Cours particulier à domicile

Théorie, jeu, répertoire, enseignement, partitions

Modérateur : Modérateurs

Répondre
Aurele27
Messages : 286
Enregistré le : sam. 17 juin, 2017 9:17
Mon piano : Yamaha YUS
Localisation : Vernon (27)

Cours particulier à domicile

Message par Aurele27 » mer. 07 nov., 2018 17:43

Je ne sais pas si c’est rangé dans la bonne catégorie, mais j’aurais une question.
Certains d’entre vous prennent-ils des cours chez un prof et le déclarent-ils comme cours à domicile ? (Vu qu’il y a une déduction d’impôts).
Je prends des cours chez un prof à son domicile (en plus du conservatoire) et c’est vrai que ça revient cher... (même si quand on aime on ne compte pas 😅).
Je me questionnais sur le risque (pour le prof autant que pour moi) de déclarer cela comme si c’étaient des cours à mon domicile. Je n’en ai pas parlé à mon prof pour le moment car l’idée m’est venue récemment et je ne l’ai pas revu depuis.
Et dans le principe je me demandais pourquoi il y avait autant d'écart de tarif entre un cours particulier à domicile ou un cours chez le prof 🤔 (malgré les charges).

tjc
Messages : 35
Enregistré le : lun. 05 oct., 2015 11:25

Re: Cours particulier à domicile

Message par tjc » mer. 07 nov., 2018 19:50

Parce que les profs du conservatoire prennent ses élèves en particulier et les font payer? :shock: :shock: :shock:

J'aurais jamais osé demander un centime à mes élèves du cons qui viennent chez moi (et Dieu sait que ça defile parfois)

Aurele27
Messages : 286
Enregistré le : sam. 17 juin, 2017 9:17
Mon piano : Yamaha YUS
Localisation : Vernon (27)

Re: Cours particulier à domicile

Message par Aurele27 » mer. 07 nov., 2018 20:05

Non bien sûr, on dirait que je me suis mal exprimée 😬
J’ai 2 profs différents : un au conservatoire et un autre avec qui je prends des cours particuliers.

Avatar du membre
Jacques Béziat
Messages : 1017
Enregistré le : mer. 27 janv., 2016 6:23
Mon piano : Clavinova CLP-675 WA
Localisation : Annecy (Haute-Savoie)

Re: Cours particulier à domicile

Message par Jacques Béziat » mer. 07 nov., 2018 21:54

Soit dit en passant, dans mon département il y a une grande pénurie de profs pour les particuliers (Fasiladom, Allegro Musique...)
Déclaré, un cours revient à plus de 40€ pour l'employeur, 40 ou 50% seront déductibles des impôts l'année suivante, le prof touchant aux environs de 20€.
J'ai cessé de donner des cours aux particuliers, trop peu rentable, trajets en voiture de plus en plus chers, et trop peu de cours avec le temps des trajets et les horaires serrés autour de mercredi et samedi, toujours entre 16h et 19h.
De quoi arrondir des fins de mois, mais pas plus.
Ajouté à un salaire normal (de prof ou autre), il y a aussi le risque de passer à une tranche supérieure d'imposition.
Juste intéressant pour les étudiants et les retraités.

Bon, c'était juste un aparté, hors sujet. 8)

roulroul
Messages : 673
Enregistré le : dim. 04 févr., 2018 11:08

Re: Cours particulier à domicile

Message par roulroul » jeu. 08 nov., 2018 8:47

A la limite du hors sujet /
Des profs particuliers, ça cours pas les rues, effectivement, pour X raisons je préfère jouer dans mon salon, et sur mon clavier.
Mais lorsque je tape " cours de piano" dans le champ du moteur de recherche de la Silicon Valley, ou dans le célèbre site d' annonces le plus visité en France, faut bien reconnaitre que ça ramène pas grand-chose, je parle du nord 77, profs déclarés ou non, la raison de cela est très bien décrite plus haut. Oui c'est pas donné, entre 400 et 600 euros/ an pour moi, et je m' assois sur la réduc' d' impôts pour des raisons évidentes, mais comme tu dis, quand on aime...

