de l'extrème pianissimo à l'extrème fortissimo (c'est incroyable) :D
Ce qui est bien avec ces oeuvres universelles : c'est qu'on peut les laisse reposer, on y revient plusieurs mois ou années plus tard, on les retravaille et on les redécouvre avec bonheur et on s'améliore au fil du temps (grâce à la maturité). :)

J'avais appris par coeur la ballade 1 (ce qui permet de gagner en vitesse).
Je n'ai pas encore fait l'effort d'apprendre la ballade 4 par coeur : il faut que je le fasse pour gagner en vélocité (dans les prochains mois)

Sandbox
Messages : 33
Enregistré le : ven. 03 déc., 2021 8:57
Mon piano : Steinway Mod A

Re: CHOPIN vu par les PMistes ...

Message par Sandbox »

@Yapluka

Peux-tu indexer mon enregistrement de la Ballade 1 de F. Chopin ? Merci à toi.
Il date de 2017 et n'est pas vraiment au tempo mais c'est une version intermédiaire en attendant mieux. :)
Il faut clairement que je gagne en vélocité sur certaines parties. :?

Avatar du membre
quazart
Messages : 4555
Enregistré le : dim. 04 juin, 2017 0:06
Mon piano : Yamaha C1X, Kawai CA67
Localisation : ND du Guildo (22) et Rueil Malmaison (92)

Re: CHOPIN vu par les PMistes ...

Message par quazart »

Sandbox a écrit : ven. 11 mars, 2022 18:41 Je n'ai pas encore fait l'effort d'apprendre la ballade 4 par coeur : il faut que je le fasse pour gagner en vélocité (dans les prochains mois)
La 4è ballade n'est pas une oeuvre virtuose...
Une bonne analyse qui se base uniquement sur le texte :
L'auteur dit que suivre son analyse est le meilleur moyen de rater un concours :mrgreen: c'est vrai, mais au moins c'est fidèle à Chopin...

Comme référence discographique,ma préférence va à Rubinstein et Malcusynski.
Sandbox
Messages : 33
Enregistré le : ven. 03 déc., 2021 8:57
Mon piano : Steinway Mod A

Re: CHOPIN vu par les PMistes ...

Message par Sandbox »

Merci pour le lien sur l'analyse : je vais regarder ça.

La coda de la Ballade 4 se joue extrêmement rapidement (comme toutes les coda des oeuvres de Chopin...): pour moi, cela reste une oeuvre assez virtuose quand même ... :wink:
Avatar du membre
quazart
Messages : 4555
Enregistré le : dim. 04 juin, 2017 0:06
Mon piano : Yamaha C1X, Kawai CA67
Localisation : ND du Guildo (22) et Rueil Malmaison (92)

Re: CHOPIN vu par les PMistes ...

Message par quazart »

Rien ne l'indique, regarde bien le texte. La vitesse vient uniquement de la rédaction en triolets de d.c. mais le tempo est toujours "andante con moto", toutes les accélérations précédentes se terminent par "a tempo".
Au 19è siècle cette ballade n'était pas jouée en concert parce que pas suffisamment brillante. Un jour un futé a décidé de jouer autrement, de ne pas tenir compte des "a tempo" qui parsèment le texte et c'est vrai, jouer la coda en moins d'une minute, ça en jette. Mais... ce n'est pas ce que Chopin a écrit.
Ecoute mes références, tu constateras qu'ils ne jouent pas le début de la coda plus vite que ce qui précède. Et ça, musicalement, ça a un sens. L'accélération ne commence qu'après les deux traits en doubles notes.
Aller très vite d'emblée, ça donne un tourbillon sonore qui met le pianiste en valeur mais perd son sens musical.

Bon, chacun fait ce qu'il veut, mais trahir Chopin... non, très peu pour moi, même si c'est consacré par l'usage.
Oukee
Messages : 1266
Enregistré le : mar. 16 juil., 2019 18:47
Localisation : Yvelines

Re: CHOPIN vu par les PMistes ...

Message par Oukee »

Sandbox a écrit : sam. 12 mars, 2022 0:45
La coda de la Ballade 4 se joue extrêmement rapidement (comme toutes les coda des oeuvres de Chopin...): pour moi, cela reste une oeuvre assez virtuose quand même ... :wink:
Pour appuyer le propos de Quazart : la coda de la 1ère ballade est indiquée “presto con fuoco”, mais rien n’est indiqué pour la coda de la 4ieme.
La vitesse (et la difficulté) viennent des triolets de double, mais pour moi on est toujours dans le tempo initial, sauf dans la dernière descente, ou l’accélération est naturelle.
Sandbox
Messages : 33
Enregistré le : ven. 03 déc., 2021 8:57
Mon piano : Steinway Mod A

Re: CHOPIN vu par les PMistes ...

Message par Sandbox »

OK, effectivement, j'ai vérifié sur la partition vous avez raison.
j'avoue ne pas être aussi pointilleux que vous sur la lecture des nuances précisées sur les partitions (d'autant qu'il y a parfois des différences entre les éditions). C'est une approche de vouloir être très respectueux de l'écriture du compositeur et une autre de vouloir s'approprier le morceau avec un espace de liberté pour le jouer comme on le ressent.
J'avoue être davantage dans la deuxième approche en écoutant le maximum d'interprétations possibles d'une oeuvre sur Youtube pour ensuite me faire un mix de ce que j'ai apprécié chez les un(es) et chez les autres.
Il me semble que c'est ce que j'avais le moins aimé au Conservatoire : lecture et restitution la plus rigoureuse possible de l'écriture sans grand espace de liberté... (mais c'est une bonne école de rigueur pianistique)

Cela dit, je comprends qu'on puisse vouloir se rapprocher le plus possible des indications de F. Chopin : cela donne l'impression d'être proche spirituellement de ce grand compositeur: essayer de percevoir ce qu'il avait en tête et surtout ce qu'il ressentait lorsqu'il écrivait et jouait ces magnifiques oeuvres [-o<
Oukee
Messages : 1266
Enregistré le : mar. 16 juil., 2019 18:47
Localisation : Yvelines

Re: CHOPIN vu par les PMistes ...

Message par Oukee »

Sandbox a écrit : sam. 12 mars, 2022 10:42 OK, effectivement, j'ai vérifié sur la partition vous avez raison.
j'avoue ne pas être aussi pointilleux que vous sur la lecture des nuances précisées sur les partitions (d'autant qu'il y a parfois des différences entre les éditions). C'est une approche de vouloir être très respectueux de l'écriture du compositeur et une autre de vouloir s'approprier le morceau avec un espace de liberté pour le jouer comme on le ressent.
J'avoue être davantage dans la deuxième approche en écoutant le maximum d'interprétations possibles d'une oeuvre sur Youtube pour ensuite me faire un mix de ce que j'ai apprécié chez les un(es) et chez les autres.
Il me semble que c'est ce que j'avais le moins aimé au Conservatoire : lecture et restitution la plus rigoureuse possible de l'écriture sans grand espace de liberté... (mais c'est une bonne école de rigueur pianistique)

Cela dit, je comprends qu'on puisse vouloir se rapprocher le plus possible des indications de F. Chopin : cela donne l'impression d'être proche spirituellement de ce grand compositeur: essayer de percevoir ce qu'il avait en tête et surtout ce qu'il ressentait lorsqu'il écrivait et jouait ces magnifiques oeuvres [-o<
Vaste débat... C'est Brendel ou Arrau qui ont écrit qu'il y a suffisamment de marges de liberté permettant à l'interprète de faire entendre sa voix pour qu'il ne soit pas nécessaire de s'écarter du texte. Mais il y a eu aussi pas mal de pianistes qui sont allés assez loin dans la réécriture de certains passages ou nuances, et Liszt lui-même l'a fait dans sa période de concertiste (mais il l'a regretté par la suite).
Avatar du membre
quazart
Messages : 4555
Enregistré le : dim. 04 juin, 2017 0:06
Mon piano : Yamaha C1X, Kawai CA67
Localisation : ND du Guildo (22) et Rueil Malmaison (92)

Re: CHOPIN vu par les PMistes ...

Message par quazart »

Est-ce un espace de liberté que s'inspirer de ce que font les autres ?
D'accord, on le fait plus ou moins et plus ou moins consciemment... mais respecter le texte n'implique pas d'abandonner sa personnalité, au contraire, j'y vois plutôt l'occasion de chercher à l'exprimer sans ou sans trop d'influence extérieure... pour moi, l'espace de liberté est là !
Ce n'est que mon avis, je ne cherche pas à l'imposer !
fritz
Messages : 756
Enregistré le : ven. 13 nov., 2020 23:37
Mon piano : Yamaha U3

Re: CHOPIN vu par les PMistes ...