Aurele27
Messages : 286
Enregistré le : sam. 17 juin, 2017 9:17
Mon piano : Yamaha YUS
Localisation : Vernon (27)

Re: Cours particulier à domicile

Message par Aurele27 » jeu. 08 nov., 2018 9:58

Je dis peut être des bêtises car je n’y connais pas grand chose.
Mais quand on paie un prof particulier en allant chez lui, j’magine que sur ce qu’on lui verse il paie aussi des charges non ?
Mais si c’est le cas est ce que ces charges sont plus importantes lorsqu’ils vient au domicile de la personne ?
Bon là je ne suis peut être plus du tout dans le bon forum, désolée... ☺️

roulroul
Messages : 673
Enregistré le : dim. 04 févr., 2018 11:08

Re: Cours particulier à domicile

Message par roulroul » jeu. 08 nov., 2018 12:42

Tiré du site Allegro Musique ( pas de pub...) de toutes façons je suis pas chez eux.
Vous vivez dans une petite ville de province et vous n’avez ni conservatoire, ni école à proximité ? La seule solution qui s’offre à vous est de trouver un professeur particulier qui viendra chez vous ou vous recevra à son domicile pour une leçon hebdomadaire qui dure en général une heure. Mais ce n’est pas le seul cas dans lequel l’élève, ou ses parents pour un jeune enfant, optent pour des cours particuliers.
Dans le chapitre des conditions de paiement des cours, et des aides attribuées, ce site ne distingue pas les cours au domicile de l' élève, ou les cours dispensés au domicile du prof.
A approfondir.

Juju78
Messages : 30
Enregistré le : lun. 01 janv., 2018 16:11
Mon piano : Yamaha weinback kawai roland korg nord

Re: Cours particulier à domicile

Message par Juju78 » jeu. 08 nov., 2018 12:44

Salut
Pour la réduc d impôt il me semble que ce n est valable que si le prof se déplace à ton domicile et qu il déclare les cours à l ursaff. Si tu prends les cours chez lui ou dans une structure je pense que ça ne marche pas.
Après je ne pense pas qu ils puissent vérifier mais je ne t incite pas à aller dans cette direction :lol:

kerry117
Messages : 183
Enregistré le : jeu. 28 mai, 2015 11:44
Mon piano : Kawai
Localisation : Ille-et-Vilaine

Re: Cours particulier à domicile

Message par kerry117 » jeu. 08 nov., 2018 16:51

Différentes possibilités.
Je connais des profs qui donnent des cours particuliers mais qui ne veulent pas qu'on les déclare, car les cours particuliers ne sont pas leur activité principale. Déclarer les pénalise au niveau des impôts. Je ne trouve pas cela normal. Cela revient à employer quelqu'un au noir. Je n'encourage pas ce cas de mode de fonctionnement.
Je connais des profs qui ne veulent pas donner de cours particuliers pour ne pas changer de tranche d'impôt et pour ne pas être dans l'illégalité. S'ils en donnent c'est très peu, juste ce qu'il faut pour ne pas être pénalisé fiscalement.

Si l'on veut bénéficier de déductions fiscales, il faut que l'élève employeur ouvre un compte CESU et déclare employer tel personne à son domicile. Il paie les cours et les charges, ce qui revient à doubler le prix du cours. L'année suivante il a droit à une déduction fiscale mais doit continuer à payer tous les mois les charges. Cela revient à se faire rembourser les charges avec un décalage d'une année. Dans ce cas, le professeur bénéficie de la protection sociale, ses heures effectuées comptent pour la retraite, le prof paie ses impôts comme tout le monde.

Je connais plusieurs personnes qui donnent des cours particuliers et qui ont choisi le statut auto-entrepreneur. Le prix du cours comprend le salaire net du prof et les charges qu'il va verser lui même à l'URSSAF.
Aurele27 a écrit :
jeu. 08 nov., 2018 9:58
Mais quand on paie un prof particulier en allant chez lui, j’magine que sur ce qu’on lui verse il paie aussi des charges non ?
Oui seulement s'il est auto-entrepreneur. Mais est-on certain qu'il déclare toutes les heures effectuées ?