Message par fritz »

C'est intéressant ce débat respect du texte/code à opposer ou non à la liberté artistique des interprètes/pratiquants. Ça se retrouve beaucoup dans les arts japonais, bonsaï, arts martiaux, ikebana, cérémonie du thé, ... Et force est de constater que les sensibilités des pratiquants s'y expriment malgré ou grâce au carcan plus ou moins rigide auquel ils sont contraints.
Avatar du membre
André Quesne
Messages : 4493
Enregistré le : lun. 19 juin, 2006 11:54
Mon piano : Steinway B211

Re: CHOPIN vu par les PMistes ...

Message par André Quesne »

quazart a écrit : sam. 12 mars, 2022 11:55 Est-ce un espace de liberté que s'inspirer de ce que font les autres ?
D'accord, on le fait plus ou moins et plus ou moins consciemment... mais respecter le texte n'implique pas d'abandonner sa personnalité, au contraire, j'y vois plutôt l'occasion de chercher à l'exprimer sans ou sans trop d'influence extérieure... pour moi, l'espace de liberté est là !
Ce n'est que mon avis, je ne cherche pas à l'imposer !
Tue as raison quazart, en musique il faut rester soi-même. Et quoi de plus agréable de découvrir plusieurs interprétations. Souvent on y trouve des perles cachées ! :D
Il n'y a qu'une seule supériorité, celle du coeur. Ludwig Van BEETHOVEN
Sandbox
Messages : 33
Enregistré le : ven. 03 déc., 2021 8:57
Mon piano : Steinway Mod A

Re: CHOPIN vu par les PMistes ...

Message par Sandbox »

Oui mais qu'est ce qui nous caractérise ?
C'est difficile de trouver son vrai style au piano !
C'est comme en peinture : la plupart des peintres copient les maîtres et petit à petit ils arrivent à trouver leur propre style (ou jamais parfois).
Il y a aussi des faussaires de grand talent qui n'arrivent jamais à avoir leur propre style...
Au piano, je pense que c'est pareil : on cherche à reproduire avec plus ou moins de succès des patterns de nuances ou une structure rythmique avec des accents particuliers de grands interprètes, et comme on y arrive pas (bien) cela devient au bout d'un moment notre propre style, mélangé à notre envie de jouer comme on veut (en risquant de s'éloigner de l'écriture initiale) ?
C'est effectivement un vaste débat ! :D
Avatar du membre
quazart
Messages : 4555
Enregistré le : dim. 04 juin, 2017 0:06
Mon piano : Yamaha C1X, Kawai CA67
Localisation : ND du Guildo (22) et Rueil Malmaison (92)

Re: CHOPIN vu par les PMistes ...

Message par quazart »

Je ne pense qu'il faille trouver "son" style, d'ailleurs, vu la diversité des répertoires qu'on peut aborder au piano, je ne vois pas trop en quoi il pourrait consister.
Je me laisse guider par les émotions que le morceau m'inspire et j'essaye de les transmettre, sans plus, sans jamais chercher à copier qui que ce soit, ce qui serait d'ailleurs un peu vain comme tentative...
L'écoute est plus qu'utile pour découvrir des oeuvres pas ou peu connues, se faire une idée des tempi, avec toutes les réserves déjà émises, et puis c'est tout. L'important, c'est le texte et toutes ses indications - quand il y en a bien sûr.
Ce n'est pas un carcan, ça oblige au contraire à faire preuve d'imagination pour produire l'essence de la musique. Jouer ce n'est pas seulement chercher à faire quelque chose de beau, c'est aussi - surtout !? - éprouver et transmettre des émotions.
Et puis l'écoute comporte des risques... on peut facilement se faire une idée fausse en écoutant quelques interprètes qui cherchent à se démarquer, (j'ai des noms :mrgreen:) comme en ce moment, la course effrénée à la virtuosité la plus folle, au contrechant que personne n'avait encore pensé à mettre en valeur, voire au changement total d'atmosphère du morceau...
Avatar du membre
Yapluka
Messages : 1816
Enregistré le : mer. 14 juil., 2010 14:01
Mon piano : Steinway V-125
Localisation : Paris

Re: CHOPIN vu par les PMistes ...

Message par Yapluka »

Sandbox a écrit : ven. 11 mars, 2022 18:41 Bonjour Yapluka,
Peux-tu indexer ma version de la Ballade 4 de F. Chopin ?
...
Sandbox a écrit : ven. 11 mars, 2022 21:58 ...
Peux-tu indexer mon enregistrement de la Ballade 1 de F. Chopin ? Merci à toi.
Il date de 2017 et n'est pas vraiment au tempo mais c'est une version intermédiaire en attendant mieux. :)
Il faut clairement que je gagne en vélocité sur certaines parties. :?
Bonsoir Sandbox
Tes prestations sont en page 1 :wink:
Sandbox
Messages : 33
Enregistré le : ven. 03 déc., 2021 8:57
Mon piano : Steinway Mod A

Re: CHOPIN vu par les PMistes ...

Message par Sandbox »

Bonjour Yapluka,

Peux-tu indexer ma version du scherzo de la sonate n°2 opus 35 de F. Chopin ?

C'est un scherzo que j'ai également découvert lors du concours CHOPIN à Varsovie de 2021. Je connaissais évidemment la marche funèbre et j'ai découvert que le second mouvement de la Sonate était un Scherzo plutôt sympa à écouter et aussi à jouer.
Il n'est pas très compliqué à déchiffrer et j'ai mis beaucoup moins de temps à le monter et à l'apprendre par coeur que le Scherzo 3.
Reste qu'il est toujours très difficile de le restituer parfaitement et sans aucune erreur lors d'un enregistrement : je pense que ça doit possible en le jouant 10 ou 20 fois d'affilée (ou sur 2 jours) tout en s'enregistrant à chaque fois ? Au bout d'un moment ça doit passer... (même si la fatigue arrive assez rapidement). Je ne sais pas comment font les pianistes en concert ou en enregistrement...

Il me reste à déchiffrer le scherzo 1 qui me plaît également beaucoup!

Avatar du membre
Yapluka
Messages : 1816
Enregistré le : mer. 14 juil., 2010 14:01
Mon piano : Steinway V-125
Localisation : Paris

Re: CHOPIN vu par les PMistes ...

Message par Yapluka »

Sandbox a écrit : jeu. 21 avr., 2022 14:36 Bonjour Yapluka,
Peux-tu indexer ma version du scherzo de la sonate n°2 opus 35 de F. Chopin ?
...
Bonsoir Sandbox
Elle est en page 1 :wink: ...
Oukee
Messages : 1266
Enregistré le : mar. 16 juil., 2019 18:47
Localisation : Yvelines

Re: CHOPIN vu par les PMistes ...

Message par Oukee »

Sandbox a écrit : jeu. 21 avr., 2022 14:36 Bonjour Yapluka,

Peux-tu indexer ma version du scherzo de la sonate n°2 opus 35 de F. Chopin ?

C'est un scherzo que j'ai également découvert lors du concours CHOPIN à Varsovie de 2021. Je connaissais évidemment la marche funèbre et j'ai découvert que le second mouvement de la Sonate était un Scherzo plutôt sympa à écouter et aussi à jouer.
Il n'est pas très compliqué à déchiffrer et j'ai mis beaucoup moins de temps à le monter et à l'apprendre par coeur que le Scherzo 3.
Reste qu'il est toujours très difficile de le restituer parfaitement et sans aucune erreur lors d'un enregistrement : je pense que ça doit possible en le jouant 10 ou 20 fois d'affilée (ou sur 2 jours) tout en s'enregistrant à chaque fois ? Au bout d'un moment ça doit passer... (même si la fatigue arrive assez rapidement). Je ne sais pas comment font les pianistes en concert ou en enregistrement...

Il me reste à déchiffrer le scherzo 1 qui me plaît également beaucoup!
J’ai écouté: c’est pas mal, mais à mon avis tu ne rends pas suffisamment l’aspect enfiévré du morceau : les crescendo ne sont pas assez marqués. Sur la première mesure par exemple. Il y a un crescendo qui aboutit à un accent dur le dernier temps, puis il faut reprendre moins fort la mesure d’après pour pouvoir augmenter le son dans l’espace de la mesure etc. Tu as tendance à tout mettre sur le même plan, avec le risque de banaliser ce morceau qui doit sentir la poudre, bien plus que ses 4 cousins.
Répondre