Avatar du membre
Jacques Béziat
Messages : 1017
Enregistré le : mer. 27 janv., 2016 6:23
Mon piano : Clavinova CLP-675 WA
Localisation : Annecy (Haute-Savoie)

Re: Cours particulier à domicile

Message par Jacques Béziat » jeu. 08 nov., 2018 23:17

kerry117 a écrit :
jeu. 08 nov., 2018 16:51
Différentes possibilités.
Je connais des profs qui donnent des cours particuliers mais qui ne veulent pas qu'on les déclare, car les cours particuliers ne sont pas leur activité principale. Déclarer les pénalise au niveau des impôts. Je ne trouve pas cela normal. Cela revient à employer quelqu'un au noir. Je n'encourage pas ce cas de mode de fonctionnement.
Je connais des profs qui ne veulent pas donner de cours particuliers pour ne pas changer de tranche d'impôt et pour ne pas être dans l'illégalité. S'ils en donnent c'est très peu, juste ce qu'il faut pour ne pas être pénalisé fiscalement.
Il est clair que si travailler plus conduit à gagner moins, il y a un souci. :roll:
Arrondir ses fins de mois est dû à une obligation, sinon on fait juste son taf et on est mieux à rester chez soi à travailler ses gammes, c'est clair ! :mrgreen:
Des plombiers, des peintres, des retraités, des profs de maths, et donc de musique, sont amenés à devoir arrondir les fins de mois, c'est rarement par désœuvrement ou pour se payer le dernier smartphone, c'est que les loyers explosent en ville et que chacun doit de plus en plus se débrouiller.
Personnellement j'accumule les heures juste pour survivre et payer un loyer de ouf pour un studio, à 62 ans youpi !

Je n'encourage pas le taf au black, mais je comprends ceux qui n'ont pas trop le choix... 8)

pfffpfff
Messages : 108
Enregistré le : mar. 26 juin, 2018 11:37
Mon piano : yamaha p125

Re: Cours particulier à domicile

Message par pfffpfff » ven. 09 nov., 2018 13:12

Jacques Béziat a écrit :
jeu. 08 nov., 2018 23:17
Il est clair que si travailler plus conduit à gagner moins, il y a un souci. :roll:
Toujours surpris de voir que les français ne comprennent pas leur système d imposition. SI on gagne plus, on ne gagne pas moins en changeant de tranche.
Vous êtes taxes a 15% de 0 a 25.000 euros, mais si vous gagnez 30.000 euros, vous serez taxes 15% sur 25000 et 30% sur 30000-25000 soit 5000. Donc vous gagnez plus, et heureusement!
En revanche, les impôts tendent a minorer les gains. De 0 a 25.000, 60 minutes, 50 minutes sont pour vous, et 10 minutes pour l état. A partir de 25000 euros, chaque fois que vous travaillez 60 minutes, 20 minutes sont pour l état. Et encore, ceci est juste pour l impôt sur le revenu qui passe APRÈS toutes les cotisations obligatoires.
Pour un travailleur indépendant, a partir d un certain gain, il est fort possible que sur 60 minutes il ne bosse que 20 minutes pour lui....

Jacques Béziat a écrit :
jeu. 08 nov., 2018 23:17
Je n'encourage pas le taf au black, mais je comprends ceux qui n'ont pas trop le choix... 8)
Les politiques ne comprennent que les grosses structures pour qui ils pondent des CICE indigestes. Je connais un garagiste qui laisse son employé faire du black le week end car il ne peut pas l augmenter. Bref, je comprends le prof de piano qui a autre chose a faire que de nourrir la caisse noire de nos trop chers députés.

Avatar du membre
Oupsi
Messages : 4153
Enregistré le : ven. 31 juil., 2009 14:06
Mon piano : Schimmel C116, Seiler 180
Localisation : S.-O.

Re: Cours particulier à domicile

Message par Oupsi » ven. 09 nov., 2018 14:24

On a tendance aussi à confondre impôt et cotisations sociales.
La cotisation sociale fait partie du salaire. (c'est pourquoi les propositions d'"alléger les charges" équivalent en fait à proposer aux salariés de renoncer à une partie de leur salaire, et étrangement tout le monde semble d'accord) alors que l'impôt est une ponction du revenu destinée à financer l'état en tant que bien public (écoles, routes, sécurité, administrations, etc.).

A ma connaissance, le prof qui donne des cours privés sans déclarer ne cotise pas sur ces heures privées et ne paye pas d'impôt non plus sur ces heures, donc ce que vous lui versez est du net informel et la transaction se fait de gré à gré en dehors de toute réglementation.

Le prof qui prend des chèques-emploi service cotise (et vous aussi, en tant qu'employeur, sur la part patronale) et déclare ce revenu aux impôts. Vous en tant qu'employeur bénéficierez d'un crédit d'impôt qui porte sur les cotisations, ce qui veut dire que la collectivité paye une partie du salaire de votre professeur.

Le prof qui prend un statut d'autoentrepreneur facture ses heures, cotise et paye l'impôt, mais le système n'est pas très souple et il faut vraiment faire des heures pour commencer à gagner sa vie et pour que ça ait un sens en termes de validation des points retraites notamment. Duc coup la charge administrative est trop lourde pour un prof qui veut juste faire quelques heures. Je connais des autoentrepreneurs qui se félicitent de la souplesse du système, puisqu'ils font facilement baisser leurs cotisations retraites, ayant peu de revenus... mais ils ne s'aperçoivent pas que du coup ils ne valident pas 4 trimestres par an mais un seul!! la retraite à 90 ans?

pfffpfff
Messages : 108
Enregistré le : mar. 26 juin, 2018 11:37
Mon piano : yamaha p125

Re: Cours particulier à domicile

Message par pfffpfff » ven. 09 nov., 2018 14:59

Oupsi a écrit :
ven. 09 nov., 2018 14:24
On a tendance aussi à confondre impôt et cotisations sociales.
La cotisation sociale fait partie du salaire. (c'est pourquoi les propositions d'"alléger les charges" équivalent en fait à proposer aux salariés de renoncer à une partie de leur salaire, et étrangement tout le monde semble d'accord) alors que l'impôt est une ponction du revenu destinée à financer l'état en tant que bien public (écoles, routes, sécurité, administrations, etc.).
Oui, en théorie, cotisations sociales et impôts financent 2 choses différentes. Quand je cotise, je paie pour l hôpital qui me soignera ou ma retraite qui me reviendra. Quand je paie l impôt, je finance une route, une voiture de fonction, le chauffage dans un ministère...
De fait, quand la france dit qu on paie autant d impôts en France qu ailleurs en Europe, elle a raison. La différence sur le net vient de ces cotisations.

roulroul
Messages : 673
Enregistré le : dim. 04 févr., 2018 11:08

Re: Cours particulier à domicile

Message par roulroul » ven. 09 nov., 2018 16:31

Hors sujet (temporaire)
Les politiques ne comprennent que les grosses structures pour qui ils pondent des CICE indigestes. Je connais un garagiste qui laisse son employé faire du black le week end car il ne peut pas l augmenter. Bref, je comprends le prof de piano qui a autre chose a faire que de nourrir la caisse noire de nos trop chers députés.
J' ai connu beaucoup de collègues de travail ( fonction pub.territoriale ) véridique, qui achetaient des bagnoles d' occase style le bon coin, 200 000 bornes au compteur, et qui les faisaient réparer dans les garages en réglant les factures en liquide, ou carrément au noir, le samedi.
Et pour quelle raison ? Eh ben, salaires pas mirobolants, loyer hyper chers, divorces, pension pour les gosses...
Je n' encourage pas ces pratiques, mais a mon avis il n' avaient guère d' autres choix.
Et encore, je vous cite les chanceux, si l' on peut dire, 2 ou 3 jeunes nouveaux embauchés sous contrat dormaient d' abord dans leur voiture, avant que des élus, dans un élan de bonté, ou nous même se démerdent pour leur trouver un toit, un frigo, plaque électrique, et quelques meubles, le comité leur filait quelques chèques restos. Perso je leur donnais pas mal de légumes du jardin, et il m' arrivait de faire des petits détours pour du covoiturage pour le trajet domicile / boulot.

Je parle pour les ateliers municipaux, il y a aussi 2 écoles de musiques communales, un Conservatoire, et une Harmonie, je suppose que le problème était le même, ou alors on en était pas loin, pour leurs employés.

Les politiques ne comprennent pas grand-chose a tout ca.

..........

Répondre